S'opposer au contrôle

Posted in Magic Academy on 2 Juin 2007

By Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Cette semaine, nous allons étudier les stratégies les plus courantes et les plus efficaces utilisées contre le deck de type Contrôle.

Le deck Contrôle évite la course et tente de ralentir la partie en mettant en place un plan de jeu à l'usure. Quand le plan est exécuté, il rentabilise ses cartes plus lentes, mais aussi plus puissantes.

Jouer contre un deck Contrôle, ce peut être très frustrant ; il est fort possible que vous soyez contraint de jouer la majorité de la partie selon les termes de l'adversaire. C'est particulièrement vrai si vous jouez exactement comme il l'a prévu. Certaines approches stratégiques fonctionnent mieux que d'autres pour vaincre les decks Contrôle, surtout quand on tient compte du fait que les parties durent suffisamment longtemps pour vous permettre des manœuvres différentes.

Pour référence, dans son introduction à la construction de cet archétype, Ben Rubin nous donne cette liste en exemple :

Contrôle Quasi-classique bleu-blanc, première version

Download Arena Decklist

Stratégies anti-contrôle générales

Il existe deux approches de jeu anti-contrôle. La première est ‘en jeu’ : vous faites pour le mieux avec ce que vous avez. La deuxième est la préparation : vous construisez votre deck ou votre réserve pour résister aux stratégies de contrôle. Ces deux méthodes sont aussi importantes l’une que l’autre.

En jeu

Utilisez son étape de fin de tour : Le meilleur moment pour chercher des noises au deck Contrôle (en jouant un sort contentieux), c'est le plus souvent pendant l'étape de fin de tour de l'adversaire. Comme son deck a tendance à dépendre des éphémères, l'étape de fin de tour est un point faible. Pourquoi ? C’est très simple : s'il dépense du mana pendant cette étape pour répondre, il sera à votre merci une fois que vous aurez dégagé.

Fact or Fiction
Exemple : Vous avez Fact or Fiction (Fait ou fiction) et Shivan Dragon (Dragon shivân) en main. Votre adversaire a 4 Islands (îles) en jeu. Vous jouez le Shivan Dragon (Dragon shivân). Il lui lance Cancel (Révocation). Au prochain tour, vous dégagez et vous jouez Fact or Fiction (Fait ou fiction). Il lui lance Cancel (Révocation). Meilleure stratégie : Vous passez le tour. Pendant l'étape de fin de tour de votre adversaire, vous jouez Fact or Fiction (Fait ou fiction). Il lui lance Cancel (Révocation). Vous dégagez et vous jouez le Shivan Dragon (Dragon shivân). Il se résout.

Surcharge de son mana : Une variation sur ce thème est applicable quand vous devez choisir entre jouer une carte tout de suite (face à un contresort potentiel ou certain) ou attendre plus tard dans la partie. Si vous avez plus de terrains que votre adversaire, que vos sorts sont moins chers que ses contresorts, ou encore que (comme ci-dessus) vous avez des éphémères à jouer pendant son étape de fin de tour, il peut valoir le coup de garder des menaces en main jusqu'à ce que leur nombre excède le nombre de solutions que l'adversaire peut payer, qu'il les aient en main ou non.

Exemple : Votre adversaire a deux points de vie mais il a 6 Islands (îles) en jeu et une main pleine. Vous piochez 3 Volcanic Hammers (Marteaux volcaniques) d'affilée, et vous les jouez à mesure que vous les piochez. Chacun d'eux subit un Cancel (Révocation). Meilleure stratégie :Vous gardez vos Marteaux volcaniques en main et vous les jouez en même temps. Les deux premiers subissent un Cancel (Révocation), mais le troisième se résout parce que votre adversaire est à cours de mana.

Évitez de tomber dans le panneau : Jouez intelligemment. Beaucoup de decks Contrôle utilisent des cartes de retrait de masse comme Wrath of God (Colère de Dieu) pour stabiliser le jeu. Soyez prudent si vous pensez que votre adversaire a ce type de carte dans son deck.

Exemple : Vous avez deux Kird Apes (Gorilles beringeï) en jeu. Pendant votre quatrième tour, vous avez le choix entre jouer Rumbling Slum (Quartier insalubre grondant) et Lightning Blast (Salve d'éclair). Si vous êtes certain que votre adversaire ne joue pas de retrait de masse, jouer le Quartier insalubre est probablement la meilleure solution. Si vous pensez qu'il y a un risque, mieux vaut patienter.

Kird Ape
Rumbling Slum
Lightning Blast

Réfléchissez en fonction de cartes spécifiques : Les longues parties de contrôle vous donnent plus de temps pour glaner des renseignements et plus d'occasions de les utiliser à votre avantage. Si vous savez quelles cartes votre adversaire joue, ou si vous devinez ce qu'il a en main, tenez compte de ces renseignements dans votre tactique de jeu.

