Les stratégies linéaires

Posted in Level One on November 10, 2015

By Reid Duke

Over the span of the last nineteen years, since he was five years old, Reid has been a player, a deck builder, a collector, and a lover of the Magic world. Today, he’s a full-time professional Magic player and writer.

Dans cette rubrique, Reid Duke explique les principes de base de Magic. Ces articles ont été publiés l’an passé en VO et sont maintenant disponibles en français pour votre plus grand plaisir!


Que vous vient-il à l'esprit quand vous pensez à Magic ? Probablement des attaques, des blocages, des créatures, des sorts d'anti-créature, ainsi que d'autres éléments typiques d'une partie franche alternant actions et réactions. Mais voyez-vous, Magic peut se présenter sous différentes formes. Aujourd'hui, nous allons parler de decks ne se concentrant pas sur ce genre de parties.

Nous allons débattre des stratégies linéaires. Nous passerons en revue ce à quoi elles ressemblent ainsi que quelques-unes de leurs forces et faiblesses. À l'issue de cette discussion, vous aurez droit à une carte de Preview de Destin reforgé, susceptible de se révéler très utile dans le cadre d'au moins une stratégie linéaire en Standard.

Appliquer une stratégie linéaire implique de se consacrer pleinement à un seul objectif ou thème. Chaque carte contribue à ce but, et dévier de ce plan vous intéresse peu. Vous soucier des agissements de votre adversaire ne représente pour l'essentiel qu'une distraction. Pour faire court, les stratégies linéaires suivent une « ligne droite » reliant un point A à un point B.

À l'époque où je jouais de façon plus occasionnelle, j'ai construit un deck qui utilisait une stratégie linéaire. J'ai vu la carte de la Championne elfe et je me suis dit : « Hum, j'aime bien cette carte et j'aime bien les elfes ». Je n'y ai pas donné suite jusqu'à ce que, plus tard, la Parfaite impérieuse suscite mon intérêt. Et, quand l'Archidruide elfe et le Meneur de guerre de Joraga ont été publiés, j'ai tout de suite compris ce qu'il me restait à faire.

J'ai construit un deck incluant beaucoup d'elfes et de créatures qui leur donnaient des bonus. Un vrai trait de génie, non !?

Cela étant, les decks composés de créatures vertes ne tombent pas tous sous l'appellation de « stratégies linéaires ». On pourrait même construire un deck incluant la Parfaite impérieuse et quantité d'elfes sans nécessairement employer une stratégie linéaire. Toutefois, mon deck a fini par atteindre un tournant. J'y avais inclus tant de cartes me permettant de tirer profit des elfes que je ne voulais plus y voir figurer une seule qui n'en fût pas. Je ne voulais plus piocher de Croissance gigantesque, ni faire passer les créatures de mon adversaire par la Lame du destin , je voulais juste piocher des elfes, des tas et des tas d'elfes. Je me suis débarrassé de toutes ces cartes hétéroclites, me contentant de jouer exclusivement avec des terrains et des elfes. Ma stratégie était linéaire.

La force des stratégies linéaires

Les stratégies linéaires ont le potentiel d'être extrêmement puissantes et détonantes. Leur but n'est pas de jouer équitablement à Magic. Elles y parviennent souvent en écrasant les adversaires pourvus de decks plus lents ou moins puissants, et très certainement moins mono-tâches.

Pendant la période où je jouais mon deck Elfes, une des meilleures créatures de ce format était les Fourbes de cuisine. En face à face à l'unité, les Fourbes de cuisine surclassent nettement la Championne elfe. Toutefois, comment quatre Fourbes de cuisine peuvent-ils rivaliser avec quatre exemplaires de la Championne elfe ? Que se passerait-il donc si je dépensais cinq manas afin d'inclure le Meneur de guerre de Joraga dans mon équipe ? Les stratégies linéaires sont souvent conçues pour échapper à tout contrôle. Si mon deck linéaire est autorisé à « faire son travail » et si votre deck normal le peut également, le deck linéaire l'emportera, souvent de façon impressionnante.

Voici à présent une autre stratégie linéaire que nous avons déjà abordée dans ces lignes.

Combo Ascendance jeskaï de Lee Shi Tian—Pro Tour Les Khans de Tarkir

 

Les decks Combo sont de très bons exemples de stratégies linéaires. Dans celui de Li Shi Tian, vous remarquerez un manque de créatures prêtes à combattre et de sorts d'anti-créature. C'est bien simple, il y manque tout ce qui peut agir ! Tout, sauf ce qui contribue à sa combo.

