Cinq étapes pour gagner à petit budget

Posted in Beyond the Basics on 9 Juin 2016

By Gavin Verhey

When Gavin Verhey was eleven, he dreamt of a job making Magic cards—and now as a Magic designer, he's living his dream! Gavin has been writing about Magic since 2005.

D'accord. Ça y est, vous vous sentez d'attaque pour le jeu compétitif. Vous avez repéré un deck qui vous plait. Il ne reste qu'un petit problème : vous n'avez pas encore toutes les cartes dont vous avez besoin.

Qu'allez-vous faire ? Quelles sont vos options ?

Voici une des questions les plus populaires qu'on me pose depuis que j'ai commencé à écrire pour Magic il y a plus de dix ans : « Comment puis-je gagner avec un petit budget ? »

Pour commencer, définissons ce que nous voulons dire par « budget ». En ce qui concerne cet article, quand nous parlons de budget, nous parlons de disponibilité de cartes. Les rares sont plus difficiles à acquérir que les peu communes, et les rares mythiques le sont encore plus que les rares.

La bonne nouvelle, c'est que c'est absolument faisable dans le monde d'aujourd'hui. Il vous suffit d'avancer de façon méthodique et de déterminer ce que vous voulez construire.

Alors, comment pouvez-vous gagner à petit budget ? Aujourd'hui, nous allons trouver la réponse à cette question !

1. Choisissez le deck que vous voulez construire

Cela peut sembler facile, mais il s'agit en réalité d'une étape cruciale ! La toute première chose que vous devriez faire est de déterminer quel deck vous voudriez jouer. J'ai vu trop de joueurs simplement agiter leurs bras comme des pantins désarticulés et faire des échanges à la va-vite de cartes du Standard, en espérant que soudainement, comme par miracle, tout le Standard leur devienne accessible.

Construire à petit budget ressemble beaucoup à Magic, c'est un jeu de ressources. Par exemple, quand vous échangez des cartes, vous ne disposez que d'un nombre limité d'entre elles que vous pouvez échanger—vous devriez donc garder en tête la cible que vous voudriez atteindre.

Et avec cette cible viennent des attentes réalistes sur ce que vous pouvez construire en utilisant les cartes à votre disposition. Par exemple, quand vous étudiez les listes de deck du Top 8 du Pro Tour le plus récent et que vous y trouvez trois decks que vous aimeriez jouer, et que vous disposez de la moitié des cartes pour l'un deux mais de quasiment aucune carte des deux autres, alors il vous sera beaucoup plus facile de vous orienter vers le deck dont vous possédez un plus grand nombre de cartes.

En guise d'exemple pour le reste de cet article, nous nous concentrerons sur le deck Aristocrates noir-vert de Luis Scott-Vargas.

Aristocrates noir-vert de LSV

Download Arena Decklist

D'accord. Vous avez donc choisi votre deck. Peut-être avez-vous lu quelque chose sur son fonctionnement, et vous pouvez par conséquent commencer à comprendre ce qu'il fait et vous assurer que c'est bien le deck que vous voulez jouer.

Quelle est la prochaine étape ?

2. Identifiez ce qui est irremplaçable

Construire un deck à petit budget est une chose. Construire un deck victorieux avec un petit budget en est une autre.

Malgré nos contraintes de budget, notre objectif devrait quand même être de construire un deck aussi compétitif que possible. Et bien que cela pourrait inclure quelques légers déclassements ou des déplacements horizontaux de quelques cartes, il reste un élément très important : acquérir les cartes irremplaçables.

Certains decks comportent des éléments incontournables pour lesquels il n'existe pas de bons substituts et, dans ce jeu de ressources de construction de deck à petit prix, ce sont ces éléments dans lesquels vous devriez investir votre temps et votre énergie, afin de les acquérir.

Comme exemple, examinons les trois cartes non-terrain rares et rares mythiques du deck principal Aristocrates noir-vert susmentionné (je parlerai des terrains et de la réserve dans un petit moment).

D'accord, examinons-les une à une. Pour chacune d'elles, vous devriez vous poser deux questions : Est-elle indispensable au deck et existe-t-il un remplacement possible ?

La Compagnie rassemblée est un incontournable en Standard et une carte très puissante. Il n'y a rien d'autre qui pourrait s'approcher de sa puissance en ce qui concerne mettre un groupe de créatures sur le champ de bataille. Elle est aussi très importante pour le plan de jeu du deck, car elle vous fournit plusieurs créatures à vitesse d'éphémère. Celle-là, vous devriez vraiment essayer de l'acquérir.

En ce qui concerne le Rituel de cryptolithe, il n'y a vraiment rien pour le remplacer. Il n'y a aucune autre carte en Standard qui fasse quelque chose de semblable. Est-il essentiel ? Et bien, il est assez important—même si le deck fonctionne certainement bien sans lui. Je le jouerais si je l'avais et j'essayerais de l'avoir, mais il a une priorité largement moindre que celle de la Compagnie rassemblée. Si vous ne l'avez pas déjà, vous vous en sortirez quand même.

