La boîte à outils de Pandore

Posted in Beyond the Basics on 30 Juin 2016

By Gavin Verhey

When Gavin Verhey was eleven, he dreamt of a job making Magic cards—and now as a Magic designer, he's living his dream! Gavin has been writing about Magic since 2005.

Imaginez que vous soyez un technicien travaillant à l'extérieur du 61ème étage de l'Empire State Building.

Vous devez remplir votre boîte à outils avec le bon matériel avant de monter pour les réparations. Vous voulez emporter tout ce dont vous aurez besoin, car il ne sera pas facile de redescendre pour attraper plus de matériel.

Mais en même temps, tout ce que vous mettez dans votre boîte à outils vous alourdit (littéralement). Vous devez trouver l'équilibre parfait entre avoir tous les outils dont vous pourriez avoir besoin et vous assurer de ne rien emporter de superflu qui ajouterait inutilement à la charge. Que faites-vous ?

Ne vous inquiétez pas — ce n'est pas un problème de maths sup. Bienvenue à la construction d'une boîte à outils Magic !

En termes de Magic, qu'est-ce qu'une boîte à outils ? Excellente Question !

Une boîte à outils tourne en général autour d'une carte qui peut en chercher d'autres. Souvent appelées des « précepteurs » (d'après la Préceptrice éclairée, le Précepteur vampirique, et d'autres), ces cartes sont puissantes, car elles vous permettent de trouver précisément la bonne réponse au bon moment.

Si ces cartes constituent la « boîte » de la boîte à outils, alors les cartes que vous cherchez sont les outils que vous y placez. Il s'agit en général de cartes flexibles en un seul exemplaire que vous voulez trouver dans des cas spécifiques. Par exemple, si vous avez le Précepteur matérialiste dans votre deck, vous pourriez jouer exactement un seul Sage du reboisement. Comme ça, si votre adversaire dispose d'un artefact ou d'un enchantement problématique, vous pouvez trouver le Sage et vous en débarrasser.

Bien sûr, si leur deck ne contient pas d'artefact ou d'enchantement, alors quand vous piocherez le Sage de façon normale, sa faiblesse sera frustrante. Et voilà bien le cœur du problème : Quelles cibles de précepteurs et combien devrais-je en mettre dans mon deck ?

Aujourd'hui, je vais passer en revue quelques conseils et exemples sur la manière de construire une boîte à outils. Si seulement il y avait une nouvelle carte super-puissante qui pourrait vous encourager à construire une boîte à outils…

Ne vous inquiétez pas, il y en a une. Et c'est un sacré morceau. Accrochez-vous !

Je vous présente mon amie, l'Évolution hermétique :

Précepteur. Placer directement sur le champ de bataille. Trois manas. Rien n'a jamais été brisé en trichant avec les coûts de mana depuis votre bibliothèque directement sur le champ de bataille, pas vrai ?

Quand je vois des cartes telles que celle-ci, mes engrenages de boîte à outils se mettent en mouvement. La chose naturelle à vouloir faire, c'est de construire quelques decks qui vous permettent de disposer de la menace ou de la réponse parfaite à chaque tour. Devant vous, vous avez plein de permutations et d'options.

Vous voulez donc inclure l'Évolution hermétique en tant que carte de boîte à outils dans votre deck. Comment devez-vous sélectionner les cartes qui iront dans votre boîte à outils ?

Explorons quelques manières de le faire — et dans la foulée, construisons un deck dont nous pourrons parler !

La boîte à outils Combo

Les boîtes à outils et les decks Combo ont tendance à bien aller ensemble. Quand vous cherchez une carte spécifique, les précepteurs vous offrent un moyen supplémentaire de trouver les cartes que vous recherchez. Si vos pièces de combo sont difficiles à gérer et que vous ne voulez pas en piocher une tonne, cela signifie également que vous pouvez jouer un nombre moins important de pièces individuelles et laisser le précepteur trouver celle qui vous fait défaut.

