Clin d’œil dans la brume

Posted in Latest Developments on 18 Avril 2008

By Wizards of the Coast

Momentary Blink (Scintillement momentané) a exécuté tout un tas d’acrobaties incroyables depuis son apparition dans Spirale temporelle. On a parfois l’impression de rencontrer chaque semaine une nouvelle combo Momentary Blink (Scintillement momentané). Grâce à son scintillement, votre créature centrale esquive une Incinerate (Incinération). Vos Avalanche Riders (Chevaucheurs d’avalanches) filent sans payer le coût d’écho, puis réapparaissent pour détruire plus de terrains. Votre mue à trois manas disparaît, puis réapparaît en tant que Akroma, Angel of Fury (Akroma, ange de la Fureur) à huit manas. Votre Mulldrifter (Vagabond des pensées) s’esquive et revient à nouveau pour piocher plus de cartes. Et bientôt, votre Murderous Redcap (Bonnet-rouge meurtrier) peut réapparaître pour se débarrasser de son marqueur -1/-1 et de nouveau infliger deux blessures. Le Momentary Blink (Scintillement momentané) est sans aucun doute une belle mise à jour du Flicker (Clignotement), le rituel rare de La Destinée d’Uzra dont elle s’inspire.

Malgré tout ce que Momentary Blink (Scintillement momentané) sait faire, il y a clairement quelques trucs qui lui sont impossibles. Il ne peut pas sauver vos créatures de la Wrath of God (Colère de Dieu) ou de Pyroclasm (Pyroclasme), car votre créature revient toujours immédiatement, juste à temps pour mourir dans un renvoi en masse. Vous ne pouvez pas utiliser le Momentary Blink (Scintillement momentané) pour planquer votre créature assez longtemps pour dévaster la table de jeu avec un Jokulhaups (Jökulhlaups) et la faire ensuite revenir, car le scintillement ne le garde simplement pas assez longtemps à l’écart. Par contre, la Liberate (Libération) d’Invasion est une carte similaire qui vous permet de sortir votre créature du jeu pour le tour complet pendant que la Wrath of God (Colère de Dieu) ou la Damnation (Damnation) se résout, pour ensuite faire revenir la créature en jeu à la fin du tour.

Mais dans Sombrelande, Liberate (Libération) se libère de toutes ces restrictions embêtantes, comme le mana blanc, être inhabituel et ne cibler que ses propres créatures.

Turn to Mist

La Transformation en brume est une carte commune de Sombrelande qui agit de façon similaire à Flicker (Clignotement), Liberate (Libération) ou Momentary Blink (Scintillement momentané) mais avec des différences fondamentales, abandonnant un flashback à quatre manas pour un coût moins restrictif en couleurs et une variété de nouvelles astuces que Momentary Blink (Scintillement momentané) ne peut pas exécuter et qui est basé sur la capacité de la Transformation en brume de cibler les créatures de l’adversaire. Le pouvoir de cibler les créatures de l’adversaire signifie que vous pouvez enlever leur aura et ceci peut s’avérer déterminant dans un monde d’auras multiples, puissantes et communes comme le Shield of the Oversoul (Bouclier de la Gouve).

Vous pouvez éviter tous les dommages qu’un dragon ennemi allait vous infliger en le Transformant en brume au dernier moment. Voilà encore une situation où le Momentary Blink (Scintillement momentané) ne pourrait pas venir à la rescousse. En un clin d’œil, vous pouvez ‘suspendre’ des bloqueurs ennemis avec la Transformation en brume et vous débarrasser d’eux pour ce tour pendant que vous attaquez ; encore une chose dont le Momentary Blink (Scintillement momentané) est incapable. La Transformation en brume détruit des créatures marqueurs ennemies d’une façon dont le Momentary Blink (Scintillement momentané) n’est pas capable.

Comme la Transformation en brume ramène les créatures à la fin du tour plutôt qu’immédiatement, elle sauve aussi vos créatures d’un renvoi en masse comme la Wrath of God (Colère de Dieu), chose impossible avec Liberate (Libération) ou Momentary Blink (Scintillement momentané).

Quelle sorte de Sorcier lance Transformation en brume ? À en juger par le texte d’ambiance, cela semble être ‘Olka, envoûteuse de Brumeprairie’ qui se moque des attaques maladroites de son adversaire scoriacé. Avec un tel courage, cette envoûteuse aura peut-être un jour droit à sa propre carte Magic. Et puis flûte ! Personne n’aime attendre. Et si on lui donnait sa propre carte maintenant, tout de suite ?

