KAMIGAWA

Pendant des centaines d'années, les habitants de Kamigawa avaient vénéré paisiblement les esprits de leur monde. Mais soudainement, leurs dieux attaquèrent, plongeant le monde dans une guerre brutale.

Évoquant l'ère sengoku du Japon, ce plan contient deux mondes symbiotiques : l'utsushiyo, ou royaume matériel, et le kakuriyo, ou royaume des esprits kami. Chaque kami était une divinité, et le meilleur moyen d'accéder au bonheur était d'honorer ces dieux et de vivre selon leurs principes. Les habitants de Kamigawa étaient satisfaits de cette vie de dévotion. Mais un jour, l'impensable se produisit. Leurs dieux les attaquèrent.

Au début, les kami prirent lentement forme dans le monde matériel. Certains érudits pensèrent qu'ils venaient délivrer un message ou un avertissement. Mais leur apparence était si singulière et irréelle qu'aucun véritable sens à leur apparition ne pouvait être discerné.

Pendant ce temps, le plus puissant seigneur de guerre du plan, le daimyo Takeshi Konda, régnait sur les plaines de Towabara depuis sa forteresse d'Eiganjo. Alors même que les armées et les samouraïs de Konda sécurisaient plus de territoires en son nom, les kami étaient toujours plus nombreux à se manifester.

Puis vint la nuit qui changea Kamigawa à jamais. Les kami attaquèrent la ville de Reito, non loin du Château d'Eiganjo. Des dizaines de monstruosités du monde des esprits balayèrent la ville, tuant presque tout ce qui y vivait. Des centaines furent tuées et très peu survécurent. La Guerre des kami venait de débuter. Au cours des vingt années suivantes, des esprits de toute forme et de toute taille descendirent sur les plaines, ravageant tout sur leur passage.

Pendant toute la durée de ce siège, Konda resta dans sa forteresse, mystérieusement protégé.

Combattant pour leur survie, les habitants de Kamigawa se demandaient pourquoi les kami les avaient trahis. Qu'avaient-ils fait de mal ?

Mais en réalité, c'était le fier daimyo Konda qui avait débuté la guerre. Avec l'aide de ses alliés lunaréens, il avait enlevé un kami afin de s'assurer puissance et immortalité. Cet acte avait enragé le grand O-Kagachi, kami de toutes choses, une colère qui allait faire d'innombrables victimes.

Seules Michiko, la fille de Konda, et une entité kami se faisant appeler Kyodai ont une chance d'apaiser le kami et de restaurer une paix fragile sur les terres.

CRÉATURES LÉGENDAIRES

KONDA, SEIGNEUR D'EIGANJO

Derrière les remparts impénétrables du château d'Eiganjo, Konda règne sur Kamigawa. Désirant assurer la prospérité à son royaume, il s'introduisit dans le monde spirituel, rapportant l'immortalité avec lui. Cet acte enragea l'O-Kagachi qui, en représailles, déclara la guerre spirituelle contre les mortels du plan.

SOCIÉTÉS

SAMOURAÏS DE TOWABARA

Ces samouraïs protègent le château d'Eiganjo. Ils garantissent la paix dans Kamigawa en réduisant au silence quiconque oserait s'opposer à Konda. Malgré leur capacité et leur efficacité à repousser la quasi-totalité des attaques de kami, ils ne purent résister à l'assaut d'O-Kagachi.

RACES DES CRÉATURES

LES ESPRITS (KAMI)

Les kami sont le reflet spirituel d'un objet physique du monde des mortels. Lorsqu'ils se manifestent dans le monde des mortels, leur apparence est chaotique et surnaturelle, et pourtant reconnaissable par les petites extensions orbitales de leur être spirituel.

PLANESWALKERS VISITEURS

JACE BELEREN

Jace est un prodige avec une soif de connaissances qui peut parfois s'avérer dangereuse. En tant que Planeswalker, sa maîtrise de l'illusion, de la lecture des pensées et de la modification mémorielle est presque sans limites.

EN SAVOIR PLUS

EXTENSIONS DE CARTES

GUERRIERS DE KAMIGAWA

Des nuées de créatures étranges attaquent les samouraïs dans leur sommeil. Les gobelins fuient face aux esprits de glace furieux. Les étudiants en sorcellerie de l'École Minamo combattent sans répit contre un flot d'êtres étranges qui se matérialisent. Kamigawa est en guerre, une guerre opposant les humains aux esprits.

EN SAVOIR PLUS

Nous utilisons des Cookies sur ce site pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic web. En cliquant sur OUI, vous acceptez nos Cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more