Mais en plus de simplement trouver cette redondance, les joueurs aiment souvent avoir des cartes haineuses contre les decks combos — et les précepteurs signifient que vous pouvez trouver la bonne carte pour répondre à leur carte haineuse et ainsi exécuter votre combo.

 

Appliquons ceci à l'Évolution hermétique.

Il se trouve qu'un deck combo qui circule en ce moment en Standard est basé sur des créatures. La combo du Supplanteur eldrazi et du Surveillant de progéniture vous permet de créer un nombre illimité de déclencheurs qui arrivent sur le champ de bataille et meurent en utilisant les jetons créés par le Surveillant de progéniture pour faire sortir à répétition le Surveillant de progéniture. À elle seule, elle ne fait quasiment rien — mais ajoutez quoi que ce soit comme le Surineur de Zulaport au mélange et votre adversaire meurt instantanément.

Ce deck a déjà rencontré quelques succès — et avec l'Évolution hermétique en tant que précepteur qui place la créature directement sur le champ de bataille, il devrait encore monter en puissance.

Examinez par exemple cette liste de deck :

Supplanteur hermétique de Gavin Verhey

Download Arena Decklist

Plusieurs choses intéressantes surviennent ici.

Pour commencer, examinez à quel point le paquet de combo peut être condensé. Avec un seul Surineur de Zulaport (également trouvable à l'aide de l'Épurateur de catacombes) et deux Surveillant de progéniture vous pouvez faire l'économie de quelques emplacements nécessaires.

Remarquez qu'il vous faudra un peu de cartes à quatre manas, afin de pouvoir utiliser l'Évolution pour le Surveillant de progéniture. Heureusement, le Voyant ligatureur de pensées y est parfaitement adapté. C'est une carte attrayante à aller chercher avec l'Évolution pour vider la main de votre adversaire avant d'essayer vos combos — et une bonne carte à piocher et à lancer toute seule avant de sortir ses combos.

Pour finir, j'attire votre attention sur l'exemplaire unique de Kalitas. Bien que sa capacité n'affecte pas les jetons, dans un match miroir il peut avoir un impact décisif. Si vous vous retrouvez face à quelque chose comme le deck Rituel de cryptolithe noir-vert, cela peut être totalement dévastateur — au point que sa recherche vous offre largement le temps pour mettre en place votre victoire.

Vous pourriez jouer tout aussi facilement une variété d'exemplaires uniques pour match miroir différents. Par exemple l'Ascète éclairée, pour faire exploser leur Rituel de cryptolithe. Si vous ajoutez plus d'exemplaires du Mage réflecteur — ce qui pourrait tout à fait être la bonne décision — alors vous pourriez aussi jouer un Fracasseur de réalité à aller chercher. Quel que soit votre metagame, il existe probablement une carte qu'un précepteur pourrait avantageusement aller chercher pour vous.

Quelles sont certaines des différentes manières de constituer votre boîte à outils ? Eh bien…

Boîte à outils divisée

Certaines cartes sont très faciles à jouer en tant que cibles pour la boîte à outils, car déjà à la base, ce sont des choix très raisonnables !

Prenez l'Ascète éclairée déjà mentionnée ci-dessus. À elle seule, elle est assez faible et n'est bonne que dans des situations très spécifiques. Ce n'est pas le type de carte que vous joueriez normalement dans le deck principal, à moins que vous n'ayez une boîte à outils et que le metagame ne l'exige.

Comparez cela à Kalitas, traître des Ghet. Kalitas est en lui-même très puissant. Et bien que vous n'en joueriez probablement pas un dans ce deck, si jamais vous le piochiez, il s'en sortirait certainement bien la plupart du temps. Cela en fait un excellent choix pour une carte de boîte à outils, car il vous arrivera parfois de simplement piocher vos cartes à exemplaire unique — et vous préfèreriez qu'elles aient un impact plutôt que d'être des cartes mortes dans votre main.

