Jouer une partie

Posted in Magic Academy on 30 Juin 2007

By Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Aujourd'hui, nous allons étudier l'acte de jouer une partie.

Magic est un jeu vaste et complexe. Pour vous simplifier la vie et vous aider à vous améliorer, il est important de concentrer et d'organiser votre approche d’une partie.

Lay_of_the_Land

Détaillez-la : Vous regardez votre main de sept cartes et la course commence. Le premier tour est généralement très simple : vous jouez un terrain et peut-être un petit truc, et vous passez le tour. Mais après ça, c'est une déferlante ; chacun des tours suivants devient progressivement plus compliqué jusqu'à ce que vous vous retrouviez enlisé jusqu'aux genoux dans la situation de jeu. Avec un démarrage aussi désarmant, il est facile de se laisser submerger.

C'est pour cela que je vous recommande d'aborder la partie tour par tour. Jouer toute une partie à la perfection est un objectif ambitieux. Jouer un tour à la perfection est un exercice bien plus raisonnable. Bien sûr, vous devez quand même garder en tête l'intégralité de la partie et vos stratégies à long terme, mais utilisez le tour comme unité pour les réévaluer régulièrement.
Quelques détails à prendre en considération :

  • Comment la partie a-t-elle évolué depuis le dernier tour ? Comment cela affecte-t-il les stratégies à court et à long terme ?

  • Quelles sont vos options pour ce tour ? Laissez de côté celles qui vous paraissent immédiatement inférieures.

  • Si vous attaquez, comment votre adversaire bloquera-t-il ? Avez-vous quelque chose à accomplir absolument ce tour-ci ? Cela réduira vos options.

  • À quoi la table ressemblera-t-elle au prochain tour ?

  • Votre adversaire semble-t-il préparer quelque chose de louche ? Qu'en pensez-vous ?

  • Pouvez vous le bluffer en en tirant quelque avantage ?

Ceci vous aidera aussi dans votre analyse. Si vous réfléchissez à une ancienne partie désastreuse pour vous, quand exactement a-t-elle chaviré dans l’horreur ? Vous pourrez reconnaître facilement vos mauvaises décisions et vos erreurs de raisonnement.

Cela vous aidera aussi à générer les tours de fin de partie plus complexes, ayant une meilleure image mentale de la situation.

Sauf si vous êtes un joueur de cette classe, évitez les emballages de chewing-gum pour représenter vos jetons.

Soyez organisé : La représentation de votre jeu sur la table est particulièrement importante. Soyez organisé. Rangez bien vos cartes et assurez-vous qu'elles soient clairement engagées quand vous les utilisez ; ayez aussi un rappel visuel de votre total de point de vie et utilisez des jetons dignes de ce nom (qui peuvent représenter des créatures engagées et qui ne peuvent pas être confondus avec des créatures ayant la mue). Faites tout votre possible pour toujours avoir un visuel représentatif de la situation. Une table mal organisée pourrait vous conduire à faire des erreurs de gestion de vos atouts.

Exemple : Vous oubliez que votre emballage de chewing-gum représente un jeton d'éléphant et du coup, vous ne bloquez pas une créature dangereuse.

Ne vous déconcentrez pas : Vous avez fait une erreur ? Ne vous mettez surtout pas martel en tête. Préoccupez-vous plutôt d'éviter les prochaines !

Pas de chance ? N'y pensez pas et concentrez-vous sur gagner la partie !

Une super pioche et votre adversaire est sous pression ? Achevez-le ; ne lui laissez pas l'occasion de jouer une séquence de cartes qui pourrait faire basculer la partie à son avantage !

Une mauvaise pioche et vous vous faites piétiner ? Accordez-vous au moins une chance, même si votre adversaire se retrouve du coup avec une main de terrains, ou qu'il pioche la bonne carte ! Parfois, prendre des risques en vaut la peine.

N'oubliez jamais votre objectif : Quel est l'objectif d'un match particulier ? Si c'est un tournoi, vous jouez pour gagner. Ceci motive un jeu impeccable et rythmé (autrement dit, qui ne traîne pas en longueur).

Si vous voulez apprendre à jouer contre un autre deck, jouez méticuleusement et ne faites pas attention à la durée. Prenez tout votre temps. Autorisez-vous ou non à revenir sur vos décisions de jeu selon les cas.

Si vous voulez comprendre rapidement comment fonctionne un affrontement particulier, jouez rapidement. Autorisez-vous à revenir sur vos décisions pour faciliter un jeu rapide sans risquer des erreurs de jeu accidentelles importantes. Dans ce cas précis, votre but est d'avoir une approche générale du déroulement d'un affrontement avec un échantillonnage de situations le plus vaste possible.

Exemple : Vous voulez savoir comment un nouveau deck se comporte en général contre un deck brûlure typique. Plutôt que prendre des décisions de dernière minute et stresser en tournoi, vous faites 10 parties rapides. Si vous n'en gagnez qu'une, il est clair que votre deck a besoin d'être peaufiné, et vous pourrez vraisemblablement déterminer aussi quels secteurs ont besoin d'être renforcés.

Analysez vos parties : Pour vous améliorer, il est important d'analyser vos parties (surtout celles que vous avez perdues). Jouer une partie normale à la perfection est un véritable accomplissement, il y a donc toujours matière à améliorer votre technique.

Revivez la partie dans votre tête. Quelles ont été les décisions les plus difficiles ? Quel a été le tournant décisif de la partie ? Déterminez quelles ont été vos erreurs. Votre objectif n'est pas d’éviter de refaire les mêmes erreurs (les situations sont souvent différentes), mais de corriger de mauvaises décisions qui sont applicables de manière plus générale. Même s'il est bien de savoir quelle était l'erreur , il est plus important de découvrir pourquoi vous l'avez faite.

