From the Director's Chair: 2013

Posted in Daily Deck on 6 Janvier 2014

By Aaron Forsythe

Salutations, Planeswalkers et autres habitants du Multivers ! Comme chaque année à la même période, j'ai le plaisir de vous résumer les temps forts du dernier « millésime Magic ». Car oui, grâce à vous tous, Magic a connu une nouvelle année de forte croissance ! Une année jalonnée d'événements à foison, de sorties de produits, de mises à jour de sites Web, d'achèvements de labyrinthes et d'apparitions de monstres !

Outre le récapitulatif de l'année écoulée, voici un aperçu de ce qui vous attend : ouvrez grand les yeux !

Commençons par la rétrospective de 2013...

    Modern Masters

Pour remarquables qu'aient été nos quatre principales sorties de boosters l'an dernier (sur lesquels je reviendrai plus loin), le vrai produit phare de 2013 fut selon moi Modern Masters. Travailler sur cette extension fut une expérience effrayante : le précédent produit visant à une diffusion plus large de cartes anciennes n'étant autre que Chronicles, sorti en 1995. Pilotée de façon maladroite, cette réédition avait été critiquée par le public au point de contraindre mes prédécesseurs de Wizards of the Coast à créer la liste de cartes que nous nous interdisons de réimprimer.


Mais, cette fois-ci, nous avons visé juste. Le format Limité fut un carton absolu : de nombreux joueurs l'ont élu meilleur format de tous les temps. Nous avons sciemment choisi de cantonner cette réédition à un tirage restreint afin d'éviter que le marché se trouve inondé de cartes précédemment difficiles à trouver ; une rareté relative qui a, pour une large part, contribué au succès sans précédent du Grand Prix Las Vegas avec ses 4491 participants.

Mais le vrai point fort de Modern Masters, c'est le renouveau considérable que la réédition a apporté au format Modern. Par rapport à 2012, les tournois Modern de 2013 ont vu leur audience plus que tripler, ce qui place sans conteste le format Modern au rang de n°2 des formats Construits derrière le Standard. Et le plus beau, c'est que l'essentiel de cette croissance a eu lieu en magasins : nous avons proposé la même séquence comprenant un Pro Tour, une série de PTQ et sept Grands Prix sous ce format en 2012 et en 2013, et si la participation à ces événements a augmenté d'une année sur l'autre, elle est loin d'avoir doublé, encore moins triplé. J'ignore si la clé de cette croissance est liée spécifiquement à Modern Masters, si sa sortie n'a fait qu'accréditer l'idée selon laquelle nous souhaitons réellement promouvoir le format ou si beaucoup de joueurs qui s'y sont essayé ont apprécié, mais quoi qu'il en soit, c'est impressionnant et encourageant pour de futurs produits de type Modern Masters !

    Insurrection et Le labyrinthe du dragon

Lancé en grande pompe en 2012, le bloc Retour sur Ravnica a vu les extensions suivantes jalonner le premier semestre 2013. La structure originale du bloc (nous n'avions jamais publié une grosse extension en février) a donné du grain à moudre aux amateurs de draft : le passage à trois boosters Insurrection a permis aux dix guildes de figurer dignement en Limité, d'une manière plus aboutie que ne le permettait le bloc Ravnica originel. Les nouvelles mécaniques de jeu que sont l'extorsion, le bataillon et la fusion sont venues pimenter les decks des tables de cuisine à celles du Pro Tour, et certaines cartes formidables, comme Domri Rade ou la Fin du labyrinthe, ont donné naissance à des decks épatants.



S'il fallait exprimer un regret, il concernerait les deux extensions majeures. Elles se jouent de manière si différente en draft, que la solution la plus satisfaisante pour jouer avec la totalité du bloc revient à privilégier une guilde Insurrection. À notre décharge, nous n'avions jamais travaillé de cette manière sur un bloc ; nous garderons le problème en tête à l'avenir, si jamais le même cas de figure devait se représenter.

