Innistrad

Posted in NEWS on November 5, 2013

Les humains de ce monde s'en étaient toujours remis à leur foi pour se protéger des horreurs qui peuplaient leur plan : vampires, loups-garous, esprits et goules. Mais leur archange,

, disparut...

-

Libérés des entraves de la magie d'

, les prédateurs surnaturels s'attaquèrent sans relâche aux humains de ce monde. Les vampires aristocratiques chassèrent pour le plaisir le sang des roturiers. Les meutes hurlantes de loups-garous saccagèrent les caravanes et les villages. Ramenés à la vie par les rituels interdits d'alchimistes déments, les défunts maudits assouvirent leur appétit insatiable.

-

Plus proches que jamais de leur propre extinction, les humains d' Innistrad combattaient sans relâche les forces de la nuit, dépendant les uns des autres pour survivre aux horreurs de leur plan. Malgré une présence maléfique écrasante, ils ne perdirent jamais espoir, priant pour leur salut à tout moment.

-

Conscients des points faibles de leurs ennemis et transcendés par leur foi, les chasseurs d'abominations s'aventuraient dans les lieux hantés du monde. Les prêtres s'entraînaient à affronter les créatures impies. Les tueurs spécialisés protégeaient les paroisses dans tout le pays.

-

Au moment où l'humanité vivait son heure la plus noire,

se libéra du Helgruft, revitalisant immédiatement les défenses magiques et les bénédictions dans les quatre provinces et au-delà. Leur désespoir évanoui par sa présence, les escouades d'anges et de gryffs reparurent. L'armée cathare entreprit de libérer les villages humains en repoussant les hordes de vampires et de zombies l'une après l'autre.

-

offrit aussi une place particulière à ses côtés aux humains repentants atteints de lycanthropie. S'ils promettaient de devenir les gardiens de l'espèce humaine, elle transformerait leur malédiction et fusionnerait leurs deux aspects contradictoires pour en faire des créatures nobles. Beaucoup acceptèrent son offre et devinrent des wolfir.

Le rétablissement de l'équilibre a commencé, mais sur le plan, les êtres maléfiques bannis pendant des siècles sont à nouveau libres.