Exemple : Votre adversaire a joué Mana Leak (Fuite de mana) au tour deux. Vous piochez un Shivan Dragon (Dragon shivân) et vous avez 8 Mountains (montagnes) en jeu et une supplémentaire dans votre main (vous en avez déjà joué une ce tour-ci). Votre adversaire a deux cartes en main (et vous pensez que l'une d'elles est probablement Mana Leak (Fuite de mana)). Mieux vaut attendre le prochain tour pour jouer le Shivân.

Shivan Dragon
Mana Leak

Prenez des blessures pour acquérir l'avantage : Comme un deck Contrôle a des capacités de course limitées s'il ne vous reste plus beaucoup de points de vie, vous pouvez choisir de subir plus de blessures si cela vous permet de gagner l'avantage.

Exemple : Face à un deck agro, vous devriez hésiter à jouer City of Brass (Cité d'airain), même pour jouer un sort de valeur à un moment favorable. Face à un deck Contrôle, vous aurez tendance à l'utiliser au moment le plus approprié, sans vous préoccuper de l'aspect blessures.

Préparation (construction de deck) :

Utilisez l'interruption : L'interruption est particulièrement efficace contre les stratégies de contrôle. Non seulement elle est bonne en début de partie (pour profiter de la faiblesse du deck et utiliser au mieux le début de la partie), mais elle est aussi bon marché et efficace en fin de partie (quand vous pouvez la stocker pour surcharger ses défenses). L'interruption comprend : les sorts de destruction de terrain (Stone Rain (Pluie de pierres)), les sorts de défausse, surtout quand ils sont spécialisés (Coercion (Coercition)), et vos propres contresorts (Mana Leak (Fuite de mana)).

Quand les joueurs ajoutent de l'interruption à leur deck, c'est pour les matchs opposant Contrôle et combo.

Exemple : Vous jouez deux Kird Apes (Gorilles beringeï) et vous attaquez votre adversaire, qui chute à 12 points de vie. Il joue Wrath of God (Colère de Dieu). Vous jouez Mana Leak (Fuite de mana).

Utilisez des menaces résistantes : Les decks Contrôle évitent la course et y préfèrent le jeu à l'usure. Utilisez des menaces qui résistent à l'usure, qui ne rapportent rien à l'adversaire ou qui sont difficiles à retirer de la partie. Tout dépend des réponses spécifiques utilisées par le deck Contrôle. Parmi les choix les plus fréquents, on trouvera : les créatures qui ne peuvent pas être ciblées ou contrecarrées, les créatures qui tirent un avantage de leur destruction, et les cartes qui peuvent revenir en jeu ou vous procurer l'avantage des cartes, même depuis le cimetière.

Une fois de plus, les inconvénients de cartes impliquant que vous subissiez des blessures sont réduits quand vous jouez contre un deck Contrôle non-agro.

Exemple : Academy Ruins (Ruines de l'académie), utilisé en conjonction avec Triskelavus, défie un deck Contrôle en l'obligeant à gérer des grosses créatures non pas au moment où l'adversaire les pioche, mais à chaque tour.

Academy Ruins
Triskelavus

Évitez les cartes mortes : Ben Rubin explique qu'une des stratégies clés d'un deck Contrôle vise à rendre certaines cartes du deck adverse inutiles. Comme les decks Contrôle ont tendance à jouer peu de sorts de créature, des cartes comme Terror (Terreur) sont souvent inutiles contre eux ! Vous pouvez réduire cet avantage en évitant d'inclure dans votre deck des cartes qui sont faibles ou totalement inutiles contre eux.

Exemple : Terror (Terreur) est excellent contre un deck agro. Mortify (Mortification) n'est certes pas aussi intéressant contre un deck agro, mais s'applique mieux au contrôle.

Attaquez les points de pression : La nature d'un deck Contrôle est de répondre aux menaces de l'adversaire sur une période prolongée. Cette nature donne aux decks adverses la possibilité de mettre à exécution des stratégies à long terme (impliquant parfois plusieurs cartes) qui profitent des faiblesses du deck Contrôle. C'est surtout possible si vous connaissez à l'avance les caractéristiques du deck Contrôle que vous allez affronter.

Parfois, un deck Contrôle aura des faiblesses évidentes. Est-ce que Defense Grid (Grille de défense) joué tôt dans la partie pourra rendre tous ses contresorts inutiles ?

