Le troisième miracle

Posted in Feature on 21 Décembre 2016

By Corbin Hosler

Jimmy Bucknell répéta la suite de mots. Il considéra chacun d'entre eux avec soin, prenant en compte la façon dont ils se suivaient, formant une structure soignée et un flux identifiable. C'était un exercice dont il se savait capable, une étape simple mais nécessaire. Il répéta les mots à nouveau. La même suite que le docteur lui avait énoncée, encore et encore, jusqu'au moment où, satisfait, le médecin quitta la pièce.

Cinq minutes plus tard, le praticien revint.

Jimmy était incapable de se souvenir qu'ils s’étaient déjà rencontrés.

« Les docteurs lui demandaient de répéter les mots puis, dans la minute qui suivait, il n'avait plus le moindre souvenir de ce qu'ils lui avaient dit, nous a expliqué Jim, le père de Jimmy. L'accident l'avait complètement privé de la capacité à entretenir une mémoire à court terme. »

Jimmy Bucknell

L'accident. La pire des craintes qu'ont tous les parents au sujet de leurs enfants adolescents est devenue une réalité pour Jim et son épouse Beverly au cours d'une terrible nuit de printemps en 1998. Le téléphone qui sonne tard dans la soirée, synonyme d'urgence, la panique, le départ précipité, une voiture réduite à l’état d’épave, et celui qui est tout pour eux s'accrochant à la vie, coincé sous des centaines de kilos de métal déchiqueté et de béton immuable alors que les larmes se confondent avec la pluie dans la nuit froide.

Pour Jim et Beverly, le premier miracle a été la présence de héros sur les lieux ce soir-là. Les premiers secours arrivés sur place se sont servis de la légendaire Mâchoire Salvatrice - la pince de désincarcération – pour extraire Jimmy de l'épave. Les infirmiers l'ont immédiatement pris en charge et ont fait de leur mieux pour réanimer le jeune homme de dix-sept ans qui s'enfonçait rapidement sous leurs yeux alors qu'on l'emmenait à l'hôpital.

Quand ses parents sont arrivés, les choses se présentaient très mal pour Jimmy. Un traumatisme crânien sévère et un double collapsus pulmonaire figuraient en tête de la liste de ses blessures. Pire, il avait été privé d'oxygène durant 25 minutes et son organisme s’effondrait. Face au corps brisé de leur fils, Jim et Beverly ne pouvaient se résoudre à accepter le pronostic des médecins qui leur annonçaient avec ménagement la dure réalité, à savoir qu'il y avait peu de chance que Jimmy survive à la nuit.

Les médecins placèrent cet élève senior du Lycée Durango censé recevoir son diplôme quelques mois plus tard en coma artificiel afin de limiter les dégâts et de permettre à son œdème cérébral de se résorber. Cela revenait à s'en remettre à la chance mais c'était tout ce en quoi les parents traumatisés pouvaient placer leurs espoirs.

Pour Jim et Beverly, le deuxième miracle fut que leur fils soit encore vivant alors que pointaient les premières lueurs de l'aube. Grâce au travail acharné des médecins, l'état de santé de Jimmy s'améliora petit à petit. Toutefois, le monde sur lequel il rouvrit les yeux ne fut pas celui dont il se souvenait.

Au niveau physique, le prix à payer fut exorbitant. Sans assistance, Jimmy ne pouvait plus marcher et il était incapable de respirer librement. Se déplacer au-delà des quelques pas séparant son lit des toilettes était hors de question.

Mais ces problèmes n'étaient rien comparés aux dégâts qu'avait subi son esprit. Joueur assidu de Magic, Jimmy venait juste de vivre le point culminant de sa carrière : sa participation au Pro Tour de Chicago, l'année précédente. Il était désormais incapable de se brosser les dents tout seul.

« Ce qu'on m'a dit lors du premier rendez-vous avec son médecin m'a mis en colère sur le moment, se souvient Jim. Il nous a expliqué qu'il faudrait entre six mois et un an avant qu'il puisse sortir du centre de rééducation. J'ai refusé d'y croire. Je ne pouvais accepter l'idée qu'il ne soit pas capable de guérir de ses blessures. Mais nous n'affrontions pas les mêmes réalités que les médecins. Au fil du temps, alors que les jours devenaient des semaines et que nous constations la lenteur des progrès, nous avons commencé à accepter leur point de vue. »

Chaque jour, Jimmy devait se battre avec plus d'acharnement que la veille afin de réapprendre comment accomplir des tâches simples auparavant considérées comme acquises. Même s'il était incapable de se peigner, cet ancien participant au Pro Tour de Chicago de 1997 se souvenait de quelque chose.

