De la Ligue au Standard

Posted in Les Français parlent aux Français on 23 Mai 2017

By Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Peut-être avez-vous eu la joie de participer à une Ligue près de chez vous. Le format Ligue est parfait pour aborder Magic en toute tranquillité avec ses collègues de jeu. Non content de pimenter votre façon de jouer à Magic, il vous invite à faire vos premières armes dans la construction de deck. Aujourd'hui, nous allons aborder quelques optiques et astuces afin de vous mettre sur le chemin du format Standard, un des formats construits classique par excellence, à partir de votre expérience du format Ligue. Je vous rappelle que vous avez la possibilité de jouer tous les week-end en format Standard lors des « Standard Showdown » dans vos boutiques locales et peut-être rafler un booster promotionnel ! Renseignez-vous auprès de vos magasins locaux pour savoir quand ces événements sont organisés. Pour trouver le plus proche de chez vous, rien de plus simple : http://locator.wizards.com

Pour commencer, parlons des points communs et des différences entre le format Ligue et le format
Standard. Tout d'abord, votre deck de format Ligue est construit à partir de cartes obtenues dans des boosters dont vous faites l'acquisition pour l'occasion, boosters qui sont de la dernière extension de Magic (ici, Amonkhet). Un deck au format Standard quant à lui contient des cartes provenant d'extensions parues récemment dans l'histoire de Magic. A l'heure où j'écris cet article, l'extension Amonkhet est tout juste sortie. Le format Standard est donc constitué de toutes les cartes comprises dans les extensions « La bataille de Zendikar », « Le serment des Sentinelles », « Ténèbres sur Innistrad », « La lune hermétique », « Kaladesh », « La révolte éthérique » et enfin « Amonkhet ». Il vous faudra constituer un paquet de 60 cartes, contenant entre 20 et 26 terrains pour 34 à 40 cartes non-terrains, ainsi qu’une réserve de 15 cartes sur laquelle nous reviendrons dans la suite de cet article. Sachez également que, exceptés les terrains de base, chaque carte ne peut être présente qu'en 4 exemplaires au maximum dans ce format.

Première constatation : comparé au format Ligue, le format Standard est vaste et constitué de beaucoup plus de cartes (un peu plus de 1700 différentes à l'heure où je vous parle). Se construire un deck demande un minimum de réflexion sur votre optique de jeu et les cartes à choisir, et demande donc d'avoir une connaissance de base des cartes et des mécaniques des dernières extensions. Toutefois, votre deck de Ligue vous permet d'appréhender et de tester des optiques de jeu, des mécaniques et des synergies qui vous plaisent et sur lesquelles fonder votre futur deck Standard : zombies agressifs, combo avec de l'énergie, etc...

Définissez ce que votre deck va faire

Prenons un exemple concret : la mécanique de surmenage. Imaginons que vous avez joué un deck de Ligue comprenant de bonnes cartes comme Adepte guidé par la gloire et Champion de la moisson Ahn, et que vous souhaitez vous lancer dans votre premier deck de Standard blanc-vert autour du surmenage. Au fil de vos recherches et de vos tests,
Observation constante vous semblera sûrement une carte maîtresse dans votre jeu, donnant la vigilance a toutes vos créatures, une solution au seul défaut du Surmenage. La construction de votre deck Standard passera donc par beaucoup de recherche sur les cartes disponibles ainsi que beaucoup de réflexion sur leur viabilité dans votre deck. Afin de vous aider à faire les bons choix, voici quelques notions de base et conseils.

Aggro ou contrôle ?

Le format Standard est sujet à des concepts de base de Magic qu'il est bon de rappeler. Les decks se classent généralement dans différentes catégories selon leur agressivité. Un deck aggressif (on dit « aggro ») est un deck qui va chercher à jouer rapidement des créatures afin de clore la partie en quelques tours. A l'inverse, un deck « contrôle » va faire place nette sur le champ de bataille, repousser les tentatives d'agression de l'adversaire à grands coups de destruction de masse comme Fumigation, et une fois l'adversaire à bout de souffle, le deck contrôle peut jouer une menace difficile à détruire comme un Sphinx du dernier mot et terminer la partie. Entre ces deux optiques opposées se trouve le « midrange », où l'on trouve la plupart des decks.

