Jund en standard

Posted in Les Français parlent aux Français on 21 Mars 2017

By Pierre Dagen

Pierre Dagen est un joueur Pro Français (niveau Gold). Finaliste du Pro Tour Théros contre Dezani, il a également plusieurs Top 8 de Grand Prix à son actif. Il écrit pour plusieurs supports consacrés à Magic.

Introduction

Si vous suivez de plus ou moins près la scène compétitive du standard, sans doute aurez-vous remarqué que les decks dominants sont bien identifiés. D’un côté, nous avons Mardu Véhicules, un deck agressif basé sur Gideon, allié de Zendikar et Cœur de Kiran. Ce jeu a gagné le Pro Tour Dublin, le Grand Prix Utrecht, et les championnats du monde de Magic Online. De l’autre, nous avons quatre couleurs Saheeli Rai, centré sur la combo entre Saheeli Rai et Gardien Félidar, qui a tout simplement gagné les deux grand prix standard de week-end dernier. Et, de temps en temps, on voit ressurgir noir-vert Boa Sinueux, mais avec un succès nettement inférieur aux deux jeux précédents.

Pourtant, d’autres decks sont possibles. Et aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter celui joué par Martin Juza en top8 du Pro Tour Aether Revolt, mais trop vite tombé dans l’oubli: Jund, ou plus exactement, Jundhicules (parce qu’il inclue un certain nombre de véhicules).

L’idée générale

Ce deck vert-rouge-noir est résolument agressif, et cherche à combiner des éléments de la stratégie de Mardu avec d’autres que l’on attendrait plutôt de noir-vert. D’un côté, on retrouve la logique qui consiste à jouer des artefacts, le très puissant Cœur de Kiran, et le meilleur anti-créatures disponible avec Désintégration Illicite. De l’autre, les puissantes créatures à thème énergie, notamment Saccageur de la ceinture de verdure et Jeune tigre à défenses de sabre. Autrement dit, on joue une courbe de mana très «intensive» avec des ratios force/endurance très élevés partout. Bon, c’est vrai, on perd l’opportunité de jouer Gideon, allié de Zendikar, mais Chandra, Torche de la Défiance est un remplaçant assez honnête et Carcasse mécanique de verdure nous assure tout de même une fin de partie tout à fait respectable.

Bien qu’il y ait toujours un risque dans le fait de jouer 3 couleurs avec seulement 21 terrains, il ne faut pas perdre de vue que les terrains disponibles en standard facilitent beaucoup la tâche, et que Harmonie avec l'éther est une excellente facon d’arrondir les angles tout en donnant un petit coup de fouet à vos créatures (un marqueur +1/+1 sur le Jeune tigre à défenses de sabre, par exemple).

Le positionnement du jeu est assez intéressant, dans la mesure où il change totalement selon ce qu’il affronte. Contre Mardu, vous êtes définitivement celui qui doit faire durer la partie: Mardu, avec ses huit créatures à 1 mana, sera plus rapide à se déployer, mais vos créatures vertes plus grosses l’emporteront sur les siennes à long terme. Il faudra donc commencer par stabiliser les choses (et se débarrasser des menaces volantes avec vos anti-créatures), puis rapidement passer dans le rôle de l’agresseur pour mettre la pression sur les Gidéons adverses. Attention toutefois: après passage par la réserve, Mardu a tendance à ralentir son plan de jeu pour inclure nettement plus de planeswalkers, faites donc bien attention à garder de quoi leur régler leur compte.

Face à 4 couleurs Saheeli, en revanche, il vous revient de mettre la pression: nos nombreux anti-créatures nous rendent très peu sensibles à la combo tant que vous jouez en conséquence, mais 4 couleurs est susceptible de vous enterrer sous sa masse de créatures (notamment à cause de Virtuose des Voltigeurs) s’il en a le temps. Il faudra consacrer votre mana à aligner les menaces, et simplement garder vos anti-créatures pour sa combo (ou, éventuellement, pour organiser l’attaque fatale). Une petite astuce pour ce match-up: lorsque Virtuose des Voltigeurs arrive sur le champ de bataille, vous pouvez le détruire avec son effet d’arrivée en jeu dans la pile, ce qui empêchera l’adversaire de créer un thoptère avec.

Conclusion

Ce deck est donc une alternative intéressante aux cadors du format, qui permet de jouer presque toutes les cartes les plus fortes (à l’exception de Gidéon, c’est vrai), mais dans une stratégie bien différente et un peu plus adaptable. Comme il faut modifier son plan de jeu en fonction de l’adversaire, il demande un peu de temps à bien maitriser pour savoir à quel moment mettre le pied sur l’accélérateur, mais si vous désirez adopter un angle d’attaque différents pour vos tournois standard, c’est peut­-être le bon moyen de le faire.

Latest Les Français parlent aux Français Articles

Les Francais parlent aux Francais

10 Juillet 2017

L'Âge du draft by, Timothée Simonot

Avant que Nicos-Bolas ne détruise tout sur son passage, un week-end draft vous est proposé dans toutes les bonnes boutiques pour explorer plus en détail l'extension L'Âge de la Destructio...

Learn More

Les Francais parlent aux Francais

4 Juillet 2017

Mon Top 5 des cartes de « L'Âge de la Destruction » by, Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, aux portes de la sortie officielle de l’édition «L'Âge de la Destruction», je vous propose de faire un tour d'hor...

Learn More

Articles

Articles

Les Français parlent aux Français Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All