"Ze french touch"

Posted in Event Coverage

By David Gallien

Ne vous méprenez pas, confortablement installé devant votre pc, sirotant un soda, vous pensiez faire comme tout le monde: suivre ce Grand Prix via le net car décidement le Portugal c'est loin! Hé bien non! Il y a quelques représentants de notre beau pays dans ce Grand Prix que ce soit dans le staff ou parmi les joueurs. Peu mais il y en a! A la bonne heure!

Deux arbitres français sont venus se perdre au pays de la morue: Mickael Bouet et votre serviteur David Gallien.

Dépéchés par la DCI pour compléter le staff au dernier moment, notre arrivée à Lisbonne a été un regal: des gens sympas, des conducteurs de bus qui vous renseignent avec le sourire, des taxis vraiment pas chers, un hotel qui doit être le meilleur de la ville: ouaah! On n'est pas habitué! Seul problème: les portugais parlent...portugais (et le parlent vite qui plus est) et ça c'est dur parce que nous non! Il est à noter que le "Portuglais" (fin mélange entre langues portugaises et anglaises) est incompréhensible aussi bien pour nous que pour eux...

Arrivés sur le lieu du tournoi vendredi en fin d'après-midi, nous avons rencontré nos collègues venus de toute l'Europe (Norvège, Pays-Bas, Italie, Espagne...) et pu découvrir la salle de tournoi qui va devoir accueillir on l'espère près de 800 joueurs. Le dernier Grand Prix Lisbonne avait réuni 776 joueurs et le nombre de pré-inscrits pour celui-ci (environ 650) nous laissent penser à un nouveau record européen (Pour tout vous dire moi perso je suis pas spécialement pour: pas trop envie de finir à minuit le samedi soir; fainéant le Picard...)

Mais pour l'instant c'est le "judge meeting" où nous discutons du planning et du déroulement de ce Grand Prix; il ne devrait pas y avoir de soucis d'arbitrage: ce n'est pas le premier tournoi dans ce format, les decks sont connus, tous les judges ont potassé l'Oracle (enfin presque tous...Fainéant le Picard je l'ai déjà dis), il est à présent temps d'aller manger un morceau dans un petit restaurant où nous passons plus de temps à déchiffrer le menu qu'autre chose! Nous devons cependant reconnaître que les portugaises sont les meilleurs atouts de ce pays, loin devant leur cuisine disons...douteuse!

Samedi matin, 18 arbitres seront donc sur le pied de guerre dès 7h30: c'est peu et on s'attend à une dure journée de labeur où les pauses vont se compter sur les doigts d'une main d'un manchot.

Le nombre de joueurs "locaux" (j'entends par là portugais et espagnols) est toujours plus important qu'ailleurs; "Pourquoi?" me demanderiez-vous. Tout simplement car au contraire des français, le joueur d'Hispanie ou de Lusitanie (qui est en train de chercher un dictionnaire?) sait s'organiser. Je m'explique: alors que dans le pays du fromage les joueurs se regroupent au mieux en voiture et ne partent qu'à 4 ou 5, les joueurs d'ici, à travers 2 ou 3 Games Centers qui s'occupent des démarches nécessaires, se regroupent en bus: moins de frais de voyage, plus de motivation pour aller jouer et donc au final plus de joueurs. J'en veux pour preuve le dernier Grand Prix à Biarritz où sur les 530 participants, près de la moitié était espagnol. Toujours tenté jamais abouti en France, il serait bon de penser à ce que ce soit les grands magasins français qui fassent office d'organisateurs de ces voyages: avouez que pour le Grand Prix Barcelona, un bus estampillé "Ostelen" serait vraisemblablement plein à craquer... Et je parle même pas pour le Pro Tour Nice!

Néanmoins pour en revenir à notre Grand Prix, les "locaux" auront bien du mal et devrons batailler ferme pour briller à Lisbonne car les "poids-lourds" européens sont venus en masse: on dépasse les 2000 points DCI/m² assez fréquemment et on ne peut que constater le manque de grands joueurs français actuels dans ce tournoi: allez! On a une chance: j'ai cru apercevoir Antoine et Olivier!

"Engage"

Captain Picard, mais qu'est-ce que je fous là moi?

PS à l'intention du joueur "assidu" de Magic: Attention! Cet article ne contient pas d'analyses de decks, ni d'études de metagames, ni de citations de Pro Tour Players: il était donc recommandé de ne pas lire cet article merci...

Latest Event Coverage Articles

Featured

18 Décembre 2015

Pas de mana, pas de chocolat! by, Esteban

A Biarritz, t'as pas ta planche (de surf, bien sûr), tu restes à côté de la vague. D'accord, fin novembre, c'est pas le top, me direz vous. Ca, c'est ce que disent ceux qui n'ont pas eu l...

Learn More

Featured

18 Décembre 2015

Où sont les «judges» ? by, Esteban

Fabrice DeslandesQuestion fondamentale et au combien indispensable à la connaissance intrinsèque de l'activité des arbitres. Que font ils lorsque vous les perdez de vue entre deux rondes ...

Learn More

Articles

Articles

Event Coverage Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All