    Magic 2014

La dernière édition de base fut marquée par un retour en force qui n'a pas donné les résultats escomptés : celui d'un type de créature populaire, les slivoïdes. Ils ont été retravaillés par rapport à leur précédente apparition dans le bloc Spirale temporelle, notamment via leur texte de règles qui n'affecte désormais que les slivoïdes présents de votre côté de la table, mais aussi via des illustrations repensées qui les rendent plus humanoïdes. Des changements accueillis avec scepticisme, voire désapprobation, par une partie des joueurs vétérans. En termes de jeu, les changements opérés, auxquels je crois fortement, sont en parfait accord avec nos efforts des années précédentes : je pense notamment aux cartes tribales. Je déplore en revanche que les solutions proposées, par-delà le nouveau look des créatures retorses au visage pointu d'antan, n'ait pas permis une amélioration plus déterminante et consensuelle. Hélas, c'était peut-être impossible.


Magic 2014 a apporté son lot de très bonnes choses sous la forme de trois nouvelles cartes de Planeswalker, dont la plus puissante Chandra à ce jour, un cycle de cartes qui, à l'image du Zombie tueur de vie, punissent l'utilisation de certaines couleurs par le biais de mécaniques ingénieuses, et certaines réimpressions surprenantes comme le Mutecaveau ou le Limon nécrophage. Citons également quelques cartes Magic mémorables, comme le trio emmené par l'Envoûteuse cloaquebouillon, et des petits bijoux tel que le Jeune pyromancien.

    Theros

Que dire de Theros que nous ne vivez pas au quotidien en jouant à Magic ? J'adore cette extension, et visiblement, elle fait l'unanimité ! Avec un environnement Limité qui autorise une grande variété d'ambiances et de vitesse dans les decks, la profondeur insoupçonnée d'une mécanique de jeu comme la dévotion et certaines des cartes les plus réussies jamais imprimées, Theros a de quoi ravir tout le monde.


La bonne nouvelle, c'est que l'avenir proche restera dans la même veine. Aucun bloc « traditionnel » (grosse édition de base + deux petites extensions) n'a vu le jour depuis Les cicatrices de Mirrodin, à tel point que le terme paraît désormais inadapté, mais cela étant, Créations divines et Incursion dans Nyx puiseront elles aussi leur inspiration dans la mythologie grecque, pour vous proposer le meilleur dans les mois qui viennent !

    Commander

Cela a pris du temps, mais nous avons enfin terminé la nouvelle série de decks Commander après ceux de 2011. À vous de juger si cette longue attente en valait la peine. Les cinq decks sont fantastiques à jouer, avec pléthore de réimpressions sensationnelles et des commandants légendaires présentés de manière tout à fait inédite.


Seule ombre au tableau de ces decks Commander nouvelle génération : la raréfaction de l'un d'entre eux, due à la présence d'une carte Legacy extrêmement recherchée, la Némésis de l'identité. Si je ne regrette nullement de voir réimprimer dans un tel produit des cartes assez puissantes pour figurer dans les decks Construits au format Eternal, ce type de déséquilibre induit en revanche une fâcheuse différence de valeur marchande. Nous tâcherons à l'avenir de proposer des produits similaires en ayant l'œil sur l'équité des decks !

    Événements majeurs

En termes de participation et d'adrénaline, que ce soit sur le front des Grands Prix, grâce à la diffusion en live de chaque Pro Tour et des Grands Prix de deux continents ou à une approche nouvelle de la semaine du championnat du monde, 2013 fut l'année de tous les records pour les événements majeurs. Nous avons pu voir des grands noms tels que Tom Martell, Josh Utter-Leyton, Craig Wescoe, Reid Duke, Shahar Shenhar, Raphaël Lévy, Sam Black, Makihito Mihara, Paul Rietzl, Jérémy Dezani et Owen Turtenwald entrer au panthéon de l'histoire de Magic et nous inspirer des decks tout au long de l'année. Et 2014 s'annonce encore plus prometteuse avec un Pro Tour supplémentaire et une couverture d'événement étendue !

    Jeu de la marque

À une échelle un peu plus locale mais tout aussi impressionnante, nous avons relevé le niveau en ce qui concerne les activités de jeu de la marque associées aux événements de type Avant-première ou assimilés, et qui permettent de s'immerger dans le riche univers Magic tout en jouant.

Cela a commencé avec les Packs d'avant-première de guilde à l'occasion de l'Avant-première Insurrection, pour se conclure avec le fantastique deck de défi Affrontez l'hydre lors du Game Day Theros. Dans l'intervalle, il y eut la progression dans Le labyrinthe du dragon (peut-être un peu trop… labyrinthique). L'Avant-première Magic 2014 fut marquée par une absence de ce type d'événement, mais nous rectifierons le tir pour les éditions de base (et pour toutes les extensions) à venir.

