Concevoir des cartes avec la Convocation

Posted in Latest Developments on 25 Juillet 2014

By Sam Stoddard

Sam Stoddard came to Wizards of the Coast as an intern in May 2012. He is currently a game designer working on final design and development for Magic: The Gathering.

Même avant la sortie de Theros, de nombreux joueurs avaient remarqué que la convocation était une mécanique qui collerait parfaitement à un thème où des mortels vénéreraient des dieux. Ils avaient raison, mais on savait à l'époque qu'on voulait garder la convocation pour Magic 2015. Choisir le retour de mécaniques de jeu pour les éditions de base est une tâche ardue, car nous voulons quelque chose dont les joueurs garderont un bon souvenir, tout en ayant un potentiel d'amélioration. La convocation était une mécanique qui avait fait sa première apparition dans Ravnica: la Cité des Guildes (une extension très populaire), mais comme elle était uniquement utilisée par Selesnya, il y avait beaucoup de potentiel pour de nouvelles cartes dans d'autres couleurs. Nous savions qu'elle était amusante (c'est important pour toute reprise de mécanique) et également qu'il y avait beaucoup de marge pour de nouvelles cartes (ce qui est aussi important).

Aujourd'hui, dans cette rubrique, je veux vous parler de certaines cartes particulières avec la convocation dans Magic2015, et vous donner une idée de la façon dont elles ont été créées.

Réimprimer la convocation

En cherchant des cartes avec la convocation pour Magic 2015, on savait qu'on voulait en réimprimer certaines pour rappeler aux joueurs ce qu'ils avaient aimé dans la mécanique à l'origine, mais également parce que ces cartes étaient vraiment excellentes. On espère que les joueurs qui avaient joué Ravnica à sa sortie en auront gardé de bons souvenirs et qu'on va leur donner envie de réutiliser cette mécanique.

La Guivre de siège est une des cartes de convocation les plus emblématiques à cause du rôle prépondérant qu'elle jouait dans le format Ravnica Limité. La Guivre de siège montre, avec une rareté courante, à quel point la convocation peut s'avérer puissante. Il est facile de voir que pour 7manas, une 5/5 avec le piétinement est très faible, alors que pour six, elle est seulement médiocre. Par contre, pour 5manas, un piétineur 5/5 devient soudainement une carte commune très puissante. Pour 4manas? Prenez garde. Prenez garde.

Comme la Guivre de siège est une carte vraiment simple, elle fournit un parfait repère pour comprendre la mécanique. Sur beaucoup d'autres cartes, cette mécanique est beaucoup plus difficile à évaluer—quelle quantité de mana les joueurs épargnent-ils vraiment ? Ou ont-ils réellement l'occasion de tirer un avantage à créer des jetons (comme Sonner l'alerte) ? La Guivre de siège est un des meilleurs outils pour simplement montrer pourquoi la convocation est géniale.

De nombreux joueurs ont remarqué l'absence de la Corde d'adjuration dans Modern Masters et ne savaient pas quoi en penser. Et bien, nous savions que la convocation allait revenir dans M15 et on voulait se réserver cette carte pour le format Standard. Je pense que la Corde fait partie de ces cartes qui conduisent à des decks sympas avec un côté caisse à outils, mais sans la puissance écrasante que pourrait apporter une carte comme la Cosse de gestation à ce format. La Corde d'adjuration est certes puissante, mais elle a aussi assez de faiblesses et de limitations pour que ce ne soit pas la «seule» chose valable dans un format. Il est plus facile d'infliger un revers à un deck de Corde d'adjuration avec une colère et cet effet n'est pas répétable, c'est donc moins une question de puissance brute.

Je suis vraiment enthousiaste à l'idée de voir comment la Corde d'adjuration se comportera en format Standard. Comme il y a tout simplement beaucoup moins de créatures à aller chercher avec la convocation (tout comme il y a moins de combos à deux cartes), elle va probablement s'avérer moins forte qu'elle ne l'est en ce moment en format Modern, mais cela devrait quand même fournir la base d'un deck plein de créatures en un seul exemplaire que vous pourrez «appeler» pour en profiter au maximum. La Sage du reboisement est par exemple une excellente carte pour la réserve, mais la Corde vous permet d'en mettre une dans votre deck principal et de la sortir du deck quand elle vous sera la plus utile.

Le format Limité a besoin de sorts de retrait et le blanc reçoit plusieurs variantes différentes—les plus marquantes étant les effets du Pacifisme et du Verdict divin. Il est intéressant de mettre la convocation sur un sort de retrait pour le format Limité et cela assure que la mécanique a son importance. Par chance, l'équipe du Ravnica d'origine est arrivée à une conclusion similaire et a créé la Lumière dévorante. C'était facile pour nous de l'inclure dans l'édition de base et de se servir de cette opportunité pour renouveler l'illustration.

La carte avait commencé comme une courante mais s'est vite révélée être trop frustrante. Une partie du plaisir des cartes peu communes réside dans le fait qu'elles ne font pas assez souvent leur apparition dans un Draft pour qu'on ait besoin de penser en permanence à leur influence sur le jeu. De plus, cela augmente justement les chances qu'elles soient utilisées à leur plein pouvoir. La carte étant courante, les joueurs savaient qu'il fallait toujours la prendre en compte, ce qui rendait le combat dangereux. Ça voulait dire que les ruses de combat dans l'extension ne valaient pas la peine d'être jouées contre le blanc, ce qui rendait le jeu globalement moins amusant. En devenant inhabituelle, au contraire, la carte a rendu le Limité bien plus intéressant.

