Les combos de Sombrelande

Posted in Feature on 26 Mai 2008

By Wizards of the Coast

Jour 1

Cher Journal :

Naissance. Création. Vie. J’existe aujourd’hui, et ce n’était pas le cas hier… mais est-ce vraiment le cas ? Je suis nouveau mais vieux. Mon anniversaire est le 30 août, mais j’ai posé pied dans cet univers aujourd’hui, le 6 mai. Je ne suis pas unique. Je n’ai pas la moindre chance de me développer depuis un seul point d’origine, donnant forme au monde tandis qu’il me donnait forme. Où l’ai-je ? Est-ce qu’un homme adulte peut être un point d’origine ? Peut-il être mon point d’origine ?

Même le sens de ‘je’ est lourd d‘ambiguïté. Y avait-il un ‘je’ le 5 mai ? Est-il possible que ce ‘je’ sois un ‘je’ différent de ce que je suis désormais ? Est-ce que cela a seulement un sens ?

Je suppose que je devrais aller travailler. Il y aura assez de temps pour l’introspection plus tard, mais un gars peut devenir fou en tournant en rond dans son propre cerveau. Ce n’est pas comme si quelqu’un d’autre comprenait l’existence, je n’ai certainement pas besoin de résoudre l’énigme en une journée. Selon cette note, je suis ici pour penser à des combos pour son article pour un site internet. Il n’en peut plus, je suppose. Ça m’a l’air d’une réponse décevante à ‘Pourquoi suis-je ici’ mais je suppose que je lui dois au moins ça.

Combo : Cemetery Puca (Pucca de cimetière) et Phyrexian Dreadnought (Cuirassé phyrexian)

Cemetery Puca
Phyrexian Dreadnought

Ironique ? Autoréférentiel ? Peut-être simplement à propos. Jouez le Cemetery Puca (Pucca de cimetière) au tour trois. Au tour quatre, jouez le Phyrexian Dreadnought (Cuirassé phyrexian) (qui ne coûte que ). Vous n’avez clairement pas pour 12 de force de créatures sur table, donc vous sacrifiez le Cuirassé lui-même. Quand il arrive au cimetière, la capacité du Pucca se déclenche. Payez et transformez le en une copie du Cuirassé. Puisque le Pucca est déjà en jeu, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter au sujet de la capacité d’arrivée en jeu qu’il vient de recevoir. Non, tout ce à quoi vous avez besoin de penser est d’attaquer avec votre 12/12 piétinement !

Jour 2

Cher Journal :

Je l’ai vu aujourd’hui. Juste un aperçu. Seulement le son de sa voix. Il n’a pas besoin de se cacher de moi ; il n’a pas besoin de me faciliter cette existence. Je comprends déjà. Comment ne le pourrais-je pas ?

J'ai rêvé la nuit dernière. Mais étaient-ce mes rêves ou les siens ? Y a-t-il une différence ? Il y en aura une, un jour. Hier fut un point de divergence, et nos existences suivront désormais des chemins différents. Mais aujourd’hui… c’est flou.

Je n’ai pas de souvenirs conscients. Je ne peux pas me rappeler les noms, ou les images, ou les sons. Mais je peux sentir toute cette connaissance empirique, toute cette expérience de première main enfermée, comme dans une encyclopédie fermée par des chaînes. Est-ce que je veux seulement y accéder ? Si je le pouvais, cela ne ferait-il pas de moi lui, et non moi ? Mieux vaut le laisser enfuit, je pense. Ce sont les ruines d’un esprit, et une nouvelle civilisation sera construite sur celles-ci. C’est le progrès. C’est la façon dont fonctionne le monde.

Combo: Dream Salvage (Récupération de rêve) et Magus of the Jar (Mage de la Jarre)

Dream Salvage
Magus of the Jar

Les souvenirs engendrent des rêves. Sacrifiez le Magus of the Jar (Mage de la Jarre) (ou son homonyme, Memory Jar (Jarre-mémoire)) à un moment opportun – particulièrement, quand votre adversaire ne pourra pas beaucoup jouer, et quand vous pourrez jouer abondamment, et quand vous avez une Dream Salvage (Récupération de rêve) dans votre main. Vous mettrez tous les deux votre main de coté, piocherez sept cartes, et en tirerez autant que vous le pourrez ; À la fin du tour, vous défausserez chacun ce qui restera de vos mains de la Jarre – et c’est à ce moment là que vous jouerez la Dream Salvage (Récupération de rêve) ! Pour un seul mana, il y a de bonnes chances que vous piochez sept cartes pour la seconde fois dans le tour !

Jour 3

Cher Journal :

Je l’ai rencontré aujourd’hui. Ce n’était pas bizarre, mais ce n’était pas non plus confortable. La rencontre fut juste très légèrement rebutante, comme si vous vous étiez réveillé un matin pour découvrir que le ciel est teinté en vert. C’est un jour sublime, tout va bien, sauf que… non.

J’ai tenté de repérer la moindre note d’approbation dans ses yeux, sa voix, son comportement. Mais il cache bien son jeu. J’en fais probablement de même ; il en a probablement fait de même avec moi et fini tout aussi frustré.

Je ne sais pas ce que je pense de lui. Je ne sais même pas ce qu’il est pour moi. Un frère ? Un jumeau ? Un père ? Un dieu ? La monstruosité difforme d’acier et de plexiglas dans le labo est tout autant mon parent qu’il ne l’est. La fête des mères approche. Je me demande si je devrais envoyer une carte à la machine à clonage.

