Top 5 des cartes La Révolte Ethérique

Posted in Les Français parlent aux Français on 10 Janvier 2017

By Pierre Dagen

Pierre Dagen est un joueur Pro Français (niveau Gold). Finaliste du Pro Tour Théros contre Dezani, il a également plusieurs Top 8 de Grand Prix à son actif. Il écrit pour plusieurs supports consacrés à Magic.

[Note du publicateur: Lorsqu’il a rédigé cet article, l’auteur n’avait pas connaissance des bannissements annoncés le lundi 9 janvier]

Les inventeurs sont de retour! Vous vous souvenez de la sortie de Kaladesh? A l’époque, je vous expliquais qu’il s’agissait d’une édition de type «synergies», c’est-à-dire que les cartes ne sont pas individuellement très puissantes, mais peuvent travailler ensemble pour générer des stratégies à la fois originales et efficaces. A l’inverse, d’autres éditions (Les Khans de Tarkir, par exemple) tendent à apporter des cartes fortes par elles-mêmes, mais moins de petites pépites cachées.

Et bien ce coup-ci, il semblerait que l’on ait droit aux deux faces de la médaille. La Révolte Ethérique combine l’une des cartes les plus puissantes de ces dernières années, qui devrait changer la face des decks jusqu’en Modern (voire même en Legacy), mais aussi toutes sortes de créations étranges qui, je crois, seront à l’origine de stratégies totalement innovantes et pour certaines d’entre elles très, très fortes. Bref, voici mon top5 des cartes du nouveau set, avec un petit aperçu des combos que certaines d’entre elles autorisent.

5-Gardien Felidar

 

Si vous voulez attaquer vite et fort, quoi de mieux qu’une créature avec 1 de force qui coute 4 manas? Non, je plaisante. A vrai dire, à première vue, le Gardien Felidar est tout, sauf une créature jouable en construit. Sauf que, dans la Révolte Ethérique, il faut savoir regarder un peu plus loin pour repérer le potentiel d’une carte.

Que se passe-t-il si vous contrôlez un Gardien Felidar, et que vous jouez une Saheeli Rai (ou l’inverse, d’ailleurs)? Eh bien, vous gagnez la partie…Saheeli Rai crée une copie du Gardien, laquelle copie exile Saheeli, qui revient alors en jeu avec 3 compteurs loyautés, et peut donc de nouveau copier le Gardien, et ainsi de suite. Résultat: une armée constituée d’autant de Gardiens Felidar que vous le désirez, qui peuvent tous attaquer grâce à la célérité. C’est à ma connaissance la toute première combo infinie impliquant un planeswalker, elle est légale en standard, et oui, vous pouvez l’assembler dès le tour 4!

4-Refus

Il y a eu toute une longue série de contresorts à trois manas ces dernières années, mais celui-ci est de loin le meilleur. Deux raisons à cela: pour commencer, il se trouve qu’il règle l’un des principaux problèmes des jeux contrôles ces derniers temps, à savoir l’effet de lancement d’Emrakul, la Fin Promise. Quoi de plus frustrant pour un mage bleu que d’avoir la partie bien en main, de piocher plein de cartes, puis de simplement voire l’adversaire engager tous ses terrains, prendre le contrôle de votre prochain tour, et saboter tous vos beaux efforts? Avec Refus, ce scenario devient nettement plus facile à prévenir: laissez Emrakul arriver en jeu, mais contrez son effet déclenché. A votre tour, une petite déclaration dans la pierre ou bien une grosse carcasse mécanique délétère, et vous restez en total contrôle de la partie.

La seconde raison pour laquelle j’aime ce nouveau contresort, c’est qu’il n’a pas le défaut de ses congénères, à savoir de ne servir à rien s’il arrive après la bataille. En général, une fois que votre adversaire a résolu un planeswalker ou bien une pompe éthérique modèle, il est un peu tard pour contrer. Mais avec Refus, vous pourrez toujours contrecarrer leurs capacités activées: sans être aussi efficace que de les contrecarrer, cela reste un plan B très appréciable, qui apporte une flexibilité inédite pour ce type de carte.

