Comme un pont par dessus des eaux tribales

Posted in Latest Developments on 14 Décembre 2007

By Wizards of the Coast

Voici de petites questions Lorwyn qui mènent à de plus larges questions : pourquoi le Kithkin Mourncaller (Crieur funèbre sangami) aide-t-il les elfes ? Pourquoi le Wellgabber Apothecary (Apothicaire du puits cancanier) aide-t-il les sangamis ? Dans une extension tribale telle que Lorwyn, il y a des tonnes de sangamis qui n’aident que les sangamis, et des elfes qui n’aident que les elfes. N’est-ce pas donc terriblement improbable que le Kithkin Mourncaller (Crieur funèbre sangami) et le Wellgabber Apothecary (Apothicaire du puits cancanier) affectent des tribus au-delà de la leur ? En les voyant comme des cartes individuelles, cela a l’air incroyablement arbitraire. Mais si vous savez où regarder, vous pouvez voir que ces cartes apparemment aléatoires sont en fait le résultat d’un réseau soigneusement connecté de ‘ponts’ tribaux reliant les différentes couleurs et tribus Lorwyn. Laissez-moi vous amener dans les coulisses pour vous montrer de quelle façon tout se met en place.

Exposé éducatif : Ravnica

RavnicaRetournons un moment à Ravnica : La Cité des Guildes. Le gros thème structurant de Ravnica est la présence de quatre guildes bicolores : Selesnya, Dimir, Golgari, et Boros. Nous mettons suffisamment de cartes soulignant ces paires de couleurs pour que lorsque vous ouvrez dix pochettes de Ravnica, ou jouez un Booster Draft Ravnica, vous voyez à coup sûr que ces quatre paires de couleurs sont soulignées dans Ravnica d’une toute autre façon que les six autres paires. Les cartes puissantes dorées de Ravnica dans ces paires de couleurs vous récompensent grandement si vous jouez dans les thèmes de l’extension et jouez des decks de ces couleurs. Et chaque paire de couleurs a plusieurs stratégies potentielles disponibles, depuis le célèbre coté agressif des Boros avec le Boros Swiftblade (Filelame boros) et le Rally the Righteous (Ralliement des justes) jusqu’à son coté contrôleur lent avec le Sunhome Enforcer (Argousin de Solcastel) et la Brightflame (Claireflamme). Même si vous aviez toujours joué des decks Ravnica d’exactement deux couleurs en Limité et en Construit, utilisant toujours exactement l’une des quatre combinaisons de deux couleurs, vous auriez toujours eu une importante diversité de decks.

Mais juste une ‘importante’ diversité de decks en limité et en construit n’est pas suffisant pour la R&D Magic — Nous voulons avoir une diversité ‘à la tonne’ en Limité et en Construit. C’est pourquoi nous mettons autant d’outils dans Ravnica pour vous encourager à être également capables de construire des decks tricolores Limités et Construits, ou même des decks quadri- et pentacolores. Il y a des tonnes de fixateurs de mana courants, comme les Selesnya Signet et les Dimir Aqueduct qui vous aident à construire des decks tricolores. Nous construisons des tonnes de synergies entre les guildes adjacentes, de façon à ce que la Selesnya Evangel (Prédicatrice de Selesnya) puisse produire à la chaîne des jetons Saprobiontes 1/1 pour que votre Golgari Rotwurm (Ganguivre golgari) les mâche et draine la vie de votre adversaire. Les joueurs malins ont même découvert des synergies entre des couleurs et guildes non adjacentes, avec le bleu et rouge devenant un archétype populaire de draft triple Ravnica parmi les joueurs compétents abusant du Galvanic Arc (Arc galvanique) avec le sous drafté Drake Familiar (Familier drakôn). Des cartes telles que l’Helldozer (Excavenfer) de Ravnica vous encourageaient même à construire des decks mono noirs, ouvrant une nouvelle et complète catégorie pour la construction de decks.

Pourquoi est-ce que la diversité des decks est si importante pour nous ? Parce qu’une plus grande diversité permet à terme de rejouer de façon plus amusante. S’il n’y avait que quatre archétypes de draft en Ravnica, alors une fois que vous auriez joué quelques fois chacun d’entre eux contre les autres, cela aurait risqué de commencer à être un peu répétitif. Mais s’il y a plus de dix-huit archétypes en Ravnica, comme ce fut certainement le cas au moment où Ravnica-Le Pacte des Guildes-Discorde furent sortis, alors tout appariement de decks que vous jouez est probablement suffisamment différent de tous les autres appariements que vous avez joué auparavant. Vous avez alors à expérimenter de nouvelles interactions entre cartes que vous n’aviez jamais vues auparavant, et vous pouvez à nouveau apprécier le goût de la découverte et de la nouveauté. Cette diversité de decks vous rend plus désireux de drafter le bloc entier pour la vingtième fois parce que vous savez que vous aurez des tonnes d’expériences différentes que précédemment. Et il est important pour nous de rendre le jeu Limité et Construit aussi amusant au cinquantième match dans un format qu’il ne l’était lors du premier.