    20ème anniversaire

Mon seul véritable regret concernant Magic en 2013 concerne un vingtième anniversaire qui n'a pas eu le retentissement qu'une telle échéance méritait. L'événement de la Gen Con était sympathique et From the Vault: Twenty restera dans les mémoires, mais ce fut à peu près tout.

Les produits sortis à l'occasion des 10ème et 15ème anniversaire ont suscité en leur temps un torrent de critiques, et nous pensons que ces erreurs nous ont éloignés de clients potentiels en donnant aux nouveaux joueurs l'impression d'un gouffre à jamais infranchissable ; comme nous perdions déjà du terrain sans cela à l'époque, il n'y avait pas besoin d'en rajouter ! Mais l'époque actuelle est celle d'une progression aussi durable qu'impressionnante, qui monopolise notre attention sur la captation de nouveaux marchés. Nul doute que nous aurions pu faire davantage et bénéficier d'un ressenti positif, tant pour la marque que pour la communauté. La réflexion reste ouverte pour le 25ème anniversaire… et les suivants.

    Magic Online

Alors que je rédige ces lignes à la fin novembre 2013, je pourrais voir le verre à moitié vide, mais je préfère insister sur le fait que Magic Online fonctionne bien d'une manière générale : il permet à des milliers de joueurs de se frotter à tous les formats existants, et à toutes les cartes jamais imprimées, à chaque heure du jour ou de la nuit, 365 jours par an. En outre, Magic Online suit le rythme effréné des déploiements incessants des éditions, ce qui en dit long sur l'efficacité des équipes en charge de son bon fonctionnement.


Bien sûr, tout cela n'arrive pas sans problèmes, que ce soit cette année, l'année passée ou n'importe quelle année. C'est, hélas, un aspect intrinsèque du jeu, mais croyez-moi quand j'affirme que nous sommes les premiers à souhaiter voir Magic Online surmonter lesdits problèmes. Et ce que je constate en coulisses me rend optimiste. Worth Wollpert et toute l'équipe Magic Online font le maximum, que ce soit sur le terrain des améliorations ou celui de l'information au quotidien ; alors restez à l'écoute.

    Quelle année !

Voilà l'essentiel de ce que fut 2013, une année exceptionnelle par bien des aspects. Et encore, je n'ai pas abordé certaines choses, comme la fête Theros de la PAX, l'exclusivité Comic-Con, la refonte de ce site Web, Duels of the Planeswalkers 2014... Enfin, il me reste un sujet à aborder en ce qui concerne 2013...

    Fabriquez la carte

Pour la première fois depuis 2006 et la Disparition dans la mémoire (une carte qui, effectivement, a disparu de nos mémoires), il vous a été demandé à vous, lecteurs de DailyMTG.com, de voter pour une série d'options qui ont conduit à la création d'une carte, un enchantement noir appelé Rien n'est jamais gâché.

Je suis heureux d'être le premier à vous présenter le produit fini, la version prête à imprimer de Rien n'est jamais gâché :


    Qu'est-il arrivé au cadre de la carte ?

Comme vous l'indique le symbole d'extension, Rien n'est jamais gâché figurera dans la prochaine édition de base, Magic 2015. Constatez également que le cadre de la carte a subi quelques modifications.

J'ai passé le plus clair de 2013 à concevoir Magic 2015, une édition ambitieuse qui va apporter quelques nouveautés au jeu, à commencer par un cadre de la carte redéfini. Nos bureaux regorgent d'individus pétris de talent qui réfléchissent sans cesse aux améliorations possibles de Magic. Nombre de ces idées ont pu concerner le recto des cartes, mais comme personne n'a envie de voir le cadre évoluer d'une extension sur l'autre, nous avons laissé ces idées s'empiler un bon moment avant de nous lancer au moment jugé opportun. Et ce moment opportun, c'est Magic 2015.

Cinq changements majeurs apparaissent sur Rien n'est jamais gâché. Quatre concernent le jeu dans son ensemble et seront intégrés à toutes les cartes à partir de M15, tandis que le cinquième ne concerne que cette édition. Passons-les en revue.

