Top 5 des cartes La lune hermétique

Posted in Les Français parlent aux Français on 14 Juillet 2016

By Pierre Dagen

Pierre Dagen est un joueur Pro Français (niveau Gold). Finaliste du Pro Tour Théros contre Dezani, il a également plusieurs Top 8 de Grand Prix à son actif. Il écrit pour plusieurs supports consacrés à Magic.

La lune hermétique…un nom qui a laissé songeur plus d’un joueur lorsqu’il a été annoncé. Mais ça y est, nous avons l’explication: Elle tient même en une carte: Prisonnier de la lune

J’aime bien cette idée d’emprisonner la grand méchant dans une lune. C’est assez poétique, et un peu étrange aussi. Et ça tombe bien, parce que bien des cartes de cette nouvelle édition sont, elles aussi, très atypiques. C’est peut-être pour ça qu’elles me plaisent tant, d’ailleurs, et si l’on m’avait laissé faire, ce top5 aurait été un top19.

Mais comme il faut faire des choix, j’ai décidé de vous montrer mes 5 cartes préférées, au sens où elles emballent mon âme de deckbuilder par les possibilités nouvelles qu’elles permettent d’explorer. Il ne s’agit pas forcément d’un classement par puissance brute (même si certaines d’entre elles vont à mon sens avoir un impact très important sur le standard et le modern, voire même le legacy), mais vraiment des 5 cartes autour desquelles je vais essayer de construire des decks pour le Pro Tour à venir.

5-Vagabond des mausolées

Depuis que j’ai joué des Familier du jugeau Pro Tour Dublin, j’ai appris à respecter la puissance d’une 1/1 vol pour un mana. Cette nouvelle itération est strictement plus forte que son ancêtre, et a de bonnes chances d’ouvrir la voie à un jeu aggro-tempo basé sur les esprits, dans lequel elle mettrait les premiers dégâts, avant de se sacrifier pour protéger un allié plus costaud des anti créatures adverses. A noter qu’il existe en standard de nombreux moyen d’augmenter sa force, y compris en éphémère (avec un Tintechaînes, par exemple). Je fonde beaucoup d’espoirs sur ce petit bonhomme, surtout quand la carte la plus puissante du standard se nomme Compagnie rassemblée.

4-Emrakul, la fin promise

Avant d’aller sur la lune, le nouveau Emrakul devrait dévaster plus d’un champ de bataille cet été. Côté puissance, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il vaut le coup: en plus de ses statistiques monstrueuses et de sa résistance à toute épreuve, sa capacité de prendre le contrôle d’un tour adverse une fois lancé est potentiellement dévastatrice. Au grand, grand minimum, cela vous permettra de vous débarrasser de la plus puissante créature adverse (en la faisant attaquer dans votre Emrakul). Dans de très nombreux cas, vous pourrez réduire en lambeau votre adversaire en le forçant, par exemple, à jouer ses anti-créatures sur ses propres bêtes.

A cela s’ajoute la réduction de coût. En standard, on doit pouvoir s’arranger pour ne payer que 8 manas, ce qui est déjà très attractif, mais reste cher. En Modern, en revanche, il ne parait pas tout à fait impossible de réunir 7 types de cartes en peu de temps, et donc d’invoquer le nouveau boss dès le tour 6. Par coïncidence, réduire le cout d’Emrakul revient au même que de faire grossir les stats d’un Tarmogoyf…il y a peut-être une idée de deck à creuser, non? Enfin, en standard, notez que vous pouvez mettre en jeu Emrakul grâce à la capacité ultime de Nahiri, l'annonciatrice.

3-Evolution hermétique

Avant d’être bannie, la Cosse de Gestation a été l’une des cartes qui définissait le Modern. Et c’est le même type d’effet que nous propose cette carte. Je ne suis pas convaincu que l’on puisse vraiment s’en servir à son plein potentiel en standard, mais j’ai le vertige rien qu’à imaginer toutes les applications possibles dans des formats plus vastes. Un seul exemple? Eh bien, que diriez-vous de sacrifier des Fourbes de Cuisine pour aller chercher un Kiki-Jiki, Mirror Breaker? Globalement, on peut facilement imaginer un retour en force des jeux verts s’appuyant sur des mini-combos de créatures, simplement grâce à cette carte.