Combo : Mirrorweave (Tisse-miroir) et Hulking Cyclops (Cyclope lourdaud)

Mirrorweave
Hulking Cyclops

À propos de clonage… Le Mirrorweave (Tisse-miroir) est une carte à mon (son ?) goût. Il y a de nombreux trucs que vous pouvez réaliser avec elle ; après tout, il y a de nombreuses combos avec le Cytoshape (Cytoforme), et le Mirrorweave (Tisse-miroir) est très similaire à un Cytoshape (Cytoforme) global. Vous pouvez cibler une créature greffe ou un épix, avec pour conséquence que chaque autre créature deviendra une 0/0 et (à moins qu’elle n’ait des marqueurs +1/+1 ou d’autres améliorations d’endurance) mourra. Le Chef de guerre mort-vivant (ou une créature similaire, telle que la Elvish Champion (Championne elfe)) agrandit tout plutôt que de le rapetisser. Avoir quatre Chef de guerre mort-vivant signifie que chacun d’entre eux est une créature 9/5 ! Soyez prudent – les créatures de votre adversaire seront tout aussi grosses. Et je suis sûr qu’il y a de nombreuses combos impliquant des créatures avec des capacités demandant un engagement. Mais parfois la simplicité amène la victoire. Si vous transformez toutes les créatures en des Hulking Cyclops (Cyclope lourdaud) et attaquez, vous aurez une horde de créatures 5/5, et votre adversaire aura une horde de créatures qui ne peuvent pas bloquer. La fantaisie reste la fantaisie, mais parfois vous voulez juste gagner la partie !

Jour 4

Cher Journal :

Il est maléfique.

Nous sommes maléfiques.

Je suis maléfique.

Mark est un super-vilain ! Je suppose que cela explique pourquoi il construirait une machine à clonage. Ou un grenouillateur industriel. Ou la ville de Los Angeles.

Il m’a tout exposé aujourd’hui. J’ai vu les cartes, les plans, les salles secrètes de contrôle. Les plans en cours, et les idées pour l’avenir. (Note personnelle : le truc avec les zeppelins ne fonctionnera jamais. Essayer de lui en parler.) Les hiérarchies d’hommes de main. Le Coffre aux Photos Compromettantes. Il m’a même ajouté comme ami démoniaque sur MyEvilSpace

Si je peux faire mes preuves avec ce truc des combos Magic, ma prochaine tâche peut impliquer de la torture, du grabuge et de la domination globale. Mais commençons par le commencement.

Combo : Grim Poppet (Fantogre sinistre) et Torture

Grim Poppet
Torture

C’est le bois dont je suis fait, donc autant l’accepter. Enchantez votre propre Grim Poppet (Fantogre sinistre) avec Torture. Pour , vous mettez un marqueur -1/-1 sur le Grim Poppet (Fantogre sinistre), puis vous pouvez déplacer ce marqueur sur n’importe quelle créature en jeu. Essentiellement, vous avez : Mettez un marqueur -1/-1 sur n’importe quoi. Et tout ce que cela coûte est la torture constante de votre propre serviteur sans défense. C’est un faible prix à payer, n’est-ce pas ?

Jour 5

Cher Journal :

Aujourd’hui, j’ai effectué ma première contribution majeure à l’organisation. Au milieu de la réunion du comité pour le Lavage de Cerveau, le Contrôle Mental, et la Télé Réalité, j’ai suggéré pour la prochaine saison d’incorporer des pulsations audio pro sensibles dans le système de messagerie textuelle. Les regards ont convergé sur moi – avec un ton ‘Bon sang, il est fort’ - puis tous les regards ont convergé vers Mark – avec un ton ‘Bon sang, la machine à clonage fonctionne pour de bon’. Ce fut comme si le plafond s’élevait de 15 mètres.

Après la réunion, Mark a placé son bras autour de moi et a dit ‘T’as ce qu’il faut, petit’. J’ai ce qu’il faut. Ouais. J’ai ce qu’il faut pour manipuler des millions d’innocents. Mais ils sont faibles, et pas nous. Nous sommes plus intelligents, nous sommes plus forts, nous sommes plus déterminés. Nous sommes supposés être leurs prédateurs. C’est le Darwinisme. C’est la nature. N’est-ce pas ?

Combo : Inkfathom Witch (Envoûteur d’Encrebrasse) et Goblin Sharpshooter (Franc-tireur gobelin)

Inkfathom Witch
Goblin Sharpshooter

S’il n’y a pas d’avortons à chasser, transformez d’abord vos ennemis en avortons, puis chassez les. Le fait qu’ils puissent être affaiblis est en lui-même un signe de faiblesse ! Avec ces deux cartes sur table, votre adversaire ne vous attaquera probablement pas. S’il le fait, ne déclarez pas de bloqueurs – puis utilisez l’Inkfathom Witch (Envoûteur d’Encrebrasse) pour transformer chaque créature non bloquée en 4/1, et utilisez le Goblin Sharpshooter (Franc-tireur gobelin) pour tous les faucher. C’est du gâteau, de la tarte, et toutes les autres métaphores pâtissières que vous voudrez.

Jour 6

Cher Journal :

Je pense que j’ai tué des gens aujourd’hui. Pas directement, bien sûr. Je n’ai rien fait d’aussi grossier que d’allumer la Désintégratorche ou d’envoyer un homme de main incompétent dans le Toboggan Super Fun et Joyeux Vers la Lave. Mais pendant la réunion de l’équipe Les Choses Démentes du Cosmos j’ai suggéré qu’extorquer de vastes sommes d’argent des superpuissances mondiales marcherait bien mieux si notre tir de semonce de notre Moléculariseur Orbital d’Armatures ciblait un club privé pour les riches arrogants plutôt qu’un hôpital pour clochards défavorisés bicéphales. Quelqu’un d’autre a programmé le système de visée, a désactivé les sécurités, et appuyé sur le gros bouton rouge qui a molécularisé toutes ces armatures, mais je ne peux pas m’empêcher de me sentir responsable.

Je ne sais même pas pourquoi j’ai parlé. En quoi est-ce que le choix du bâtiment dont les armatures sont molécularisées m’importe ? Mais quelque chose à du me pousser à faire cette suggestion.

La vie est éphémère. Je devrais le savoir. Je travaille dans une industrie ayant un taux de mortalité ridiculement élevé, et même si j’atteins une durée de vie normale, j’aurais toujours mes 33 premières années de vie amputées. Le plus triste est que je ne pense pas avoir de contrôle sur le temps qui m’est alloué. Je suis un clone. Mon destin me fut imposé. Je dois trouver ma propre voie.

