Introduction à la base de mana, deuxième partie

Posted in Magic Academy on 24 Février 2007

By Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy !

Cette semaine, nous allons continuer de détailler l'aspect de construction de deck qu'on appelle la base de mana, mais cette fois, nous allons nous concentrer sur les terrains non-base, l'accélération et les filtres. Allez donc lire la Première partie si vous l'avez manquée.

Terrains non-base

Quicksand

Les terrains peuvent être classés sur une échelle selon la quantité de couleurs qu'ils produisent : aucune, une couleur, deux, ou toutes. Toutes ces catégories, à l'exception de la monochrome (et même certains d'entre eux le sont) sont des terrains non-base.

Incolore uniquement : (Sables mouvants) Comme les terrains de base sont les terrains par défaut, si un terrain produit uniquement du mana incolore, attendez-vous à ce qu'il ait une capacité supplémentaire. Si votre base de mana produit plus de mana coloré que nécessaire (c'est souvent le cas dans les decks monocolores utilisant uniquement des terrains de base), il peut être bon d'incorporer quelques terrains incolores avec des capacités intéressantes.

Dans un autre cas de figure, votre base de mana est peut-être trop juste, mais la capacité d'un terrain incolore peut s'avérer particulièrement utile dans votre deck. Vous pouvez alors y incorporer quelques terrains incolores et ajouter d’autres terrains, échanger certains contre d'autres qui produisent plus de mana, ou utiliser une combinaison des deux.

Une couleur : (Forêt) Ce sont presque exclusivement des terrains de base, et nous les avons détaillés la dernière fois. Les terrains de base sont le standard à partir duquel on mesure les autres terrains.

Forest

Les decks de formats complexes ont tendance à utiliser plus de terrains non-base que les decks de format simple pour de nombreuses raisons, l'une d'elles étant qu'il y a plus de cartes à leur disposition.

Deux couleurs : (Forêt de Karpluse) Les terrains bicolores (souvent appelé aussi multicolores) produisent le double de types de mana qu'un terrain de base. En échange contre cette versatilité, il est assez courant que des blessures soient infligées, ou qu’une pénalité de temps soit possible. Parfois, un terrain multicolore arrive en jeu engagé ou il a une fréquence d'engagement irrégulière.

En règle générale, les terrains multicolores sont excellents. Ils sont omniprésents en format Construit. Leur capacité à faciliter des stratégies multicolores puissantes et versatiles (en assurant le lancement de sort malgré des exigences de couleur importantes) compense généralement les quelques blessures qu'ils infligent.

Même dans des decks bicolores moins exigeants, on utilise souvent des terrains multicolores, quelques blessures valant généralement le coup d’éviter d'avoir des cartes coincées dans votre main à cause d'un entubage de mana.

Karplusan Forest

Ceci dit, il y a un équilibre à maintenir, et vous ne voulez pas exagérer vos proportions. C'est particulièrement vrai pour des decks qui utilisent leurs points de vie comme ressource de survie en début de partie (principalement les decks Combo et Contrôle). Pour les decks Agros, c'est moins un problème.

Toutes les couleurs : (Cité d'airain) Les terrains qui produisent toutes les couleurs de mana sont aussi des réguliers du format Construit, mais ils ne sont pas aussi présents que les terrains bicolores. C'est tout simplement parce qu'ils ont des inconvénients plus gênants. Sauf si un deck multicolore est particulièrement exigeant, un mélange de terrains bicolores est toujours suffisant.

Un deck principalement mono ou bicolore, avec plusieurs soupçons d'autres couleurs représente une dynamique de jeu courante qui utilise les terrains procurant toutes les couleurs. Ils sont aussi utiles quand leur inconvénient spécifique est neutralisé par un certain type de deck (par exemple, une Mine de gemmes dans un deck qui ne compte pas jouer des sorts pendant plus de trois tours !) Ils sont aussi valables en roue de secours en plus d'une base de mana solide dans un deck particulièrement exigeant (comme le deck Greater Gifts de Frank Karsten, qui utilisait superbement deux Ponts de glace de Tendo).

Comment procéder avec les terrains multicolores ? Autrement dit, considère-t-on un terrain multicolore comme une forêt, une montagne ou comme les deux ? En règle générale, on les compte comme deux terrains. Si vous échangez une montagne () contre un Terrain de prédilection ( + ), ça équivaut un peu à rajouter une forêt. Si vous échangez une montagne et une forêt ( + ) contre deux Terrains de prédilection (+, +), c'est l'équivalent d’un montagne et d’une forêt. Ainsi, les terrains multicolores nous permettent d'augmenter notre soutien couleur et ses proportions, tout en gardant le contrôle d'un nombre raisonnable de terrains.

City of Brass

Qu'est-ce qui motive la quantité de terrains multicolores utilisés ? Autrement dit, pourquoi choisir quatre Forêts de Karpluse et quatre Terrains de prédilection, et aucune Cité d'airain ?