Une des premières étapes de la transformation de votre deck de Ligue en deck Standard est d'identifier dans quelle catégorie vous allez jouer. Si nous reprenons notre exemple de deck « Blanc-Vert Surmenage », il s'agit clairement d'un deck agressif. Vous devez donc mettre l'accent sur le fait que vous allez mettre des points de dégâts rapidement à votre adversaire, sans forcément essayer de détruire directement ce qu'il met sur le champ de bataille. Ainsi, lors du choix des cartes pour votre deck, vous privilégierez des cartes comme Défense en essor, qui boostent vos créatures tout en les protégeant, plutôt qu'un sort comme Déclaration dans la pierre, qui ne va pas directement vous apporter des dégâts supplémentaires.

Ajustez votre courbe de mana

Gardez en tête que la composition d'un deck varie légèrement selon son niveau d'agressivité. Plus un deck est agressif, moins ses sorts et ses créatures coûtent cher, et par conséquent moins le deck a besoin de terrains. C'est ce qu'on appelle la courbe de mana, et cela détermine le nombre de terrains qu'un deck doit contenir pour jouer ses sorts en toute quiétude. Je vous envoie à l'article suivant qui vous en donnera tous les détails : https://magic.wizards.com/fr/articles/archive/beyond-basics/comment-cons... . Un deck très agressif peut jouer une petite 20aine de terrains et s'en sortir parfaitement. Au contraire, un deck contrôle a besoin de pouvoir lancer des sorts coûteux et puissants. Ces decks peuvent contenir jusqu'à 26 terrains. Ainsi, sachant que notre Blanc-Vert est agressif, il devrait contenir entre 20 et 23 terrains. Il est donc déconseillé de jouer des cartes comme Archange admirable qui demandent trop de terrains pour être lancées. A contrario, Traqueuse infatigable est une carte toute indiquée, qui arrive rapidement en jeu, a une force intéressante pour son coût de mana et vous procure de bons avantages pour renforcer votre optique de jeu.

Réfléchissez à votre réserve

Sachez qu'il n'existe pas de deck parfait, et que votre deck sera souvent mis en difficulté face à certaines stratégies. Lors de vos parties de Ligue, vous commencerez à identifier les types de jeu et les cartes qui peuvent mettre à mal vos plans. C'est là qu'intervient la réserve en format Standard. Il s'agit d'un ensemble de cartes situationnelles qui seront fortes uniquement contre certaines stratégies. En Standard, c'est à vous de prévoir un ensemble de 15 cartes qui resteront à part de votre jeu et que vous pourrez échanger avec des cartes de votre deck dès la 2ème partie du match. A vous de vous poser les bonnes questions ! Etudiez les autres decks du format et déterminez les cartes qui vont vous poser problème ! Pour notre “Blanc-Vert Surmenage” par exemple, il est facile d'identifier que tout sort de destruction de masse comme Fumigation a le potentiel de nous faire très mal. Ainsi, une carte comme Intervention héroïque est une carte de réserve toute indiquée : elle n'est vraiment utile que contre les cartes de ce style, mais elle fait son travail de protection à la perfection ! Gardez à l'esprit ceci : une carte de réserve est une carte situationnelle. Elle est puissante uniquement dans certaines situations précises.

Voilà, chers ligueurs, j'espère que vous allez transformez vos decks de Ligue en deck Standard ! Qui sait, vous révélerez peut-être le constructeur de deck de génie qui est en vous ! Quoi qu'il en soit, en faisant ainsi, vous commencerez à arpenter les sentiers compétitifs de Magic dans de bonnes conditions ! Merci d'avoir lu cet article, je vous retrouve quant à moi pour le prochain, ou sur ma chaîne Youtube pour toujours plus de contenu : https://www.youtube.com/user/RAPDelEtJobar.

Latest Les Français parlent aux Français Articles

Les Francais parlent aux Francais

10 Juillet 2017

L'Âge du draft by, Timothée Simonot

Avant que Nicos-Bolas ne détruise tout sur son passage, un week-end draft vous est proposé dans toutes les bonnes boutiques pour explorer plus en détail l'extension L'Âge de la Destructio...

Learn More

Les Francais parlent aux Francais

4 Juillet 2017

Mon Top 5 des cartes de « L'Âge de la Destruction » by, Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, aux portes de la sortie officielle de l’édition «L'Âge de la Destruction», je vous propose de faire un tour d'hor...

Learn More

Articles

Articles

Les Français parlent aux Français Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All