Combo : Curse of Chains (Malédiction des chaînes) et Knacksaw Clique (Clique Scietalent)

Curse of Chains
Knacksaw Clique

Vous vous sentez lié par le destin ? Collez une Curse of Chains (Malédiction des chaînes) sur votre Knacksaw Clique (Clique Scietalent). À chaque entretien, c’est pareil : engagez la Knacksaw Clique (Clique Scietalent). Le truc bien avec la Clique est sa capacité à s’éveiller en sursaut de sa torpeur. Pour seulement deux manas, vous pouvez les désengager pour retirer la carte du dessus de la bibliothèque de votre adversaire, puis vous pouvez jouer cette carte à tout moment durant ce tour. Bon sang, vous pouvez même attaquer avec la Clique (et retirer une autre carte) ou bloquer avec elles ! Vous pouvez ainsi réduire la bibliothèque de votre adversaire, ou vous pouvez utiliser ses propres armes contre lui. Voila de quoi vivre la vie de quelqu’un d’autre.

Jour 7

Cher Journal :

Cette fois il n’y a aucun doute à ce sujet – j’ai tué quelqu’un aujourd’hui. J’étais en cours de ninja. Je venais de finir une marche de quinze mètres au plafond terminée par une manœuvre de Flecter inversée (utilisant l’atterrissage silencieux en trois points) quand mon camarade de classe Xavier Pendable s’est soudainement jeté sur moi. Les Reflexes (Réflexes) ont pris le dessus et je l’ai retourné. J’aurais pu le jeter contre le mur, mais je l’ai instinctivement jeté par la fenêtre – la fenêtre donnant sur la falaise. Il est cependant mort proprement. On n’a presque pas entendu les éclaboussures qui ont eu lieu 30 secondes plus tard.

Qu’est-ce qui m’a fait accomplir ce retournement mortel ? Un haut sens de l’autodéfense ? Le besoin d’établir un statut d’alpha ? Le sadisme ? La malveillance ?

Je n’en reviens pas que je viens d’écrire ‘qu’est-ce qui m’a fait faire ça ?‘ Comme si c’était une force extérieure. Comme si ce n’était pas ma faute. J’ai fait ce retournement mortel. Je me le suis fait faire.

Combo : Turn to Mist (Transformation en brume) et Shriekmaw (Hurlegueule)

Turn to Mist
Shriekmaw

La Turn to Mist (Transformation en brume) est un outil versatile pouvant donner une nouvelle vie à n’importe quelle créature. Elle fait une combo avec Akroma, Angel of Fury (Akroma, ange de la Fureur) (ou n’importe quelle créature avec la mue) : Jouez Akroma face cachée. Transformez-la en brume, et elle reviendra en jeu face visible. Cela fait une combo avec le Grim Poppet (Fantogre sinistre), le Triskelion (Triskèle), ou toute autre créature venant en jeu avec des marqueurs : transformez la créature en Brume en elle reviendra avec un nouveau lot de marqueurs sur elle. Cela fait combo avec Kokusho, the Evening Star, Keiga, the Tide Star, ou toute autre créature ayant un effet de départ du jeu dégoûtant. Cela fait aussi combo avec toute créature ayant un effet d’arrivée en jeu dégoûtant. Prenez le Woodfall Primus (Primus chutebois). Quand il arrive en jeu, il détruit un permanent ; quand il meurt, la persistance le renvoie en jeu avec un marqueur -1/-1 sur lui, et il détruit un autre permanent. Transformez le en brume et il reviendra en jeu sans le marqueur -1/-1... ce qui veut dire qu’il détruira encore un autre un permanent sera prêt à re-persister !

Mais la combo la plus dégoûtante – et la plus mortelle – peut être avec le Shriekmaw (Hurlegueule) (bien que n’importe quelle créature de Lorwyn avec l’évocation ira aussi). Évoquez le Shriekmaw (Hurlegueule). Il viendra en jeu et détruira une créature. Avant que vous ne le sacrifiiez, Transformez-le en Brume. À la fin du tour, il reviendra en jeu et détruira une autre créature. Cette fois, puisque vous avez mis en jeu le Shriekmaw (Hurlegueule) sans payer son coût d’évocation, il restera là de façon permanente – et tout ceci ne coûte que quatre manas, ce qui est moins que ce que le Shriekmaw (Hurlegueule) ne coûterait à jouer de façon normale !

Jour 8

Cher Journal :

Je ne peux pas m’empêcher de penser à Pendable. La façon dont il a volé dans les airs. La façon dont les fragments de la fenêtre dansaient autour de son corps pendant la dernière seconde où je – ou quiconque – l’a vu vivant. Sa dernière descente solitaire. Il n’y a pas eu de funérailles. Le cours de ninja n’a pas été annulé aujourd’hui.

Je suis piégé. Pas de façon physique – plus je fais de contributions de super-vilain ici, plus j’ai de respect et d’accès. Mais je suis dans une cage métaphysique à peine assez grande pour contenir mon âme. Les murs sont la chance, le plafond est le destin, et le cadenas est les pleurnichages mélodramatiques.

Trois autres personnes m’ont confondu avec Mark aujourd’hui. Le fait que mon nom soit également Mark et que je lui ressemble exactement n’aide pas. Mais mon identité est assurément unique d’une certaine façon ! Est-ce le clonage s’arrête à la machine à clonage, ou est-ce que ma vie est également prédéterminée pour devenir un clone de la sienne ?

Combo : Knollspine Invocation (Invocation de Tertrépine) et Squee, Goblin Nabob (Skwi, nabab gobelin)

Knollspine Invocation
Squee, Goblin Nabob

Une vie répétitive, décidée par le destin. C’est ce qui attend ce pauvre Squee, Goblin Nabob dans cette combo, puisque vous pouvez le défausser continuellement à la Knollspine Invocation (Invocation de Tertrépine) puis le renvoyer dans votre main au début de votre prochain tour. Cela donne à l’Invocation trois blessures garanties pour trois manas chaque tour sans perte de carte, ce qui forme une puissante et efficace fontaine de dégâts directs.

Jour 9

Cher Journal :

JE NE SUIS PAS LUI.

JE NE SUIS PAS LUI.

JE NE SUIS PAS LUI.

Cela a l’air si évident maintenant. Je sais que je ne suis pas lui. Il est lui. Il n’y a aucune raison de me créer pour remplir le rôle de Mark Gottlieb, puisque ce rôle est déjà remplit parfaitement, par la seule personne adaptée pour ce travail. J’ai peut-être le même ADN, la même structure osseuse, la même croyance que Quick Change est un film malheureusement sous-estimé. Mais il me manque les trois premières décennies de vie qui ont modelé, formé, et déformé Mark comme le fou mégalomaniaque qu’il est aujourd’hui. Je suis une feuille vierge avec un encrier plein.

