Flexibilité inflexible

Posted in Command Tower on 1 Janvier 2015

By Adam Styborski

Stybs has played Magic the world over, writing and drafting as part of the event coverage team and slinging Commander everywhere his decks will fit.

Un concept de Commander que j'adore, c'est l'augmentation de puissance. Bon nombre de cartes se résument simplement à ce qui est imprimé sur la carte : L'Ours runegriffe n'est qu'une créature 2/2 quel que soit le nombre de participants au jeu. C'est une carte qui n'augmente pas de puissance en fonction de la partie.

Être un ours solitaire, ça n'a rien de passionnant quand il y au moins trois adversaires à abattre.

Ours runegriffe | Illustration par Jesper Ejsing

Certaines cartes peuvent augmenter de puissance en même temps que le nombre de joueurs. Par exemple, plus vous avez d'adversaires, plus il y a de chances que l'Imitateur rusé copie quelque chose de génial. Des réponses puissantes telles que la Destruction totale sont beaucoup moins impressionnantes comparées à la manière dont la Vague de vitriol ou Mettre fin aux hostilités peuvent transformer le champ de bataille.

Mais il y a une troisième catégorie de cartes qui se trouve quelque part entre la banalité de l'Ours runegriffe et l'omniprésence de Mettre fin aux hostilités : Les cartes qui n'augmentent pas réellement de puissance, mais qui fournissent des capacités qui ont une plus grande utilité dans les parties multijoueurs.

Le concept est vague parce que la catégorie est vague, mais pour vous donner un exemple représentatif, voici Ghaveh, gourou des spores.

Ghaveh est une carte géniale, que vous l'utilisiez comme élément d'un deck Abzan ou comme Commandant. Ses capacités sont linéaires : Obtenez du mana, fabriquez des saprobiontes ou des marqueurs +1/+1. C'est la manière dont ces capacités interagissent avec les autres joueurs qui devient... intéressante. La valeur d'un saprobionte aléatoire augmente avec le nombre de joueurs, car les créatures-jetons sont des victimes parfaites pour les blocages sans espoir et les effets tels que celui du Précepte d'Érébos. La valeur de pouvoir sacrifier des créatures à volonté est très utile en multijoueurs, où le fait de "détrousser" (cad piocher une carte puis se défausser d'une carte) et copier peut retourner vos meilleures cartes contre vous en un instant. Même la capacité innocente de pouvoir cibler une créature et de la renforcer avec un marqueur +1/+1 peut faire toute la différence quand des cartes telles qu'Anéantir les puissants où la future Yasova Griffedragon de Destin reforgé font ressentir leur présence.

Bien que, prises à part, chacune d'elles ne soit efficace que si elles sont utilisée dans un cas de figure précis, ensemble, elles contribuent à vous donner une bonne raison de toujours préférer un Ghaveh, gourou des spores difficile à lancer à une créature 5/5 toute simple. Cependant, Ghaveh n'est pas vraiment un exemple innocent, car ses espiègles petits marqueurs +1/+1 nous permettent d'introduire un prédécesseur abzan. Je vous présente maintenant Daghatar l'Inflexible :

Ce n'est pas une 4/4 toute simple.

Compter les marqueurs

Daghatar l'Inflexible est similaire à Ghaveh par bien des façons :

Tous deux partagent l'identité couleur du blanc-noir-vert, le trio d'Abzan. Bien que Ghaveh soit clair rien qu'avec son coût de mana, c'est la capacité activée de Daghatar qui raconte le reste de l'histoire.

Tous deux arrivent sur le champ de bataille avec un nombre intéressant de marqueurs +1/+1. Pour cinq manas, vous en avez cinq sur Ghaveh ; pour quatre, vous en aurez quatre sur Daghatar. Pris séparément, ce n'est pas impressionnant, mais c'est cependant de base efficace pour la quantité de mana.

