Commander Anthology

Posted in Feature on Mai 29, 2017

By Nicholas Wolfram

Nicholas Wolfram fell promptly in love with tabletop and video games when he was only two years old, and he has been writing about them since he figured out how words worked. Now he puts together words about Magic, which he started playing way back in 2000.

J’avais du mal à croire que la sortie des cinq decks Commander d’origine date d’il y a six ans déjà, mais j’ai vérifié. C’est bien ça. Durant les six dernières années, nous avons vu apparaître beaucoup de commandants intrigants dans la série des produits Commander (mon préféré reste Atraxa, voix des praetors . . . j’adore proliférer), et Commander Anthology réunit quatre d’entre eux, ainsi que leurs decks d’origine, dans un pack complet.

Dans la boîte, vous trouverez quatre compteurs de points de vie à 100 points et quatre decks Commander classiques (en anglais), un pour chacune des quatre premières années d’existence du produit. Chaque deck contient une carte de commandant Premium et tous les jetons dont vous aurez besoin:

  • «Heavenly Inferno», avec Kaalia de l’Immensité* (Commander)
  • «Evasive Maneuvers,» avec Derevii, tacticienne de l'empyrée* (Commander édition 2013)
  • «Guided by Nature», avec Freyalise, Fureur de Llanowar* (Commander édition 2014)
  • «Plunder the Graves»," avec Meren du clan Nel Toth (Commander édition 2015)

    * Nous utilisons ici les noms français des cartes pour référence, mais les produits sont en anglais.
     

Si ces decks ne vous sont pas familiers, continuez votre lecture. Ce sont de superbes compositions, et il y a vraiment de quoi être excité à les jouer. Si vous savez déjà ce que ces commandants offrent, mais que vous souhaitez découvrir comment ils interagissent, je m’en occupe. Enfin, du moins, je vais faire mon possible. Après tout, Commander change d’une partie à l’autre.

Heavenly Inferno

Kaalia est une sorte de légende. Oui, certes, elle est «légendaire», mais son statut de commandant la place un cran au-dessus des autres. Cette clerc préférée des fans a rencontré un succès immédiat chez les joueurs de Commander à cause de sa capacité quelque peu folle de pouvoir mettre n’importe quel ange, démon ou dragon (trois des types de créature les plus puissants de Magic) sur le champ de bataille depuis votre main gratuitement à chaque fois qu’elle attaque. Et comme elle a le vol, elle peut souvent trouver quelqu’un à attaquer sans danger à chaque tour.

À ce niveau, la plupart des gens pourraient se demander quel est son inconvénient, ce qui est raisonnable car il ne semble pas y en avoir un quand on lit la carte. Cependant, pendant que vous admirez votre nouveau commandant rutilant, vous n’avez probablement pas remarqué l’énorme cible rouge tracée sur votre dos et qui n’a pas échappé à vos adversaires. Ils vont vous tomber dessus. Sans relâche. Vos adversaires n’ont aucune idée des menaces terrifiantes qui pourraient être cachées dans votre main, alors en ce qui les concerne, un déclenchement de Kaalia est un déclenchement de trop. Heureusement, elle s’y attendait et elle a apporté quelques ruses pour lui assurer qu’elle aura au moins ce déclenchement dont elle a besoin pour faire pencher la partie en sa faveur.

Entre un gain de points de vie consistant de déclenchements permanents, une protection couleur variable et l’anti-créature puissant à la fois de masse et de précision qui est fourni par Mardu, Kaalia a bien des manières de se protéger suffisamment longtemps pour envoyer sa puissante engeance au combat à chaque tour. Une fois qu’elle commence à déchaîner son assaut terrifiant, ses adversaires n’ont pas beaucoup de temps pour l’arrêter avant d’être submergés, à moins qu’ils ne disposent de réponses et de sorts d’anti-créature rapides. «Heavenly Inferno» déborde d’anges, de démons et de dragons puissants, et à chaque fois qu’il arrive sur le champ de bataille, on se sent surpuissant quand on pilote ce deck.

Evasive Maneuvers

Chaque groupe de joueurs de Magic a besoin d’un joueur Contrôle: quelqu’un qui soit prêt à tester à la dure vos decks et vos stratégies, qui soit prêt à verrouiller votre table pour vous empêcher de lancer votre étonnante combo sans l’avoir mérité, et qui soit prêt à assurer que vous demandiez la permission avant de faire . . . de faire quoi que ce soit, en fait. Alors que Derevii ne s’adonne pas aux extrêmes de certains decks Contrôle (il a cependant l’air d’aimer contrôler la magie), comme c’est le seul commandant bleu du coffret, il suffit largement pour remplir le rôle du «commandant Contrôle» pour Commander Anthology.