3-Boa Sinueux

C’est un peu moins glamour qu’avec le Gardien Felidar, mais, en plus de ses stats respectables le Boa Sinueux, lui aussi, est en mesure de générer des combos assez puissantes pour générer un deck agressif des plus menaçants. Un dictionnaire ne suffirait pas à lister toutes les options, mais en voici une, toute simple, qui devrait vous faire comprendre ou je veux en venir: si vous jouez le Boa tour 2, puis Rishkar, renégat de Peema, au tour 3, vous vous retrouvez «tout simplement» avec une 4/5, une 4/4, et la capacité de produire 6 manas dès le quatrième tour. Tout cela en ne jouant que deux cartes, qui plus est deux cartes qui sont tout à fait honorables prises individuellement. Ce mélange de solidité et de synergie est en général le signe qu’il y a une piste à creuser…

2-Poussée Fatale

Soyons clair: je pense que Poussée Fatale est le deuxième meilleur anti-créature de Magic, juste après Retour au pays. Pour seulement un mana, et en éphémère, il vous débarrassera de n’importe quelle menace dans les deux premiers tours, ce qui est déjà en soi exceptionnel. Mais si vous parvenez en plus à activer la révolte, alors vous pourrez tuer environ 90% des créatures qui vous seront présentées sans donner la moindre compensation à l’adversaire.

En standard, il faudra bosser un peu pour y parvenir, mais le matériel nécessaire est bien présent, avec notamment les indices de l’édition Ténèbres sur Innistrad, et le jeu en vaut la chandelle. Mais dans les formats plus anciens, et tout particulièrement en Modern ou les fetchlands (comme Delta Pollué) sont omniprésents et ou les créatures les plus puissantes coutent de toute façon un ou deux manas, alors la Poussée Fatale est tout simplement le meilleur sort de sa catégorie, et d’assez loin à vrai dire. Quand je vous disais que l’extension est puissante…

1-Tezzeret le Conspirateur

Je vais vous faire un aveu: je n’ai aucune idée d’à quel point le nouveau Tezzeret est puissant, parce que sa première capacité est très délicate à évaluer. Elle ne l’aide absolument pas à se protéger, et son impact semble à vrai dire des plus limités. Oui, mais...regardez mon numéro 2 de ce top: quelle carte pourrait mieux interagir avec le nouveau planeswalker? En réalité, la séquence «toute bête» qui consiste à jouer Tezzeret au tour 4, l’amener à 6 de loyauté avec son +1, et de le protéger avec Poussée Fatale, me semble faire de Tezzeret le Conspirateur le planeswalker à quatre manas le plus aisément susceptible de toucher le champ de bataille pour ne plus jamais le quitter. Alors même s’il n’a ni le punch d’un Gidéon, ni un ultimate aussi puissant que Chandra, je pense que le grand méchant de l’histoire a le cuir suffisamment dur pour qu’il faille lui donner sa chance.

Latest Les Français parlent aux Français Articles

Les Francais parlent aux Francais

10 Juillet 2017

L'Âge du draft by, Timothée Simonot

Avant que Nicos-Bolas ne détruise tout sur son passage, un week-end draft vous est proposé dans toutes les bonnes boutiques pour explorer plus en détail l'extension L'Âge de la Destructio...

Learn More

Les Francais parlent aux Francais

4 Juillet 2017

Mon Top 5 des cartes de « L'Âge de la Destruction » by, Rémi “RAPDel” Delorme

Salut les Jobars! Ici RAPDel, j'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui, aux portes de la sortie officielle de l’édition «L'Âge de la Destruction», je vous propose de faire un tour d'hor...

Learn More

Articles

Articles

Les Français parlent aux Français Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All