Récit d’une avant-première Kaladesh au Japon

Posted in Les Français parlent aux Français on 27 Septembre 2016

By Tolki - Gary Mialaret

Gary Mialaret alias « Tolki » est Youtuber et commentateur de Magic, SC2 et LoL.

Ce week-end, c’était les avant-premières Kaladesh. Ayant déménagé à Tokyo récemment, j’ai eu l’occasion de jouer ma première avant-première hors des boutiques parisiennes. Et quel dépaysement, vu que j’ai joué dans la plus grande salle de tournois Magic au monde.

Pour pouvoir jouer ensemble, nous avons choisi avec ma femme de faire le tournoi en troll à deux têtes. Nous avons donc tous les deux récupéré des packs d’avant-première avec 6 boosters, une carte promo et un mécanoptère. Hareruya faisant bien les choses, le prix incluait en plus un paquet de protège-cartes et un bloc-notes pour les points de vie. De plus, nous avons eu la chance de jouer la plus petite avant-première du week-end, avec seulement 200 joueurs. Oui, toutes les autres avant premières étaient pleines à 300 joueurs !

Nous avons donc ouvert nos 12 boosters et tout d’abord trié les cartes par couleur. Déjà qu’il n’est pas aisé de faire un deck d’avant-première vu que l’on découvre les cartes, faire deux decks avec un pool de cartes partagées et avec les cartes dans une langue étrangère n’a pas rendu les choses aisées. Heureusement, avec l’aide de la liste des cartes en anglais, nous avons réussi à avoir une bonne idée de ce que faisaient toutes nos cartes et nous avons pu commencer à construire les decks.

Le deck rouge-noir artefacts nous a sauté aux yeux comme étant particulièrement fort en troll. En effet, Vigie du marché nocturne, Tissefeu téméraire et Infiltrateur de façade ont tous les trois un gros avantage en troll à deux têtes. Vu qu’ils spécifient “chaque adversaire”, vos deux adversaires perdent chacun un point de vie, ce qui rend ces cartes deux fois plus efficaces. Bon, Chandra, torche de la défiance marche aussi, mais nous n’avons pas eu la chance de l’ouvrir.

Ayant de meilleures cartes rares en noir et rouge, voici le premier deck que nous avons construit :

Le plus dur pour ce deck a été de trouver le bon équilibre entre les créatures et les véhicules. Les véhicules ont besoin de créatures pour démarrer, et prennent donc la place des autres sorts non-créatures. Ceci nous a par exemple forcé à ne jouer aucune des deux Conclusion sans bavure car nous n’avions plus de place dans le deck.

Après avoir construit ce deck, nous nous sommes penchés sur le vert. Grâce à 2 Prisme prophétique , 2 Harmonie avec l'Éther, 1 Centre d'Éther, et 2 Vagabonde sauvage, nous pouvions nous permettre d’avoir une base verte forte et de jouer les meilleures cartes blanches et bleues.

Je vous l’accorde, ce deck était assez artistique (lire : douteux). Mais vu que le champ de bataille se bloque rapidement en troll à deux têtes, avoir un deck qui fait simplement des choses puissantes est en général le bon choix. Dans ce deck, le plus dur fut de me retenir de jouer le 3ème Les rêves les plus fous... J’aurais vraiment aimé, mais ce deck avait besoin de tout sauf d’autres cartes chères. D’ailleurs, je ne jouais même pas nos Cavalier de Peema, car je comptais plus sur ma coéquipière pour faire durer la partie avec ses créatures au sol et ses sorts anti-bêtes.

Armé de ces deux chefs-d’œuvre, nous avons joué trois parties. La première fut assez longue, et ma coéquipière piocha 6 terrains sur ses 8 premiers tours. Cependant, nous arrivons à stabiliser à 3 points de vie et remportons la victoire grâce à mes deux Les rêves les plus fous. Peut-être qu’il faudrait trouver de la place pour le troisième ? Non ? Ok...

Le deuxième match fut nettement plus serré, et nous faisons l’erreur de jouer trop agressivement. Ceci permet à nos adversaires d’assembler Clé de la ville avec un véhicule et Vigie du marché nocturne pour nous achever. Si nous avions été plus patient avec nos sorts, nous aurions pu détruire ce “combo” et aurions sûrement gagné… C’est la vie !

Enfin, en ronde trois, les choses commencent mal. Ma femme mulligan à 5 cartes et nos adversaires ont tous les deux gardé 7 cartes. Cependant, elle enchaîne Esquif volant, Infiltrateur de façade, Pia Nalaàr et enfin Désintégration illicite pendant que je développe mon mana. Nos adversaires sont alors sur la défensive, et mes grosses créatures volantes permettent de clore la partie rapidement. Nous finissons 2-1, pas si mal que ça.

Puis une grosse surprise nous attendait après les matchs. Nous n’étions pas les seuls français dans la salle ! En effet, des habitués des mêmes boutiques parisiennes que nous étaient présents à cette avant-première. En vacances à Takadanobaba, ils en ont profité pour jouer un peu à Magic.

En conclusion, cette avant-première était très sympa. Malgré la difficulté de communiquer avec nos adversaires, nous avons réussi à jouer à Magic ensemble et même à faire quelques blagues au Moment opportun. Ce sera à refaire, car j’ai vraiment aimé l’ambiance.

N’hésitez pas à commenter sur Facebook ou Twitter si vous avez la moindre question sur Magic au Japon ou sur cet article, je vous répondrai avec grand plaisir !

Latest Les Français parlent aux Français Articles

Les Francais parlent aux Francais

10 Juillet 2017

L'Âge du draft by, Timothée Simonot

Avant que Nicos-Bolas ne détruise tout sur son passage, un week-end draft vous est proposé dans toutes les bonnes boutiques pour explorer plus en détail l'extension L'Âge de la Destructio...

Learn More

Les Francais parlent aux Francais

4 Juillet 2017

Mon Top 5 des cartes de « L'Âge de la Destruction » by, Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, aux portes de la sortie officielle de l’édition «L'Âge de la Destruction», je vous propose de faire un tour d'hor...

Learn More

Articles

Articles

Les Français parlent aux Français Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All