Avec la capacité de Derevii, un peu d’évasion peut vous emmener loin, mais il est loin d’en manquer. Avec une armée de créatures volantes, deux piétineurs et même une créature avec l’équitation, vous ne manquerez pas de créatures qui traverseront les défenses de l’ennemi pour dégager vos créatures (et engager les ressources de vos adversaires si besoin est). Et avec l’appui d’une armée de créatures avec des capacités d’engagement, vous ne vous trouverez jamais à court de choix stratégiques à sélectionner. Que vous recherchiez le card advantage, le creature advantage ou le control advantage, les compagnons de Derevii ont les capacités dont vous avez besoin.

Cependant, malgré la variété des avantages tactiques que peuvent vous fournir des capacités d’engagement, «Evasive Maneuvers» dispose d’encore plus de possibilités. Les capacités d’arrivée sur le champ de bataille sont depuis longtemps les chouchoutes des joueurs dans le monde entier (même avant l’âge moderne du Panharmonicus), et les créatures avec des avantages d’arrivée sur le champ de bataille dans le sillage de Derevii ne manquent pas. Vous aurez aussi des tonnes d’occasions de répéter ces capacités grâce aux pouvoirs de vacillement de Mistmeadow Witch (Envoûteuse de Brumeprairie), Roon of the Hidden Realm (Roon du Royaume caché) et Flickerform (Danseforme). Avec toutes ces capacités, Derevii est véritablement le commandant de choix pour les joueurs qui cherchent à manipuler des tonnes de mécaniques de jeu.

Guided by Nature

Freyalise est un personnage que les joueurs vétérans de Magic reconnaîtront dans des noms de carte et des textes d’ambiance remontant aussi loin qu’Ère glaciaire. Elle est connue comme la Planeswalker dirigeante et protectrice des elfes de Dominaria, surtout les Cordelliens et ceux de Llanowar. En 2014, elle a été enfin (de façon posthume) immortalisée sous forme d’une carte comme l’un des cinq planeswalkers qui pouvaient servir de commandant dans Commander édition 2014. En tant que planeswalker, Freyalise représente bon nombre des aspects qui définissent la section verte du pentagramme des couleurs: de nombreuses créatures (surtout des elfes) qui peuvent produire du mana, le rejet de l’artificiel et un card advantage basé sur les créatures. Pour améliorer sa capacité de créations de jetons Elfe, son deck s’épanouit avec des cartes qui fournissent des avantages au tribal Elfe.

Freyalise étend son armée elfe en suivant une des courbes de mana accélérées classiques du vert. En début de partie, elle a accès à bon nombre de petites créatures puissantes et à des sources de mana non-terrain. De plus, le toucheterre et d’autres capacités s'intéressant aux terrains donnent au joueur des avantages supplémentaires quand ils jouent des terrains. Tandis que le mana disponible augmente, des menaces plus puissantes telles que le Terastodon et le Siege Behemoth (Béhémoth de siège,) vous facilitent la percée des défenses de vos adversaires pendant que ceux qui affichent un esprit d’équipe tels que le Joraga Warcaller (Meneur de guerre de Joraga) continuent de renforcer vos troupes de début de partie. Simultanément, le Tornado Elemental (Élémental de tornade) et d’autres cartes anti-aériennes permettent d’isoler votre deck contre une des menaces les plus consistantes du vert: les créatures volantes.

Par bien des manières, «Guided by nature» est la quintessence du deck vert. Entre des petites créatures qui grossissent, l’accélération de mana, les cartes anti-aériennes, les cartes qui s’intéressent aux terrains et même la réutilisation de cimetière, ce deck contient presque tout ce qui fait la stratégie et la popularité du vert. Dès le premier tour, vous allez développer des forces sans cesse grandissantes qui sont certaines de donner des sueurs froides à vos adversaires, et Freyalise vous offre la flexibilité dont vous avez besoin pour combler les failles stratégiques pendant que vous développez vos attaques. Avec le bon pilote, ce deck n’aura aucun problème pour piétiner tout ce que vos adversaires mettront sur le champ de bataille.