Gigadrowse
Exemple : Aux derniers Championnats du Monde, Makihito Mihara a eu tout le temps qu'il voulait pour mettre en place ses Dreadship Reefs (Brisants du navire de l'effroi) et ses Gigadrowses (Gigatorpeurs) face à son adversaire Contrôle. Cette combo s'est révélée mortelle dans ce match malgré l'étalage diversifiés de sorts réactifs du joueur Contrôle.

Stratégies spécifiques au type de deck

Agro face à Contrôle : Un deck agro veut terminer la partie ou blesser gravement son adversaire avant de risquer d'entrer dans un combat à l'usure.

Dans ce cas, vos tactiques doivent se concentrer sur rendre la stratégie de course plus robuste plutôt qu'essayer de rivaliser avec le deck Contrôle sur son propre terrain (à moins que le deck agro ait accès à des cartes d'usure très puissantes).

L'interruption anti-contrôle convient parfaitement à la conception naturelle du deck agro.

Parfois, l'agro blesse un adversaire Contrôle mais ne parvient pas à l'exterminer avant que celui-ci ne commence à prendre le dessus. Comme tuer le joueur Contrôle prend beaucoup de temps une fois qu'il domine la partie, il suffit de quelques cartes à blessures qui ne peuvent pas être contrecarrées (Urza's Rage (Rage d'Urza)) pour mettre au point un plan de contingence.

Les decks Contrôle doivent souvent utiliser leur mana agressivement pour contrer l'offensive des deck agros (par exemple, avec Wrath of God (Colère de Dieu)) en début de partie. Cela vous donne l'occasion de jouer des cartes exécutrices ou puissantes en défense (par exemple, Citadel of Pain (Citadelle de la douleur)).

Combo face à Contrôle : Sauf si un deck combo est assez rapide en pioche pour battre le deck Contrôle avant qu'il n'ait construit une défense suffisante (ce qui est rare), la bataille va certainement dépendre de l'inévitabilité. Si, pendant une longue partie, le joueur combo a une stratégie dominante, le joueur Contrôle est dans la situation peu enviable de devoir vaincre le joueur combo prématurément. Si au contraire, le joueur Contrôle a la stratégie dominante à long terme, le joueur combo doit forcer le passage de sorts importants malgré une interruption souvent redoutable.

Tous les decks Contrôle n'ont pas de contresorts ; certains dépendent principalement du retrait et de l'interruption noirs, par exemple. Les sorts piocheurs de cartes sont excellents en combo face à n'importe quel type de contrôle.

Mana Short
Une autre tactique anti-contrôle typique utilisée par les decks combo tire avantage des cartes telles que Mana Short (Pénurie de mana), qui peuvent être activées pendant l'étape de fin du joueur Contrôle et qui le rendent sans défense si elles se résolvent.

Contrôle face à Contrôle : Les miroirs Contrôle sont célèbres pour leur progression lente et méticuleuse.

Comme les parties sont interminables, et que les cartes des joueurs sont si réactives (au point d'encombrer la main), les sources de mana ont encore plus d'importance. Les sorts de pioche de terrain en masse et les sorts constructeurs de mana sont généralement excellents en miroir Contrôle.

Il est aussi important d'éviter de se faire endommager par certains sorts dévastateurs. Utiliser tout son mana pour Tidings (Nouvelles) peut avoir des conséquences navrantes si vous êtes frappé de plein fouet par Persecute (Persécution) ! Jouez prudemment, prenez uniquement des risques calculés, ou contentez-vous de renforcer doucement votre position pendant l'étape de fin de tour de votre adversaire.

L'inévitabilité (y compris la taille de la bibliothèque) est toujours à prendre en compte dans un miroir Contrôle. Visez à obtenir une stratégie dominante à long terme. Il est aussi primordial de savoir rationner vos menaces. Les deux decks contiendront plus de réponses que de menaces.

Une stratégie courante de réserve dans un cas de match miroir, c'est de s'orienter sur l'agro. Un adversaire mal préparé, coincé avec des cartes lentes et spécialisées en anti-contrôle, se fera rapidement laminer.

C'est tout pour cette semaine. On se retrouve la prochaine fois pour déterminer comment attaquer l'agro !

Jeff

Latest Magic Academy Articles

Daily MTG

4 Août 2007

Assimilation by, Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Comme il s'agit de la 49ème et dernière semaine de Magic Academy, il est temps pour nous de revoir tout ce que nous avons appris cette dernière ann...

Learn More

Daily MTG

28 Juillet 2007

Introduction à l'innovation by, Wizards of the Coast

Bonjour et bienvenue à Magic Academy ! Cette semaine, nous allons étudier quelques méthodes courantes permettant de revigorer des stratégies familières. L'innovation est un thème récurren...

Learn More

Articles

Articles

Magic Academy Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All