Liliana, guérisseuse hérétique n'est pas indispensable au deck, et à sa place vous pourriez jouer une autre carte à trois manas. Bien que vous devriez certainement l'utiliser si vous l'avez, si vous la remplacez avec une autre carte à trois manas comme le Maraudeur sacpeau ou la Traqueuse infatigable, vous vous en sortirez toujours bien. Ce n'est peut-être pas parfait à 100 %, mais il s'agit plus d'un décalage horizontal que d'un déclassement.

La meilleure manière de déterminer l'importance d'une carte est certainement de réfléchir à la façon dont le deck se jouera et de l'observer en action. Si vous cherchez cependant une manière rapide le faire, une bonne approximation est de vérifier combien d'exemplaires se trouvent dans le deck. C'est un bon indicateur de l'importance que le créateur du deck attribuait à la chance de la piocher.

Bien sûr, il ne s'agit là certainement pas d'une mesure parfaite. Il y a de nombreuses cartes puissantes et nécessaires qui sont jouées à moins de quatre exemplaires, comme les créatures légendaires, des cibles spécifiques de précepteurs (essayez donc de jouer le deck des Saisons passées sans les deux exemplaires de son homonyme !) et ainsi de suite. Mais c'est un indicateur très utile à prendre en compte lors de votre analyse.

3. Explorez la base de mana

Même si les sorts hauts en couleur ont tendance à attirer toute l'attention quand vous jouez, l'élément possiblement le plus important d'un deck est en fait sa base de mana.

Vos terrains vous aident à vous assurer que tous vos sorts fonctionnent de manière efficace et au bon moment. Tout votre deck peut s'écrouler sans les bons terrains.

C'est pour cette raison que je recommande toujours d'essayer de récupérer des terrains doubles pour chaque extension quand elle sort avant quoi que ce soit d'autre, car vous allez pouvoir les utiliser quasiment mieux que n'importe quoi d'autre. Si vous construisez un deck bleu-blanc et que nous nous trouvons dans la période des dix-huit mois pendant lesquels Ténèbres sur Innistrad est légal, vous êtes pratiquement garanti de mettre la Ville portuaire dans votre deck.

Cela étant dit, parfois vous n'avez tout simplement pas tout ce dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre deck. Peut-être avez-vous par exemple quelques-uns des terrains doubles dont vous avez besoin, mais pas tous.

Dans ces cas, je regarderais quels substituts sont disponibles dans le format. Par exemple, les terrains peu communs qu'on trouve dans Le serment des Sentinelles et Ténèbres sur Innistrad s'y prêtent parfaitement. Bien sûr, les Bourbiers sifflants vous offrent l'option de devenir une créature—mais dans de très nombreuses parties, le Verger infâme sera tout aussi bon. Vous devriez essayer de vous optimiser avec les Bourbiers au fur et à mesure, mais le Verger fera du boulot tout à fait correct en attendant.

En revenant à notre exemple de liste de deck, je pourrais tout à fait imaginer de prendre le Verger infâme et les Étendues sauvages en évolution à la place des terrains doubles rares.

La seule carte qui soit un peu plus difficile à remplacer est l'Abbaye du Val d'Orient. Cet étrange terrain rare devient une énorme créature menaçante. Il n'est pas tout à fait indispensable pour le deck, mais il est clairement puissant et offre un effet qu'on retrouve difficilement ailleurs. J'essayerais de les trouver si possible, mais s'il le faut vous pouvez leur substituer des terrains de base pour l'instant.

Une dernière remarque à ce sujet : parfois il y a des decks avec des bases de mana très complexes qui contiennent trois couleurs ou plus. Je resterais très prudent à l'idée de vouloir jouer ces types de decks sans avoir les bonnes bases de mana. Il n'existe qu'un nombre limité de substitutions que vous pouvez faire avant que le deck ne se décompose, et toute la puissance contenue dans un jeu de cartes basé sur tant de couleurs est annulée par une base de mana bien plus faible. C'est quelque chose à ne pas perdre de vue lors de la construction.

4. Trouvez les bons remplaçants

Vous avez donc identifié le deck que vous voulez jouer et les cartes que vous devriez acquérir en premier, tout en vous assurant que votre base de mana reste fonctionnelle. Et ensuite ?

Le temps est venu de déterminer quels remplaçants mettre dans votre deck !

Idéalement, vous allez vouloir faire des substitutions qui iront latéralement—ceci voulant dire que les cartes que vous intégrez sont toujours de bonnes cartes à jouer, elles sont simplement un peu mieux dans certaines situations et nettement moins dans d'autres. Essayez de trouver des effets similaires. Par exemple, si vous n'avez pas le Chemin désastreux, alors le Prix ultime pourrait tout aussi bien s'en sortir (et parfois mieux !).

Mais parfois il n'existe tout simplement pas d'échange clair et évident. Dans ce cas, la réserve du deck d'origine reste l'un des premiers endroits où j'aime chercher l'inspiration.