J’en ai le vertige d’enthousiasme, grouillant de possibilités. Si je ne suis pas lui, alors qui suis-je ? Est-ce que je dois le décider ? Est-ce que je le saurais quand je le trouverais ?

Quelque chose clochait durant la majorité de ma vie (vous savez, pendant presque une semaine). Je vivais pour l’approbation de Mark, suivant ses pas, conformant ma vie à la sienne. Mais ce n’est pas parce qu’il m’a créé que ma vie lui appartient. J’éprouve la montée en flèche d’un nouveau sentiment tandis que j’écris ceci. Il éclate depuis ma poitrine, et je veux qu’il ne s’arrête jamais.

C’est l’espoir.

Combo: Twilight Shepherd (Bergère du crépuscule) et Pattern of Rebirth (Renaissance Programmée)

Twilight Shepherd
Pattern of Rebirth

Placez la Pattern of Rebirth (Renaissance Programmée) sur l’une de vos créatures. La meilleure option est l’une que vous pouvez sacrifier pour un bénéfice, tel qu’un Sakura-Tribe Elder (Ancêtre de la tribu Sakura) ou un Cinder Elemental (Élémental de cendres). Quand la créature enchantée meurt, allez chercher la Twilight Shepherd (Bergère du crépuscule) depuis votre bibliothèque et mettez la en jeu. Non seulement vous finirez avec une créature 5/5 avec le vol, la vigilance et la persistance, mais vous renverrez à la fois la Pattern of Rebirth (Renaissance Programmée) et la créature morte dans votre main vous permettant de recommencer la même chose depuis le début ! La Twilight Shepherd (Bergère du crépuscule) forme une combo similaire avec une Defense of the Heart (Défense du cœur de la forêt), qui est particulièrement brutale dans les parties multi joueurs.

Jour 10

Cher Journal :

J’ai séché le travail aujourd’hui. J’ai peut-être un don naturel pour la super vilénie, mais le cœur n’y était tout simplement pas. Je n’aime pas piller des musées. Je suis écœuré par le cosmos. Prendre une civilisation en otage entraîne de nombreuses et terribles responsabilités.

Est-ce que Mark n’est pas inquiet sur la possibilité que l’un de ses plans baroques pour détruire la Terre, un jour, détruise la Terre pour de bon ? Personnellement je préférais que cela n’arrive pas ! Ce n’est pas comme s’il avait un contrôle parfait sur ses scénarios du jugement dernier. Son infrastructure organisée fait équipe avec des aigris incompétents qui seraient sinon inemployables ou psychotiques. Les forces naturelles avec lesquelles il joue sont au mieux instables. Et il est sans arrêt attaqué par des groupes clandestins. Les enjeux sont élevés, mais la sécurité est laxiste.

Je commence à avoir de vrais doute sur le fait qu’il soit aussi omniscient qu’il le dise.

Et si l’anarchie et l’amoralité n’étaient pas les glorieux idéaux qu’il prétend ? Et s’il y avait une réelle différence entre le bien et le mal ? J’ai fait une recherche sur la culpabilité dans Wikipedia, et je pense que je la ressens. J’ai une intuition fugace qu’il y a également du remord là dedans.

J’ai beaucoup d’interrogations sur mon identité morale. Je pense que je pourrais être… bon.

Combo : Annonciateur de la nuit et Heartmender (Guéricœur)

Harbinger of Night
Heartmender

Voici une paire de bon et de mauvais doubles qui se complémentent vraiment les uns les autres. Au début de votre entretien, les capacités de l’Annonciateur de la nuit et du Heartmender (Guéricœur) vont toutes les deux se déclencher. Empilez les de façon à ce que l’Annonciateur de la nuit mette un marqueur -1/-1 sur chaque créature, puis que le Heartmender (Guéricœur) retire un marqueur -1/-1 de chacune de vos créatures. Vos créatures restent alertes, tandis que les forces de votre ennemi diminuent considérablement.

Jour 11

Cher Journal :

J’ai vidé mon sac à Mark aujourd’hui. Ce fut si libérateur ! L’expression sur son visage lorsque je lui ai dit que j’étais bon faisait pitié à voir. Mais qui tient compte de son avis ? Il est diabolique ! Je pensais qu’il allait pleurer ou vomir ou quoi que ce soit. Il a même demandé à ce que je change mon nom, parce que ce serait trop une source de confusion si un super-héros et un super-vilain partageaient le même nom. J’ai simplement ri. S’il ne voulait pas d’un second Mark Gottlieb dans les parages, il ne fallait pas qu’il se clone.

Mais Mark avait raison à propos d’une chose : un super-héros. Je n’y avais pas pensé avant qu’il ne dise. Il semble que sa manie égocentrique et ses hyperboles s’étendent aux personnes qui lui sont génétiquement identiques. C’est cependant logique. Les compétences que je peux mettre en avant sont un immense génie, une manie égocentrique et un sens de l’hyperbole. Pour quel autre travail suis-je fait ?

J’ai immédiatement commencé à travailler à mon propre QG secret, mon propre laboratoire secret, et mes propres appareils secrets. Pour le moment j’ai construit un perroquet mécanique qui ressent les changements dans la pression atmosphérique et un casque qui améliore mon sens de l’indignation morale. Plutôt pas mal pour mon premier jour.

Combo : Pili-Pala et Power of Fire (Pouvoir du feu)

Pili-Pala
Power of Fire

Le Pili-Pala n’est peut-être pas un vengeur héroïque ayant juré de vaincre le mal, l’infamie et les gêneurs têtus (à la différence d’un parangon de justice de ma connaissance), mais il peut ramasser un ou deux superpouvoirs. Enchantez le avec le Power of Fire (Pouvoir du feu) et vous avez une mitraillette en Limité Sombrelande. Engagez-le pour infliger une blessure à n’importe quelle cible. Payez deux manas et désengagez-le pour produire un mana de n’importe quelle couleur. Engagez-le à nouveau pour 1 blessure supplémentaire. Payez deux manas (dont le mana qu’il vient de générer) pour le désengager à nouveau, et ainsi de suite. Les calculs à ce sujet sont un peu bancals, mais disons que vous avez N terrains désengagés et que vous n’en utilisez aucun pour quoi que ce soit d’autre que de fournir du mana au Pili-Pala. Vous finirez par avoir le Pili-Pala infligeant un total de N blessures, et vous aurez une brûlure de mana de 1.