2-Ancêtre fielleux des profondeurs

Emergence, la nouvelle mécanique de l’extension, me plait beaucoup. Les effets sont clairement très puissants, mais aussi très risqués: sacrifier une créature, puis se faire renvoyer sa carte en main à grand coup de Mage Réflecteur, n’est pas une expérience que j’ai envie de vivre.

Mais pour mon pote le Ancêtre fielleux des profondeurs, ça n’est vraiment un problème: sa capacité à se jouer en flash, et en plus à engager des terrains, lui garantit presque de toujours pouvoir attaquer sereinement au moins une fois. Il a également une bonne chance de faire perdre un tour entier à votre adversaire si vous le jouez assez tôt. Par exemple, en lançant au tour 3 un Engendreur céleste Eldrazi, vous pourrez au début du tour 4 de votre adversaire lui engager tous ses terrains (grâce à l’émergence): s’il n’a pas d’éphémère à lancer, il ne pourra concrètement rien faire du tout.

La carte est donc à la fois très puissante, et très flexible puisque vous pourrez toujours l’invoquer au moment le plus opportun. Je suis convaincu qu’elle a de très, très beaux jours devant elle.

1-Fêtard du hourvari

Définitivement mon énorme coup de cœur de l’extension. La carte demande de gros efforts pour être jouée dans de bonnes conditions (plein de sorts, et des sorts pas cher, tout en ayant une optique suffisamment agressive), mais la récompense si vous y arrivez est simplement délirante. Avec 6 éphémères et rituels dans votre cimetière, et aucune carte en main chez vous, Fêtard du hourvari devient une 3/4 prouesse pour 2 manas, qui vous fait piocher 3 cartes. C’est-à-dire une carte qui, si elle fonctionnait toujours comme ça, serait interdite dans absolument tous les formats de Magic tant elle est puissante.

On va donc pouvoir commencer à imaginer de jeux très, très esthétiques, qui cherchent à construire la situation idéale pour El Diablo en enchainant des sorts bons marchés le plus vite possible. Et dans chaque format, j’ai trouvé quelques pistes qui méritent d’être creusées. En standard, le meilleur ami du Fêtard du hourvari devrait être la Spécimen pris dans la glace, les deux poussant exactement dans la même direction. Summum de la classe, ce sont tous les deux des horreurs, ce qui signifie que le premier ne vous force pas à renvoyer en main le second.

En Modern, comme en Legacy d’ailleurs, les jeux déjà existants basés sur Sondeur de Secrets et Jeune Pyromancien viennent de se trouver un allié formidable, et je ne doute pas qu’ils sauront faire les quelques ajustements nécessaires pour le jouer.

En bref: la carte est élégante, complexe, dur à intégrer dans un jeu, et monstrueusement forte. C’est exactement ce que je recherche quand je veux imaginer un deck innovant, mais pleinement compétitif. Alors croyez bien que je vais passer les semaines qui viennent à trouver comment l’exploiter.

Pierre Dagen

Latest Les Français parlent aux Français Articles

Les Francais parlent aux Francais

10 Juillet 2017

L'Âge du draft by, Timothée Simonot

Avant que Nicos-Bolas ne détruise tout sur son passage, un week-end draft vous est proposé dans toutes les bonnes boutiques pour explorer plus en détail l'extension L'Âge de la Destructio...

Learn More

Les Francais parlent aux Francais

4 Juillet 2017

Mon Top 5 des cartes de « L'Âge de la Destruction » by, Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, aux portes de la sortie officielle de l’édition «L'Âge de la Destruction», je vous propose de faire un tour d'hor...

Learn More

Articles

Articles

Les Français parlent aux Français Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All