Tous deux peuvent déplacer des marqueurs +1/+1. Ghaveh peut manipuler les marqueurs sur les créatures que vous contrôlez pour les déplacer comme vous le voulez : utilisez-en un pour fabriquer un saprobionte, puis sacrifiez-le.

Au premier coup d'œil, il pourrait être tentant de dire que l'un peut servir de commandant pour un deck Abzan basé sur les marqueurs +1/+1, mais c'est plus compliqué que ça. Ils ont aussi des différences fondamentales :

Ghaveh est un générateur : n'importe quelle créature peut contribuer à créer des marqueurs +1/+1. Daghatar est strictement un manipulateur : Vous aurez besoin de marqueurs +1/+1 dès le départ (et heureusement, il vous en fournit quatre d'entrée de jeu).

Ghaveh est utile : la capacité de sacrifier à volonté seulement pour 1 est impressionnante quand vous en avez besoin, tout comme la capacité de fabriquer des saprobiontes à la demande. Daghatar ne dispose d'aucune d’aucune capacité semblable à celles-là.

Daghatar veut faire passer des attaques, grâce à sa vigilance. Ghaveh est généralement plus utile à la maison pour créer les saprobiontes qui feront la sale besogne d'attaquer pour lui.

Et Anafenza, la Primordiale ? C'est un autre commandant abzan ! Je pourrais refaire une comparaison similaire avec Ghaveh pour aboutir à un résultat semblable : générer des marqueurs sous certaines conditions et disposer d'une capacité d'utilité spécifique n'est pas aussi flexible que notre Gourou des spores. La différence entre Anafenza et Daghatar (en dehors de 1 000 ans d'histoire de Tarkir), c'est que Dagathar fonctionne mieux avec les outils qu'on utiliserait pour Ghaveh.

Au final, le choix du commandant est une combinaison de « Que puis-je faire avec ce chef ? » et de « Quelle est ma carte préférée ? » Ghaveh me donne le plus grand nombre d'options dans le premier cas, ce qui souvent influence ma décision quant au deuxième. (Heureusement, les raisons ne manquent pas dans tous les cas, et je suis sûr que bon nombre d'entre vous m'enverront une decklist à titre informatif. Vous voyez ce que je veux dire ?)

Daghatar l'Inflexible n'est peut-être pas mon premier choix pour commander un deck Commander, mais si je songe à faire sortir Ghaveh, gourou des spores des profondeurs de son sommeil dans ma Boîte Commander, il est certain que Daghatar viendra aussi faire la fête avec lui. J'aime construire des decks autour d'un thème, surtout quand je peux jouer des cartes autrement.

Daghatar l'Inflexible est excellent utilisé avec des cartes qui s'intéressent aux marqueurs +1/+1. Bien que Ghaveh puisse faire la gymnastique marqueur-créature-marqueur, avoir une solution de rechange est toujours le bienvenu dans un deck Commander. Daghatar, comme Ghaveh, transforme le combat en cauchemar pour les adversaires quand le Capitaine de la garde d'ivoire, le Cératok couronné, le Parangon de boisronce, la Garde noire d'Oona, la Lamenuit de Mer-Ek, l'Escouade de tir à longue distance, le Prêtre de bataille abzan ou le Fauconnier abzan est dans les parages. (Et aussi : Daghatar est un guerrier, ce qui est important si le Parangon de boisronce est déjà en jeu !)

Daghatar l'Inflexible est un élément de combo qui fonctionne avec les cartes multipliant les marqueurs +1/+1. Les cartes comme la Menace guidecorps, les Écailles renforcées, la Saison de dédoublement et la Vigueur primordiale sont des moyens puissants d'augmenter la force de Ghaveh, gourou des spores. Dagathar vous donne un autre moyen de « déplacer » un marqueur pour en faire quelque chose de mieux qu'au départ.