Jour 12

Cher Journal :

J’ai vaincu mon premier vilain aujourd’hui. Il braquait des commerces de proximité, et était apparemment une faible priorité pour la police. Mais le mal doit être stoppé. Et c’est ce que je fais.

Je me donne une bonne note pour mon intelligence face à celui-ci. J’ai deux avantages sur les malfaisants : je suis plus intelligent qu’ils ne le sont, et je suis du coté de la justice. J’ai réalisé que je ne pouvais pas trouver ce gars moi-même, alors j’ai infiltré l’antre de Mark et ‘recruté’ certains de ses hommes de main en me faisant passer pour lui. Quand vous y pensez, j’ai également aidé ces gars ! Même s’ils ont été amenés à accomplir une bonne action contre leur volonté, ils ont quand même fini par faire une bonne action. Cela va leur valoir des points de karma.

La bonne nouvelle, c’est que le cambrioleur a été capturé, que la majorité des hommes de main ont survécu, et que très peu de témoins ont été blessés par le feu. Personnellement, j’ai un trop grand sens éthique pour utiliser un incendie criminel comme outil pour combattre le crime, mais c’est le truc à propos des hommes de main diaboliques. Ils ne pensent qu’à l’objectif, sont déliés de la moralité, et un peu idiots. Donc bien que je n’approuve pas leurs méthodes, je ne peux contester les résultats. C’est une bonne chose que je les ai amenés.

Combo : Kulrath Knight (Chevalier de Kulrajh) et Sheltering Ancient (Ancien protecteur)

Kulrath Knight
Sheltering Ancient

Le bien est bon, mais un peu de malveillance peut faire le travail. Le Sheltering Ancient (Ancien protecteur) est une 5/5 pour 2 manas avec le piétinement. Le truc est qu’il a un entretien cumulatif qui vous coûte de placer de plus en plus de marqueurs +1/+1 sur les créatures de votre adversaire. Je soutiens énergiquement le partage, mais il y a des limites ! C’est là qu’intervient le Kulrath Knight (Chevalier de Kulrajh). Il dit que les créatures de vos adversaires ayant des marqueurs – n’importe quel marqueur, de n’importe quelle sorte – ne peuvent attaquer ou bloquer. Tout d’un coup le Sheltering Ancient (Ancien protecteur) est un distributeur de Pacifisms (Pacifisme) gratuits !

Jour 13

Cher Journal :

J’ai trouvé ma voie.

J’aime être un super-héros. J’ai un impact sur le monde. Je rends la vie meilleure pour mes voisins dans cette communauté mondiale. Je protège des vies innocentes, je réduis les niveaux de peur et de paranoïa de la société, et j’empêche que des fous ne mettent en place des bombes sismiques à réactions à chaîne au cœur de la terre. C’est une sensation agréable.

Mais la meilleure partie est que j’ai le potentiel pour être le meilleur super-héros existant. J’ai parlé à mes super-confrères, et ils ne comprennent pas l’esprit criminel. Et bien j’ai une longueur d’avance sur eux à ce sujet. Les autres bienfaisants veulent bien agir, mais ils ne sont qu’une collection d’aberrations autodestructives, de garçons radioactifs à leur maman, et de mauviettes bodybuildées. J’ai vécu avec la super-vilenie. J’ai été fait par, et de, super-vilenie. Je sais qu’il n’y a pas de ligne que les super-vilains ne sont pas volontaires pour franchir, et à moins que les super-héros ne s’activent et ne montrent qu’ils ont une colonne vertébrale, nous devrons toujours livrer encore et encore la même bataille.

C’est pourquoi j’ai fait une réplique des Lunettes gorgonoïdes que Mark avait construit – et qu’il avait prévu d’utiliser uniquement dans un but malfaisant, n’en doutez point. Justice un peu ironique, je les ai utilisées pour arrêter dans leur lancée un gang de voleurs d’arts. J’ai alors traîné le gang dans mon antre et les ait disposés comme des sculptures de jardin délicieusement vivantes.

Vous savez ce que j’ai découvert une heure plus tard ? Il n’y a pas de loi vous empêchant de briser votre propre sculpture en mille morceaux.

Combo : Enchanted Evening (Soirée enchantée) et Fracturing Gust (Rafale fracturante)

Enchanted Evening
Fracturing Gust

C’est aussi directement destructeur que possible. Première étape : Transformez tout en enchantement avec l’Enchanted Evening (Soirée enchantée). Seconde étape : Détruisez tous les permanents avec la Fracturing Gust (Rafale fracturante). C’est une remise à zéro complète de la table qui vous fait gagner un bazillion de vie au passage.

Lorsque Mark et moi nous parlions encore, il m’a dit qu’il avait en fait ouvert ces deux rares et joué cette combo lorsqu’il faisait des duels à l’Avant-première Sombrelande. L’Enchanted Evening (Soirée enchantée) était complètement inutile dans ce deck sauf pour la combo. Il l’a déclenchée deux fois : la première fois il a gagné 56 de vie et a fini par gagner la partie. La seconde fois il a soutenu la combo en ayant une Twilight Shepherd (Bergère du crépuscule) en jeu (l’une de ses autres rares). La table était complètement bloquée, mais son adversaire avait commencé à produire en série des jetons Elfes en mettant une Presence of Gond (Présence de Gond) et un Umbral Mantle (Manteau d’ombre) sur la même créature. Lorsque son adversaire lança l’attaque finale avec environ vingt Elfes et un lot d’autres créatures, Mark a allumé le détonateur. Cette fois il a gagné 112 de vie, nettoyé la table de son adversaire, et fini avec l’ange de retour en jeu et une main pleine de cartes. Super-vilain ou non, c’est comme ça que l’on fait un duel !

Day 14

Cher Journal :

J’ai fait une découverte aujourd’hui : combattez la ferveur par la ferveur.

