Phénix au sillage de flammes

Posted in Latest Developments on 2 Janvier 2015

By Sam Stoddard

Sam Stoddard came to Wizards of the Coast as an intern in May 2012. He is currently a game designer working on final design and development for Magic: The Gathering.

Les previews Destin reforgé déferlent sur le Web, et pour terminer cette première semaine, j'ai une carte que, j'espère, vous trouverez particulièrement excitante. Généralement, j'essaie de m'assurer de choisir pour carte exclusive une carte qui, nous le pensons, aura un impact sur les tournois. Mais avant tout, je veux qu'elle mette en valeur le pentagramme des couleurs ou la manière toujours changeante dont nous créons des cartes. Cette semaine ne fera pas exception à la règle. Permettez-moi de vous présenter le Phénix au sillage de flammes.

Né des cendres

Typiquement, le rouge a toujours été une couleur forte, mais disposant de sérieuses lacunes en format Construit. Il a tendance à disposer de petites bestioles certes puissantes mais fragiles, de brûlure et d'un dragon ça et là. C'est un problème sur lequel nous nous penchons, en sortant des cartes telles que la Fureur des dieux pour donner au rouge un peu plus de profondeur. Au moins, nous voulons que les decks rouges agros soient des canons de verre moins fragiles. Trop souvent, ils gagnent dans les premiers tours, ou ils n'ont pas suffisamment de puissance pour faire passer les blessures.

Un secteur que nous avons exploré de plus en plus en rouge est l'espace de développement disponible pour les phénix. Bien que le noir soit traditionnellement la couleur qui fait revenir des créatures du cimetière, il existe bon nombre de précédents historiques et d'ambiance de phénix en rouge, ce qui donne à la couleur un bon outil de récupération après un nettoyage de champ de bataille. Le but est de donner aux decks rouges la possibilité de pouvoir dépendre d'une autre stratégie que celle de réduire rapidement le total de points de vie de leurs adversaires, en leur permettant de les grignoter lentement, ce qui rend les parties plus intéressantes, et moins une question de dominer les trois premiers tours.

Les phénix fournissent aussi au rouge autre chose, car la couleur manque généralement de créatures volantes à la fois puissantes et bon marché. Le premier phénix de format Construit que nous avions publié était le Phénix de Chandra, rapidement devenu un régulier du Standard et du Cube. Il a servi de modèle au Phénix au sillage de flammes, mais avec une petite différence. Au lieu de brûler votre adversaire, nous vous demandons de faire ce que les Temur préfèrent : arriver à cette force de 4.

Arriver à quatre

Comme c'est une carte Temur, le meilleur moyen de l'optimiser est de mettre en jeu une créature de force supérieure ou égale à 4, de préférence après une opération de nettoyage de table. Heureusement, en Standard, Temur dispose de quelques options pour ça :

Ce sont des créatures qui, bien que puissantes, n'ont pas beaucoup de résilience, une autre capacité où le Phénix au sillage de flammes excelle. Chacune d'elles est très faible face à l'anti-créature (à moins de disposer de beaucoup de mana pour le Lamepoing), mais elle frappe dur. De même, elles sont faibles face à l'anti-créature de masse, et c'est là que le Phénix excelle le plus. C'est facile de jouer un Phénix au tour trois, puis un Lamepoing au tour quatre. Si votre adversaire lance un Mettre fin aux hostilités, vous pouvez passer votre tour cinq ) à jouer le Dragon au souffle de tempête et à récupérer le Phénix, ou encore à jouer le Lamepoing, en lui donnant la célérité, et quand même attaquer avec le Phénix, frappant pour 6 blessures. Plus vous aurez de Phénix dans votre cimetière, plus ces tours auront d'impact.

Bon, si jouer avec des créatures qui sont naturellement grosses, ce n'est pas votre truc, il y a bien d'autres façons de tirer profit du Phénix en Standard, par exemple en utilisant des cartes du bloc Theros pour gonfler vos autres créatures afin qu'elles passent le seuil de la force de 4.

Vu le grand nombre de créatures avec la célérité en Standard, si vous les combinez au Phénix, vous donnerez à votre deck suffisamment de stratégies pour résister aux gros decks verts et à quelques Rhinocéros de siège.

Utilisations du Phénix

Même si le deck mono-rouge actuel en Standard est un deck Blitz, je crois qu'il y a aussi de la place pour quelque chose d'un peu plus élevé sur la courbe de mana. Le Phénix au sillage de flammes ne fournit peut-être pas le genre de blessures explosives qu'un Maître plébéien gobelin possède, mais il compense en résistant mieux à la majorité des sorts d'anti-créature qui sont joués en Standard : la Saisie des pensées, la Chute du héros et l'Entaille meurtrière. Bien qu'il ne puisse pas bloquer le Maître plébéien, si vous et votre adversaire échangez sorts anti-créature et créatures, vous pourriez prendre la tête avec le Phénix.

