Catapulte à cimetière

Posted in Articles on 9 Septembre 2014

By Bruce Richard

Bruce's games invariably involve several friends, crazy plays, and many laughs. Bruce believes that if anyone at your table isn't having fun, then you are doing it wrong.

Vous voulez voir la carte ? Je vous demande si vous voulez la voir. Voici la carte !

Avant toute chose, bon sang ! C'est une super carte ! Plutôt que de mourir et reposer à six pieds sous terre, les créatures de mon cimetière vont devenir des explosions de blessures instantanées inexorables ! J'imagine déjà ce type qui sort une balle de ping-pong d'une roue de loterie, qui saisit le cadavre approprié et qui vous le balance au travers du champ de bataille. Pouvoir faire plein usage des corps de vos soldats morts, c'est le comble de la valeur ! Voilà qui va être génial ! La combinaison de couleurs du noir, vert et bleu de Kheru va me faciliter le remplissage de mon cimetière ! Je vais exploser la tête de mes adversaires ! Je veux, je veux, je veux !

Bon, maintenant qu'on a eu droit à notre quart d'heure d'excitation, prenons une profonde inspiration et décortiquons tout ça en détail pour voir ce qu'on a vraiment.

Les bases

Le Seigneur liche de Kheru coûte six manas, 3BGU. Il ne devrait pas être trop difficile à lancer, mais la combinaison des couleurs limite les options de deck. On parle de six manas, alors ne vous attendez pas à sortir ce gars-là très tôt dans la partie. C'est également une créature 4/4 sans évasion. Vous n'allez pas être ravi de la lancer pour six manas si vous n'avez pas l'occasion d'utiliser sa capacité. D'un autre côté, une créature avec une endurance de 4 va résister à bon nombre de sorts de brûlures. Cela ne le protège pas des sorts de retrait, mais une bonne partie du retrait rouge aura des difficultés à infliger les 4 blessures requises.

Je vais décevoir tout de suite les joueurs de Commander : ce n'est pas une légende. Le Seigneur liche de Kheru ne mènera pas vos troupes au combat. Sa capacité à lancer vos créatures décédées à la tête de vos adversaires en une frappe insultante ne sera pas disponible depuis votre zone de commandement. C'est bien de s'en rappeler si vous trouvez quelqu'un sur le point de succomber à des blessures de commandant. Ne vous pressez pas trop à renvoyer votre commandant dans la zone de commandement s'il peut gagner un bonus de vol et de piétinement pour seulement trois manas ! D'un autre côté, avoir quatre exemplaires de ce bonhomme dans mon prochain deck de 60 cartes va rendre les choses plutôt intéressantes. En activer deux pendant le même tour va certainement pimenter les choses !

Le détail juteux

Ce qui nous intéresse vraiment dans cette carte, c'est la capacité. Décortiquons-la tout doucement pour voir quels sont ses avantages et les problèmes qui ne sont pas apparents de prime abord.

« Au début de votre entretien... »

C'est très limitatif. Cela veut dire que vous ne pourrez pas utiliser la capacité au tour où vous lancez le Seigneur liche de Kheru. Vous devrez essayer de le garder en jeu jusqu'à votre tour suivant avant de pouvoir vous servir de sa capacité pour la première fois. Dans ce cas, disposer d'un moyen de faire arriver vos créatures sur le champ de bataille avec le flash est avantageux, et pas seulement pour les faire attaquer tout de suite.

Vous devrez payer le coût au début de votre tour. Vous n'aurez pas l'occasion de voir ce que vos adversaires vont faire pendant votre tour. Vous ne verrez même pas ce que vous allez piocher ce tour-ci. Vous choisirez de payer le coût en vous basant uniquement sur les informations dont vous disposez au début de votre tour. Cela veut aussi dire que le mana ne sera pas disponible pour vos sorts ou vos ruses de combat (ou vos bluffs) pendant les tours de vos adversaires. Trois manas, ce n'est peut-être pas grand-chose quand vous avez au moins dix manas en jeu, mais si vous n'en avez que six, vous avez intérêt à ce que votre investissement en vaille la peine, et pendant votre entretien, nous ne serez jamais certain que ce sera le cas.

