La flexibilité

Posted in Level One on July 26, 2016

By Reid Duke

Over the span of the last nineteen years, since he was five years old, Reid has been a player, a deck builder, a collector, and a lover of the Magic world. Today, he’s a full-time professional Magic player and writer.

Dans cette rubrique, Reid Duke explique les principes de base de Magic. Ces articles ont été publiés l’an passé en VO et sont maintenant disponibles en français pour votre plus grand plaisir!


Répondre aux questions les plus difficiles dans Magic revient à danser sur le fil du rasoir. C’est une histoire de parfait équilibre. La puissance et la consistance, le risque et la récompense, la rapidité et l’endurance.

La flexibilité est un concept important de la recherche de l’équilibre dans Magic. La sélection de cartes flexibles ou l’intégration de la flexibilité dans la structure de votre deck feront diminuer votre risque et augmenter votre consistance. En d’autres mots, la flexibilité vous aide à éviter que les choses tournent mal. Si cette flexibilité ne vient pas au prix de trop de puissance, vous devriez sauter sur l’occasion !

Les sorts modaux

Un sort modal est tout simplement un sort qui vous demande de choisir des « modes » quand vous le lancez. Le Charme d'Abzan est une excellente carte, car elle propose trois options distinctes qui sont ajustées à vos besoins sous différentes conditions.

Les sorts modaux sont donc des cartes de nature très flexible. Vous vous retrouvez en plein milieu d’une étape de combat bien velue ? Ajoutez deux marqueurs +1/+1 ! Une créature qui vous embête de l’autre côté de la table ? Exilez-la ! Rien de tout cela ? Encaissez pour deux nouvelles cartes !

Si vous deviez séparer les modes du Charme d'Abzan en trois cartes distinctes, il est possible qu’aucune d’elles ne serait assez bonne pour le jeu compétitif en Standard. Cependant, en combinant toutes les options en un petit paquet bien ficelé, cela devient une des meilleures cartes du format. Elle augmente grandement les chances que le joueur Abzan ait le bon outil à sa disposition dans n’importe quelle situation. À mon avis, la flexibilité du Charme d'Abzan est un des éléments qui ont fait d’Abzan le deck qui a connu le plus de succès en Standard !

 

Les puits de mana

Rappelez-vous que les puits de mana sont des cartes qui, bien que pas nécessairement coûteuses en elles-mêmes, peuvent utiliser votre mana supplémentaire dans des scénarios de fin de partie. Elles augmentent la fiabilité de votre deck en vous offrant une assurance contre l’inondation de mana.

Les puits de mana sont des cartes flexibles. Si le prix de leur mise en jeu n’est pas trop élevé, alors elles ne ralentiront pas votre deck, ne le rendront pas « trop lourd », ni ne l’amèneront à devoir dépendre d’une tonne de mana. Cependant, elles s’avèrent aussi utiles si vous piochez trop de terrains ou si la partie se prolonge jusqu’à des étapes très avancées.

Les cartes avec « X » dans leur coût de mana

Les sorts qui ont un « X » dans leur coût de mana, comme le Marcheur porte-hangars, forment une catégorie particulière des puits de mana. « X » signifie flexibilité ! Vous pouvez donc dépenser autant de mana que vous le désirez et l’effet de la carte évoluera en conséquence.

Le Marcheur porte-hangars est une carte extrêmement utile et flexible. Vous pouvez le mettre en jeu dès le tour deux, mais si vous le piochez au tour huit, vous pouvez le rendre beaucoup plus grand.

 

Interminable

La carte de preview de La bataille de Zendikar d’aujourd’hui suit le même trajet que le Marcheur porte-hangars.

L’Interminable est aussi une créature avec « X » dans son coût de mana. Vous pouvez le lancer tôt si vous êtes obligé de tenir le tempo. Plus tard dans la partie, il peut cependant facilement être la créature la plus grande sur la table !

Un des attraits les plus importants d’une carte comme l’Interminable, c’est sa capacité à remplir un trou dans votre courbe de mana.