1) La police de caractères

Depuis sa création, Magic emploie des polices de caractère standards. En tant que marque, nous avons estimé que Magic méritait de posséder sa propre police de caractères : une typographie avec du… caractère, mais qui reste parfaitement lisible.

D'une manière générale, nous aimons beaucoup la forme et l'épaisseur de la police « Matrix Bold » employée précédemment, aussi y a-t-il beaucoup de similitudes entre celle-ci et la nouvelle, baptisée « Beleren », ce qui évitera une impression de décalage visuel trop important dans un deck mixte.

2) Le poinçon holographique

Vous remarquerez un petit ovale argenté, à la base de la carte Rien n'est jamais gâché. Il s'agit du nouveau poinçon holographique, qui figurera désormais sur toutes les cartes rares et rares mythiques. Ce poinçon ajoute un caractère spécial aux cartes concernées, tout en garantissant leur authenticité.

Les cartes courantes, inhabituelles et les terrains de base en seront dépourvus.

3) Informations de collection

En bas à gauche de la carte figure une série de lettres et de chiffres qui représentent le numéro de collection (122/269), la rareté (R), l'extension (M15) et la langue (FR). Le petit point entre l'extension et la langue sera remplacé par une étoile sur les cartes Premium ; vous aurez ainsi toutes les informations relatives à la carte indiquées au même endroit, de la manière la plus lisible possible.

L'ajout d'un cartouche noir en pied de carte afin de loger ces informations fut une décision difficile à prendre, qui rend peut-être la nouvelle maquette un rien déconcertante de prime abord, mais cela fut fait dans les meilleures intentions. Ces informations sont lisibles par les logiciels d'identification dans nos usines de production. Cela contribuera à éliminer les rares erreurs de packaging, telles que des cartes se retrouvant dans un booster d'une autre extension.

4) Taille des bordures amoindrie

Afin de loger toutes ces merveilles sur les cartes, nous avons réduit de presque un millimètre la largeur des bords noirs sur tout le pourtour. Un gain de surface utile qui nous a permis d'agrandir les illustrations et les encadrés de texte.

5) Le crédit de conception

Remarquez enfin qu'en lieu et place du texte d'ambiance, nous vous avons crédités pour la conception de cette carte : « Conçue par la communauté Magic ». C'est la toute première fois que quelqu'un est crédité pour une carte spécifique sur la carte elle-même, et ce quelqu'un, c'est vous ! Il y a de quoi être fier ! Si, à l'avenir, toutes les cartes ne verront pas leur concepteur apparaître (ce qui est dommage, d'ailleurs), Magic 2015 comprend une poignée de cartes où figure le nom dudit concepteur. (Il va falloir patienter pour en savoir plus ! C'est fantastique, promis !)

Voilà pour les changements majeurs apportés au cadre de la carte. À fins de comparaison, voici une autre carte M15. Celle-ci n'étant pas rare, elle est dépourvue de poinçon, et comme c'est une créature, elle est nantie du cartouche force/endurance ; enfin, comme ce n'est pas une carte noire, son cadre apparaît plus nettement. Globalement, il s'agit d'une modernisation radicale du cadre de la carte, qu'il me tarde d'avoir entre les mains cet été avec Magic 2015.


Et vous, il vous tarde de voir 2014 avancer ? C'est ce que je ressens, et je passe sous silence les dizaines de secrets que nous gardons sous le coude ! J'ai la chance de travailler avec une équipe incroyablement motivée et talentueuse, et ce qu'elle a produit pour l'année à venir est tout simplement extraordinaire !

Merci à tous pour cette formidable année 2013, et que cette année 2014 soit fantastique et magique !

—aaron
@mtgaaron

Latest Daily Deck Articles

Les Français parlent aux Français

20 Novembre 2014

Jeskai Wins by, Pierre Dagen

Jeskai Wins Pour mon premier article, je vais vous présenter un jeu tout feu tout flamme: Jeskai wins. Après avoir placé trois joueurs en top8 du pro tour Khans of Tarkir, à Honolulu, ...

Learn More

24 Janvier 2014

Born of the Gods Prerelease Primer

Elspeth Tirel, chevalier errant, n'est pas venue à Theros pour devenir la championne du Soleil. Elle est venue pour fuir les démons de son passé et pleurer la perte présumée de son ami. ...

Learn More

Articles

Articles

Daily Deck Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All