Table de prestige: petite-finale - Dorian Glaunes contre Thierry Ramboa

Posted in Event Coverage on 24 Juillet 2011

By Emilien Wild

Le vainqueur de cette partie fera partie de l'équipe de France, tandis que le perdant devra se contenter de la place de remplaçant. Il s'agit donc d'un des matchs avec le plus d'enjeu du tournoi !

Thierry le commence sur les chapeaux de roue avec un Llanowar Elves, et un Preordain chez Dorian lui assure le Squadron Hawk au second tour (avec lequel, cette fois, il pense à aller chercher un second exemplaire). Thierry quant à lui pose un Arbor Elf et une Fauna Shaman.

Thierry défausse un second Arbor Elf à la Shaman pour aller chercher un Elvish Archdruid, qu'il joue. Il fait passer son adversaire à 18 avec l'attaque d'un Llanowar Elves désormais 2/2.

Un fort beau Lead the Stampede

Un Lead the Stampede révèle Ezuri, Renegade Leader, deux Arbor Elf, Llanowar Elves et Joraga Treespeaker. Thierry joue Ezuri, Dorian tente une Mana Leak mais Thierry a largement de quoi payer grâce à son Archdruid. Il choisit de ne pas attaquer, et préfère garder son Elves de Llanowar pour régénérer au cas où : bien vu, cela lui permet de sauver l'Archdruid sur le Day of Judgment de Dorian.

Il pose alors toute sa main : Llanowar Elves, Joraga Warcaller et deux Arbor Elf, génère 5 manas avec l'Archdruid, et sur un Lead the Stampede révèle Ezuri, Vengevine et Llanowar Elves. Il joue le Llanowar, monte la Joraga au niveau 2 et passe le tour.

L'Oblivion Ring de Dorian gère l'Archdruid, et un Squadron Hawk arrive sur le champ de bataille, cherchant ses deux compagnons restants.

Thierry joue Ezuri, utilise sa capacité d'Overrun, et attaque avec quatre elfes 4/4, faisant passer son adversaire à 2 points de vie.

Dorian équipe son Hawk avec une Sword of Feast and Famine qu'il joue, attaque, fait défausser Lead the Stampede, et avec son mana dégagé, joue un Gideon Jura prêt à prendre son rôle de martyr, provoquant bien plus d'elfes qu'il ne peut en supporter. Thierry joue une seconde Joraga, la passe niveau 1. « Moi je suis pas très fin comme gars, je fais des Overrun tous les tours », annonce Thierry. Dorian ne compte pas le laisser faire, et joue Oblivion Ring sur Ezuri, puis pose deux bloqueurs : ce n'est pas assez, et Dorian meurt au tour qui suit.

Dorian Glaunes 0 - Thierry Ramboa 1

Réserve de Dorian : +2 Timely Reinforcements + 3 Flashfreeze + 1 Day of Judgment + 2 Oust ! -3 Sword of Feast and Famine -4 Mana Leak -2 Spell Pierce

Réserve de Thierry : +1 Viridian Corrupter +1 Nature's Claim -2 Joraga Warcaller

Dorian est obligé de renvoyer une main qui ne contient que des sources de manas incolores. Puis c'est le massacre organisé par Thierry :

T1 : Llanowar Elves

T2 : Il attaque avec l'Elves, et joue double Arbor Elves. Dorian est à 19.

T3 : Il joue Vengevine, attaque avec ainsi que qu'avec deux elfes. Dorian est à 13.

Son adversaire joue alors un Squadron Hawk, qui va chercher trois autres volatiles.

T4 : Il attaque avec tout, un elfe est bloqué : Dorian est à 7

Nouveau squadron Hawk joué pour bloquer.

T5 : Vengevine est joué mais contrecarré par Flashfreeze. Le fait de jouer un Llanowar Elves ensuite ramène Vengevine (deux créatures ont été jouées ce tour-ci, en se comptant lui-même!), Thierry attaque avec deux Vengevine : Dorian passe à 3 après avoir bloqué un Vengevine, et il concède face à cette fureur végétale.

