Allo la base

Posted in Making Magic on 15 Juin 2020

By Mark Rosewater

Working in R&D since '95, Mark became Magic head designer in '03. His hobbies: spending time with family, writing about Magic in all mediums, and creating short bios.

La semaine dernière, j’ai commencé à vous parler de l’Édition de base 2021, mais il y a bien plus à raconter. Je vais vous parler du reste de l’édition aujourd’hui et je ferai la preview d’un cycle intéressant de cartes rares, quelque chose qui va rendre heureux un certain groupe de joueurs.

Aujourd’hui je vais commencer par vous annoncer que quelque chose va finalement changer dans l’Édition de base 2021. Quelque chose que j’avais essayé de faire bouger presque depuis mes débuts chez Wizards. De quoi s'agit-il ? « Chien de chasse » va finalement être changé en « chien », et pas seulement pour cette édition. Ce changement va s’appliquer rétroactivement à toutes les cartes, et tous les chiens de chasse dans Magic deviendront donc des chiens. Comment en sommes-nous arrivés là ? Quelle bonne question que voilà.

Un chien vaut mieux que deux tu l’auras

Notre histoire débute en 1996. Je venais de commencer chez Wizards l’année précédente et nous étions en train de développer Tempête, la première extension pour laquelle je dirigeais la conception. J’y ai inclus trois chiens.

Elven WarhoundsMongrel PackWatchdog

Le Chien de garde était une créature-artefact et n’avait donc pas de type de créature à l’époque. (Voilà un combat que je n’allais remporter que quelques années plus tard. Vous pouvez en lire plus à ce sujet ici.) J’ai donné aux deux autres le type de créature « chien ». Cela a déclenché une vraie bagarre. Vous comprenez, jusque-là Magic n’avait publié que deux chiens :

Snow HoundGhost Hounds

Le Chien de chasse des neiges d’Ère Glaciaire et les Chiens de chasse fantômes de Terres Natales. Le Chien de chasse des neiges avait été publié avec le type de créature « chien ». Les Chiens de chasse fantômes avaient le type de créature « chien de chasse ». Tout le monde dans la salle s’accordait à dire qu’il était bête d’avoir quelques chiens avec le type de créature chien et d’autres avec le type de créature chien de chasse. Nous devions en choisir un. Le débat portait sur le choix « chien » ou « chien de chasse ».

Bill Rose était le grand défenseur du côté chien de chasse. Son argument était que chien de chasse - « hound » en anglais - faisait plus fantastique. Le Molosse Infernal (« Hell Hound » en anglais) était par exemple une créature populaire dans Donjons & Dragons. Il pensait qu’il était très important de tout faire pour rendre le jeu plus majestueux et moins banal. Son argument était que « chien » était très banal.

J’étais le défenseur du côté chien. Mon argument était que nous allions certainement faire de nombreux chiens au fil des ans. Les gens aimaient les chiens. Et il y avait beaucoup de chiens différents. Les chiens de chasse n’étaient qu’un petit sous-groupe de chiens. Il allait être bizarre d’avoir un chien qui n’était pas un chien de chasse identifié comme tel. (Pour l’anglais, il y a un contre-argument que « hound » est un synonyme de chien, mais je pense que mon argument tient quand-même. Il serait bizarre (NdT: pour un anglophone) d’appeler un caniche un chien de chasse.) Nous utilisons « chat » pour les chats, qu’il s’agisse de l’animal de compagnie ou des gros félins. Pourquoi ne pas utiliser « chien » pour les chiens ?

Je pensais vraiment détenir l’argument le plus convainquant. Je pensais que j’allais gagner. Mais ce n’était pas le cas. La majorité de l’équipe Magic R&D (Recherche et Développement), qui ne comportait à l’époque que cinq personnes (à plein temps - il y en avait d’autres qui avaient d’autres occupations, mais qui contribuaient également à Magic), se sont mis du côté de Bill, et les deux créatures dans Tempête sont devenues des chiens de chasse. Je ne me rappelle plus qui avait voté pour quoi à part Bill et moi, mais je me souviens d’un vote 3–2. Ça s’est donc joué à peu de choses.

J’étais franchement mécontent de cette décision (et je n’étais pas connu pour garder mes opinions pour moi) et c’était devenu un gag récurent au département R&D à chaque fois que nous imprimions un nouveau « chien de chasse ». Vous pouvez me voir faire référence à cette décision des années plus tard dans Unhinged, dans le texte d’ambiance de la carte B-I-N-G-O.