L'un des objectifs principaux de la carte est de donner aux decks rouges un moyen de battre une pioche de Cariatide sylvestre de tour deux/Coursière ou de Polukranos de tour trois. Au lieu de devoir vous forcer un passage, il est possible de prendre les airs et de contourner ces bloqueurs. Si votre deck contient déjà des cartes qui font passer vos créatures à une force supérieure ou égale à 4, vous découvrirez que si elles sont appliquées au Phénix, vous pourrez peut-être finir la partie rapidement.

Notre espoir avec le Phénix (et des cartes similaires), c'est de donner aux decks rouges quelques options pour modifier leur composition quand les decks qui n'incluent pas beaucoup de volants (comme Moyen Abzan) deviennent dominants. Bien qu'il soit actuellement souvent correct de jouer le Maître plébéien gobelin dans bon nombre de decks, des cartes comme le Phénix peuvent s'y ajouter ou même le remplacer quand le metagame arrive à un stade où elles sont nécessaires. Des cartes comme celle-ci permettent de modifier constamment la composition des decks établis, offrent plus de fluidité dans le metagame et augmentent les chances que le format soit renouvelé chaque semaine.

L'autre manière (plus sournoise) d'utiliser le Phénix est de tirer profit de sa nature récursive naturelle, ce qui n’est pas seulement amusant mais également avantageux. Ces dernières années, le rouge a commencé à obtenir plus d'effets de détrousse, et vous pouvez utiliser le Phénix pour les alimenter. Des cartes telles que la Voix lancinante. Vous défausser d'un Phénix vous coûte juste une carte quand vous jouez votre créature de force 4 et que vous le récupérez. Nous avons déjà précédemment fait des decks auto-meulants « sournois » en noir, en vert et en bleu. Là, c'est le rouge qui a enfin l'occasion d'entrer dans la danse.

Le Phénix au sillage de flammes en action

Maintenant que je vous ai expliqué ce que peut faire le Phénix au sillage de flammes en théorie, il est temps de commencer à voir ce qu'il peut faire en pratique. Il a vraiment été un bon participant à notre Future Future League. Voici quelques exemples de decks dans lesquels il est apparu.

Le premier est un deck agro mono-rouge de base auquel nous avons ajouté les Phénix pour voir comment ils se débrouilleraient dans cette stratégie.

Beatdown mono-rouge par Tim Aten

Download Arena Decklist

Mais nous ne nous contentons pas de faire entrer nos cartes dans des modèles existants. Nous voulons aussi les essayer dans des decks qui ne fonctionnent pas très bien dans le monde réel pour voir comment elles les modifient. Un deck que nous essayons de faire fonctionner depuis un certain temps, c'est Gros rouge. En gros, c'est un deck Contrôle mono-rouge qui n'a pas été un grand participant aux tournois depuis quelques années. L'augmentation continue des stratégies moyennes et de la pioche de cartes du rouge va avec un peu de chance arriver à un niveau où il sera viable, sans avoir besoin de cartes telles que le Feu dévastateur ou le Piègepont.

Gros rouge par Ian Duke

Download Arena Decklist

Nous voulions essayer le Phénix dans un deck qui disposait de moyens pour faire la course avec l'adversaire, mais qui ne soit pas limité à jouer quelques créatures en début de partie en finissant l'adversaire avec de la brûlure.

Un autre deck intéressant créé par Ian Duke avait pour but de tirer encore plus profit de la capacité du Phénix à revenir du cimetière.

Combo Cœur magique bleu-rouge par Ian Duke

Download Arena Decklist

L'objectif de ce deck était d'utiliser des cartes comme l'Augure de vapeur, la Voix lancinante et les Machinations de Taigam pour mettre quelques Phénix au cimetière, puis lancer une Chimère au cœur magique pour les récupérer tous et commencer à frapper votre adversaire.

Retrouvez-moi la semaine prochaine et je vous parlerai un peu plus en détail du développement de Destin reforgé. Je partagerai aussi quelques anecdotes de cette équipe de développement.

Bonjour chez vous,

Sam (@samstod)

Latest Latest Developments Articles

LATEST DEVELOPMENTS

29 Avril 2016

Jours du futur futur : Ténèbres sur Innistrad by, Sam Stoddard

Bonjour et bienvenue pour une nouvelle édition des Jours du futur futur, la rubrique de Latest Developments où je vous présente certaines des listes de deck de la FFL utilisées pour l'ext...

Learn More

LATEST DEVELOPMENTS

22 Avril 2016

FAQ FFL by, Sam Stoddard

À peu près une fois par extension, j'aime vous montrer certaines de nos listes de deck de la Future Future League pour cette extension précisément, ce qui génère souvent de nombreuses que...

Learn More

Articles

Articles

Latest Developments Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All