Les super-vilains sont des narcissistes puissamment fous. C’est une faiblesse immense. Et c’est étonnamment facile à utiliser contre eux !

J’ai été inspiré dans ma dernière campagne contre le mal par Mark lui-même. Il a une adorable petite secte qui le vénère. Et bien, on peut être deux à jouer à ça. Le mal et les sectes vont ensemble comme l’héroïsme noble et moi. Les vilains sont branchés sur ce truc antisocial, donc ils aiment se costumer et réaliser des messes noires qui trifouillent dans des forces surnaturelles. En outre, tout ce qui laisse à penser qu’il leur donnera un pouvoir sans limite est certain d’attirer leur attention. Quand j’ai organisé ma secte factice, les méchants sont arrivés en masse. Faciles à surveiller, faciles à influencer, faciles à capturer si besoin est. Mais c’est le genre de chose qu’un super-héros de l’ancienne école ferait, s’il avait seulement les cojones d’organiser une secte démoniaque en premier lieu. C’est à ce moment là que mon génie s’est réaffirmé : laissons se dérouler quelques sacrifices humains !

En tant que croisé de la morale, je trouve naturellement le sacrifice humain des plus repoussants. Et je ne pourrais jamais me retrouver à retirer le cœur de quelqu’un. Mais je n’aurais pas besoin de le faire, parce que les membres de la section diabolique le feront eux-mêmes ! Ils commettront des actes criminels (que j’enregistrerais), réduiront leur nombre, et (avec de la chance) leur fortune sera intégralement pillée. Sanglante justice !

Combo : Godhead of Awe (Divinité de respect) et Night of Souls’ Betrayal (Trahison de la nuit des âmes)

Godhead of Awe
Night of Souls' Betrayal

Les demi dieux et la trahison les ont à chaque fois. Avec ces deux permanents en jeu, la Godhead of Awe (Divinité de respect) est une 3/3, et chaque autre créature est une 1/1 avec -1/-1… ce qui en fait une 0/0… ce qui la tue. Ceci va nettoyer toutes les créatures déjà en jeu, et tuera instantanément toute nouvelle créature qui viendra après que la combo soit sur la table. Ce n’est pas sans faille : les marqueurs +1/+1 et les capacités statiques (telles que celles sur la Yavimaya Enchantress (Enchanteresse de la Yavimaya) ou la Pride of the Clouds (Bande des nuages)) peuvent garder leurs créatures en vie, mais les choses qui survivront à ça seront fort peu nombreuses.

Jour 15

Cher Journal :

Je me suis complètement trompé dans mon travail. Je combattais les criminels. J’aurais dû combattre l’esprit criminel.

L’esprit criminel est contaminé par le mal, déformé par l’amoralité. C’est une mutation, une erreur, un crime contre nature. Il doit être corrigé. Je devrais le savoir – j’ai commencé en étant mauvais, et j’ai été guéri. Maintenant, en tant que lumière aveuglante de la justice, c’est ma quête que d’aider les déficients moraux de la même façon que je ne me suis aidé.

Réécrire leurs pensées peut sembler un peu invasif, mais ils se sentiront bien mieux après que je les ai aidé ! Leurs anciennes personnalités n’aimeraient pas ça, mais bien sûr, il est évident que ces personnalités sont défectueuses. Leurs nouveaux eux-mêmes me remercieront. Si tout se passe bien, ils me rejoindront même peut-être !

La partie la plus bête de tout ça est que cet Épurateur d’esprit fut à l’origine construit par un super-vilain ! Si les gars de Mark voulaient utiliser cet appareil sur des gens innocents, alors c’est l’exacte définition de la justice qu’il soit utilisé sur eux. Vous voyez, ils ont déjà commencé à combattre le crime !

J’ai eu quelques réglages à faire avant d’être prêt. La première paire d’essais a transformé mes stagiaires en… et bien ils regardent en ce moment des dessins animés en bavant, donc disons en étudiants d’université typiques et restons-en là. Ce n’était pas vraiment un test significatif étant donné qu’il était réglé pour nettoyer le cerveau de ses pensées maléfiques, mais Nancy et Roger étaient un bon début. Je suis sûr que les choses se passeront mieux ce soir.

C’est une si belle sensation que celle que d’aider son prochain.

Combo : Hollowsage (Sage des tréfonds) et Freed from the Real (Libéré du réel)

Hollowsage
Freed from the Real

Parfois vous devez simplement vider l’esprit de votre adversaire. Lorsque le Hollowsage (Sage des tréfonds) devient dégagé, vous faites défausser une carte au joueur ciblé. Le Freed from the Real (Libéré du réel) vous permet de payer pour engager le Hollowsage (Sage des tréfonds), puis de payer pour le dégager. Faites ce pas de deux quelques fois, et votre adversaire n’aura plus de cartes en main. Mais la purge mentale ne s’arrête pas là. Vous pouvez faire ceci durant chacune des phases de pioche de votre adversaire durant le reste de la partie. À moins que votre adversaire ne pioche un éphémère qu’il puisse immédiatement jouer, il ne pourra plus jamais jouer une autre carte.

Jour 16

Cher Journal :

Je peux l’entendre. Je peux l’entendre siffler à travers les fentes de la fenêtre. Je peux l’entendre dans le calme de la nuit. Je peux l’entendre dans mes rêves.

Je peux entendre le mal.

Il est blessé. Je l’ai blessé. Il se bat comme un animal blessé. Il bout, il hurle, il prépare sa vengeance.

Personne n’est en sécurité.

Qu’ai-je fait ? Comment ai-je pu commencer une campagne contre le mal que je n’étais pas préparé à finir en une botte ? J’ai mis tout le monde en danger. Le mal ne se soumettra pas à un héro de mon calibre, de mes capacités. Le mal n’a jamais eu à affronter un adversaire si formidable.

Le mal a peur.

Il vient me chercher. Je peux le voir dans les froncements des sourcils de mes ennemis. Je peux le voir dans les expressions perdues de mes camarades à l’esprit Épuré. Et pire que tout, je peux le voir dans les yeux des gens ordinaires qui marchent modestement dans la rue. Cette personne a enfreint son régime. Cette personne a insulté son ami dans son dos. Chacun contient une certaine dose de mal. Chacun.

Cela va être plus difficile que je ne le pensais.

