Que la saga commence – Magic Open House

Posted in Les Français parlent aux Français on 11 Avril 2017

By Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars ! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, je vous propose un article original ainsi qu'une annonce. Pas de decklist, pas de compétition, pas même de cartes récentes ou de discussions alléchantes sur Amonkhet qui nous tend les bras. Aujourd'hui, retournons à la source, là où tout a commencé. Parlons des débuts, des miens et peut-être des vôtres ou ceux d'un de vos amis à qui vous pourriez changer la vie en lui faisant découvrir Magic: the Gathering.

Wizards of the Coast vous propose de vous (re)plonger dans Magic: the Gathering le 15 Avril à travers le ‘Magic Open House’. Cet événement est organisé en partenariat avec 200 boutiques en France, parmi lesquelles vous trouverez facilement la plus proche de chez vous sur http://locator.wizards.com. Lors de cet événement, vous êtes invité à apprendre ou à redécouvrir, seul ou entre amis, ce jeu de cartes à collectionner dans une ambiance conviviale et proche de chez vous. Si vous avez échappé à l'engouement collectif pour ce jeu culte depuis ses vingt-quatre années d’existence, voici un petit retour en arrière.

Je me souviens encore de mes premiers pas dans ma MJC locale où j'ai rencontré les joueurs de ma petite bourgade de la Loire, il y a une vingtaine d'années. J'avais entendu parler de Magic, un jeu de cartes à collectionner auquel jouait souvent mes voisins et amis. J'étais curieux et très jeune, quoique moins que mon petit frère qui m'accompagnait. Nous avons été accueillis à bras ouverts par les organisateurs et joueurs présents, et il n'a pas fallu longtemps pour qu'un paquet de cartes nous arrive dans les mains. Nous nous sommes assis l'un en face de l'autre, nos petites oreilles grandes ouvertes. Sachez que si vous aussi vous passez le pas de la porte pour participer à l'Open House près de chez vous, vous trouverez à votre disposition une collection de decks gratuits parmi lesquels vous et vos compagnons de jeu pourrez choisir votre première allégeance de couleur:

Le deck blanc vous mènera sur les sentiers de l'honneur et de la vertu martiale, sous la protection de Gidéon.

Le deck bleu vous fera découvrir les subtilités de l'esprit, la sagesse et le pouvoir de l'intellect, sous la tutelle du puissant télépathe Jace.

Le deck noir vous invitera du côté des forces obscures et de la nécromancie. Vous découvrirez ses secrets inavouables en compagnie de la magnifique Liliana en personne.

Si votre tempérament rouge feu ne se plie à aucune contrainte, rejoignez la rebelle Chandra afin de faire pleuvoir vos talents de jeunes pyromancien sur votre adversaire.

Enfin, si votre nature prend le dessus et que vous préférez vous « mettre au vert », Nissa vous accompagnera dans votre compréhension des forces sauvages, et ensemble dompterez-vous peut-être quelques-unes des plus féroces créatures de tout le multivers.

Un bref aperçu des cartes en ma possession ne m'a pas appris grand-chose, tout néophyte que j'étais. Toutefois, une chose était sûre : j'allais jouer « bleu ». Nos initiateurs ont pris une vingtaine de minutes pour nous expliquer les rudiments du jeu. Nous étions des magiciens, et nous nous affrontions dans un duel jusqu'à ce que l'un d'entre nous tombe du haut de ses vingt points de vie et atteigne zéro. Nous avons pris connaissance des principaux types de cartes : les terrains, producteurs de mana de couleur qui est la ressource permettant de jouer toutes les autres cartes, les créatures avec leur force et leur endurance (disons leurs points de vie), les rituels et éphémères qui sont des sorts à usage unique, et quelques autres dont nous n'avions aucune copie en main pour l'instant.

Enfin, nous avons appris le déroulement des tours de jeu : nous allions jouer à tour de rôle, en commençant par piocher une carte, puis jouer des sorts et attaquer notre adversaire avec nos créatures, avant de lui passer la main. Je ne vous dévoile pas tout, bien entendu. Il vous reste encore beaucoup à découvrir, pour votre plus grand plaisir.

Notre première partie didactique m'a révélé que contrairement à moi qui ne jouait que des cartes bleues, mon petit frère avait en sa possession un deck fait de rouge et de vert, jouant rapidement des créatures et de puissants sorts comme Foudre pour me blesser directement. De mon côté, j'étais plus passif, usant de mes Contresort pour endiguer sa progression. La stratégie était limpide, même pour un petit bonhomme comme moi. Ce Djinn mahâmot et cet Élémental d'air que j'avais en main allaient m'octroyer la victoire, si je pouvais survivre assez longtemps pour accumuler le mana nécessaire à leur invocation.

Au fur et à mesure que la partie s'enchaînait, nous apprenions des concepts simples qui donnaient de la profondeur au jeu, comme le « Vol », permettant aux créatures qui en sont doté d'éviter les créatures sans le vol, leur permettant ainsi d'atteindre directement le joueur. Quelle ne fût pas mon étonnement de voir mon élémentaire se faire occire par des Farfadets de la scrutaie après que leur force fût décuplée par une Croissance gigantesque !

La partie continua de plus belle, et j'étais plus déterminé que jamais. Magic s'apprend au fur et à mesure des parties, chaque nouvelle carte ou capacité apportant son lot d'idées, de synergies et de surprise. Et le jeu évoluant en permanence au gré des nouvelles extensions, l'intérêt est sans cesse renouvelé.

Les heures ont défilé sans que nous nous en rendions compte. 3h plus tard, nous avions fini notre premier « Best of 5 », et nous avons remercié tout le monde avant de rentrer chez nous. Qui avait gagné ? Je crois bien que c'était mon frère, mais là n'était pas l'important. Je venais de découvrir un jeu, un univers, de quoi occuper mon cerveau de jeune adolescent hyperactif pendant un long moment. Il n'a pas fallu longtemps pour que nous nous procurions nos premières cartes et mettions ensemble nos premiers decks. Nous avions conservé nos préférences de couleurs sans même nous en rendre compte, et aujourd'hui encore, je renoue avec le bleu dès que j'en ai l'occasion. Je suis passé de débutant à confirmé, et j'ai moi-même eu la chance d'enseigner les règles de ce jeu à de jeunes pousses. Leur surprise et leur joie de découvrir le jeu figurent encore dans mes meilleurs moments passés à jouer à Magic, des souvenirs que je conserve au côté de celui que je vous ai conté.

Alors si vous avez l'occasion d'emmener un ami, le 15 Avril, dans votre boutique préférée près de chez vous pour lui faire découvrir Magic, n'hésitez pas, c'est un bon moment dont vous vous souviendrez longtemps !

Merci d'avoir lu cet article, je vous retrouve quant à moi pour le prochain, ou sur ma chaîne Youtube pour toujours plus de contenu, que vous soyez débutants ou confirmés : https://www.youtube.com/user/RAPDelEtJobar.

Latest Les Français parlent aux Français Articles

Les Francais parlent aux Francais

10 Juillet 2017

L'Âge du draft by, Timothée Simonot

Avant que Nicos-Bolas ne détruise tout sur son passage, un week-end draft vous est proposé dans toutes les bonnes boutiques pour explorer plus en détail l'extension L'Âge de la Destructio...

Learn More

Les Francais parlent aux Francais

4 Juillet 2017

Mon Top 5 des cartes de « L'Âge de la Destruction » by, Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, aux portes de la sortie officielle de l’édition «L'Âge de la Destruction», je vous propose de faire un tour d'hor...

Learn More

Articles

Articles

Les Français parlent aux Français Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All