Il faut d'abord réfléchir à ce qui est nécessaire et raisonnable. Sans entrer dans des considérations mathématiques pour l'instant (la plupart des joueurs le savent d'instinct de toute façon), combien de mana de chaque couleur faut-il utiliser pour pouvoir lancer régulièrement nos sorts ? Je dirais, dans le cas qui nous concerne, qu'il faut 17 manas rouges et 15-16 manas verts. Nous voulons jouer nos cartes à double mana coloré régulièrement en début de partie. Le Fourneau de Rajh, avec ses trois manas rouges, est particulièrement exigeant et il faut décider ce que nous voulons en faire. La semaine dernière, avec ces mêmes cartes, nous avions joué 13 montagnes (13 manas rouges) et 12 forêts (12 manas verts). Les terrains multicolores nous permettent de modifier ces quantités en fonction de leur nécessité.

Il faut ensuite réfléchir à la qualité des terrains disponibles. Les terrains multicolores sont de qualité très variable. Dans un deck rouge/vert tout simple, la Forêt de Karpluse est bien meilleure qu'une Cité d'airain. Supposons que nous déterminions que, selon la quantité de mana qui nous paraissait parfaite, nous ayons besoin de si terrains multicolores rouge/vert. Comme la Forêt de Karpluse et le Terrain de prédilection sont des possibilités raisonnables, nous pouvons décider d'en prendre la quantité maximale et d'en jouer 8. Mais le saut menant au terrain multicolore de qualité suivant, la Cité d'airain, est assez important pour nous indiquer qu'il vaut mieux s'en arrêter là.

Un troisième élément à prendre en considération, c'est la constitution de votre deck. De quoi faut-il faut tenir compte quand vous évaluez le mana nécessaire pour votre deck ? Dans celui qui nous préoccupe, il y a deux éléments principaux dont il faut tenir compte : le Dragon rajhi et les Elfes de Llanowar, qui nous nous indiquent de jouer plus de montagnes et moins de forêts, respectivement.

Accélération

Rampant Growth

L'accélération fait référence à la production de mana qui peut se faire à une vitesse supérieure à +1 par tour (c'est à dire, supérieure à jouer un terrain à chaque tour). En général, les sorts d'accélération de mana sont non-terrain, et cela signifie qu'ils nécessitent une quantité initiale de mana pour être utilisés ; on ne peut pas les compter comme des terrains supplémentaires, mais ils affecteront votre décompte de terrains.

Artefacts, enchantements, recherche de terrain : (Pierre de Guermont, Luxuriance, Croissance luxuriante) Tous ces accélérateurs fonctionnent de façon similaire, et ils sont généralement tous aussi efficaces. Ce n’est pas toujours le cas des autres types d’accélérateurs, qui peuvent êtres souvent détruits avant d'être utilisés, ce qui ne vous facilite pas la mise en jeu de vos sorts. Ces types d'accélérateurs, eux, n’ont pas ce problème car les cartes qui les détruisent ne sont pas souvent représentées dans les decks, ou si elles y sont, elles restent en quantités limitées.

Créatures : (Arbre de l'Utopie) Les créatures, en revanche, sont des accélérateurs de mana moins fiables. Ce sont les cibles principales des sorts de retrait en début de partie.

Rites (Chant bouillonnant) Les rites sont des sorts qui fournissent une poussée de man unique, généralement, ce sont des rituels et des éphémères, mais je suppose qu'une carte comme le Slivoïde fondamental peut être considérée comme un rite, et que c'est aussi le cas de certains terrains comme la Crevasse géothermique.

Seething Song

Les rites sont des formes assez pures d'accélération dans le sens où elles n'ont que des effets mineurs sur votre base de terrains. L'objectif de votre base de mana est de lancer régulièrement vos sorts, et les rites ne vous permettent de le faire que pendant un seul tour. Ceci dit, jouer des rites d'une couleurs peut vous permettre d’utiliser moins de terrains malgré la présence de quelques sorts chers (comme vous n'avez plus besoin de terrains plus tôt dans la partie, ayant du mana supplémentaire pour ces cartes), et vous permettre de réserver moins de mana à une couleur si ce rite la fournit (par exemple, le Chant bouillonnant nous permettrait de jouer moins de montagnes pour soutenir le Fourneau de Rajh).

Terrains : (Brisants du navire de l'effroi) Une poignée de terrains peuvent être considérés comme des accélérateurs. En plus de la Crevasse géothermique déjà mentionnée, il y a aussi des terrains de stockage -- des terrains sur lesquels vous pouvez investir du mana pour en produire une grosse quantité pendant un tour. Ces terrains peuvent vous faciliter le soutien de sorts extrêmement dépendants de mana (Brasier ou Gigatorpeur), mais ce sont presque des terrains incolores en début de partie.

Comme pour les terrains multicolores, l'accélération est très répandue en format Construit. Même si au bout du compte, cela signifie jouer moins de cartes à capacités et plus de cartes dédiée à la production de mana, jouer des sorts puissants plus tôt dans la partie est toujours très avantageux.