Exposé éducatif : Lorwyn

De la même façon que Ravnica, la structure de Lorwyn apporte d’importantes récompenses si l’on joue certaines combinaisons particulières de couleurs : celles des huit tribus de Lorwyn. Une fois que vous avez drafté l’ondin blanc Harpoon Sniper (Franc-tireur au harpon) qui tient compte des races, il y a vraiment une incitation à commencer à prendre également les ondins bleus. Encourager les gens à drafter blanc et bleu en draftant de nombreux ondins est quelque chose que les concepteurs avaient prévu de faire, et fut l’une des parties plaisantes de la conception de Lorwyn. Mais une fois que nous avions accompli cela avec succès, que pouvions-nous faire pour récompenser les gens s’ils exploraient parfois d’autres voies ?

Une des stratégies fut de soutenir les élémentaux comme une tribu pentacolore. Si vous avez un Mulldrifter (Vagabond des pensées), un Aethersnipe (Nemrod d’Æther), trois Briarhorns (Corne de bruyère), et deux Smokebraiders (Natteuse de fumée), vous êtes en bonne voie pour un deck élémental rouge, vert et bleu.

Une autre stratégie fut l’addition de plus de créatures changelins, telle que je l’ai décrite dans mon article d’il y a deux semaines. Plus de créatures changelins signifie plus d’elfes bleus et de peuples fées verts – parfaits pour raccommoder un deck bleu et vert elfe et peuple fée !

Une autre stratégie fut de saupoudrer les cartes avec la confrontation (Fistful of Force (Poignée de force)), les enchantements ayant un rapport avec la confrontation (Rebellion of the Flamekin (Rébellion des sangpyres)), et les cartes vous aidant à gagner les confrontations (Ponder (Contemplation)) à travers toutes les couleurs. Si vous les suivez, vous pouvez finir dans des combinaisons de couleurs n’ayant rien à voir avec les tribus.

Une autre stratégie fut de fournir assez d’activateurs multicolores pour donner aux joueurs la possibilité d’aller où ils le souhaitent, dont les courantes Springleaf Drum (Tambour de sautefeuille), Wanderer’s Twig (Brindille du vagabond), et Shimmering Grotto (Grotte chatoyante), et un cycle de terrains éclatants pentacolores.

Et une autre stratégie fut de semer des ‘ponts entre couleurs’ à travers les paires de couleurs non tribales.

À travers le Pont Coloré

Les tribus Lorwyn encouragent quelque peu leurs combinaisons de couleurs. Nous savions que le vert et noir serait une combinaison Limitée Lorwyn populaire parce que les elfes et les sylvins partageraient tout deux ces couleurs. Et nous savions que le rouge et vert n’apparaîtrait pas si souvent parce qu’aucune tribu Lorwyn ne les connectait. Que les decks verts et noirs apparaissent souvent était cool – cela correspondait au thème du bloc de races se déplaçant sur deux couleurs. Et il était logique que le rouge et vert apparaisse moins que le noir et vert. Mais nous ne voulions pas que le rouge et vert n’apparaisse jamais.

Comme les races encourageaient déjà leur propres combinaisons de couleurs, les développeurs Lorwyn se demandèrent ‘quelles combinaisons n’ont pas encore été encouragées ?’ Voici le genre de diagramme que nous avons dessiné sur le tableau blanc :

Qu’est-ce qui connecte les combinaisons de couleurs en Limité Lorwyn ?

: Ondins
: ?
: Géants
: Sangamis, (sylvins)
: Peuple fée
: ?
: ?
: Gobelins
: Elfes, (sylvins)
: ?

