Ouvrir des portes

Posted in Feature on 28 Décembre 2016

By Corbin Hosler

Andrew Mitchell était calmement assis, patientant au pied de la porte qui lui était fermée, ainsi qu’au reste du monde. Il connaissait la routine. La colère ne servirait à rien. Les exigences ne fonctionneraient pas non plus. Aucune des réactions attendues n’ouvrirait cette porte. Et, si lui ou quelqu’un d’autre la défonçait, une autre se refermerait devant lui.

Alors Mitchell a attendu. Et il a écouté.

Doucement, l’enfant de l’autre côté de la porte a commencé à communiquer. Avec hésitation et beaucoup d’appréhension, il a laissé Mitchell entrer. À mesure que la porte s’aentrebâillait, le garçon a révélé peu à peu sa vie à l’homme qui était déterminé à l’aider.

Mitchell a l’habitude de travailler avec des enfants difficiles. Que ce soit dans sa vie professionnelle ou sa vie privée, il passe ses journées à travailler avec des enfants luttant contre des problèmes que leurs familles sont dans l’incapacité de résoudre. Cet homme du Maryland a passé sa vie adulte à aider des enfants de familles en difficulté à progresser malgré les défis uniques qu’ils affrontent dans le monde qui les entoure.

Cela ne veut pas dire que chaque jour est facile. Ce jour-là, avec cet enfant barricadé derrière quelques centimètres d’épaisseur de bois — mais bien plus éloigné encore émotionnellement — était bien plus difficile que les autres, même pour un mentor clinique expérimenté.

Malgré cela, Mitchell se montrait patient avec l’enfant. Finalement, il a été autorisé à entrer dans la pièce et il a doucement essayé d’établir une connexion. Ce faisant, il a examiné la chambre autour de lui ; c'était une chambre d’enfant typique qui ne contenait rien d’inaccoutumé. Tandis qu’il essayait de converser avec le garçon, il devenait de plus en plus clair qu’il ne progressait pas. Malgré tous ses efforts, les seules réponses que Mitchell obtenait étaient brèves et vagues ou se limitaient à des hochements de tête.

Alors il a essayé une autre tactique.

« J’ai vu des boîtes de Magic dans sa chambre — je connaissais le jeu parce que j’y avais joué au collège, se rappelle Mitchell. C’était comme si quelqu’un avait soudain actionné un interrupteur. »

En quelques instants, l’enfant reclus et obstiné qui ne voulait rien avoir à faire avec les adultes avait disparu. Il avait été remplacé par un garçon tout excité à l’idée de partager l’un des rares points positifs dans sa vie avec quelqu’un d’autre.

« Son visage s’est tout de suite illuminé, dit Mitchell. Et nous avons joué pendant des heures. Il m’a appris à jouer à nouveau, et pendant qu’il me battait à plate couture, j’ai pu commencer à faire sa connaissance. Doucement, il a vu en moi quelqu’un en qui il pouvait avoir confiance et qui pourrait l’aider. »

« C’est là que je me suis dit que j’avais trouvé quelque chose. »

Pour l’adolescent et pour l’adulte, ce jour a été un véritable tournant. L’enfant a soudain trouvé une raison d’atteindre les objectifs de comportement qui avaient été mis en place pour lui. Et réussir ces objectifs signifiait de nouveaux decks ou des occasions de jouer. Le jeu lui fournissait une récompense tangible tout en lui permettant de progresser dans sa vie. Il a travaillé dur pour réussir à atteindre ces objectifs, et aujourd’hui, il a relevé une grande partie des défis qui s’opposaient à lui.

Blessed Alliance
Alliance bénie | Illustration par Johann Bodin

Pour Mitchell, ça a été une révélation. Non seulement l’expérience l’a fait rerentrer dans Magic à titre privé, mais c’est aussi devenu un outil utile dans son travail. Apprendre le jeu aux enfants leur a donné non seulement des objectifs, mais les a aidés à développer des compétences sociales qui leur faisaient défaut dans leur vie à l’extérieur.

L’approche a fait des merveilles. Le succès a été tel que Mitchell s’est associé à un ami éducateur, Scott Swick, pour créer Sword and Stone Tutors, et ensemble, ils utilisent Magic pour aider les enfants à trouver la réussite à la fois personnelle et académique. Swick explique que Magic est unique par sa capacité à aider les esprits en cours de développement à accepter le monde qui les entoure.

« J’ai travaillé avec des enfants autistes de niveaux variés, et Magic fait des choses incroyables pour eux, dit-il. Une grande partie des défis qu’ils doivent relever consiste à apprendre à réagir de façon appropriée au monde qui les entoure — trop souvent, ils essaient de trouver la bonne réponse à un stimulus et ne peuvent pas faire l’expérience de l’instant comme les autres enfants. Socialement, cela représente un énorme stress pour eux, et trouver leur place est plus difficile. »

« Magic fait beaucoup de bien à ces enfants parce que le jeu a une sorte de script. Chaque tour de chaque partie, ils savent à quoi s’attendre, depuis leur présentation au début du jeu, jusqu’à dire ‘bonne partie’ et serrer la main de l’adversaire à la fin. Cela leur permet de mettre en pratique des choses qu’ils ont apprises socialement d'une manière qu’aucune salle de classe ne peut le faire. En plus, cela leur apprend des compétences de vie, que ce soit l’humilité dans la victoire ou la grâce dans la défaite. Ajoutez à tout cela les mathématiques et la lecture de base nécessaires quand on joue à Magic, et vous obtenez quelque chose qui fait vraiment une différence dans leur vie. »

Ce n’est pas seulement Magic qui fait la différence, il ne faut pas oublier Mitchell et Swick, qui se sont surpassés pendant leurs heures de travail et au-delà. Ils ont formé une communauté avec leurs anciens élèves et leurs élèves actuels, et maintenant, chaque vendredi après-midi, le magasin de jeu local est rempli de ces enfants, qui ont trouvé un groupe d’amis qu'ils n’auraient autrement jamais rencontré.

Entrez à Dream Wizards à Rockville, Maryland, le vendredi soir, et vous ne verrez pas d’enfants qui ont rencontré des problèmes uniques auxquels l’adolescent typique n’est pas confronté. Vous ne verrez pas des gamins qui ont été confrontés à des scénarios de cauchemar, que ce soit des problèmes familiaux, des difficultés d’apprentissage ou même la leucémie.

Vous verrez seulement un groupe d’enfants qui font exactement comme tous les autres joueurs : ils s’éclatent à jouer avec leurs amis. Vous les verrez jouer des parties de Commander et établir des stratégies d’approche du Standard. Vous assisterez à des disputes ridicules, vous verrez des decks barrés, entendrez des rires et des acclamations. Vous verrez exactement le genre de bien que Magic peut faire pour améliorer la vie de quelqu’un.

Et au fond de la salle, les observant fièrement, vous verrez les deux hommes qui ont rendu tout cela possible.

Latest Feature Articles

FEATURE

10 Novembre 2021

Précis d’Avant-première Innistrad : noce écarlate by, Gavin Verhey

Il va y avoir un mariage... Et vous êtes invités ! Olivia Voldaren, la vampire légendaire, épouse Edgar Markov. Tout le monde meurt d’envie d’y assister. Et je suis certain que c’est le ...

Learn More

FEATURE

8 Novembre 2021

Innistrad : noce écarlate - Vue d'ensemble des produits by, Harless Snyder

(Article édité le 16 novembre 2021: Nous avons mis à jour les informations concernant les boîtes de boosters collector qui contiennent 2 cartes de présentations.) Bonjour à tous ceux et ...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All