Dreadship Reef

Il est très rare qu'une carte procure suffisamment d'accélération de mana pour compenser un terrain dans une base de mana. Autrement dit, jouer 4 Pierres de Guermont vous permettra peut-être de jouer 2 terrains de moins seulement. Dans certaines circonstances, jouer 4 rites pourra vous permettre de retirer un terrain. Ces cartes nécessitant des terrains pour être jouées (et, dans le cas des créatures, elles sont plus vulnérables que des terrains), en supprimer trop pourrait avoir la fâcheuse conséquence de bloquer ces cartes dans votre main.

Cependant, jouer plusieurs accélérateurs permet aussi de rendre l'utilisation de sorts chers plus raisonnable. Par exemple, si vous aviez un deck avec 4 Guivres voraces et 26 terrains, et que vous retirez 2 terrains et 2 autres sorts pour les remplacer par 4 Elfes de Llanowar, cela rendrait les Guivres voraces plus faciles à jouer.

L'accélération de mana affecte de manière importante votre courbe de mana. Prenons l'exemple d'un deck avec 8 créatures à un mana, 8 à deux manas, 8 à trois manas et 8 à quatre manas. Si j'y ajoute 4 Pierres de Guermont, j'en piocherai une dans ma main de départ la moitié du temps, en théorie. Cela veut dire que la moitié du temps, je pourrai la jouer au tour deux, ainsi qu'une créature à trois manas, ou encore mieux, une créature surpuissante à quatre manas au tour trois. En tenant compte de cela, je vais orienter mon deck en y incorporant plus de créatures à quatre manas et moins à trois manas (nous sauterons ce tour très souvent). Cela fonctionne dans les deux sens ; si je sais que mon deck a besoin de plusieurs créatures à quatre manas et qu'il n'a aucune créature à trois manas, je vais y ajouter de l'accélération.

Filtres

Les filtres font référence aux sorts de sélection de mana. Ce terme s'applique aussi souvent aux terrains multicolores (comme l'Immensité terramorphe) ; il se recoupe donc avec notre première catégorie.

Lay of the Land

L'utilisation du filtre pur (Disposition du terrain) est généralement marginale, souvent remplacée par des filtres qui sont un effet secondaire de certains sorts d'accélération. Non seulement elle trouve un terrain supplémentaire, la Croissance luxuriante trouve la couleur de terrain dont nous avons besoin.

Comment les filtres affectent-ils notre base de mana ?

 

  • Ils nous font dédier plus de terrains à la couleur des sorts de filtre. Tant qu'on peut jouer les sorts de filtre d'une certaine couleur, ils peuvent être utilisés pour trouver l'autre couleur.
  • Le filtre a un lien très naturel avec l’accélération. Les decks qui nécessitent une accélération sont généralement plus capables de soutenir plusieurs couleurs grâce à l'effet secondaire de filtrage. Comme les sorts d'accélération/de filtre ne sont généralement pas joués pendant les premiers tours, les couleurs qu'ils soutiennent devraient utiliser des cartes qui coûtent un peu plus cher.
  • Les sorts filtreurs, notamment ceux qui permettent de chercher du mana, facilitent l'utilisation des soupçons de couleur à un terrain (exemple, 4 Croissances luxuriantes, 4 Étendues de l'utopie et une île peuvent fonctionner comme si vous aviez 9 îles). Avec des soupçons aussi minimes, vous devrez jouer des cartes qui seront suffisamment puissantes pour justifier leur utilisation, si possible en vue d'une utilisation après le tour quatre, parce que de toute façon, vous ne pourrez pas les lancer avant. Les sorts de soupçon doivent aussi utiliser peu de mana coloré, parce qu'il est plus difficile d'obtenir deux terrains spécifiques qu'un seul.
  • Bien entendu, les filtres rendent les demandes de couleur plus faciles à satisfaire en règle générale. Surtout en ce qui concerne les sorts chers, la Croissance luxuriante est presque aussi bonne que le terrain qu'elle trouve. Par exemple, si vous avez l'intention de ne jouer que des montagnes ou presque pour lancer des sorts chers tels que le Dragon shivân avec une Croissance luxuriante, vous pouvez compter cette dernière comme une montagne en termes de mana coloré (mais pas comme terrain, relisez ce que nous avons étudié ci-dessus).

Maintenant que nous avons sorti toute la quincaillerie, retrouvez-moi la semaine prochaine et nous verrons étape par étape comment créer une base de mana.

Jeff

Latest Magic Academy Articles

Daily MTG

4 Août 2007

Assimilation by, Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Comme il s'agit de la 49ème et dernière semaine de Magic Academy, il est temps pour nous de revoir tout ce que nous avons appris cette dernière ann...

Learn More

Daily MTG

28 Juillet 2007

Introduction à l'innovation by, Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Cette semaine, nous allons étudier quelques méthodes courantes permettant de revigorer des stratégies familières. L'innovation est un thème récurren...

Learn More

Articles

Articles

Magic Academy Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All