Daghatar étend la valeur des convertisseurs de marqueurs +1/+1. Alors que Ghaveh fonctionne à la fois comme générateur et convertisseur, d'autres cartes peuvent transformer les marqueurs +1/+1 en autre chose : Vish Kal, arbitre de sang, l'Hydre cagoularde, le Bouvier du crépuscule, l'Épix nourricier, l'Épix reproducteur, le Triskèle et le Doyen aux rameaux d'osier adorent qu'on leur lance des marqueurs +1/+1 supplémentaires.

Je ne serais pas étonné de voir un deck de ce genre montrer le bout de son nez dans mon avenir proche :

Stybs est inflexible

Download Arena Decklist
COMMANDER: Ghaveh, gourou des spores
AUTRES (2)
1 Épix reproducteur 1 Récupération miraculeuse
99 Cartes

Dans cette liste, il y a quelques ruses qui donneront la vedette à Daghatar l'Inflexible, comme l'obscur Ancien protecteur: Une 5/5 pour un ridicule 1G piétine sur les plates-bandes du Tarmogoyf, mais grâce à Daghatar, vous pouvez récupérer tous les marqueurs +1/+1 qui ont été donnés. Daghatar est aussi un ami inséparable de la mécanique de survivance : le Hurlegeist peut prendre des forces pour être difficile à bloquer ou devenir éternel en laissant Daghatar (ou même Ghaveh, d'ailleurs) reprendre le marqueur +1/+1 après son retour sur le champ de bataille.

Ce sont des petites synergies comme celle-ci qui rappellent des cartes oubliées à notre bon souvenir.

Chefs inflexibles

L'une des options qui s'ouvrent à vous en ayant plus d'une créature légendaire éligible pour être son commandant dans un deck Commander, c'est la montée en puissance que ce choix en lui-même vous procure. Ghaveh, gourou des spores est peut-être le commandant « le plus fort » dans la plupart des situations, mais face à un nouveau joueur ne connaissant pas encore très bien les règles ou un deck tout neuf qui n'est pas encore rôdé en test, il est intéressant de l'échanger contre Daghatar l'Inflexible.

Daghatar l'Inflexible | Illustration par Zack Stella

Comme toujours, en Commander, un peu de variété peut mener à de grandes choses.

La question de cette semaine concerne tous les constructeurs de deck : Quel est votre deck préféré avec plusieurs commandants disponibles ?

  • Feedback par e-mail
  • 300 mots maximum pour expliquer le deck et les commandants
  • Une liste de deck ou de cartes est demandée (elle ne compte pas dans la limite de mots)
  • Les listes de deck doivent être formatées une carte par ligne avec seulement un chiffre en début de ligne, comme « 3 Montagne », séparé juste par un espace (pas de « x » ou de « - »), sans sous-totaux par type de carte (Les envois qui ne respectent pas cette règle seront ignorés.)
  • Nom et e-mail requis (informations non privées pouvant être utilisées dans la chronique)

Tout comme pour Magic: The Gathering—Commander (édition 2014), j'ai construit des decks ou deux ou trois créatures (parfois plus) peuvent servir légalement de commandant. J'aimerais découvrir quels sont les meilleures options que vous nous avez concoctées pour choisir votre Commander.

Retrouvez-nous la semaine prochaine, où le passé continuera d'être notre avenir. Je vous attends !

Latest Command Tower Articles

COMMAND TOWER

7 Janvier 2016

Les bouchées doubles by, Adam Styborski

La production de mana est un élément fondamental de Magic. Même si nous avons fait beaucoup de chemin depuis les premiers boosters incluant une île comme rare (les terrains sont vraiment ...

Learn More

COMMAND TOWER

5 Novembre 2015

Fouille de cartes (et pas temporelle) by, Adam Styborski

En tant que format, Commander signifie de nombreuses choses. C’est l’individualisme et la possibilité de créer un deck qui vous est propre, contenant 100 éléments avec lesquels travailler...

Learn More

Articles

Articles

Command Tower Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All