Comparez cette carte à Sedris, le Roi traître.[1]

Sedris nécessite la même quantité de mana pour exhumer une créature de votre cimetière, mais vous pouvez utiliser l'exhumation à la vitesse d'un rituel. Cela vous permet de disposer de votre étape de pioche et d'une bonne partie de votre première phase principale, où vous pouvez tenter d'inciter vos adversaires à gaspiller les cartes qu'ils utiliseraient autrement pour vous arrêter.

« ... vous pouvez payer 2B. »

Vous payez peut-être ce coût pendant votre entretien, mais ce n'est pas un coût d'entretien. Vous n'êtes pas contraint de le payer à chaque tour. Comme il est fort possible qu'il y ait des tours où vous ne souhaiteriez pas payer ce coût, c'est une bonne chose. Il y a aussi le « pouvez ». Beaucoup de groupes ne vous autoriseront pas à revenir à votre entretien si vous piochez en ayant oublié de payer auparavant. Mon groupe de joueurs me laisserait peut-être le faire, mais je ne le demanderais pas de toute façon. Une fois que j'ai vu la carte que je pioche, je ne pense pas qu'il soit juste de revenir à mon entretien pour payer. Si votre groupe de joueurs suit strictement les règles, ce paiement optionnel pourrait vous coûter cher si vous l'oubliez.

L'écriture élimine également toute chance de payer plusieurs fois. La sélection étant aléatoire, vous pourriez souhaiter payer encore et encore jusqu'à obtenir la créature que vous voulez vraiment. Sedris vous autorise à le faire, mais avec le Seigneur liche de Kheru, vous n'avez qu'une seule opportunité.

« ... renvoyez sur le champ de bataille une carte de créature choisie au hasard depuis votre cimetière »

Cet aspect aléatoire est vraiment le point le plus décevant. En supposant que vous ayez plusieurs petites créatures dans votre cimetière, ainsi qu'une grosse bête dont vous avez été forcé de vous défausser tôt dans la partie, vous saurez quelle carte vous voulez, mais les chances de la récupérer dépendent entièrement du hasard. Sedris vous permet de choisir votre carte, alors dans ce cas, vous obtiendrez votre monstre sans l'ombre d'un doute. J'ai déjà joué Sedris et tôt dans la partie, je voulais souvent juste remettre un Simulacre solennel sur le champ de bataille pour récupérer un autre terrain.[2] C'est certes super de récupérer le gros monstre, mais je reste surtout en mode courbe de mana. Avec le Seigneur liche de Kheru, vous devez vous fier à votre chance.

Cet aspect aléatoire me rappelle le Chant de Mortepont.

Si vous ne le mettez pas réellement en place, le Chant de Mortepont vous trouvera souvent des terrains dont vous n'avez pas besoin, ou un éphémère qui ne fonctionne pas à ce moment-là. Pour le faire réellement chanter, il est essentiel d’avoir un moyen de garder un cimetière bien rangé et uniquement rempli de choses que vous voulez réutiliser est essentiel. C'est de cette sorte de contrôle de cimetière dont vous aurez besoin avec le Seigneur liche de Kheru. L'avantage du Seigneur liche, c'est qu'il se concentre uniquement sur les créatures. En ne renvoyant qu'une créature, même aléatoire, vous limitez la difficulté à contrôler votre cimetière, ce qui vous rend la tâche plus facile. Le Shamane ritemort fait des merveilles avec le Chant de Mortepont, et il se comportera de même avec le Seigneur liche de Kheru.

« Elle acquiert le vol, le piétinement et la célérité. »

Ce à quoi le Seigneur liche renonce avec le hasard, il le compense avec l'évasion. Sedris renvoie votre créature, mais si elle n'avait pas un moyen de passer auparavant, cela ne change rien. Avec le Seigneur liche, votre créature ne sera pas arrêtée ! Le vol et le piétinement assurent que les plus grosses créatures de votre cimetière infligeront des blessures à un adversaire ou qu'elles emporteront plusieurs créatures adverses avec elles.

J'adore cet effort évident visant à encourager l'attaque. Même si vous pouvez utiliser la créature dans le cadre de combos compliquées, le Seigneur liche insiste pour que vous engagiez votre copain à court terme et que vous l'envoyiez au front. Comme la créature arrive sur le champ de bataille pendant votre entretien, vous n'allez pas l'utiliser pour bloquer, alors pourquoi ne pas la balancer sur l'ennemi ?