Plunder the Graves

Quand le noir et le vert s’unissent, le cimetière n’est jamais le lieu de repos définitif des créatures. Si vos adversaires veulent balayer vos menaces de la table, l’exil est le seul endroit qui assurera leur sécurité. Avec Meren du clan Nel Toth en commandant, plus il y a de créatures dans votre cimetière, moins y restent. Et avec une bonne quantité d’utilisations du sacrifice, des cartes auto-meule et des déclenchements par la mort, vous ne devriez pas vous inquiéter parce que vous remplissez encore et encore votre cimetière de menaces intimidatrices. Quand vous faites revenir ces menaces et que vous ne voulez pas les sacrifier, vous devriez avoir suffisamment de jetons à sacrifier à leur place grâce à la génération de jetons généreuse du deck.

Meren est un commandant fortement concentré sur la synergie, et le deck qui l’accompagne n’en manque pas. Elle passe discrètement grâce à une série de créatures qui paraissent généralement peu dangereuses de prime abord. Cependant, à mesure que la partie avance, vos sbires prennent des forces et refusent de rester morts, et vous verrez vos adversaires paniquer pour combattre les créatures qui arrivent sur le champ de bataille à la fois depuis votre main et depuis votre cimetière. En fait, la mort renforcera souvent votre offensive.

Avec «Plunder the Graves», la mort devient votre ressource la plus précieuse. C’est une ressource qui peut donner de la puissance à vos forces, drainer les points de vie de vos adversaires ou créer encore plus de créatures sous votre contrôle. Et lorsque vous mettez correctement en place votre côté de la table, vos adversaires souffriront souvent encore plus de la mort de vos créatures que vous n’en bénéficierez.

Un premier affrontement

Bien que ces decks seront familiers pour certains d’entre vous séparément, il est improbable que vous les ayez vus tous les quatre sur le même champ de bataille. Il est courant que des decks Commander sortant en même temps se retrouvent face à face, mais quatre decks de produits Commander d’années différentes s’affrontant lors d’une même partie est plutôt rare. Alors comment se comportent ces quatre decks en face à face? Pour être honnête, ce peut être un affrontement mortel.

Dès le départ, Freyalise et Kaalia commencent à développer des menaces et à gagner des points de vie, même si elles n’ont pas besoin de ça pour se désigner comme cibles. Pendant ce temps, Meren sort une série de créatures d’aspect inoffensif qui prendront peu à peu de la puissance, et Derevii jongle entre Freyalise et Kaalia pour éviter que leurs forces échappent à tout contrôle. Cependant, il ne faut pas très longtemps à Meren et à Derevii pour construire leurs propres moteurs puissants qui nécessiteront une intervention avant qu’ils ne mettent subitement fin à la partie. Derevii n’a pas non plus de problème pour injecter une dose de chaos dans l’affrontement en manipulant la distribution du contrôle de créatures sur la table. En même temps, il suffit d’un seul déclenchement de Kaalia pour vraiment plonger la partie en plein chaos . . .

Mais comme toujours avec Commander, il n’y a vraiment jamais deux parties qui se ressemblent, même en utilisant les mêmes quatre decks. C’est comme ça que mes parties ont commencé, mais je suis certain que les vôtres partiront dans une direction complètement différente. Je ne sais pas trop laquelle, mais Commander Anthology ne manquera pas de lancer vos parties sur une voie qui aboutira à une autre fantastique expérience du format Commander.

Heavenly Inferno

COMMANDER: Kaalia of the Vast

Evasive Maneuvers

COMMANDER: Derevi, Empyrial Tactician
99 Cartes

Guided by Nature

COMMANDER: Freyalise, Llanowar's Fury

Plunder the Graves

COMMANDER: Meren of Clan Nel Toth

Latest Feature Articles

FEATURE

Le jeu en magasin en pleine évolution by, Chris Tulach

Le jeu en magasin est un des meilleurs moyens de développer une communauté de joueurs de Magic, de se faire de nouveaux amis et de faire l’expérience de tout ce que le jeu peut offrir. To...

Learn More

FEATURE

Précis d'Avant-première L'Âge de la Destruction by, Gavin Verhey

L'heure est venue. Le Second Soleil s'est aligné. Nicol Bolas est de retour. Et le plan d'Amonkhet ne sera plus jamais le même. Illustration par Tyler Jacobson Et qui détiendra la pui...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All

We use cookies on this site to enhance your user experience. By clicking any link on this page or by clicking Yes, you are giving your consent for us to set cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more