Mistmeadow Witch

Houla ! Si la Transformation en brume et le Momentary Blink (Scintillement momentané) peuvent faire tout ça, pouvez-vous imaginer ce que vous pouvez faire avec une Transformation en brume ou deux gratuites chaque tour ? Tous les tours que vous effectuez avec Momentary Blink (Scintillement momentané), vous pouvez les exécuter encore et encore avec l’Envoûteuse de Brumeprairie. Regardons les astuces de scintillement mentionnées plus haut. Utiliser l’Envoûteuse de Brumeprairie pour transformer à chaque tour vos Avalanche Riders (Chevaucheurs d’avalanche) en brume ? Pas mal. Un Flicker (Clignotement) qui fait disparaître votre Mulldrifter (Vagabond des pensées) chaque tour, incluant celui durant lequel vous l’invoquez ? Pas mal. Permettre à toute votre équipe d’esquiver une Incinerate (Incinération) et faire muer un Akroma, Angel of Fury (Akroma, ange de la Fureur) à n’importe quel moment ? Ça n’a pas l’air mal non plus.

L’Envoûteuse de Brumeprairie peut aussi exécuter toute la famille d’astuces que la Transformation en brume offre et que le Momentary Blink (Scintillement momentané) ne peut pas faire. Vous ne voulez pas encaisser de blessures par le Greater Gargadon (Grand gargadon) ? Faites-le simplement disparaître à chaque fois qu’il vous attaque. Prêt à faire sauter les créatures marqueurs de votre adversaire ? Envoyez-les toutes à la retraite à Brumeprairie. Faites subir aux bloqueurs de votre adversaire un Flicker (Clignotement) pour les écarter et menez votre attaque sans devoir les affronter. Ou alors, faites clignoter les créatures de votre adversaire juste à temps pour les priver de leurs auras.

Pour couronner le tout, l’Envoûteuse de Brumeprairie est bigrement difficile à tuer pour votre adversaire. S’il joue un Shriekmaw (Hurlegueule) pour tuer l’Envoûteuse de Brumeprairie, il vous suffit de réagir en transformant l’Envoûteuse en Brume et elle reviendra à la fin du tour sans une égratignure.

D’où sortent les envoûteurs ?

Dans Sombrelande, vous allez trouver un cercle de cinq envoûteurs, un pour chaque paire de couleurs alliées. Chaque envoûteur est une créature hybride que vous pouvez jouer pour l’une ou l’autre couleur de mana de sa paire de couleurs. Cependant, pour maximiser le pouvoir de la carte, vous devez payer sa capacité activée, ce qui nécessite du mana des deux couleurs.

À la différence de la plupart des cycles dans une extension, les envoûteurs de Sombrelande n’ont pas été créés lors de la conception mais lors du développement. Et même là, ils ne sont pas apparus avant un état assez avancé de celui-ci. Alors, qu’est-ce qui a bien pu pousser l’équipe de développement de Sombrelande à vouloir ajouter un nouveau cycle ? Il y avait deux raisons majeures : récompenser les decks à deux couleurs et récompenser les nouvelles paires de couleur tribales. (Que puis-je dire ? On aime tout simplement distribuer des récompenses.)

Decks monochromes contre decks à deux couleurs

Un de mes points favoris au sujet de Sombrelande est qu’il avantage grandement les decks monochromes. Et ceci vaut aussi bien en format limité qu’en construit. Dans une extension normale, un deck draft mono-rouge ne pouvait choisir que parmi un cinquième des cartes dans le draft. Dans Sombrelande, un deck draft mono-rouge peut choisir parmi toutes les cartes mono-rouges, plus toutes les cartes hybrides rouge-vert, plus toutes les cartes hybrides noir-rouge. Comme Sombrelande est essentiellement à moitié constitué de cartes hybrides, il en résulte une sélection beaucoup plus vaste pour les decks format Draft mono-rouges que pour n’importe quelle autre extension. Les decks format Construit mono-rouges ont accès à la même sélection étendue.

Les decks mono-rouges peuvent aussi tirer profit du pouvoir intégré aux cartes avec des coûts comme (comme Ashenmoor Gouger (Évideur de Cendrelande)) ou même (comme Deus of Calamity (Deus de la Calamité)) sans sourciller, aussi bien en limité qu’en construit.

Sombrelande récompense aussi explicitement les decks monochromes avec des cartes comme Jaws of Stone (Mâchoires de pierre), Beseech the Queen (Implorer la reine) et Midnight Banshee (Banshee de minuit). L’équipe de conception de Sombrelande s’est donnée le but de faire des decks monochromes une bonne option viable dans Sombrelande limité d’une manière jamais vue auparavant.