« Exilez cette carte au début de votre prochaine étape de fin. Si elle devait quitter le champ de bataille, exilez-la à la place de la mettre autre part. »

Ce texte est uniquement là pour vous empêcher de ramener cette carte du cimetière, encore et encore. Vous la faites rebondir dans votre main ? Vous la tuez ? Vous la sacrifiez ? Quoi qu'il arrive, votre créature sera exilée. Le Seigneur liche de Kheru ramène une créature de votre cimetière et vous l'utilisez ce tour-là. Pas plus. Pas le temps de préparer des mauvais coups.

Ah ah ! N'y pensez même pas.[3]

Alors quel genre de deck voulez-vous jouer avec le Seigneur liche de Kheru ?

Kheru Lich Lord

Download Arena Decklist

J'aime que tous mes decks contiennent du retrait. Laisser vos adversaires jouer les créatures qu'ils veulent, c'est trop dangereux. Avec le Seigneur liche de Kheru dans mon deck, je veux des créatures qui en tuent d'autres quand elles arrivent sur le champ de bataille ou qui infligent des blessures de combat à un adversaire, car le Seigneur liche va doubler leur efficacité.

Le Hurlegueule est un ajout évident. Il est assez gros pour être une menace à lui seul et vous pouvez utiliser l'évocation s'il y a besoin de tuer quelque chose sur le champ et que vous n'avez pas le mana nécessaire. La Boue acide est un outil multi-usage qui se débarrasse de toutes sortes de permanents gênants quand elle arrive sur le champ de bataille. Le fait que le Seigneur liche permette que cela se produise deux fois est tout simplement merveilleux.

J'inclus l'Enjôleuse du projet Jusant dans la catégorie des sorts de retrait. Elle ne retire peut-être pas la créature, mais elle l'enlève à un adversaire, et c'est tout aussi bien. En plus, vous auriez perdu votre Enjôleuse du projet Jusant à la fin du tour, que vous voliez une créature ou non, alors la sacrifier ne paraît pas être une véritable tragédie en fin de compte !

Le Titan des tombes et Griselbrand sont les gros calibres. Ils fournissent bien des blessures quand ils deviennent des créatures volantes, avec le piétinement et la célérité. Le Titan des tombes amène avec lui des amis zombies qui restent même une fois qu'il a disparu. Griselbrand ne laisse peut-être pas de créatures derrière lui, mais sa capacité de piocher une bonne série de cartes devrait vous sortir de nombreuses situations épineuses. Il pourrait aussi vous être utile pour remplir votre cimetière.

L'Ensevelissement ne va pas revenir dans votre main grâce au Seigneur liche de Kheru, mais il peut trouver la créature dont vous avez besoin et la jeter au cimetière. Un Marécage de Bojuka opportun, suivi d'un Ensevelissement, vous fournira exactement ce dont vous avez besoin pour votre prochain entretien.

Le Shamane ritemort peut éliminer l'excédent de créatures de votre cimetière pour réduire le hasard du Seigneur liche. J'ai rempli le deck de terrains qui terminent au cimetière, alors le Shamane peut aussi servir de rampe de mana si vous cherchez à lancer des créatures directement sur le champ de bataille. Le Hersage et le Don de Gaia contribuent également à la rampe de mana, parce que vous aurez besoin d'au moins six manas rapidement.


Avec une carte comme le Seigneur liche de Kheru, vos options sont énormes. Laissez libre cours à votre Johnny. C'est un deck que vous pourrez construire et reconstruire chaque semaine pour que vos amis ne soient jamais certains de ce qui les attend. Je suis certain que le Seigneur liche de Kheru envahira vos parties amicales dans un avenir proche !

Bruce Richard
@manaburned
mtgseriousfun@gmail.com


1 : Détendez-vous avec cette comparaison. Sedris est très similaire et une carte connue. J'aime comparer les nouvelles cartes à d'anciennes cartes qu'on connaît déjà pour donner une meilleure idée de la véritable valeur de la nouvelle carte. (Retour)

2 : Et non, vous ne piochez pas une carte à la fin du tour. Le Simulacre solennel vous permet de piocher une carte quand il meurt, pas quand il est exilé. Sedris et le Seigneur liche de Kheru exilent tous-deux les créatures à la fin du tour. (Retour)

3 : D'accord, vous pourriez laisser votre commandant mourir et rester dans son cimetière, utiliser le Seigneur liche de Kheru pour le ressortir un tour, puis l'exiler dans la zone de commandement où vous pourriez le relancer et recommencer à zéro, mais vous voyez où je veux en venir. (Retour)