Le nouveau roi du Standard - Le deck Abzan Midrange

Posted in Articles on 13 Novembre 2014

Abzan Midrange, le nouveau roi du format Standard

La sortie du nouveau bloc de septembre chamboule systématiquement le Standard puisqu'environ 800 cartes s'en vont pour laisser place à 250 nouvelles. Retour sur Ravnica était un bloc très puissant avec notamment Révélation du Sphinx, Connexions avec la pègre et autres Charme de Boros ou Frappeur Loxodon. Le bloc Theros ne démérite pas : Saisie des pensées, Coursière de Kruphix et Nykthos, reliquaire de Nyx ont une forte influence sur le Standard, mais les bonnes cartes de construit sont assez peu nombreuses.

Khans de Tarkir amène au contraire une très grosse densité de cartes puissantes comme Fouille temporelle, Vive-lance du monastère ou encore Rhinocéros de siège. Une édition très forte a laissé place à une nouvelle édition de niveau comparable, la rotation du mois de septembre a donc fait table rase : tout le Standard est à reconstruire.

Midrange: une stratégie intemporelle

La stratégie midrange applique toujours la même recette, quel que soit le format, les couleurs impliquées ou l'époque. Un jeu midrange compile dans un format donné les meilleures menaces disponibles, les meilleures réponses, un peu de gestion et du Card Advantage*. Concrètement, en Standard, cela signifie jouer dans le même jeu : Elspeth, championne du Soleil, Chute du héros, Saisie des pensées et Coursière de Kruphix.

Ne cherchez pas les synergies dans un jeu midrange : vous ne les trouverez pas, et ça n'est pas le but. Un jeu midrange ne cherche pas à sublimer des cartes moyennes via des interactions complexes, à écraser l'adversaire sous le Card Advantage ou à écourter la partie grâce à des créatures très rapides. Non, le but est de ne jouer que des cartes capables d'avoir un impact important indépendamment les unes des autres et de gagner grâce à leur puissance brute nettement supérieure à celles de l'adversaire.

Généralement, les jeux midrange sont à base noire et verte. Le noir apporte les sorts de défausse et les anti-bêtes, le vert fournit les créatures puissantes et l'accélération de mana. Le blanc ou le rouge vient en complément pour apporter un bon anti-bête ou des cartes multicolores particulièrement puissantes.

Abzan Midrange: un succès en trois parties

Ari Lax, un joueur américain habitué au très haut niveau fait partie des nombreux joueurs à avoir choisi de disputer le Pro Tour Khans de Tarkir avec un deck Midrange aux couleurs d'Abzan : blanc, noir et vert. Après trois jours de tournoi, il a remporté le prestigieux titre de vainqueur de Pro Tour et a installé Abzan Midrange dans le fauteuil de « deck à battre » dans le format Standard pour les prochains mois. Les cartes de son deck peuvent être classées dans trois catégories aux rôles bien différents.

La liste :

Abzan Midrange

Download Arena Decklist

  1. L'accélération :

Cariatide Sylvestre et Mystique elfe sont là pour éviter les départs trop mous et compenser le fait que le deck contienne de nombreuses cartes chères. Le fait que Cariatide Sylvestre produise du mana de n'importe quelle couleur est primordial : c'est grâce à elle qu'Abzan Midrange peut se permettre de jouer autant de sorts avec deux manas colorés identiques. Bien qu'elle ne soit pas à proprement parler un accélérateur de mana, la Coursière de Kruphyx limite le risque de ne pas pouvoir jouer un terrain lors d’un tour et permet de jouer régulièrement Elspeth, championne du Soleil au tour six.

  1. La gestion :

Il y a deux façons d'interagir avec l'adversaire : on peut le faire de façon proactive avec des cartes comme Saisie des pensées ou de manière réactive avec des cartes comme Chute du Héros ou le cher mais polyvalent Destruction totale. Combiner les deux permet d'avoir des solutions adaptées à tout moment dans la partie. Charme d'Abzan est un véritable couteau suisse puisque même s'il servira le plus souvent d'anti-bête, il peut également être une source de Card Advantage ou surprendre l’adversaire pendant un combat.

  1. Les menaces :

Rhinocéros de siège, Rokh compagnon et les Planeswalkers rentrent tous dans la catégorie des menaces. Les créatures ont un effet qui se déclenche lorsqu'elles arrivent sur le champ de bataille pour éviter qu'un simple anti-bête efface toute trace de leur passage. Toutes ces cartes demandent une réponse rapide et adaptée : si elles restent en jeu quelques tours, il va être très difficile pour l'adversaire de revenir dans la partie.

Et la suite ?

Abzan devrait rester un jeu majeur du format pendant quelques mois : il est très difficile de trouver un angle d'attaque qui soit vraiment efficace pour battre un jeu midrange de façon consistante. En effet, la force d'un jeu midrange est de pouvoir s'adapter à tout. De plus, des versions plus agressives ou plus contrôles sont tout à fait envisageables. Cependant, Abzan ne devrait pas écraser le Standard, il est sensible aux contres et pourrait avoir des difficultés contre les stratégies extrêmes... Ça tombe bien, Fouille Temporelle et Vive-lance du monastère ont bien l'intention de venir contester la suprématie du nouveau roi sur les nombreux tournois à venir !

* Faire du ‘Card Avantage’, c'est jouer ses propres cartes de façon à créer un écart favorable entre le nombre de cartes dont vous disposez dans les "zones utiles" (traditionnellement, la main et le champ de bataille) et le nombre de cartes dont dispose l'adversaire dans ces mêmes zones. Par exemple, faire défausser à un adversaire 2 cartes avec un Pourrissement Cérébral génère un Card Avantage de +1: vous perdez une carte de votre main, mais l'adversaire en perd deux.