Cours de conduite sur Kaladesh

Posted in Beyond the Basics on 6 Octobre 2016

By Gavin Verhey

When Gavin Verhey was eleven, he dreamt of a job making Magic cards—and now as a Magic designer, he's living his dream! Gavin has been writing about Magic since 2005.

Vous avez désormais eu l'occasion de faire un petit tour sur Kaladesh. Vous avez probablement accumulé une tonne de marqueurs « énergie », pris quelques décisions de fabrication difficiles, et peut-être même invoqué quelques merveilleux artefacts et inventions.

Et vous avez certainement profité de l'occasion pour faire l'essai de quelques véhicules.

Les véhicules sont un nouveau type d'artefact qui font leur première apparition dans Kaladesh. Et ils se jouent différemment de tout ce que vous avez jamais essayé auparavant. Savoir quand et comment les jouer peut se révéler crucial dans ce tout nouveau monde de Kaladesh.

Alors… avez-vous votre permis de conduire pour Kaladesh ?

Si vous n'en êtes pas sûr, prenons ensemble quelques cours de conduite pour nous assurer que vous serez à la hauteur pour piloter tous ces véhicules qu'on peut trouver sur Kaladesh. Il existe clairement quelques tactiques-clés qu'il ne faudrait pas oublier. Passons-les en revue !

1. Construisez en pensant à la valeur de pilotage

Bien, commençons donc avec la construction de deck (ou le processus de draft si vous jouez en Limité). Un élément à prendre en compte quand vous choisissez une carte plutôt qu'une autre, c'est le niveau des valeurs de pilotage. Idéalement, vous voulez piloter vos véhicules avec aussi peu de créatures que possible. Et vous ne voulez certainement pas « gaspiller » de force quand vous les pilotez.

Par exemple, imaginez que vous allez jouer cette merveilleuse Caravane de cultivateur.

Vous jouez un deck blanc tendant vers l'agressif, et vous essayez de faire le choix entre jouer une créature avec une force de 2 ou une d'une force de 3. Cependant, les capacités sur les deux créatures rendent difficile la décision entre les deux.

Eh bien, le troisième point de force sur cette créature dispose d'un bonus secret : la capacité de piloter votre véhicule ! Si vous avez par exemple deux créatures de force 2 en jeu, vous allez « gaspiller » un point de force en les engageant toutes les deux pour monter dans la caravane. Même si vous avez exactement la bonne quantité de force sur le champ de bataille, vous allez en général préférer engager une créature plutôt que deux, car il est habituellement préférable d'avoir plus de créatures pour bloquer.

En Booster Draft, cela vaut même pendant le draft : si vous avez deux véhicules avec pilotage 3 dans votre deck, vous allez vraiment préférer sélectionner des créatures de force 3 comme le Compagnon fidèle pour vous aider à les piloter.

Il y a bien sûr de nombreux facteurs à prendre en compte. Et vous devriez éviter de jouer avec des cartes faibles juste pour piloter des véhicules. Mais si le choix est serré, alors la capacité de piloter des véhicules peut devenir un facteur très important.

2. Les véhicules ne sont pas toujours des créatures

D'accord, vous êtes probablement déjà au courant. Mais comment cela affecte-t-il votre construction de deck ? Vos véhicules, vous les comptez comme quoi ?

La réponse est en fait un peu délicate : parfois ce sont des véhicules, mais pas toujours. Quand vous construisez par exemple un deck en Limité, devraient-ils faire partie de votre compte de créatures ou non ? Compteraient-ils comme une demi-créature ? Que se passe-t-il ?

Eh bien, une bonne approximation est que plus vous mettez de véhicules dans votre deck et plus les chiffres de pilotage sont élevés, moins ils comptent comme créatures.

Voici comment voir les choses. Votre premier véhicule est celui qui a le plus de chances d'être une créature : si vous disposez de créatures qui satisfont à la valeur de pilotage, alors vous pouvez le piloter. Si vous vous retrouvez avec plusieurs véhicules sur le champ de bataille, alors il vous faudra beaucoup de ressources pour tous les animer (autre que de simplement les engager pour se piloter mutuellement). Si vous n'avez que des véhicules, alors vous n'aurez aucune créature.

De plus, si votre véhicule a une valeur de pilotage élevé, il sera donc plus difficile à piloter, ou alors il vous faudra plusieurs créatures pour le faire. Comparez ces deux-là :

L'Esquif volant peut être piloté par quasiment n'importe quoi. Le Piétineur, en revanche, aura probablement besoin de deux créatures pour le piloter.

En outre, peu importe la facilité de piloter votre véhicule, vous allez devoir engager au moins une créature — ce qui signifie que vous disposez d'une créature de moins à utiliser.

Donc, si la réponse facile est « ça dépend », voici quelque chose de plus utilisable : en Limité, je compte en général mes deux premiers véhicules — du moment que leur chiffre de pilotage est bas — en tant que créatures. Après, je commence à les considérer comme des « demi-créatures ».

En Construit, vous devriez faire votre construction en les plaçant au centre de votre réflexion. Si votre deck Construit contient plus de huit véhicules, alors il vous faut clairement une bonne raison — par exemple d'autres utilisations, comme la Caravane mentionnée plus haut — car si vous en piochez plusieurs, vous pourriez vous retrouver à ne rien pouvoir faire. En règle générale, quatre à six véhicules est un très bon chiffre pour le Construit, et ils trouvent habituellement (mais pas toujours) mieux leur place dans des decks agressifs.

Ceci étant dit, il faut vraiment avouer qu'au final, ça dépend. L'élément important, c'est de vérifier la fréquence avec laquelle vous pouvez piloter vos véhicules… et vous assurer que vous n'exagérez pas.