Imaginez que votre objectif consiste simplement à utiliser tout votre mana pour lancer des créatures à chaque tour. Idéalement, vous voulez lancer une créature à un mana au tour un, une à deux manas au tour deux, une créature à trois au tour trois et ainsi de suite. Pour optimiser vos chances, vous pouvez construire votre deck avec un mélange sain de créatures à chacun de ces coûts. Cependant, vous jouerez inévitablement des parties où vos pioches ne s’accorderont pas comme vous l’espériez. Peut-être avez-vous une créature à un et à deux manas, mais il vous manque celle à trois. Peut-être ratez-vous la pose de terrain au tour cinq et ne pouvez pas continuer à grimper la courbe de mana.

L’Interminable garantit que tout cela n’arrivera pas. À n’importe quel tour, et avec n’importe quelle quantité de mana à votre disposition, vous pouvez la dépenser pour l’Interminable !

C’est toute la beauté de la flexibilité—elle vous aide dans les parties où votre pioche n’est pas parfaite. Elle amortit une éventuelle chute libre et s’assure que vous ayez toujours quelque chose à vous mettre sous la dent dans toutes vos parties.

La flexibilité est un facteur important pour trouver un équilibre entre la puissance et la consistance. Le jeu avec des cartes flexibles augmentera toujours votre consistance, mais il vous coûtera parfois un peu de pouvoir.

Interminable | Illustration par Jason Felix

Vous pouvez lancer le Marcheur porte-hangars pour deux manas, mais en général vous allez préférer lancer le Lion à crinière bouclée à la place. Vous pouvez le lancer pour quatre manas, mais vous allez lui préférer le Rhinocéros de siège. Vous pouvez utiliser le Charme d'Abzan pour vous occuper de Polukranos, dévoreur de mondes, mais le Prix ultime peut faire quasiment la même chose pour un mana de moins.

Vos cartes flexibles ne vous décevront que rarement, mais elles ne seront que tout aussi rarement la solution idéale.

Heureusement, l’Interminable n’exige pas que vous sacrifiiez trop de puissance pour sa flexibilité. Oui, dépenser quatre manas pour une 4/4 n’équivaut pas vraiment à un Rhinocéros de siège, mais il s’agit tout de même d’un bon deal et ce sera probablement une des créatures les plus balaises sur la table.

L’Interminable a aussi l’avantage d’être incolore. Cela le rend jouable dans n’importe quel deck insensible au Prix ultime, et il est bien placé pour se jouer avantageusement avec n’importe quelles cartes à thème incolore qui font leur apparition dans La bataille de Zendikar. Cependant, il ne s’agit pas d’un artefact qui se ferait détruire par le Commandement de Kolaghan ou les Naturalistes du Conclave.

Pour conclure, l’Interminable offre - tout comme le Marcheur porte-hangars - des marqueurs +1/+1 qui se combinent bien avec de nombreuses cartes du clan Abzan et la couvée de Dromoka. Les Écailles renforcées n’en sont qu’un exemple.

Rester à l’affût des cartes flexibles, c’est une bonne habitude. Vous trouverez la flexibilité dans l’Interminable. Mais ce qui est plus important, c’est que vous allez la trouver dans n’importe quelle carte de qualité qui offre un bon équilibre entre la puissance et la consistance. Mettre des cartes comme l’Interminable dans vos decks diminuera vos risques de mauvaise pioche, mais elles ne vous coûteront pas grand-chose au niveau du pouvoir. C’est du tout cuit.

Latest Level One Articles

Level One

October 5, 2015

Level One: The Full Course by, Wizards of the Coast

Professor Reid Duke has dismissed class. Level One is on hiatus, as Duke has paved his way through his entire syllabus to show you how to get better at Magic. However, we know not everyo...

Learn More

LEVEL ONE

September 28, 2015

Becoming a Better Player by, Reid Duke

This will be the final article that I write for Level One. For the time being, the column will be going on hiatus. Over fourteen months, I've tried my best to build a complete, self-conta...

Learn More

Articles

Articles

Level One Archive

Consult the archives for more articles!

See All

We use cookies on this site to personalize content and ads, provide social media features and analyze web traffic. By clicking YES, you are consenting for us to set cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more