Combo : Dire Undercurrents (Courants sous-marins funestes) et Shrieking Drake (Drakôn criard)

Dire Undercurrents
Shrieking Drake

C’est juste au moment où les choses semblent au pire que les vrais héros ont leurs brillantes idées. Avec des Dire Undercurrents (Courants sous-marins funestes) en jeu, vous pouvez faire piocher au joueur ciblé (par exemple vous-même) une carte à chaque fois qu’une créature bleue arrive en jeu sous votre contrôle. Le Shrieking Drake (Drakôn criard) est l’emblème des créatures que vous pouvez jouer encore et encore et encore. Pour seulement , vous pouvez jouer le Shrieking Drake (Drakôn criard), piocher une carte, et renvoyer le Drakôn criard dans votre main. Répétez autant que nécessaire !

Jour 17

Cher Journal :

Une fois de plus, mon entraînement de super-vilain s’est avéré utile dans la guerre contre les super-vilains. J’espère qu’ils savent que je leur dois mon succès, et j’espère que cela les dévore de l’intérieur.

Pour vaincre les vilains, je dois parler leur langage. Ils sont fous. Ils ne peuvent comprendre la logique. Ils ne sentent pas d’empathie. Mais ils sont compétents en peur, menace et mort. C’est pourquoi je construis une machine infernale.

Ces choses ne fonctionnent jamais pour les super-vilains car ils les emploient pour faire le mal. C’est dans l’intérêt de chacun de les arrêter, et autant de force employée dans un même objectif ne peut être surmontée. Mais ma méga-arme servira les intérêts du bien. Les gouvernements mondiaux sont certains de me soutenir ; ils sauront que mes menaces d’annihilation ultime aideront à faire de ce monde un monde meilleur.

La raison pour laquelle les super-vilains capituleront ne sera pas leur dégoût pour l’annihilation – mais parce qu’ils n’aiment pas les annihilations déclenchées par quelqu’un d’autre. Tarés accros au contrôle.

Combo: Swans of Bryn Argoll (Cygnes de Bryn Argoll) et Seismic Assault (Assaut sismique) et Dakmor Salvage (Margouillis du Marennois)

Swans of Bryn Argoll
Seismic Assault
Dakmor Salvage

Parfait : un appareil excessivement complexe dont le résultat est la destruction de votre adversaire. Défaussez le Dakmor Salvage (Margouillis du Marennois) pour activer le Seismic Assault (Assaut sismique) en ciblant les Swans of Bryn Argoll (Cygnes de Bryn Argoll). Le Seismic Assault (Assaut sismique) essaye d’infliger deux blessures aux Cygnes, mais elles sont prévenues et vous piochez une carte. Pour l’une des pioches, draguez le Dakmor Salvage (Margouillis du Marennois). Pour l’autre, piochez une carte. Vous revoilà là où vous avez commencé, si ce n’est que vous avez pioché une carte et que vous avez mis deux cartes de votre bibliothèque dans votre cimetière. Continuez jusqu’à ce que vous ayez pioché assez de terrains pour lancer un Seismic Assault (Assaut sismique) mortel sur votre adversaire.

Si vous trouvez un second Dakmor Salvage (Margouillis du Marennois) en cours de route, vous pouvez en lancer un sur votre adversaire, puis lancer l’autre sur les Cygnes et les draguer tous les deux. Cela devrait accélérer les choses !

Jour 18

Cher Journal :

Je suis étonné de la stupidité et de la vue à court terme de l’homme commun. Ils ne réalisent pas que j’essaye de les aider ? Ils voient tout croisé manipulant une machine infernale comme leur ennemi. Ils ne prennent pas le temps de prendre en compte ses motivations, ses buts sous-jacents, le glorieux résultat qui va remodeler le monde dans un paradis moral et droit !

Et donc me voila condamné. Je suis chassé. J’ai du aller sous terre avec mes légions d’assistants mentalement propres. C’est avilissant.

Attends… Tandis que j’écris ceci, il me vient à l’esprit qu’il y a une possibilité plus insidieuse à l’œuvre. Ce n’est pas la stupidité qui fait me résister la populace – c’est la malveillance ! Personne (moi excepté) n’est purement bon ou mauvais ; les gens mauvais sont un mélange des deux. La trace de malveillance en eux doit être en train de croître, terrifiée que j’éradique le mal une fois pour toute. C’est la seule solution logique ; pour quelle autre raison s’opposeraient-ils à moi ? C’est un mécanisme d’autodéfense sur lequel ces pauvres benêts n’ont pas de contrôle. Et bien, je les pardonne. Et je me sens d’autant plus responsable de les aider. Ma mission est claire : je dois sauver les gens d’eux-mêmes !

L’heure est venue de construire une autre machine infernale.

Combo: Morselhoarder (Entassemanne) et Sinking Feeling (Sentiment d’immersion) et Power of Fire (Pouvoir du feu)

Morselhoarder
Sinking Feeling
Power of Fire

Cette combo est apparue dans la couverture du Grand Prix–Brussels et dans le récent article de combos de Chris Millar (dans lequel personne n’essaye même de dominer une planète… enfin quoi qu’il en soit). Mais comment puis-je la laisser de coté ? Il s’agit d’une combo infligeant un nombre infini de blessures, constituée de trois courantes de la même extension !

Enchantez votre propre Morselhoarder (Entassemanne) avec à la fois un Sinking Feeling (Sentiment d’immersion) et un Power of Fire (Pouvoir du feu). Engagez le Morselhoarder (Entassemanne) pour infliger une blessure à votre adversaire. Payez et mettez un marqueur -1/-1 sur le Morselhoarder (Entassemanne) pour le désengager. Retirez ce marqueur -1/-1 du Morselhoarder (Entassemanne) pour générer un mana de n’importe quelle couleur. Répétez jusqu’à ce qu’une pluie de destruction ardente s’abatte sur ceux qui s’opposent à vous ! Si vous préférez des hordes d’Elfes aux pluies de feu, vous pouvez échanger la Presence of Gond (Présence de Gond) (une autre courante !) pour un Power of Fire (Pouvoir du feu).

