Jeskai Wins

Posted in Daily Deck on 20 Novembre 2014

By Pierre Dagen

Pierre Dagen est un joueur Pro Français (niveau Gold). Finaliste du Pro Tour Théros contre Dezani, il a également plusieurs Top 8 de Grand Prix à son actif. Il écrit pour plusieurs supports consacrés à Magic.

Jeskai Wins

Pour mon premier article, je vais vous présenter un jeu tout feu tout flamme: Jeskai wins. Après avoir placé trois joueurs en top8 du pro tour Khans of Tarkir, à Honolulu, début octobre, cet archétype qui fait la part belle aux nouvelles cartes s’est rapidement imposé comme l’une des forces majeures du standard. Prenons par exemple la liste du canadien Shaun McLaren, finaliste malheureux du dernier Pro Tour :

Jeskai Wins

Download Arena Decklist

Le plan :

Pour bien comprendre ce que cherche à faire le jeu, il faut le comprendre par blocs de cartes. Pour commencer, on va poser dans les tous premiers tours une menace bon marché, mais capable de générer un maximum de dégâts en très peu de temps : Chevaucheur de Mante et Maître Plébéien Gobelin sont les menaces les plus efficaces, puisque la célérité (celle du jeton, dans le cas de Maître Plébéien Gobelin) leur assure de grignoter des points de vie s’ils ne sont pas tués dès qu’ils touchent le champ de bataille. Non gérée, une seule de ces créatures est d’ailleurs très susceptible de gagner la partie toute seule.

Une fois ces premiers dégâts infligés, le plus dur est déjà fait et le deuxième bloc entre en jeu : il ne reste plus qu’à survivre suffisamment longtemps pour achever l’adversaire à distance à coup de dégâts direct. Et c’est là que Jeskai Wins brille particulièrement : la combinaison de 52 points de blasts (qui peuvent aussi dégager le terrain pour vos créatures) et de l’un des meilleurs piocheurs pour aller les chercher (Fouille temporelle]) signifie que, même avec une douzaine de points de vie, votre adversaire n’est jamais en sécurité.

En conséquence, pour s’imposer avec le jeu, il est crucial de jouer ses premiers sorts dans un ordre qui garantisse de pouvoir toucher au moins une fois avec chacun de vos créatures, tout particulièrement Chevaucheur de Mante: chaque attaque réussie, c’est une carte de moins que vous aurez besoin de piocher pour achever votre adversaire. Cela dit, et c’est toute la beauté de ce jeu, il y a un plan B (le troisième bloc) : comme tous vos dégâts directs peuvent aussi jouer le rôle d’anti-créature, rien ne vous empêche, si vous sentez que l’agression ne fonctionnera pas (par exemple, parce que le jeu adverse est encore plus agressif que le vôtre), de passer en mode contrôle. Dans ce cas, votre objectif devient d’éliminer une à une les menaces de votre adversaire (c’est là que Lumière de Bannissement ou Fureur des Dieux vont briller) jusqu’à épuiser sa main, puis de finalement poser une ou deux créatures qui mettront un terme à la partie sans lui laisser le temps de revenir.

Le futur :

Comme il sied à un jeu tricolore, Jeskai Wins a accès à énormément de cartes, et donc d’options : cela lui assure une capacité d’adaptation, et donc une durabilité, impressionnante. On peut envisager toutes sortes de listes, allant de très agressif (une version avec moins de terrains, jouant 4 Chercheur de la Voie, et pourquoi pas des Satyre Dansefeu qui m’avaient beaucoup impressionné lors de mes tests pour le Pro Tour) à très lent (des Mettre fin aux hostilités, des Brimaz, roi d’Oreskos à la place des Maitre Plébéien Gobelin[/strong]) ; une version ralentie du jeu a d’ailleurs récemment atteint le top16 du Grand Prix : Los Angeles entre les mains de Fabrizio Antieri, alors qu’une autre bien plus axée sur les créatures a remporté a donné le titre à Matej Zatlkaj au Grand Prix : Stockholm. Cette capacité à se transformer pour combattre certains decks, ou certaines cartes problématiques ([autocard]Rhinocéros de Siège, par exemple) devraient, à mon sens, permettre à Jeskai Wins de demeurer l’une des clefs du format pour l’année à venir, mais pas toujours sous la même forme. A vous de trouver la bonne !

Latest Daily Deck Articles

24 Janvier 2014

Born of the Gods Prerelease Primer

Elspeth Tirel, chevalier errant, n'est pas venue à Theros pour devenir la championne du Soleil. Elle est venue pour fuir les démons de son passé et pleurer la perte présumée de son ami. ...

Learn More

9 Janvier 2014

Mécaniques de Créations divines by, magicthegathering.com Staff

Sommaire InspirationTributNyx et grâceDévotionDieuxHéroïqueRegard« Archétypes » L'ascension divine du Planeswalker satyre Xénagos a semé le chaos sur le plan de Theros. Dieux et mortels ...

Learn More

Articles

Articles

Daily Deck Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All