Récapitulons sur "http://magic.wizards.com/en/node/709376" la dernière fois que j'ai évoqué ce deck : « Le deck de Lee Shi Tian est construit autour de l'Ascendance jeskaï. En plus d’un certain nombre d’autres interactions puissantes, il essaie d’assembler l’Ascendance Jeskaï, l'Hélice de rétractation et la Bourse du corrupteur. Il lance l’Hélice de rétractation sur une créature—par exemple la Mystique tintegriffe, l’engage pour renvoyer la Bourse du corrupteur dans sa main, lance la Bourse du corrupteur pour zéro mana, dégage sa Mystique avec l’Ascendance jeskaï et répète ensuite le processus jusqu’à ce que sa Mystique tintegriffe atteigne +1 000/+1 000 grâce à l’Ascendance jeskaï, pour ensuite attaquer et remporter la victoire. »

Li Shi Tian a été en mesure d'assembler cette combo avec une efficacité redoutable. Il n'a pas eu besoin de sorts d'anti-créature ni de défense d'aucune sorte, car il était tout simplement plus rapide et plus puissant que ses adversaires. Il pouvait remporter la partie au tour quatre et, dans bien des cas, son adversaire était incapable de le contrer.

Les faiblesses des stratégies linéaires

Quand toutes les ressources sont utilisées au profit de la stratégie linéaire, la qualité des cartes individuelles d'un deck peut en souffrir. Après tout, j'ai déclaré que les Fourbes de cuisine était l'une de mes meilleures créatures et pourtant, la nature unilatérale de mon deck m'a contraint à ne pas saisir l'occasion de m'en servir. Quand tout se passait bien, les Fourbes de cuisine ne m'ont jamais manqué, et j'étais bien content d'avoir plus d'elfes à la place. En revanche, quand ça se passait mal, je regrettais parfois mes choix.

En face à face à l'unité, les Fourbes de cuisine l'emportent sur la Championne elfe. Mais, à quatre exemplaires contre quatre, la Championne elfe l'emporte sur les Fourbes de cuisine. Il devient alors logique que le but du deck normal soit de faire en sorte que les choses se passent le plus souvent possible en face-à-face unique. Le deck linéaire visera dans ce cas à élargir la situation afin de s'assurer que ses cartes soient dans leur configuration la plus puissante. Nous appelons cela atteindre la masse critique.

 

Une façon de combattre les stratégies linéaires consiste à les empêcher d'atteindre la masse critique. Avec mon deck Elfes, j'aimais bien jouer contre les Fourbes de cuisine. Vous savez contre quoi je n'aimais pas me retrouver ? La Foudre. Le Choc. La Lame du destin.

Quand mon adversaire était en mesure de tuer bon nombre de mes gars et de ne me laisser qu'une ou deux créatures sur le champ de bataille, mes elfes étaient tout simplement plus faibles que toutes les créatures que le deck normal avait choisi de jouer. Quand il m'était impossible d'atteindre la masse critique, mon deck ne fonctionnait pas comme je le désirais.

Les stratégies linéaires abandonnent la flexibilité au profit de la puissance. De là dérivent deux autres faiblesses.

Tout d'abord, les stratégies linéaires peuvent en général très peu interagir avec leur adversaire. Elles ne disposent pas de moyens pour pouvoir contrecarrer sa stratégie, comptant plutôt sur le fait que la leur sera plus puissante.

Que se passe-t-il quand mon deck Elfes se retrouve face à la combo de l'Ascendance Jeskaï ? Eh bien, il m'est impossible de tuer une créature adverse, de détruire un enchantement et d'obliger mon adversaire à se défausser. C'est le cas parce que toutes les cartes non-Elfe que j'aurais pu inclure dans mon deck auraient affaibli ma stratégie. Ce qui fait que maintenant, mes décisions sont revenues me hanter, car je me retrouve face à un deck plus rapide et je ne peux rien faire pour l'arrêter. Je ne peux que jouer quelques elfes et attendre que mon adversaire me tue au tour quatre. Je n'ai guère l'occasion d'intervenir dans cette partie de Magic !

Ensuite, les stratégies linéaires sont parfois très faciles à attaquer. Quand nous avons discuté de la réserve, j'ai dit : « Un principe de base est : plus une stratégie est extrême, plus il va être facile d’avoir une réserve pour la contrer. » Or, il n'y a pas plus extrêmes que les stratégies linéaires.

J'ai déjà mentionné la faiblesse de mon deck Elfes face à la Foudre et la Lame du destin. Imaginez que vous ayez à affronter ces cartes :

Ma stratégie est extrême et exploitable, ce qui fait que mon adversaire peut facilement sortir de sa réserve des cartes capables de me balayer. Ce problème est aggravé par mon manque de flexibilité qui rend difficile l'emploi de contre-mesures ou de contrôle des blessures.

Blanc-Bleu Héroïque

Tout se joue entre le pour et le contre. Les stratégies linéaires peuvent être attaquables et manquer de flexibilité. Toutefois, leur puissance brute vaut souvent la peine de faire ces sacrifices. Si vous êtes l'incontestable favori avant l'utilisation de la réserve, vous serez peut-être disposé à accepter le rôle de perdant annoncé à son issue.