Jaws of Stone, Beseech the Queen, and Midnight Banshee

L’équipe de développement a ajouté les Mâchoires de pierre à l’extension dans ce but, pour ajouter aux récompenses monochromes déjà introduites par les concepteurs de l’extension. Lors du progrès du développement, l’équipe de développement de Sombrelande a pu confirmer que l’extension atteignait réellement son but de rendre les decks monochromes jouables en limité.

En fait, ce but fut atteint… un peu trop bien.

Les decks de draft monochromes étaient devenus tellement populaires dans moult de nos drafts de Sombrelande internes qu’ils commençaient à évincer les decks à deux couleurs ! Jouer avec et contre ces decks de draft monochromes crée une nouvelle expérience unique pour Sombrelande limité que les sets précédents n’ont encore jamais offerte.

Il est par contre très important aux développeurs d’offrir une grande diversité en draft. De cette façon, les joueurs qui draftent un format une vingtaine de fois auront vingt decks uniques et vingt expériences uniques, découvrant à chaque fois quelque chose de nouveau. Cette texture et profondeur aident l’environnement de draft à rester stimulant sur la durée pour vous donner envie de revenir une vingt et unième fois. Parmi les meilleures stratégies que l’on utilise à la recherche et au développement pour assurer une grande diversité en draft, on compte : Inclure un grand nombre d’archétypes différents dans un format avec des ponts qui relient les différents archétypes entre eux, des familles de mini-combos, des grappes de synergie au travers de différentes couleurs, des chemins de construction différents et des endroits différents à explorer.

Avec cette abondance de decks de draft monochromes dans Sombrelande, les développeurs de Sombrelande décidèrent qu’on pouvait et devait augmenter la diversité de draft en donnant quelques récompenses puissantes supplémentaires aux vrais decks à deux couleurs, avec de vraies bases de terrain à deux couleurs, pour les aider à concurrencer les puissants decks monochromes. De cette manière, Sombrelande aurait dix combinaisons de couleurs majeures (blanc, bleu, noir, rouge, vert, blanc-bleu, bleu-noir, noir-rouge, rouge-vert et vert-blanc) en plus des combinaisons ou des synergies de marqueurs -1/-1 ce qui peut souvent vous amener à des combinaisons encore plus folles comme le bleu-rouge ou le vert-noir-bleu.

Bien entendu, à part ajouter des récompenses pour deux couleurs, une autre option consistait à supprimer quelques-unes des récompenses monochromes. Par contre, toutes les récompenses monochromes dans l’extension se jouaient très bien et tout le monde les adorait. Alors, au lieu d’une réduction de récompenses d’un côté de ce conflit ‘monochrome contre deux couleurs’, on a simplement décidé de récompenser abondamment les deux côtés. C’était comme un noël en juillet.

Importance de la couleur de carte contre importance de la couleur de mana

Torrent of SoulsComme Sombrelande est une extension où la couleur est importante, la plupart de ses récompenses pour des decks à deux couleurs se concentre sur la couleur de vos cartes, comme la carte commune Bouclier de la Gouve. Comme Sombrelande est aussi une extension hybride, vos decks mono-verts dont les seuls terrains sont des forêts peuvent quand-même jouer des créatures hybrides vert-blanc et profiter un maximum du Bouclier de la Gouve. Ces combinaisons sont un élément central de cette extension.

Mais en donnant plus de récompenses aux decks à deux couleurs, il nous fallait assurer que seuls les decks à deux couleurs avec de réelles bases de terrain à deux couleurs pouvaient profiter de certaines récompenses et qu’elles ne se retrouveraient pas kidnappées par des decks monochromes.

La question était alors : que faire pour attirer les joueurs vers de vraies bases de mana à deux couleurs dans un set hybride ? Après tout, l’élément fondamental des hybrides est ‘vous pouvez jouer n’importe laquelle des deux couleurs de mana et vous n’avez pas besoin de jouer les deux’. Une solution consiste en des éphémères et des rituels comme Torrent of Souls (Torrent d’âmes). Le Torrent est une carte hybride que vous pouvez jouer avec des effets différents, avec soit du mana noir soit du mana rouge. Pour le maximiser, il vous faut par contre certainement espérer avoir aussi bien des Swamp (Marais) que des Mountain (Montagnes).

Ceci dit, il nous fallait toujours plus de récompenses pour des bases de mana à deux couleurs. Après quelques discussions, l’équipe de développement a décidé d’ajouter cinq créatures inhabituelles avec des coûts d’activation multi-couleurs. En tant que membre de l’équipe de conception de Sombrelande et de l’équipe de développement de Sombrelande, je me suis porté volontaire pour assembler une liste de conceptions afin de voir à quoi ces créatures inhabituelles pouvaient bien ressembler. Je suis heureux de pouvoir dire que tous les cinq envoûteurs dans l’extension finale, dont l’Envoûteuse de Brumeprairie fait partie, sont de ma conception.