Les réserves sont généralement remplies de deux classes de cartes : des cartes haineuses contre des decks spécifiques et des cartes qui sont spécifiquement les meilleures contre tout une classe de decks. Par exemple, la Peste virulente est utile uniquement face à des decks de jetons, alors qu'une carte comme la Transgression de l'esprit ou le Prix ultime est idéale face à certaines stratégies, mais toujours très efficace face à un grand nombre de decks. Normalement, on peut trouver ici une solution sans grand risque.

D'une façon similaire, vous pouvez inspecter les cartes qui existaient en moins de quatre exemplaires dans le deck principal et augmenter leur nombre. Elles étaient clairement assez puissantes pour qu'on les pioche parfois dans le deck principal, alors jouer un troisième ou quatrième exemplaire d'une carte qui s'y trouve déjà est en général une sélection assez prudente. Un autre filon semblable, c'est de jouer des cartes similaires à celles déjà présentes dans le deck. Le Serviteur propagateur pourrait parfaitement s'intégrer dans un deck Aristocrates.

Un autre bon moyen pour trouver des substitutions est de regarder les cartes de cette catégorie ayant le même coût de mana. Il est souvent très important que la courbe du deck reste la même. Pour un remplacement, je serais normalement réticent à l'idée d'augmenter la courbe—je chercherais donc des cartes avec le même coût ou moindre.

5. N'oubliez pas la réserve

Il est facile de laisser sa réserve de côté et de se dire qu'elle n'est pas aussi importante que le deck principal, mais vous devez être prudent. Après tout, rappelez-vous que vous allez jouer plus de parties après l'utilisation de la réserve qu'avant !

L'important en construisant la réserve pour un deck à petit budget est d'ajuster votre réserve pour couvrir toutes les ouvertures que votre adaptation du deck principal a pu laisser.

En retournant à notre deck Aristocrates noir-vert, disons que vous ayez dû retirer Liliana. Et bien, soudainement vous avez une source d'inévitabilité en moins. Par conséquent, vous voulez peut-être compenser en ajoutant un enchantement tel que le Bond de l'évolution ou un autre planeswalker à votre réserve. Au besoin, vous pourriez même utiliser Lire dans les os pour vous aider à remplir le vide.

Si vous devez faire l'impasse sur des cartes de votre réserve et que vous devez les remplacer, réfléchissez au rôle qu'elles essayaient de remplir. Si vous devez vous passer de la Traqueuse infatigable parce que vous ne la possédez pas, essayez de trouver une autre source de card advantage. Si vous n'avez pas la Transgression de l'esprit, alors cherchez un autre sort de défausse et ainsi de suite.

Un budget pour la victoire

Gagner à petit budget est tout à fait faisable—cela nécessite juste une planification minutieuse. Si vous suivez ce processus, vous devriez être capable de trouver un deck que vous pourrez convenablement construire, le personnaliser, puis le faire évoluer avec le temps vers la forme que vous trouverez la meilleure. De plus, qui sait ce que vous pourriez découvrir : à de nombreuses reprises, en essayant de construire à petit budget, j'ai en fait trouvé des cartes à jouer incroyables qui se sont avérées supérieures aux cartes que je n'avais pas !

Voici ma version du deck Aristocrates à petit budget sur laquelle j'ai travaillé dans cette rubrique. La version finale ne contient que huit rares au total, et aucune rare mythique dans tout le deck principal et la réserve !

Aristocrates à petit budget de Gavin Verhey

Download Arena Decklist

N'hésitez pas à prendre ce deck et à le mener au combat. Ou, mieux encore, suivez les étapes décrites ci-dessus et créez votre propre interprétation à petit budget d'un deck Standard puissant.

Si vous avez des questions à ce sujet, ou même pour parler de quoi que ce soit, venez me trouver sur les médias sociaux ! Je suis très actif sur Twitter et Tumblr. J'adorerais savoir quels sujets vous intéressent ou si vous avez une idée pour un article à venir.

Les médias sociaux, ce n'est pas pour vous ? Vous pouvez toujours m'envoyer un e-mail si besoin est à beyondbasicsmagic@gmail.com.

Je vous souhaite une excellente semaine et que vos decks à petit budget écrasent vos adversaires !

À très bientôt,

Gavin

@GavinVerhey

GavInsight

beyondbasicsmagic@gmail.com

Latest Beyond the Basics Articles

BEYOND THE BASICS

20 Juillet 2017

La caresse de la Mort by, Gavin Verhey

Nous avons parcouru pas mal de chemin depuis le Basilic des halliers. Le Basilic des halliers, apparu dans Limited Edition (Alpha), avait une sorte de contact mortel embryonnaire, et o...

Learn More

BEYOND THE BASICS

13 Juillet 2017

Drafter votre réserve by, Gavin Verhey

Quand vous entendez « réserve », vous pensez probablement à des decks de 60 cartes. Vous pensez à ces heures passées, tard dans la nuit, à optimiser ces quinze cartes sacrées que vous pou...

Learn More

Articles

Articles

Beyond the Basics Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All