Nous avons donc cherché des opportunités pour l’ajout d’un ‘pont entre couleurs’ aux combinaisons de couleurs qui n’avaient aucune tribu les connectant. Ils n’avaient pas besoin d’être nombreux, et ils n’avaient pas besoin d’être puissants. Ils devaient juste donner aux joueurs une autre raison de mettre ensemble ces combinaisons de couleurs, et une minuscule récompense s’ils le faisaient. Nous ne voulions pas que les récompenses soient si grandes qu’elles éclipsent les combinaisons tribales principales. Juste une petite friandise. Pour parler du rouge et vert, avoir par exemple une carte verte avec une capacité activée rouge n’aurait pas eu de sens dans Lorwyn. Comme dans de nombreux autres cas, le langage de Lorwyn n’est pas les couleurs ; ce sont les tribus. Donc nous l’avons fait en utilisant un texte prenant en compte les tribus. Regardez à nouveau la liste avec l’ajout des ‘ponts de couleurs’ :

: Ondins
: Quill-Slinger Boggart (Frondeur boggart aux hérissons) (une carte noire fonctionnant avec des sangamis blancs)
: Géants
: Sangamis, (sylvins)
: Peuple fée
: Boggart Sprite-Chaser (Boggart chasse-farfadet) (une carte rouge fonctionnant avec des peuples fées bleus)
: ?
: Gobelins
: Elves, (sylvins)
: Elvish Handservant (Servant elfe) (une carte verte fonctionnant bien avec des géants rouges)

Le bleu et vert est la combinaison n’étant pas connectée par un pont de couleur explicite. De façon intéressante, le Scryb Ranger (Ranger de la Scrutaie) est un peuple fée vert et un ‘pont entre couleurs’ suffisamment puissant en standard pour que le peuple fée bleu et vert soit l’une des compositions de peuples fées les plus populaires en format standard.

Connor et le Ranger à la chèvre des nues

Comme je l’ai décris dans mon article Comptez-moi contre Seuil Zéro, les effets tribaux ‘Comptez-moi’ tels que Tar Pitcher (Lanceur de goudron) vous encouragent intrinsèquement à construire tout votre deck autour d’une seule tribu. Voici un exemple : Connor drafte 3 Wizened Cenn (Cenn ratatinée), 3 Surge of Thoughtweft (Déferlement de tramepensée), et 2 Goldmeadow Stalwart (Orprairien vigoureux). Maintenant tout ce qui l’intéresse est d’avoir plus de sangamis, et il ne lit même pas les autres cartes de la pochette. Il voit un Harpoon Sniper (Franc-tireur au harpon) et il l’ignore, car ce n’est pas un sangami. Ce draft a l’air excitant, et il est bel et bien bon s’il a lieu une fois de temps en temps. Mais je ne voudrais pas que ce genre de draft turbo mono sangami ait lieu six fois de suite s’il draftait sangami et draftait blanc. Parce qu’alors nous serions loin d’avoir autant de diversité dans la construction de deck que si parfois ses drafts sangamis se composaient de sangamis uniquement blancs, parfois de sangamis / ondins blancs et bleus, parfois de sangamis / géants blancs et rouges, parfois de sangamis / elfes blancs et verts, parfois de sangamis / Frondeur boggart aux hérissons blancs et noirs, et parfois de sangamis / Springjack Knight (Chevalier à sautelièvre) / Sentry Oak (Chêne sentinelle) / Entangling Trap (Piège enchevêtreur) / Lash Out (Allumage) / Whirlpool Whelm (Submersion dans le tourbillon) / Aethersnipe (Nemrod d’Æther) blanc, rouge et bleu. Quand vous avez toutes ces options différentes pour vos drafts sangamis, la diversité de la construction de decks est augmentée de façon stupéfiante, ce qui à son tour augmente le plaisir de recommencer. C’est chouette.

 

Wizened Cenn
Cloudgoat Ranger
Giant Harbinger

Une fois que vous avez en place ces ‘ponts entre races’, l’exemple de draft ci-dessus peut se transformer en quelque chose ressemblant à ceci : Connor drafte 3 Wizened Cenn (Cenn ratatinée), 3 Surge of Thoughtweft (Déferlement de tramepensée), et 2 Goldmeadow Stalwart (Orprairien vigoureux). Maintenant tout ce qui l’intéresse est d’avoir plus de sangamis. Puis il voit le ‘pont entre races’ Cloudgoat Ranger (Ranger à la chèvre des nues), et il le prend pour trois raisons : la carte est intrinsèquement puissante, elle crée beaucoup de jetons créatures sangamis qui augmenteront ses effets tribaux sangamis existants, et tous ses sangamis existants peuvent permettre de ‘sauter doublement’ le Cloudgoat Ranger (Ranger à la chèvre des nues) en engageant six sangamis pour faire du géant une volante 7/3. Maintenant que Connor a le Cloudgoat Ranger (Ranger à la chèvre des nues), il voit un Giant Harbinger (Annonciateur géant) et le prend parce qu’il va chercher le Cloudgoat Ranger (Ranger à la chèvre des nues). Puis il voit un Thundercloud Shaman (Shamane de nuée d’orage) et le prend parce qu’il est puissant et qu’il peut aller le chercher avec le Giant Harbinger (Annonciateur géant). Puis il prend un Avian Changeling (Changelin aviaire) parce qu’il est puissant et qu’il se combine bien à la fois avec ses Wizened Cenns (Cenn ratatinée) et son Thundercloud Shaman (Shamane de nuée d’orage). Dans cet exemple, un seul ‘pont entre races’ tel que le Cloudgoat Ranger (Ranger à la chèvre des nues) a envoyé le draft entier de Connor dans une toute nouvelle direction que celle qui aurait pu prendre place s’il n’avait pas ouvert de pont racial, ou ouvert un pont racial ou pont coloré différent l’ayant envoyé dans une autre direction.