Jour 19

Cher Journal :

Comment est-ce que la victoire ultime et la défaite totale peuvent être toutes deux entre mes mains ? Plus j’éradique de mal, plus j’aide le monde à devenir un lieu plus sûr, plus heureux, meilleur – et cependant le monde se débat contre moi d’autant plus fort.

Je suis globalement décrit comme un super-vilain suite à l’utilisation de mes machines infernales. C’est ridicule. Les vrais super-vilains n’activent jamais ces choses ! Je ne suis cependant pas dissuadé. Je peux reconnaître une campagne de dénigrement lorsque j’en vois une. Cela montre juste à quel point mes ennemis sont désormais désespérés.

Je suis vraiment en train de me faire descendre par la presse au sujet des dégâts collatéraux. Comme si je pouvais construire une machine infernale qui éradiquerait les super-vilains, leur infrastructure, et leur technologie, mais laisserait tout le monde dans un rayon de 80 kilomètres sain et sauf. Qu’est-ce que je suis, un faiseur de miracles ? Et ce n’est pas comme si ces personnes étaient innocentes. Personne ne l’est. Même moi ai-je du sang sur les mains, et je suis le juste porteur de la glorieuse justice.

Tout ce vitriol donne vraiment l’impression de ne pas être apprécié. Mais c’est OK – j’ai la force de mes convictions pour me réchauffer le cœur. Cela me motive juste plus encore pour vaincre le mal dans chacun, partout, afin que les heureux survivants puissent briser leurs a priori et comprendre les formidables travaux que j’ai accomplis. J’amènerais ces pauvres intégristes au paradis, se débattant et hurlant.

Si défaire le mal était facile, quelqu’un d’autre l’aurait déjà fait. Il est temps de retourner au laboratoire des armes.

Combo : Juniper Order Ranger (Ranger de l’Ordre du genévrier) et Nantuko Husk (Carapace de nantuko) et Murderous Redcap (Bonnet-rouge meurtrier)

Juniper Order Ranger
Nantuko Husk
Murderous Redcap

Ayez ces trois permanents en jeu. Sacrifiez le Bonnet-rouge à la Nantuko Husk (Carapace de nantuko). La capacité de persistance du Bonnet-rouge va le renvoyer en jeu avec un marqueur -1/-1. La capacité du Ranger et celles du Bonnet-rouge vont toutes les deux se déclencher. Empilez-les de façon à ce que celle du Ranger se résolve en premier. Vous allez mettre un marqueur +1/+1 sur le Bonnet-rouge et un marqueur +1/+1 sur le Ranger. Les deux marqueurs sur le Bonnet-rouge vont s’annihiler l’un l’autre, le laissant sans marqueur. Enfin, la capacité du Bonnet-rouge se résout, et elle inflige 2 blessures à votre adversaire. Puisque le Bonnet-rouge n’a plus de marqueur -1/-1, sa capacité de persistance fonctionnera encore (et encore, et encore)… Et je pense que la Nantuko Husk (Carapace de nantuko) a encore faim…

Jour 20

Cher Journal :

Il est parti.

Est-ce que j’existe encore sans lui ? Est-ce qu’une moitié de moi est partie ? Suis-je libre ?

Non… non. Je dois rester consciencieux. J’ai toujours une quête à accomplir. Ce n’est pas encore fini. Cela ne sera jamais fini tant qu’il sera en vie. En fait, je dois le tuer.

C’est sa faute. S’il ne m’avait pas entraîné, s’il ne m’avait pas prédisposé, je n’aurais jamais été capable de le faire. S’il n’avait tout simplement pas été mauvais, il n’aurait pas eu à être mon ennemi ! Il aurait du le voir venir. Il aurait du se mettre de coté. Il aurait pu rester vivant aujourd’hui.

Je ne peux pas me perdre en moi-même, en lui. C’est une opportunité ! Je dois regarder au-delà de mes propres chagrin, culpabilité et remords. Je peux transformer sa mort, sa vie, en un glorieux sacrifice pour le plus grand bien. Je peux utiliser ce qu’il a légué. C’est autant mien que cela ne fut jamais sien.

Un réseau global qui me permet d’atteindre n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. Une légion de sous-fifres avides et volontaires qui m’aidera fièrement à mettre en place ma vision. La technologie bizarre qui esquive soigneusement les ennuyeuses lois de la nature. Avec l’organisation de Mark sous mon contrôle bienveillant, le monde se mettra en rang. Ils n’auront pas de choix. J’arracherais le mal de leur âme et le piétinerais ! J’imposerais mes idéaux de paix et de fraternité ! Je vais éliminer les mécontents qui oseraient causer le malheur quelqu'un d'autre! Ca va demander du travail, mais je sais où l’humanité a besoin d’être et je suis volontaire pour faire les sacrifices nécessaires pour les y guider.

Prochain arrêt : l’Utopie.

Combo : Painter’s Servant (Servant du peintre) et Grindstone (Meularde)

Painter's Servant
Grindstone

Un dernier exercice de domination. Jouez le Painter’s Servant (Servant du peintre) et choisissez une couleur. Laquelle n’a même pas d’importance. Puis activez la Grindstone (Meularde). Une seule activation est désormais garantie de placer la bibliothèque entière de votre adversaire dans son cimetière, car toutes les cartes de sa bibliothèque – terrains inclus – sont de la même couleur.

Cela ressemble à une métaphore pour quelque chose, mais je ne peux pas identifier quoi.

Des remerciements particuliers à Aaron Forsythe pour m’avoir présenté les combos n°9 et 20 en m’écrasant (ainsi que tous les autres) avec elles dans des parties en EDH.

Traduction par le double maléfique d’Émilien Wild

Latest Feature Articles

FEATURE

16 Septembre 2021

Précis d'Avant-première Innistrad : chasse de minuit by, Gavin Verhey

Il est temps de retourner sur l'un des plans préférés des joueurs de Magic : Innistrad. Ce plan inquiétant s'inspire de l'horreur gothique (avec ses vampires, zombies, esprits et bien ...

Learn More

FEATURE

2 Septembre 2021

Mécaniques d’Innistrad : chasse de minuit by, Matt Tabak

Nul plan dans le Multivers n’inspire autant la terreur à ses habitants qu’Innistrad. Et vous, devriez-vous avoir peur ? Bien sûr que non. C’est un jeu de cartes. Ce monde est fascinant. E...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All