Révéler un héritage

Posted in Beyond the Basics on 8 Septembre 2016

By Gavin Verhey

When Gavin Verhey was eleven, he dreamt of a job making Magic cards—and now as a Magic designer, he's living his dream! Gavin has been writing about Magic since 2005.

Je me rappelle quand j’avais quatorze ans. Guerriers de Kamigawa était sorti et on y trouvait cette petite carte :

Dès qu’on s’est mis à parler de l’Extraction crânienne, le buzz a commencé. Les gens commençaient à débattre sur tous les decks dans lesquels elle serait jouée, de toutes les stratégies qu’elle annulerait et de toutes les façons puissantes d’utiliser cette carte, à la fois offensives et défensives. C’était une des cartes les plus recherchées de l’extension.

J’ai passé la majeure partie de l’année suivante à jouer des decks qui pouvaient lancer l’Extraction crânienne d’une manière ou d’une autre. Que je joue Contrôle noir lourd, ou vert avec comme accent un seul marais pour elle, je me passais rarement de mes cartes d’Extraction crânienne.

J’ai beaucoup d’expérience pour lancer l’Extraction crânienne.

Depuis, nous avons vu de nombreuses variantes. Extirpation. Mémoricide. Oblitération infinie. Et même avant l’Extraction crânienne, il y avait des cartes telles l’Éradication rigoureuse, la Lobotomie et le Bonnet du bouffon. Chacune a ses propres avantages et désavantages. Mais l’idée fondamentale est la même : priver votre adversaire d’une carte spécifique.

En tant que joueur, j’ai beaucoup évolué depuis ce temps-là et j’ai appris énormément de choses. Avec le recul, ai-je eu raison de jouer avec l’Extraction crânienne aussi souvent ? Non ! Avais-je tort de jouer avec elle aussi souvent ? Encore une fois, non ! C’est une carte extrêmement puissante quand elle est bien jouée — et tout le contraire quand elle est mal jouée.

Kaladesh offre la prochaine carte de cette lignée. Et c’est une arme très puissante… si vous la maniez avec sagesse.

Laissez-moi vous présenter le dernier membre de cet héritage :

Hmmm, que se passe-t-il dans cette illustration et ce texte d’ambiance ? Est-ce une référence à Kiran Nalaàr ? Je vais laisser ça à la magnifique équipe de l’histoire...

Lost Legacy
Héritage perdu | Illustration par Greg Opalinski

Parlons un peu de cette carte.

L’Héritage perdu coûte un mana de moins que le prix habituel de ce type d’effet, ce qui peut être très important si vous voulez dominer les jeux de début de partie de votre adversaire. Vous ne pouvez pas viser des artefacts — et bien qu’il y en ait beaucoup dans Kaladesh, il ne s’agit probablement pas de l’élément principal que vous voudriez nommer avec ceci.

Le vrai compromis est que si vous sélectionnez une carte qu’il tient en main, il reçoit alors une carte en échange — et ce n’est en général pas un problème. Pourquoi ? Parce que si vous avez bien mis en œuvre cette carte, la stratégie de votre adversaire devrait être tellement compromise qu’une carte supplémentaire ne fera pas de différence.

Qu’est-ce que j’entends par cela ? Eh bien, plongeons-nous dans l’évaluation de ce type d’effet.

Une cause perdue.

Ce type d’effet peut sembler très attirant.

Pour trois manas, vous vous débarrassez de n’importe quelle carte de votre adversaire, celle que vous détestez le plus. Gideon, allié de Zendikar vous mène la vie dure ? Débarrassez-vous en !

Cela a cependant un prix : le card disadvantage.

Partons du principe que votre adversaire n’a aucun exemplaire de la carte nommée dans sa main ou dans son cimetière. Eh bien, vous venez juste de dépenser du mana et une carte sans aucune influence sur l’état du jeu. Vous ne vous êtes pas occupé de quoi que ce soit sur la table. Bien sûr, vous connaissez le contenu de la bibliothèque de votre adversaire et ses pioches vont être un petit peu moins bonnes pour le reste de la partie… mais il n’y a pas de garantie que cela ait un quelconque impact. Votre adversaire pourrait tout aussi bien piocher autre chose de bien à la place de ce Gideon.

Cette influence sur la partie ne vaut pas une carte. Vous ne pouvez jouer qu’un nombre limité de cartes dans votre deck, et le résultat obtenu en lançant cette carte contre la plupart des decks ne vaudra pas la place qu’elle prend. Il y a de nombreuses cartes d’un niveau de pouvoir similaire à Gideon que vos adversaires pourraient piocher à la place.

De plus, l’Héritage perdu leur donne souvent une carte en retour : même s’ils ont la carte en main, ils reçoivent quand même une nouvelle carte pour la remplacer. Vous n’allez pas rentrer dans vos frais avec un Héritage perdu.

Et pourtant, plus tôt j’avais affirmé que ce type d’effet peut être extrêmement puissant — en fait, je m’attends à voir l’Héritage perdu joué en Standard.

Pourquoi ? Continuez à lire !

Héritage de la victoire

Lancer des cartes telles que l’Héritage perdu « à valeur équivalente », en retirant une menace spécifique parmi plusieurs du deck de votre adversaire, ce n’est pas la meilleure façon d’utiliser cette carte. Pour contrebalancer le fait que vous ne contribuez pas à la table, vous devez faire plus que simplement dégrader leurs pioches — vous devez saboter toute leur stratégie.