Traverser le pont racial

 

Elvish Handservant
L’équipe de développement Lorwyn voulait encourager cette diversité de decks en encourageant toutes les combinaisons de draft différentes que je viens de décrire, donnant aux gens des raisons de construire des decks allant au delà d’une tribu unique. Une fois encore, ces récompenses n’ont pas besoin d’être super puissantes, et nous ne voulions pas que ces raisons submergent les thèmes globaux que sont ‘jouer des peuples fées bleu noir, jouer des gobelins noir rouge’ et ainsi de suite. Il suffit de simplement avoir ces récompenses interraciales d’une façon ou d’une autre.

L’équipe de conception avait déjà fourni divers ‘pont entre races’ lorsqu’ils ont livré l’extension. L’équipe de développement analysa ceux qui étaient là et en ajouta de nouveaux pour remplir de nombreuses places libres. Bien que les ponts entre couleurs encouragent les joueurs à joindre des combinaisons de couleurs originales, les ponts raciaux se concentrent sur la liaison entre deux tribus partageant une couleur. Nous avons sondé chaque tribu à la recherche de cartes la connectant aux autres tribus partageant ses couleurs. S’il n’y avait pas de connexion, nous discutions à propos de l’ajout d’une d’entre elles. Dans de nombreux cas, ajouter un nouveau ‘pont entre races’ était quelque chose d’aussi simple que de réécrire la Silvergill Douser (Trempeuse d’Ouidargent) de ‘...X étant le nombre que vous contrôlez.’ en ‘...X étant le nombre d'ondins et/ou de peuple fée que vous contrôlez.’ Tant que de nombreux ponts raciaux étaient remplis, nous savions que nous n’avions pas à insister face à d’éventuels problèmes posés par le remplissage de l’intégralité des ponts raciaux.

Puisque tous les ponts raciaux vous récompensent si vous jouez une certaine race, ils vous récompensent également tous si vous jouez des changelins. Nos testeurs appréciaient l’utilisation de changelins pour déclencher toutes sortes d’effets tribaux, nous étions donc heureux d’augmenter les ponts raciaux qui permettraient aux changelins d’en faire encore plus. Voici les ponts raciaux que nous utilisons dans l’extension définitive Lorwyn :

Les sangamis – Tribu blanche et verte

  • Kithkin_Greatheart
  • Partagent le blanc avec les ondins et les géants
  • Partagent le vert avec les elfes et les sylvins

Les gobelins – Tribu noire et rouge

Les sylvins – Tribu verte (avec des gouttes de blanc et de noir)

Les ondins – Tribu blanche et bleue

  • Wellgabber_Apothecary
  • Partagent le blanc avec les sangamis et les géants
    • Le Wellgabber Apothecary (Apothicaire du puits cancanier) lie les ondins aux sangamis.
    • Il n’y a pas de pont racial explicite entre les ondins et les géants. Le plus proche que vous puissiez avoir est le Tideshaper Mystic (Mystique forge-vague) aidant l’Hillcomber Giant (Géante ratisseuse de collines).
  • Partagent le bleu avec les peuples fées
    • La Silvergill Douser (Trempeuse d’Ouidargent) lie les ondins aux peuples fées.
    • Le Benthicore (conçu à une époque où les élémentaux étaient rouges et bleus au lieu de pentacolores et rouges) lie les ondins aux élémentaux.