B-I-N-G-O

Je n’avais pas renoncé à ce combat. Les lecteurs fidèles savent qu’une de mes stratégies est la patience. Magic R&D évolue au cours du temps. Juste parce que les circonstances font qu’à un moment donné on est convaincu d’une chose, cela ne signifie pas que ce sera toujours le cas. J’ai donc pris mon mal en patience. De temps en temps je relançais l’idée de changer chien de chasse en chien, mais la réaction n’était pas celle qu’il me fallait pour aller plus loin. Mon idée ne suscitait pas l’intérêt tant espéré. Tout du moins jusqu’à ce qu’Erik Lauer rejoigne l’équipe R&D. Je savais pertinemment qu’il avait un faible pour les chiens. Dans Odyssée, j’avais créé un cycle de chiens spécifiquement pour Erik (à la demande de Randy Buehler — Randy et Erik sont de vieux amis).

  • 29777
  • Mad Dog
  • Patrol Hound
  • Filthy Cur
  • Phantom Whelp

Nous en avons parlé et il était d’accord avec moi que le type de créature devait être chien plutôt que chien de chasse. D’autres nous ont entendu en parler et ont manifesté leur soutien en faveur d’un changement. Fraichement motivé, j’en ai parlé à d’autres et j’ai trouvé encore plus d’alliés. J’ai fait les calculs et j’étais convaincu que j’avais cette fois-ci la majorité. Lors d’une réunion appropriée, je l’ai donc évoqué. Cette fois-ci j’avais la majorité. J’avais préparé un discours plein de passion. Maintenant, le changement allait enfin avoir lieu.

Malheureusement il y a eu comme un hic. Le problème était qu’au final la discussion ne tournait pas autour de la supériorité de chien ou chien de chasse (l’argument que je pensais pouvoir remporter avec l’équipe en présence) mais si c’était une bonne idée d’imposer un changement après tant d’années d’appellation chien de chasse. Oui, la plupart des personnes présentes en réunion étaient d’accord que chien était mieux, mais valait-il la peine de le changer maintenant après tant d’années ? Et pour cet argument je ne disposais pas de la majorité. (Je tiens à préciser que la plupart des décisions au sujet de Magic ne ne se décident pas à la majorité. En règle générale, la décision est la responsabilité d’une seule personne - ou parfois d’un groupe - qui écoute ce que d’autres ont à dire, puis arrive à une conclusion qu’il pense être dans le meilleur intérêt du jeu.)

Cet argument posait un problème, car il allait à l’encontre de ma stratégie d’être patient et d’attendre l’évolution du R&D. Chaque année, l’argument « il est trop tard pour changer chien de chasse en chien » devient automatiquement plus convaincant. Comment allais-je pouvoir remporter cet argument ?

Chose amusante, ça n’a pas été le cas. Il a maintes fois été évoqué qu’il y a des années nous avions fait une erreur et que nous aurions dû choisir chien plutôt que chien de chasse. (C’était souvent moi, mais pas seulement.) Tellement, qu’au R&D, cette gaffe était devenue une lapalissade. Quand Adam Prosak préparait l’édition et qu'il a réalisé qu’il allait inclure un thème de petits chiens, il s’est demandé si nous devions changer chien de chasse en chien. Il n’avait aucune idée de l’historique du combat que je viens de vous décrire. Pour lui c’était tout simplement un bon changement qu’on pouvait implémenter dans l’Édition de base 2021 et il a donc posé la question autour de lui. Personne n'a semblé s’en préoccuper et il a simplement effectué le changement.

Oui, chien de chasse est officiellement devenu chien. C’était un combat que j’avais mené depuis plus de vingt ans pour voir quelqu’un d’autre remporter la victoire à ma place sans même rencontrer de résistance. Une victoire reste une victoire. :)

Avec le changement à chien, Adam et son équipe ont inclus un seigneur chien.

Pack Leader

Ainsi que trois autres chiens blancs et trois chiens rouges. Notez que l’équipe artistique a contribué à la création de cet éventail de différents types de chien dont beaucoup sont plutôt mignons.

Alpine WatchdogRambunctious MuttSelfless Savior

Bolt HoundChandra's MagmuttIgneous Cur

De plus, la carte Buy-a-Box est à la fois un chien et un chat, et vous permettra de faire un deck Chien et Chat tricolore. (Il y a trois chats verts et un chat blanc dans l’Édition de base 2021.)

Rin and Seri, Inseparable

Notez également que le Chef de la meute fait partie d’un cycle libre de cartes rares tribales. Mécaniquement, les cartes ne fonctionnent pas de façon similaire, mais chacune encourage un deck tribal spécifique. Dans ce cycle, le bleu aide les esprits, le noir aide les gredins, le rouge les gobelins et le vert les chats. Voici les cartes du cycle connues jusqu'à présent.