Il existe une autre stratégie linéaire en Standard qui a été couronnée de succès.

WU Héroïque de Tom Ross

Blanc-Bleu (WU) Héroïque cherche à créer rapidement et efficacement une créature géante unique. Celle-ci se révèle habituellement impossible à bloquer et acquiert parfois le lien de vie ! L'ensemble du deck est conçu pour soutenir et protéger cette seule menace.

Comme à l'accoutumée dans les stratégies linéaires, vous ne remarquerez aucun sort d'anti-créature dans le deck Héroïque WU de Tom Ross, à l'exception d'une Frappe de la cloche chantante que l'on pourra trouver en cas de besoin grâce à la Pèlerine d'Héliode. Jouer avec davantage de sorts d'anti-créature serait une erreur, car toutes les cartes qui ne contribuent pas à la stratégie principale ne serviront qu'à affaiblir le deck. Et souvenez-vous, vous vous rendez d'un point A à un point B et vous ne pouvez pas vous permettre de faire de détours.

Tout du moins jusqu'à la publication de cette carte :

La Posture valeureuse est une carte passionnante et versatile de Destin reforgé, qui pourrait se révéler être un parfait ajout à WU Héroïque.

Une grande partie du deck WU Héroïque doit être consacrée à la protection de sa puissante créature. Autrement, un seul sort d'anti-créature serait capable d'anéantir la stratégie. La Posture valeureuse protège une créature de façon sûre, directe et efficace. Elle contribue directement à la stratégie de WU Héroïque car elle accomplit un travail nécessaire.

Il s'agit également d'un moyen d'incorporer un sort d'anti-créature et, par-là même, un peu de cette flexibilité dont le deck a bien besoin. Je le répète, WU Héroïque ne peut pas se permettre de jouer avec le Champ de suspension, les Représailles, ni aucun autre sort d'anti-créature dédié, car ils ne contribuent pas à la stratégie linéaire. Toutefois, cela ne signifie pas qu'il ne vous arrivera jamais de souhaiter disposer d'un sort d'anti-créature !

La Posture valeureuse l'emporte sur la Coursière de Kruphix, le Rhinocéros de siège, le Boucher de la horde, le Lamepoing sauvage et une bonne douzaine d'autres créatures typiques du Standard ! Pour WU Héroïque, cela peut signifier outrepasser un bloqueur importun, retourner une situation en votre faveur ou tout simplement gagner un peu de temps afin de déployer votre stratégie.

Tout cela est possible grâce à la versatilité d'une carte capable de jouer deux rôles différents. Seul, un sort d'anti-créature ne suffirait pas, et le Haut fait de résistance pourrait bien être préférable à l'effet indestructible. Néanmoins, associer les deux capacités donne une carte qui se révèlera extrêmement utile dans de très nombreuses parties.

Posture valeureuse | Illustration par Willian Murai

La Posture valeureuse est une excellente carte qui ne doit pas seulement se limiter à WU Héroïque. Elle constituerait un ajout non négligeable à tout deck de créatures basé sur le blanc.

Elle est particulièrement utile quand il s'agit de protéger votre meilleure créature du rituel Mettre fin aux hostilités.

Elle a aussi ses applications en combat. Elle peut permettre à votre Chevaucheur de mante de battre celui de votre adversaire, par exemple.

La Posture valeureuse peut potentiellement changer la donne en Standard. Même si vous ne l'incluez pas dans votre deck, vous devrez vous souvenir qu'elle existe. Réfléchissez-y à deux fois avant de transformer votre Rakshasa pourvoyeur de mort ou votre Chercheur de la Voie en 4/4. Envisagez d'utiliser cette Chute du héros pendant votre tour, avant que votre adversaire ne dégage son mana blanc...

En Standard, inclure la Posture valeureuse dans WU Héroïque pourrait bien donner un deck linéaire particulièrement meurtrier. Tirez profit de sa puissance, ou bien préparez-vous à démanteler cette stratégie grâce à des contre-mesures de votre cru.

Latest Level One Articles

Level One

October 5, 2015

Level One: The Full Course by, Wizards of the Coast

Professor Reid Duke has dismissed class. Level One is on hiatus, as Duke has paved his way through his entire syllabus to show you how to get better at Magic. However, we know not everyo...

Learn More

LEVEL ONE

September 28, 2015

Becoming a Better Player by, Reid Duke

This will be the final article that I write for Level One. For the time being, the column will be going on hiatus. Over fourteen months, I've tried my best to build a complete, self-conta...

Learn More

Articles

Articles

Level One Archive

Consult the archives for more articles!

See All

We use cookies on this site to personalize content and ads, provide social media features and analyze web traffic. By clicking YES, you are consenting for us to set cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more