Il savait qu'il avait envie de jouer à Magic.


« Durant une semaine, ils ont joué chaque jour, dès qu'ils trouvaient un instant », explique Jim en se remémorant, dix-huit ans plus tard, l'arrivée des amis de Jimmy à l'hôpital, apportant avec eux quelques decks de Magic Anthologies et l'espoir indéfectible que leur compagnon et partenaire de jeu allait très vite retrouver le champ de bataille. « Ses amis ont mis leurs existences entre parenthèses pour passer du temps avec Jimmy, et jouer à Magic sur son lit d'hôpital. »

Jim et Beverly, qui n'avaient jamais partagé le passe-temps de leur fils, ont fait de leur mieux pour apprendre à jouer avec lui, même si Jim se souvient, amusé, de la manière dont Jimmy parvenait malgré tout à le dominer de la tête et des épaules. Durant des semaines, ils ont joué sur un petit plateau d'hôpital, le plus souvent juste à côté de repas en gelée entamés.

C'est alors que le troisième miracle s'est produit pour Jim et Beverly.

« Je me suis réveillé un matin et tout m'était revenu, se souvient Jimmy. L'accident m'avait privé de ma capacité à construire de nouveaux souvenirs, exactement comme dans le film Amour & Amnésie. Je me présentai à quelqu'un et dix secondes plus tard, je recommençai comme si nous ne nous étions jamais rencontrés. J'avais tous ces problèmes de mémoire et, du jour au lendemain, tout était rentré dans l'ordre.

« Les médecins n'arrivaient pas à l'expliquer. Certains d'entre eux faisaient ce métier depuis 40 ans mais ils n'avaient encore jamais vu quoi que ce soit de comparable. Est-ce que la mémoire me serait revenue de toute façon ? Peut-être. Toutefois, j'ai le sentiment que je le dois au fait de jouer à Magic tous les jours et d'obliger mon cerveau de se concentrer de manière analytique. Sans cet exercice quotidien, je suis certain qu'il n'aurait jamais guéri comme il l'a fait. »

Le père de Jimmy n'y va pas par quatre chemins.

« Pour être tout à fait honnête, Magic l'a sauvé, a-t-il déclaré. C'était vraiment miraculeux. En l'espace de quelques jours, tout lui est revenu. À peine une semaine plus tard, les médecins ont reconnu être ébahis par la vitesse à laquelle il s'était remis. De mon point de vue, c'était ces garçons et leur camaraderie qui avaient tout fait ressurgir. »

Après avoir retrouvé la mémoire, Jimmy a entrepris de reconstruire sa vie. Il a appris à marcher tout seul, il est retourné en cours et il a reçu son diplôme en même temps que ses amis.

Et il a continué à jouer à Magic. Jimmy a retrouvé le Pro Tour, refermant ainsi le cycle trois ans plus tard, puisqu'il a participé à celui de New York en 2001.

Aujourd'hui, sa vie a pris d'autres directions. Il travaille comme courtier et fréquente régulièrement une salle de sport. Il ne participe plus au Pro Tour même s'il se connecte à Magic Online aussi souvent que possible pour prendre part à un draft ou deux. Et quand il rend visite à sa famille, les mauvais souvenirs de son passage à l'hôpital sont désormais rarement abordés au cours de la conversation. Quand cela arrive, il y a un point sur lequel Jimmy n'est pas d'accord avec ses parents.

Ce n'était pas un miracle qui lui a rendu sa vie.

C'était Magic.

Jimmy (à droite) avec ses parents

Latest Feature Articles

FEATURE

10 Novembre 2021

Précis d’Avant-première Innistrad : noce écarlate by, Gavin Verhey

Il va y avoir un mariage... Et vous êtes invités ! Olivia Voldaren, la vampire légendaire, épouse Edgar Markov. Tout le monde meurt d’envie d’y assister. Et je suis certain que c’est le ...

Learn More

FEATURE

8 Novembre 2021

Innistrad : noce écarlate - Vue d'ensemble des produits by, Harless Snyder

(Article édité le 16 novembre 2021: Nous avons mis à jour les informations concernant les boîtes de boosters collector qui contiennent 2 cartes de présentations.) Bonjour à tous ceux et ...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All