Ce que vous pouvez faire dans de nombreux decks boîte à outils, c'est ce que j'appelle la « méthode divisée ».

Partons du principe que vous jouiez normalement quatre exemplaires d'une carte. Disons que vous jouez normalement quatre exemplaires du Voyant ligatureur de pensées. C'est tout à fait raisonnable car c'est une carte puissante. Vous voulez cependant aussi jouer Kalitas en tant que carte de metagame situationnelle. Kalitas est également une carte à quatre manas. Toutes deux sont assez puissantes. Le Voyant est la carte tout usage d'une utilité plus générale, mais Kalitas est certainement beaucoup plus efficace dans certains appariements.

Que devriez-vous faire ?

Ce que vous pouvez faire, c'est de les diviser en trois et un.

Cela vous permet d'avoir la carte que vous pensez en général être plus utile la plupart du temps — mais avoir un Kalitas dans votre deck vous permet d'aller le chercher avec un précepteur quand vous en avez vraiment besoin. Et comme mentionné plus haut, un Kalitas pioché est tout à fait utile et sera parfois supérieur au Voyant.

Ce type de trois-et-un (ou parfois deux-et-un ou un-et-un) illustre la méthode divisée en pleine action.

Dans un deck avec une boîte à outils, la différence entre zéro et un est énorme. S'il y a une chose à laquelle vous voulez absolument avoir accès, alors considérez la méthode divisée pour y parvenir.

Réparez vos faiblesses

Une force principale des decks boîte à outils est leur capacité de boucher des faiblesses situationnelles à l'aide de cartes individuelles.

Prenons l'exemple d'un cas où un deck Réanimateur de cimetière avec À tout jamais devient populaire. Il balance quelques créatures balaises dans son cimetière puis prévoit de les réanimer. Vous découvrez que votre appariement contre ce deck est bancal.

Ce ne sont certainement pas tous les joueurs qui vont jouer ce deck À tout jamais. Mais dans les parties durant lesquelles vous l'affrontez, vous avez vraiment du mal à gagner. Le nombre de decks À tout jamais commence lentement à augmenter en puissance.

Que devriez-vous faire ?

Eh bien, le temps est venu d'intégrer une créature dans votre deck principal qui puisse le combattre.

Ce type de « solutions miracles » vise certains decks ou stratégies spécifiques. Jouer une créature haineuse envers le cimetière vous coûte un emplacement dans votre deck, et peut complètement retourner l'appariement si vous pouvez la chercher avec une Évolution. Cela vaut la peine de la jouer, car cet unique emplacement fait pivoter à lui seul l'appariement en votre faveur.

Plus souvent encore que dans des decks Combo ou Agros avec boîtes à outils, c'est dans les decks Contrôle basés sur des boîtes à outils que vous allez voir ceci.

Le but des decks Contrôle est de faire durer la partie et il leur faut la bonne réponse à un grand nombre de decks. Par exemple, si vous jouez Enseignements mystiques et qu'un deck Réanimateur de cimetière est populaire, alors cela vaut certainement la peine de jouer une carte pour le combattre si vous ne pensez pas y arriver normalement.

C'est toujours une tactique importante à garder à l'esprit — mais il est tout aussi important de faire preuve de retenue. Parce qu'il me reste un dernier conseil essentiel à vous offrir.

Boîtes à outils suréquipées

De loin, l'erreur la plus importante que j'observe avec des decks boîte à outils est d'y inclure trop de cibles individuelles.

Chaque cible que vous ajoutez semble si facile et évidente. Il ne s'agit que d'une carte. Mais si vous le faites dix fois, vous vous retrouvez soudainement avec dix cartes situationnelles suboptimales dans votre deck !