Bien sûr, une fois vos véhicules éliminés, les futurs véhicules seront meilleurs. Ce qui est étroitement lié à…

3. Faites d'abord l'échange de véhicules

Imaginez que votre adversaire vous attaque avec un Fléau intrépide.

Comme vous avez un total de points de vie bas, vous devez bloquer. Aucun de vous n'a de carte en main. Vous pouvez soit bloquer avec votre Juge des façonneurs d'armures soit l'utiliser pour piloter votre Cargo renégat et bloquer.

Comment devriez-vous bloquer ici ?

Eh bien, comme le titre du paragraphe vous l‘a peut-être fait deviner, je piloterais le véhicule pour bloquer avec. Il y a plusieurs raisons à cela.

Pour commencer, si le véhicule est clairement la créature la plus puissante, ce n'est pas toujours garanti qu'il en soit une. Si vous faites un échange avec le Juge et que vous ne trouvez pas de créature au prochain tour, alors vous venez juste de rater la possibilité d'infliger trois blessures.

Et même si vous trouvez une créature, vous allez probablement préférer avoir deux créatures actives à cette étape de la partie plutôt qu'une créature et un véhicule. Cela vous offre des options d'attaque et de blocage bien supérieures : vous pouvez par exemple attaquer avec l'une et garder l'autre en arrière, au lieu de devoir les envoyer au front toutes les deux en même temps.

De plus, si vous avez plus de véhicules dans votre deck, alors vous ne voulez vraiment pas vous retrouver bloqué avec deux véhicules dans cette situation.

Élargissons cette situation au niveau d'une table plus grande. Si vous avez quatre créatures et un véhicule qui nécessite l'engagement d'une de vos créatures pour le piloter, alors vous avez quatre créatures opérationnelles pour attaquer et bloquer. Si vous faites un échange avec une de ces créatures non-véhicule, alors il ne vous restera que trois créatures opérationnelles. Si par contre vous lâchez le véhicule, vous avez toujours quatre créatures à votre disposition.

Maintenant, il existe des situations où il est préférable de ne pas faire d'échange. Dans la situation mentionnée plus haut, si votre adversaire est à 5, alors vous allez certainement vouloir garder le Cargo ! S'il vous faut votre gros véhicule pour passer à travers une table complexe, alors vous allez peut-être vouloir garder votre véhicule. Si votre deck est construit de manière à tirer avantage des véhicules, alors les véhicules sont plus appropriés. Et ainsi de suite. Mais en général, faites d'abord l'échange avec vos véhicules.

Tout tourne autour de l'anticipation des tours à venir. Et comme on en parle…

4. Anticipez

Quand vous conduisez une voiture dans la vraie vie, vous devez anticiper les dangers potentiels. La même chose vaut pour les véhicules dans Magic.

Alors qu'il est toujours très conseillé d'anticiper dans Magic, les véhicules, eux, l'exigent. Si vous engagez une créature ce tour-ci pour monter à bord, que vous restera-t-il au tour suivant ? Que devez-vous laisser ouvert au tour suivant pour piloter défensivement ? Que faire si, à l'aide de la Pyrohélice de Chandra on vous tue la créature qui devait piloter à la fin de votre tour ?

Je ne peux pas vous dire combien de fois j'ai piloté mon véhicule pour attaquer… pour réaliser immédiatement qu'il aurait été nettement préférable de le garder en arrière pour bloquer. C'est quelque chose de simple, mais qu'on laisse facilement passer.

Quand vous jouez avec des véhicules, réfléchissez vraiment à votre combat et à celui de votre adversaire, de bout en bout.

Les véhicules vous récompensent vraiment pour clairement savoir qui est le joueur agressif et qui est le défenseur. Dans les deux cas, ils nécessitent l'engagement de ressources importantes. Si vous jouez agressif, vous pouvez jouer vos créatures et les engager pour leur faire piloter le véhicule et attaquer. Si vous êtes défensif, vous allez alors préférer garder vos créatures dégagées pour pouvoir bloquer et piloter. Déterminer qui vous êtes vous aidera énormément.

Avec brio

Maintenant que vous avez passé votre permis de conduire — ou tout du moins votre code — explorez Kaladesh et découvrez les véhicules !

Ce n'est que le début des interactions complexes avec les véhicules que vous allez découvrir, et quelques-unes des petites subtilités que vous allez rencontrer dans vos parties. Cela devrait cependant vous offrir une base solide pour vous lancer. Je suis impatient de savoir comment ça se passera !

Si vous avez des réflexions ou des commentaires, vous pouvez toujours me rejoindre en m'envoyant un tweet ou en posant une question sur mon Tumblr. Sinon, n'hésitez pas à m'envoyer un e-mail à BeyondBasicsMagic@gmail.com.

Que tous vos véhicules aient des pilotes dans la semaine à venir !

Gavin
@GavinVerhey
GavInsight

Latest Beyond the Basics Articles

BEYOND THE BASICS

20 Juillet 2017

La caresse de la Mort by, Gavin Verhey

Nous avons parcouru pas mal de chemin depuis le Basilic des halliers. Le Basilic des halliers, apparu dans Limited Edition (Alpha), avait une sorte de contact mortel embryonnaire, et o...

Learn More

BEYOND THE BASICS

13 Juillet 2017

Drafter votre réserve by, Gavin Verhey

Quand vous entendez « réserve », vous pensez probablement à des decks de 60 cartes. Vous pensez à ces heures passées, tard dans la nuit, à optimiser ces quinze cartes sacrées que vous pou...

Learn More

Articles

Articles

Beyond the Basics Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All