Récompenser les nouvelles paires de couleur tribale

L’autre raison pour avoir ajouté le cycle des envoûteurs est de récompenser les joueurs qui s’intéressent aux nouvelles paires de couleur tribales de Sombrelande. Les sangamis de Lorwyn / Lèveciel sont blancs avec un petit côté vert mais comme Sombrelande est l’image miroir de Lorwyn, les sangamis dans Sombrelande / Coucheciel sont blancs avec un petit côté bleu. Presque tous les sangamis bleus dans Sombrelande sont des créatures hybrides blanc-bleu, ce qui veut dire que vous pouvez les jouer sans aucun problème dans votre deck existant de sangami mono-blanc ou blanc-vert.

Gaddock_Teeg Augury_Adept

Nous voulions également récompenser les joueurs qui expérimentent une nouvelle approche et une nouvelle paire de couleurs pour leurs decks tribaux. Pour cette raison, Sombrelande contient une pincée de cartes qui récompensent des decks de sangamis pour l’ajout de mana bleu, récompensent des decks elfes pour l’ajout de mana blanc, récompensent des decks gobelins pour l’ajout de mana vert, récompensent des ondins pour l’ajout de mana noir, récompensent des decks élémentaux pour l’ajout de mana noir et récompensent des decks de géants pour l’ajout de mana vert.

Tous les cinq envoûteurs apparaissent dans les nouvelles paires de couleur pour leur tribu et récompensent leurs lanceurs pour avoir du mana de chacune des couleurs dans la nouvelle paire de couleurs.

En combinant des ondins de la Dixième édition, du bloc Spirale temporelle, de Lorwyn, de Lèveciel et de Sombrelande, vous avez le choix : Voulez-vous jouer des ondins mono-bleus, des ondins blanc-bleu, des ondins bleu-noir ou même des ondins blanc-bleu-noir ? Avec Sombrelande, les courageux aventuriers qui veulent se lancer dans l’expérimentation sérieuse peuvent même complètement abandonner la couleur de base et construire quelque chose d’aussi bizarre que des ondins blanc-noir (sans bleu), des elfes blanc-noir (sans vert) ou le franchement délirant sangami vert-bleu sans aucun blanc !

Au-delà de Brumeprairie

Chacun des cinq envoûteurs est à un ou deux manas avec des capacités activées qui peuvent ne pas coûter plus que deux manas par activation. L’envoûteuse de Brumeprairie se prête bien aux combinaisons, aux styles de contrôle ou à l’agression alors que les quatre autres envoûteurs sont tous plutôt agressifs. Chacun de ces quatre utilise le mana pour faire baisser d’une certaine façon le total de vie de l’adversaire et chacun peut vite conclure le jeu en votre faveur.

L’équipe de recherche et de développement de Magic va être sur place lors de des avant-premières Sombrelande à Seattle, qui aura lieu demain et le jour suivant. Certains d’entre nous prendront peut-être même la route pour les avant-premières de Portland, OR pour vérifier comment les sorts se lancent dans le sud. On espère vous voir là-bas et n’hésitez surtout pas à nous dire ce que vous pensez de Sombrelande !

Le sondage de la semaine dernière

Pensez-vous un jour pouvoir tomber dans un piège ?
Oui 8179 73,4%
Non 2958 26,6%
Total 11137 100,0%

Aux 70% qui ont répondu ‘Oui’, je salue votre clairvoyance et votre réalisme. À ceux qui ont voté ‘Non’, je vous demanderai seulement, quand vous tomberez dans un piège , de vous rappeler du moment où vous avez voté ‘Non’ afin que vous puissiez en apprécier et savourer l’ironie !

Vous ne tiendrez pas jusqu’à la sortie de Sombrelande le 2 Mai ? Ne ratez pas la première occasion de jouer avec des cartes de Sombrelande à la Prerelease (avant-première) les 19 et 20 Avril !

Traduction Alexandre Klesen

Latest Latest Developments Articles

LATEST DEVELOPMENTS

29 Avril 2016

Jours du futur futur : Ténèbres sur Innistrad by, Sam Stoddard

Bonjour et bienvenue pour une nouvelle édition des Jours du futur futur, la rubrique de Latest Developments où je vous présente certaines des listes de deck de la FFL utilisées pour l'ext...

Learn More

LATEST DEVELOPMENTS

22 Avril 2016

FAQ FFL by, Sam Stoddard

À peu près une fois par extension, j'aime vous montrer certaines de nos listes de deck de la Future Future League pour cette extension précisément, ce qui génère souvent de nombreuses que...

Learn More

Articles

Articles

Latest Developments Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All