Les élémentaux – Tribu pentacolore et rouge

  • Caterwauling_Boggart
  • Partagent le rouge avec les gobelins et les géants

Les elfes – Tribu verte et noire

  • Elvish_Branchbender
  • Partagent le vert avec les sylvins et les sangamis
  • Partagent le noir avec les gobelins et les peuples fées
    • Ma Nectar Faerie (Færie du nectar) lie les elfes aux peuples fées.
    • Comme ci-dessus, les elfes haïssent les gobelins !

Les peuples fées – Tribu bleue et noire

  • Nectar_Faerie
  • Partagent le bleu avec les ondins
  • Partagent le noir avec les gobelins et les elfes
    • La Marsh Flitter (Voltigeuse des marécages) lie les peuples fées aux gobelins.
    • Le Boggart Sprite-Chaser (Boggart chasse-farfadet) lie les peuples fées aux gobelins.
    • La Nectar Faerie (Færie du nectar) lie les peuples fées aux elfes.

Les géants – Tribu rouge et blanche

  • Hearthcage_Giant
  • Partagent le rouge avec les gobelins et les élémentaux
  • Partagent le blanc avec les ondins et les sangamis
    • Comme ci-dessus, il n’y a pas de lien explicite entre les géants et les ondins.
    • Le Kithkin Greatheart (Grandcœur sangami) lie les géants aux sangamis.
    • Le Cloudgoat Ranger (Ranger à la chèvre des nues) lie les géants aux sangamis.

Les ponts entre couleurs et l’apothéose

Jetez un coup d’œil à cette liste de draft Lorwyn ayant fait top 8 et avec laquelle Anatoli Lightfoot a gagné le Grand Prix – Brisbane en octobre dernier. Lightfoot afficha 14 victoires, 1 défaite et 1 match nul sur les 16 rondes du Grand Prix en Limité Lorwyn, on peut donc dire qu’il s’y connaît en Tarfire (Feu de goudron). Voici le deck de draft avec lequel Lightfoot a gagné le draft final du top 8, et par là même gagné le Grand Prix dans son ensemble et $3,000 [NdT : environ 2040€] :

 

 

Anatoli Lightfoot

Download Arena Decklist

J’ai entendu dire que l’on ne peut pas drafter rouge et vert en Lorwyn parce qu’il n’y a pas de tribu les connectant. Personnellement je ne suis pas d’accord, et Lightfoot semble ne pas l’être non plus. Quelle est la connexion tribale qui fait tenir ensemble son deck rouge et vert ? Ce sont ses trois Elvish Handservants (Servant elfe), avec six géants rouges plus le Woodland Changeling (Changelin des sylves), le Fire-Belly Changeling (Changelin au ventre de feu), le Crush Underfoot (Sous le pied), et les deux Blades of Velis Vel (Lames de Velis Vel) pour les déclencher. Cela fait onze déclencheurs en tout, plus les éventuels géants ou sorts changelins que son adversaire joue. C’est l’exemple parfait d’un pont entre couleurs conçu intentionnellement, l’Elvish Handservant (Servant elfe), accomplissant avec exactitude son rôle : récompenser les joueurs construisant occasionnellement une combinaison originale en les laissant sortir des trucs cools et puissants, même aux plus hauts niveaux de Magic. Grâce à ces ponts entre couleurs et ponts raciaux, plus vous jouerez à des drafts triple-Lorwyn, plus la diversité de decks et le plaisir à rejouer vous tendront les bras.

Sondage de la semaine dernière

Que pensez-vous du changement de politique dans les dates d’autorisation en tournoi ?
C’est une bonne idée. 3231 56,3%
Cela a l’air raisonnable. 1954 34,0%
C’est une mauvaise idée. 555 9,7%
Total 5740 100,0%

Le changement de politique dans les dates d’autorisation en tournoi me semble tout à fait logique. Ce fut mon premier article ‘Explique le changement de politique de Wizards’, et je suis fier de voir qu’il vous semble également tout à fait logique, avec plus de 90% des votants dans les deux premières cases.

[The survey originally included in this article has been removed.]

Latest Latest Developments Articles

LATEST DEVELOPMENTS

29 Avril 2016

Jours du futur futur : Ténèbres sur Innistrad by, Sam Stoddard

Bonjour et bienvenue pour une nouvelle édition des Jours du futur futur, la rubrique de Latest Developments où je vous présente certaines des listes de deck de la FFL utilisées pour l'ext...

Learn More

LATEST DEVELOPMENTS

22 Avril 2016

FAQ FFL by, Sam Stoddard

À peu près une fois par extension, j'aime vous montrer certaines de nos listes de deck de la Future Future League pour cette extension précisément, ce qui génère souvent de nombreuses que...

Learn More

Articles

Articles

Latest Developments Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All