Heureusement, il existe certains decks en Standard où l’Héritage perdu est capable de faire exactement cela.

Le moment où de tels effets se démarquent est quand le deck de votre adversaire dépend fortement d’une carte spécifique, et exiler toutes ses copies élimine leur principal moyen de gagner. Pas seulement un moyen parmi tant d’autres d’atteindre la victoire, mais celui que son deck utilise encore et encore.

L’exemple classique est lors d’un face à face avec un deck combo. Imaginez jouer contre quelqu’un qui essaye de vous tuer par combo avec une cascade de Fin vivante en Modern.

Tout son plan de jeu est basé sur le fait de recycler des cartes telles que le Minotaure au coup mortel et le Carabe monstrueux afin de pouvoir lancer la Fin vivante pour renvoyer un cimetière bien fourni.

Si vous jouez un Héritage perdu sur la Fin vivante, alors soudainement son deck ne fonctionne plus. Il n’y a pas trop de risque qu’un groupe de Carabe monstrueux puisse vous descendre en Modern.

Dans un cas semblable, aucune carte que vous pourriez lui rendre avec l’Héritage perdu n’aurait d’importance. Le fait que vous n’avez pas eu d’avantage sur la table ou de card advantage avec votre jeu n’aura pas d’importance non plus. Vous venez juste de faire voler en éclats son plan de jeu, et maintenant il n’y a pas grand-chose qu’il puisse faire contre vous. Vous venez de prendre le type d’avantage le plus précieux : l’avantage de jeu !

C’est dans de tels cas que l’Héritage perdu est absolument dévastateur.

C’est un exemple du Modern — mais cela s’applique partout. Il existe par exemple à l’heure actuelle de nombreux decks Standard qui sont construits autour du lancement et de l’exploitation d’une carte spécifique. Je suis sûr que vous allez reconnaître cette carte délirante :

Bien que cela ne soit pas vraiment la même chose que de retirer toutes les pièces de combo d’un deck, le retrait des Emrakul d’un deck peut détruire la stratégie principale pour plusieurs d’entre eux et pourrait très bien valoir le coup. Face à un deck comme le Délire rouge-vert de Ken Yukuhiro du Pro Tour La lune hermétique, vous pouvez probablement contenir une grande partie de ses autres menaces si celle d’Emrakul est éliminée — sans parler du fait que vous pouvez toujours piocher plusieurs exemplaires de l’Héritage perdu et vraiment verrouiller toutes les menaces disponibles. Et n’oubliez pas que l’Héritage perdu exile depuis le cimetière, c’est donc aussi un moyen pour combattre des cartes comme le Briseur de mondes qui fonctionnent à plusieurs reprises depuis le cimetière !

Cette nature très spécialisée est la raison pour laquelle ces types de cartes sont typiquement d’incroyables cartes de réserve, intervenant sur les decks contre lesquels elles excellent tout en n’encombrant pas votre main face à des decks qui n’ont pas de stratégie qui tourne fortement sur une carte spécifique. Et l’Héritage perdu correspond exactement à cette catégorie : Je le vois bien dans de nombreuses réserves alignées sur le noir. En Modern, il peut s’avérer efficace contre la combo à trois manas, et en Standard c’est une belle option si n’importe quel deck devient trop concentré sur la sortie d’une carte.

Héritage retrouvé

Comment vous protéger contre des cartes comme l’Héritage perdu ? Eh bien, le meilleur moyen reste la diversité des menaces. Un moyen est de diviser vos menaces importantes (tout du moins après l’inclusion de la réserve), en jouant par exemple deux et deux exemplaires au lieu de quatre d’une seule carte.

S’agit-il là du type de contremesures que vous devez prendre ? En fait, cela dépend en grande partie de la façon dont le Standard se développe ! Restez à l’écoute des previews de Kaladesh, commencez à construire des decks, et nous allons voir ce qui arrivera. Je ne serais décidément pas surpris de voir l’Héritage perdu devenir une carte de réserve qu’il ne faudra jamais oublier de prendre en compte lors de la construction de deck.

Ceci conclut ma preview de l’Héritage perdu — et j’espère que vous aurez maintenant une meilleure idée de sa bonne utilisation. Lancez-le avec sagesse !

Si vous avez des idées ou des commentaires, n’hésitez pas à me le faire savoir en m’envoyant un tweet ou un message par Tumblr. Vous pouvez aussi toujours me joindre par e-mail à BeyondBasicsMagic@gmail.com.

Je serai de retour la semaine prochaine avec une autre carte de preview de Kaladesh. À tout bientôt !

Gavin
@GavinVerhey
GavInsight

Latest Beyond the Basics Articles

BEYOND THE BASICS

20 Juillet 2017

La caresse de la Mort by, Gavin Verhey

Nous avons parcouru pas mal de chemin depuis le Basilic des halliers. Le Basilic des halliers, apparu dans Limited Edition (Alpha), avait une sorte de contact mortel embryonnaire, et o...

Learn More

BEYOND THE BASICS

13 Juillet 2017

Drafter votre réserve by, Gavin Verhey

Quand vous entendez « réserve », vous pensez probablement à des decks de 60 cartes. Vous pensez à ces heures passées, tard dans la nuit, à optimiser ces quinze cartes sacrées que vous pou...

Learn More

Articles

Articles

Beyond the Basics Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All