La clé lors de l'ajout de n'importe quelle cible pour la boîte à outils est de vous poser la question « En ai-je vraiment besoin ? »

Par exemple, c'est instinctif et naturel de vouloir ajouter immédiatement quelque chose comme la Chenille caustique pour retirer n'importe quel artefact ou enchantement. Après tout, certains artefacts et enchantements sont les prototypes mêmes de cartes avec une « nécessité situationnelle de les retirer ». Mais si personne n'a d'artefacts dans son deck principal que vous devez impérativement retirer, alors vous venez juste de dépenser une place dans votre deck sans qu'elle vous offre un retour consistant !

Dans le même ordre d'idées, deux erreurs similaires très courantes de cartes individuelles du deck principal incluent le fait de jouer des cibles de boîte à outils qui :

  • combattent un deck que personne ne joue vraiment ;
  • sont bonnes uniquement dans des situations qui n'arrivent quasiment jamais ;
  • vous aident contre un deck face auquel vous êtes de toute façon déjà avantagé ;
  • ne seront jamais vraiment préférables à quelque chose d'autre ; ou
  • sont puissantes contre quelque chose que les joueurs n'ont pas dans leur deck principal, et qui n'arrive jamais qu'après l'utilisation de la réserve.

Pendant vos tests et vos parties, prêtez attention à ce que vous cherchez et à quelle fréquence. S'il y a des cartes que vous ne cherchez tout simplement jamais, c'est un assez bon indicateur du fait que vous devriez les retirer.

En règle générale, si vous avez au moins quatre cibles individuelles dans votre deck, je commencerais à examiner les raisons pour chacune d'entre elles. Arrivé à ce point, vous occupez l'espace de tout un set de jeu dans votre bibliothèque avec ces cartes uniques — et chacune d'elles a intérêt à en valoir la peine (à moins de ne pas avoir de problème avec le fait de les piocher naturellement de temps en temps).

Les outils adéquats

Les decks boîte à outils sont parmi mes favoris pour les parties de Magic. Il y a une certaine satisfaction à passer votre deck en revue en cherchant la réponse parfaite au jeu de votre adversaire sous forme d'une carte unique.

Ces decks ont été construits avec beaucoup de soin — et quand le travail est bien fait, ils peuvent être très puissants. J'espère que vous détenez maintenant les bons outils pour vous lancer et construire le vôtre ! J'attends avec impatience de voir ce que vous allez pouvoir faire avec l'Évolution hermétique. C'est une carte puissante qui vous permet de trouver exactement ce que vous cherchez.

Avez-vous des réflexions, des questions, des situations de jeu ou de belles constructions avec l'Évolution hermétique ? Je serais ravi d'avoir de vos nouvelles !

Vous pouvez toujours me joindre sur Twitter ou Tumblr. C'est la meilleure façon de me contacter mais si vous préférez l'e-mail, vous pouvez aussi m'écrire à beyondbasicsmagic@gmail.com.

Je reviendrai la semaine prochaine avec deux cartes de preview de La lune hermétique, et nous parlerons de la construction de decks tribaux. D'ici-là, profitez de la saison de preview de La lune hermétique — et je vous souhaite de toujours avoir le bon outil pour l'occasion !

Gavin
@GavinVerhey
GavInsight

Latest Beyond the Basics Articles

BEYOND THE BASICS

20 Juillet 2017

La caresse de la Mort by, Gavin Verhey

Nous avons parcouru pas mal de chemin depuis le Basilic des halliers. Le Basilic des halliers, apparu dans Limited Edition (Alpha), avait une sorte de contact mortel embryonnaire, et o...

Learn More

BEYOND THE BASICS

13 Juillet 2017

Drafter votre réserve by, Gavin Verhey

Quand vous entendez « réserve », vous pensez probablement à des decks de 60 cartes. Vous pensez à ces heures passées, tard dans la nuit, à optimiser ces quinze cartes sacrées que vous pou...

Learn More

Articles

Articles

Beyond the Basics Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All