Dorian Glaunes 0 - Thierry Ramboa 2

T1 : Llanowar Elves

T2 : Il attaque avec l'Elves, et joue double Arbor Elves. Dorian est à 19.« Il est tellement régulier ce pack... » commente Thierry face à cette sortie similaire.

Mais cette fois, la carte du week-end, Timely Reinforcement, vient sauver Dorian, qui repasse à 25 et pose trois bloqueurs 1/1.

Au tour suivant, le Vengevine invoqué par Thierry est bloqué par un jeton, puis passe sous un Oblivion Ring, immédiatement libéré par un Nature's Claim qui remonte Dorian à 29.

Malgré les attaques répétées, Thierry ne parvient pas à faire descendre son adversaire en dessous de 24 à cause des jetons bloqueurs. Il tente un plan de secours en jouant une Fauna Shaman, mais Dorian nettoie la table avec un Day of Judgment. Thierry n'a plus qu'une seule carte en main : un Arbor Elf, qui au tour suivant joué en conjonction avec Ezuri, Renegade Leader ramène le Vengevine du cimetière.

Lorsqu'il attaque avec toutes ses créatures et 5 forêts dégagées, ce n'est malheureusement pas assez pour descendre son adversaire sous un total de points de vie à deux chiffres.

Et lorsque Gideon Jura arrive sur le champs de bataille du coté de Dorian, c'est le drame : il élimine l'Ezuri engagé, puis forcera chaque créature à l'attaque jusqu'à la fin de la partie. Lorsque Thierry tente de revenir grâce à un Lead the Stampede, il est contrecarré par Flashfreeze. Pendant ce temps, Dorian anime ses deux, puis trois Inkmoths Nexus, et en quelques attaques empoisonne à mort son adversaire.

Dorian Glaunes 1 - Thierry Ramboa 2

Thierry garde une main à un seul terrain, mais cela ne le dérange pas : au premier tour, il joue un Arbor Elf, au second une Sylvan Ranger qui va chercher une forêt et lui permet de ne pas manquer de pose de terrain. Il tente une première Fauna Shama, qui se fait contrecarrer par un Flashfreeze, mais la seconde passe. Dorian ne peut qu'empêcher Thierry de l'attaquer grâce à une Blade Splicer, mais pas de défausser consécutivement trois Vengevine allant se chercher l'un l'autre, puis finalement un Elvish Archdruid.

Lorsque Dorian nettoie la table avec un Day of Judgment, c'est trop tard, une armée de Vengevine émerge au tour suivant du cimetière au tour suivant et commence à mettre Dorian en péril. Ce dernier pose une armée instantanée sous la forme d'un Sun Titan qui ramène la Blade Splicer qui pose elle-même un jeton Golem.

Thierry a une réponse sous la forme de Lead the Stampede, suivie d'Ezuri, Renegade Leader et de trois elfes dont une Copperhorn Scout. Un rapide calcul permet de constater qu'au prochain tour, aucune quantité ralise de bloqueurs ne permettra de survivre à une attaque, aussi Dorian concède-t-il.

Dorian Glaunes 1 - Thierry Ramboa 3

Latest Event Coverage Articles

Featured

18 Décembre 2015

Pas de mana, pas de chocolat! by, Esteban

A Biarritz, t'as pas ta planche (de surf, bien sûr), tu restes à côté de la vague. D'accord, fin novembre, c'est pas le top, me direz vous. Ca, c'est ce que disent ceux qui n'ont pas eu l...

Learn More

Featured

18 Décembre 2015

Où sont les «judges» ? by, Esteban

Fabrice DeslandesQuestion fondamentale et au combien indispensable à la connaissance intrinsèque de l'activité des arbitres. Que font ils lorsque vous les perdez de vue entre deux rondes ...

Learn More

Articles

Articles

Event Coverage Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All