En jeu, dans le feu de l’action, vous n'avez pas toujours le temps de vous préoccuper des détails. Alors prenez si possible des notes pour réévaluer plus tard une situation spécifique, ou pour que quelqu'un réponde à vos questions.

Si vous vous faites éclater en paquet scellé, demandez à un joueur plus expérimenté ce qu'il pense de vos choix.

Pour résumer, il est important de toujours chercher à améliorer votre jeu.

Exemple : Vous perdez de justesse un match en Paquet scellé. Après coup, vous réalisez que l'Archivist (Archiviste) qui vous a donné tant de fil à retordre aurait pu être balayé par le Shock (Choc) que vous avez utilisé sur Grizzly Bears (Grizzlis) pour permettre à un Viashino Warrior (Guerrier viashino) de survivre au tour précédent. Peut-être devriez-vous modifier votre jeu pour utiliser les sorts de retrait de façon plus raisonnée ?

Archivist
Shock
Grizzly Bears

Entraînez-vous au format : il est important d'avoir beaucoup d'heures de vol dans le format que vous jouez. Cela vous permet de vous familiariser avec les stratégies classiques du format, et de savoir reconnaître les indices tactiques les plus importants. Si votre adversaire effectue une attaque qui vous paraît étrange compte tenu des autres possibilités de jeu, vous devriez pouvoir établir dans votre tête une liste des cartes qu’il pourrait avoir en main.

Exemple : Dans une partie en format Limité Bloc Time Spiral (Spirale temporelle), votre adversaire vous attaque avec quatre créatures, dont l'Utopia Mycon (Mycon d'utopie) à 0 de force, en gardant trois manas verts à sa disposition. Comme vous connaissez le format sur le bout des doigts, vous savez qu'il est fort probable qu'il vous réserve un Strength in Numbers (L'union fait la force).

Utopia Mycon
Strength in Numbers

Connaissez votre deck : Avant de commencer une partie, assurez-vous de connaître parfaitement les cartes qui sont incluses dans votre propre deck. En format Construit, vous obtiendrez généralement cette connaissance quand vous construirez et peaufinerez votre deck. Quel que soit le cas, il est important de pouvoir dresser de mémoire une liste des cartes de votre deck (pour les tournois, au moins).

Amrou Scout

En format Limité, cela voudra dire que vous devrez étudier votre deck pendant quelques minutes avant de vous installer à la table. Connaître le contenu de votre deck vous permet de calculer la quantité exacte de pioches intéressantes dans votre deck dans une situation donnée. Cela peut aussi vous renseigner sur certaines des actions spécifiques de la partie (par exemple, les rebelles que vous pourriez chercher si vous gardiez du mana en réserve pour une Amrou Scout (Éclaireuse amroue).). Savoir ce que contient votre deck est aussi important pour vos plans à long terme en fonction de la situation actuelle.

Exemple : Au Pro Tour-Nice '02, en jouant pour le Top 8, Jeff Fung a dû choisir entre deux actions, cherchant à déterminer laquelle lui donnerait plus de possibilités. Après une évaluation rapide de son jeu, il a pensé que chaque carte lui donnerait lui donnerait uniquement une pioche potentielle lui permettant de gagner la partie. En fin de compte, il n’a pas choisi la carte qui lui aurait donné en fait une possibilité de pioche gagnante supplémentaire… celle qu’il a piochée. Oops !

Faites attention aux informations cachées : Dans Magic, comme au poker, l'information cachée joue un rôle important. Au poker, c'est un aspect plus central du jeu. Dans Magic, l'importance de l'information cachée est parfois masquée par des tables compliquées et déjà très exigeantes. Ainsi, les joueurs sont parfois moins prudents avec les cartes qu'ils ont en main. Si vous faites des efforts d'observation, vous parviendrez peut-être à deviner les pensées de l'adversaire et identifier des cartes qu'il aura potentiellement en main. De même, il est important de masquer votre comportement le plus possible pour éviter qu'il fasse de même avec vous. L'information cachée est difficile à gérer mais au bout du compte, elle a beaucoup de valeur.

Exemple : Votre adversaire pioche sa carte pour le tour, et il consulte immédiatement son cimetière. Préparez-vous à un effet de récursion.

Cabal Therapy

Évaluez le climat de la partie : Certaines tactiques sont toujours avantageuses, mais d'autres ne le seront que dans des situations bien particulières. Ne vous laissez pas gagner par la routine, et cherchez toujours des approches non-conventionnelles.

Exemple : Généralement, vous jouez Cabal Therapy (Thérapie de la Coterie) au tour un. Cependant, votre adversaire joue un terrain qui laisse penser qu'il utilise un deck que vous ne connaissez pas. Vous décidez d'attendre d'obtenir plus d'informations avant de jouer la Thérapie.
C'est tout pour cette semaine ! Retrouvez-moi la semaine prochaine ; nous essaierons quelque chose d'un peu... différent…
Jeff

Latest Magic Academy Articles

Daily MTG

4 Août 2007

Assimilation by, Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Comme il s'agit de la 49ème et dernière semaine de Magic Academy, il est temps pour nous de revoir tout ce que nous avons appris cette dernière ann...

Learn More

Daily MTG

28 Juillet 2007

Introduction à l'innovation by, Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Cette semaine, nous allons étudier quelques méthodes courantes permettant de revigorer des stratégies familières. L'innovation est un thème récurren...

Learn More

Articles

Articles

Magic Academy Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All