Thieves' Guild EnforcerConspicuous SnoopFeline Sovereign

Mon type de sous-type

Les lecteurs fidèles de mon blog savent qu’il y a des sujets qui ont tendance à revenir régulièrement. Ce qui revient probablement le plus souvent, au point d’en devenir une blague récurrente sur le blog, c’est la demande de retourner sur Kamigawa. En 2004, nous avons visité Kamigawa pour la première fois dans Guerriers de Kamigawa, une extension conçue du haut vers le bas basée sur la mythologie japonaise. Il s’agissait en fait de la première fois que nous avions conçu un bloc du haut vers le bas (bien qu’on puisse soutenir qu’Arabian Nights était la première extension du haut vers le bas de Magic). La première fois que vous vous attaquez à quelque chose n’est pas toujours la plus réussie, et d’un point de vue de la mécanique du jeu, le bloc de Guerriers était un moment de faiblesse pour Magic. (Nous nous sommes grandement améliorés dans la conception des extensions du haut vers le bas.) De ce point de vue, elle n’a pas très bien fonctionné, ce qui rendrait un retour un peu délicat.

Cela ne signifie pas qu’on ne puisse pas faire de petits cadeaux à tous ces fans de Kamigawa, et ils devraient être agréablement surpris par mes cartes de preview d’aujourd’hui. Il se trouve que l’Édition de base 2021 a un nouveau cycle de reliquaires. De quoi s’agit-il exactement quand on parle de reliquaires ? Je vais vous expliquer. »

  • 79180
  • 79110
  • 79159
  • 79098
  • 79176

Guerriers de Kamigawa était un bloc avec un thème de cartes légendaires. À l’époque, nous faisions des créatures légendaires, des artefacts légendaires et des terrains légendaires, mais nous n’avions pas d’enchantements légendaires. (Comme c’était avant l’existence des cartes de planeswalker, il s’agissait du seul type de permanent dont il n’y avait pas de version légendaire.) Guerriers de Kamigawa allait y remédier. La question cruciale de leur représentation se posait moins du point de vue créatif (il s’agissait d’enchantements spéciaux et uniques), que du côté mécanique. Pourquoi les enchantements auraient-ils besoin d’être légendaires. En ce qui concerne la mécanique, vous ne pouviez en avoir qu’un seul sur le champ de bataille à un moment donné. Y avait-il un moyen de donner une importance à cela ?

Nous avons essayé plusieurs approches, mais ce qui est devenu assez rapidement évident, c’était que les enchantements étaient en relation les uns avec les autres. Pour résumer, vous vouliez tous les avoir en même temps sur le champ de bataille. Comme ils étaient légendaires, cela signifiait que vous ne pouviez en avoir qu’un seul de chaque couleur et par conséquent, nous pouvions nous permettre de les pousser assez loin dans ce qu’ils accomplissaient. Notre concept au final était qu’ils allaient générer chaque tour un effet, et plus ils seraient nombreux sur le champ de bataille, plus l’effet deviendrait fort.

Il fallait donc donner un sous-type aux enchantements pour que cela fonctionne mécaniquement. En ce qui concerne les règles, nous avions besoin de quelque chose qu’on puisse compter. Nous avons choisi les reliquaires. De cette manière, quand chaque carte se déclenchait, elle pouvait compter le nombre de reliquaires sous votre contrôle sur le champ de bataille. D’ailleurs, le choix créatif était de les représenter comme honden, un sanctuaire Shinto. Ce choix a probablement influencé notre sélection du mot reliquaire. Si dans son ensemble l’extension Guerriers de Kamigawa n’a pas été un grand succès, les reliquaires se sont révélés populaires.

Avance rapide de nombreuses années jusqu'à la conception de l’Édition de base 2021. Adam Prosak et son équipe cherchaient un cycle rare. Voici leurs critères :

Il devait y avoir un lien avec le passé. Ils cherchaient quelque chose que les joueurs plus expérimentés pouvaient reconnaître,idéalement une version actualisée d’un cycle qui n’avait été fait qu’une seule fois auparavant. Encore mieux si ce cycle était spécialement apprécié.

Il devait être autonome. Le cycle devait être quelque chose de cool pour les nouveaux joueurs qui n’allaient peut-être pas reconnaître la référence et il devait bien se jouer en format Standard. S’il pouvait être associé à l’ancien cycle dans des formats plus étendus, c’était super, mais ce n’était pas obligatoire.