Le Limité ne peut pas se passer des ruses de combat, et Rassembler son courage était une des meilleures de l'extension Ravnica d'origine. C'est un bon repère car elle a clairement un prix de base moins intéressant que celui de la Croissance gigantesque, mais il est aussi assez facile de la rendre «gratuite» pour que les joueurs puissent comprendre pourquoi elle est si forte. C'est une autre carte qui, en format Limité, s'avéra beaucoup plus amusante en étant inhabituelle plutôt que courante, car les joueurs ne s'y attendaient pas tout le temps. Du coup, ça la rendait d'autant plus efficace quand elle faisait finalement son apparition.

Concevoir de nouvelles cartes

Une fois qu'on s'était fait une idée des réimpressions que nous voulions utiliser, le but était de concevoir aussi de nouvelles cartes qui profiteraient un max de la convocation—ainsi que de trouver comment inclure la mécanique dans les cinq couleurs.

La Séraphine des masses est la première car c'était une carte qui allait parfaitement avec la convocation. C'est un volant coûteux, mais qui vous récompense de faire ce qu'il y a de plus balaise dans un deck de convocation: jouer un max de créatures. Quand on cherche à créer de nouvelles cartes avec un retour de mécanique de jeu, on essaye de leur trouver quelque chose qui leur soit naturel.

La Séraphine des masses fonctionne également bien en Limité en créant une vraie carte autour de laquelle construire des decks vert-blanc à jetons, où vous pouvez utiliser toutes les créatures qui ne peuvent plus se risquer à attaquer pour une grande créature. De plus, (et à la différence de la Guivre de siège) elle n'a pas de force et d'endurance de base et par conséquent, elle a des chances de se retrouver chez quelqu'un qui a un deck avec les capacités d'en tirer un bon avantage. Un deck rouge-vert peut facilement baisser le coût de la Guivre de siège mais un deck blanc-bleu ne va pas normalement trouver que la Séraphine des masses est un aussi bon deal.

La Souillure spirituelle a commencé comme une carte légèrement différente, un Fracassement cérébral avec la convocation (mais sans le côté aléatoire). Le problème de cette carte était son prix qui n'en finissait pas de grimper, de XBB à XBBB et il semblait qu'il lui fallait bien XBBBB pour en faire une carte qui nous satisferait pour une impression en format Standard. Il s'avère que forcer votre adversaire de se défausser de sa main au quatrième tour dans un deck agro est un effet gravement frustrant. Un coût de XBBBB aurait résolu ce problème au prix de rendre la carte injouable. On a donc décidé de tout reprendre à zéro et de trouver ce que cette carte pouvait faire d'autre. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés avec le Mémoricide.

C'est un effet qu'on aime avoir en Standard la plupart du temps, une façon attractive d'inclure un garde-fou pour empêcher un deck (ou, plus précisément une carte très puissante) de dominer le format. Les Jeux de massacre étaient le parfait outil pour s'assurer que même si la Révélation du sphinx était la carte la plus puissante du format, les decks qui se reposaient trop sur celle-ci risquaient une sévère punition.

Il était difficile de trouver ce que le bleu allait pouvoir faire avec la convocation. Traditionnellement, le bleu n'est pas une couleur de créatures, une créature bleue avec la convocation aurait donc été illogique. Un contresort était possible, mais on a tendance à ne pas aimer les contresorts «gratuits». Je veux dire par là que le prix qu'on devrait lui imposer le rendrait vraiment peu attractif.

Pour finir, on a décidé de jouer avec l'idée que le bleu aime les artefacts et de faire une carte similaire au Grand architecte. L'archétype bleu-rouge dans M15 est «les artefacts ont de l'importance» et cela ne donnait que plus de justification à cette carte.

Le rouge a été un peu plus simple à déterminer que le bleu (après tout, il a plus de créatures et il est vraiment plus agressif), mais il nous fallait toujours trouver les bonnes valeurs pour les cartes. Le plus simple a été de leur donner +1/+0 et l'initiative. Activer les flammes a commencé comme un Choc mais il s'est vite avéré trop puissant. Un coup d'œil sur la puissance des decks agressifs rouges dans le format Standard actuel vous donnera peut-être un indice sur la raison. Être capable de jouer une créature sans la célérité et pouvoir l'utiliser tout de suite comme une ruse de combat, c'était un peu trop. Même en tant que rituel, c'était juste trop bon.

La meilleure valeur de blessures encore disponible était 4. C'était une valeur qui manquait aux sorts de brûlure du rouge en Standard et ça le laissait vulnérable face à des créatures comme la coursière de Kruphix et Brimaz, roi d'Oreskos.

La semaine prochaine, je serai de retour avec quelques decks de la Future Future League aussi bien pour des decks de l'époque Incursion dans Nyx que pour nos decks de l'époque Magic 2015.

À la semaine prochaine,
Sam (@samstod)

Latest Latest Developments Articles

LATEST DEVELOPMENTS

29 Avril 2016

Jours du futur futur : Ténèbres sur Innistrad by, Sam Stoddard

Bonjour et bienvenue pour une nouvelle édition des Jours du futur futur, la rubrique de Latest Developments où je vous présente certaines des listes de deck de la FFL utilisées pour l'ext...

Learn More

LATEST DEVELOPMENTS

22 Avril 2016

FAQ FFL by, Sam Stoddard

À peu près une fois par extension, j'aime vous montrer certaines de nos listes de deck de la Future Future League pour cette extension précisément, ce qui génère souvent de nombreuses que...

Learn More

Articles

Articles

Latest Developments Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All