Facteur X : Édition Planeswalker

Posted in Feature on 11 Avril 2017

By Luis Scott-Vargas

Luis Scott-Vargas plays, writes, and makes videos about Magic. He has played on the Pro Tour for almost a decade, and between that and producing content for ChannelFireball, often has his hands full (of cards).

La carte de preview d’aujourd’hui est certainement classée X, du moins en ce qui concerne la loyauté de votre nouveau planeswalker. C’est une première, parce qu’en dépit de la multitude de planeswalkers qu’on avait déjà vus, on n’en a jamais eu avec un X dans son coût. C’est génial, parce qu’un planeswalker que vous pouvez lancer pour trois manas ou dix manas ouvre toute une nouvelle dimension de jeu et change radicalement sa position dans la courbe de mana de votre deck. Pour tout vous dire, il s’agit de Nissa, alors découvrons ensemble Nissa, intendante des éléments.

On peut dire qu’on n’a pas affaire à un planeswalker normal, grâce à ce petit X en haut à droite. Avant d’examiner l’impact de son coût, voyons ce que font les capacités de Nissa.

+2 : Regard 2.

Cette capacité vous permet de faire grimper la loyauté de Nissa très rapidement et vous fournit du coup un avantage non négligeable. Regard 2 n’est certes pas aussi bon que piocher une carte en début de partie, mais une fois que les terrains sont en place, cela devient bien meilleur, et permet d’accroître de façon importante la régularité de votre deck d’une façon ou de l’autre. C’est une capacité puissante, et qui plus est, elle la tire du danger raisonnablement bien.

0 : Regardez la carte du dessus de votre bibliothèque. Si c’est une carte de terrain ou de créature avec un coût converti de mana inférieur ou égal au nombre de marqueurs « loyauté » sur Nissa, intendante des éléments, vous pouvez mettre cette carte sur le champ de bataille.

Alors là, c’est une capacité qui change du tout au tout. Remarquez que si la carte n’est ni une créature, ni un terrain, ou que son coût est trop élevé, elle reste là où elle est. Rater vous désavantagera fortement, alors si vous voulez pleinement utiliser Nissa, vous aurez besoin d’un grand nombre de créatures, préférablement qui ne coûtent pas trop cher. L’avantage est très réel cependant : mettre un terrain supplémentaire en jeu ou récupérer gratuitement une créature à trois ou quatre manas est une très bonne chose. Cette capacité vous récompense vraiment si vous avez une loyauté élevée et elle se combine de plus très bien à la première capacité. Appliquer un regard sur un terrain ou une créature en deuxième position, piocher puis savoir que vous allez ensuite tomber sur la bonne carte est un gros avantage. Attendez-vous à voir plus de « les deux cartes du dessus » chez les joueurs de Nissa et craignez ce que cela pourrait signifier.

-6 : Dégagez jusqu’à deux terrains ciblés que vous contrôlez. Ils deviennent des créatures 5/5 Élémental avec le vol et la célérité jusqu’à la fin du tour. Ce sont toujours des terrains.

Comme Nissa peut utiliser immédiatement sa capacité ultime avec suffisamment de mana, je ne m’attendais pas à une capacité ultime décrocheuse de victoire telle que celle d’Ajani le vengeur ou de Nicol Bolas. Néanmoins, elle reste très puissante. Pour huit manas, Nissa peut infliger 10 blessures immédiatement, et tout deck la contenant peut menacer de mettre fin à la partie de cette manière. La partie vol représente bien l’aspect bleu de Nissa, ce qui rend la capacité encore plus dangereuse qu’elle ne le serait autrement. Elle tue également facilement les autres planeswalkers et c’est du coup une carte bien plus agressive à cause de cette capacité, qui ne la défend pas, contrairement aux élémentaux des autres incarnations de Nissa.

X-ellente valeur

Revenons-en au coût de Nissa. Elle se joue pour X (plus un vert et un bleu), ce qui la fait jouer bien différemment des autres planeswalkers. Tôt dans la partie, la jouer pour trois manas et lui faire faire son +2 va devenir monnaie courante en tant que jeu. Cela permet d’utiliser sa capacité 0 au tour suivant, surtout si vous avez gardé les deux cartes du dessus, et lui ouvre la voie pour grimper très rapidement à sa capacité ultime. Plus tard dans la partie, la jouer pour cinq ou six manas signifie que vous pouvez utiliser sa capacité 0 immédiatement et essayer de tomber sur la bonne carte, surtout si vous avez besoin d'un défenseur. En fin de partie, vous voudrez la garder pour la jouer à huit manas ou plus, ce qui vous donnera immédiatement accès à sa capacité ultime. Des tonnes de stratégies différentes pour une seule carte, et tout cela uniquement grâce à son coût.

Je suis impatient de voir où Nissa finira, la plus grosse restriction de la carte étant de loin le nombre important de créatures qu’elle exige. Dans le monde de la bonne stabilisation de mana, son coût de mana n’est pas si difficile à gérer, ce qui veut dire que la plus grande question de jeu concerne l’utilisation de la capacité à 0. Cela nous laisse beaucoup de possibilités, et Nissa a la puissance d’être une carte sur laquelle on peut baser sa construction de deck.

LSV

Latest Feature Articles

FEATURE

10 Novembre 2021

Précis d’Avant-première Innistrad : noce écarlate by, Gavin Verhey

Il va y avoir un mariage... Et vous êtes invités ! Olivia Voldaren, la vampire légendaire, épouse Edgar Markov. Tout le monde meurt d’envie d’y assister. Et je suis certain que c’est le ...

Learn More

FEATURE

8 Novembre 2021

Innistrad : noce écarlate - Vue d'ensemble des produits by, Harless Snyder

(Article édité le 16 novembre 2021: Nous avons mis à jour les informations concernant les boîtes de boosters collector qui contiennent 2 cartes de présentations.) Bonjour à tous ceux et ...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All