Si cela pouvait être un cycle d’enchantements, ce serait bien. Theros par-delà la mort avait un puissant thème d’enchantement, et si ce cycle était composé d’enchantements, il pourrait y être rattaché. L’extension en général profiterait également d’un surcroît d’enchantements.

Il n’allait pas pouvoir utiliser une mécanique non-standard. L’ Édition de base 2021 était, vous l’avez deviné, une édition de base, et par conséquent il n’allait pouvoir utiliser que des mécaniques standard (ou transitoires). Le cercle en question devait être quelque chose qui ne nécessiterait pas de mécaniques non-standard nommées. Cela a éliminé d’office plusieurs options de cycle intéressantes.

Adam a tenu un meeting pendant lequel ils ont noté toutes les idées qui leur venaient à l’esprit sur un tableau blanc et la plus populaire qui est sortie du lot était les reliquaires. Les reliquaires étaient un bon choix parce qu’il s’agissait d’enchantements, ils avaient une relation au passé (signifiant qu’ils allaient bien se jouer avec les vieux reliquaires) et ils étaient autonomes, ce qui vous permet de les jouer en Standard. Ils ont rempli toutes les demandes.

Avant de parler de leur conception, je vais commencer par vous les montrer.

Cliquez ici pour voir le cycle de reliquaires

Sanctum of Tranquil LightSanctum of Calm WatersSanctum of Stone Fangs

Sanctum of Shattered HeightsSanctum of Fruitful Harvest

L’objectif au départ était de ne pas répéter les différents effets des premiers cinq reliquaires, mais la pioche de carte et les blessures directes étaient tellement plus efficaces que les autres options, que l’équipe a décidé de les utiliser. Vous allez constater que ce cycle fait quelques trucs que les premiers reliquaires ne faisaient pas. Par exemple,les reliquaires blanc et rouge ont des capacités activées plutôt que des capacités déclenchées.

Mais ce n’est pas fini. Après que l’équipe a créé le cycle de reliquaires, elle a réalisé qu’il y avait une possibilité d’aller un peu plus loin. Voyez-vous, ils ont observé que les reliquaires étaient un peu comme les slivoïdes. Les deux mécaniques vous poussent à jouer beaucoup de couleurs différentes pour pouvoir mettre plus de ce à quoi le deck s’intéresse sur le champ de bataille. À cause de cette nature à cinq couleurs, lors de la plupart des apparitions des slivoïdes, ils viennent avec une carte à cinq couleurs. Et si les reliquaires pouvaient faire pareil ? C’est pourquoi j’ai une carte de preview de plus à vous montrer. Il s’avère que le cycle des reliquaires ne se compose pas de cinq cartes mais de six.

Cliquez ici pour voir le Sanctuaire du Grand Tout

Sanctum of All

Le Sanctuaire du Grand Tout vous encourage à construire un deck Reliquaire à cinq couleurs, puis vous donne comme mission d’acquérir tous les reliquaires. Et si vous jouez un format qui inclut Guerriers de Kamigawa, alors votre deck Reliquaire peut contenir cinq cartes de plus ce qui rend encore plus facile d’accomplir le Sanctuaire du Grand Tout. J’espère que les fans de Kamigawa, ainsi que vous tous allez vous amuser avec les reliquaires.

De la Base au sommet

C’est tout le temps dont nous disposons aujourd’hui. J’espère que l’article de la semaine passée et celui d’aujourd’hui vous ont donnés une bonne idée de ce que vous allez trouver dans l’Édition de base 2021. Comme toujours, vos impressions au sujet des articles ou de l’édition elle-même m’intéressent beaucoup. Vous pouvez m’envoyer un e-mail ou me contacter par n’importe lequel de mes comptes sur les réseaux sociaux (Twitter, Tumblr, Instagram et TikTok).

Rejoignez-moi la semaine prochaine pour des histoires de création carte par carte de l’Édition de base 2021.

D’ici-là, je vous souhaite que vos reliquaires vous éclairent.

Latest Making Magic Articles

MAKING MAGIC

25 Juillet 2020

Boosters d’extension by, Mark Rosewater

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un produit qui fait son apparition dans Renaissance de Zendikar : un tout nouveau type de booster. Si le titre ne vous a pas déjà mis la puce à l’oreill...

Learn More

MAKING MAGIC

29 Juin 2020

Bric-à-brac : Édition de Base 2021 by, Mark Rosewater

Le temps est venu pour ma rubrique courrier de l’Édition de base 2021. Comme pour toute édition j’ai communiqué par Twitter afin de répondre à un maximum de questions. Voici le tweet que...

Learn More

Articles

Articles

Making Magic Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All