Proclamation d'Adriana, capitaine de la garde

Posted in Magic Story on 16 Août 2016

By Kelly Digges

Kelly Digges has had many roles at Wizards over the years, including creative text writer, R&D editor, website copyeditor, lead website editor, Serious Fun column author, and design/development team member on multiple sets.

Histoire précédente : Tyrans and Proclamation de la Reine Marchesa


Citoyens libres de Paliano,

En vous endormant, hier soir, vous étiez loyaux. Au moment de vous coucher, vous serviez encore avec dévotion le roi légitime de Paliano, Brago l'éternel. Peut-être ne l'appréciiez-vous pas. Le rôle d'un souverain n'est pas de se faire aimer. Mais vous lui obéissiez et le respectiez, comme doit le faire tout citoyen.

Au réveil, vous étiez devenus à votre insu des traîtres rassemblés sous la bannière ensanglantée d'une reine usurpatrice : Marchesa, la Rose Noire, meurtrière et conspiratrice reconnue, une criminelle de premier ordre dont les menaces obscures et les machinations inavouées ont trop longtemps défié les lois de Paliano. Elle a fait de vous des traîtres en hissant son drapeau au-dessus du palais et en plaçant la couronne sur son front de renégate. Elle vous a forcé à choisir entre la loyauté envers la couronne et la loyauté envers la ville.

Sans que l'on sache comment, cette vile mystificatrice a assassiné le Roi Brago, mettant ainsi fin à son existence immortelle et réduisant à néant l'essence même de son esprit. Sans que l'on sache comment, elle s'est faite porter sur le testament de notre souverain, un document sans doute contrefait. Je vous le demande : pourquoi le Roi éternel aurait-il rédigé un testament ? Et même s'il l'avait fait, nommerait-il la descendante meurtrière d'une maison déchue pour régner à sa place ? Sans que l'on sache comment, elle est parvenue à s'attacher le dévouement des prêtres des Custodi qui, jadis, relayaient la parole du roi dans le monde entier. À leur côté se tiennent de nombreux serviteurs du trône qui ne peuvent pas ou n'osent pas remettre en question la légitimité de son règne alors qu'opère dans l'ombre le réseau de voleurs, d'espions, de saboteurs, de délateurs et d'assassins qui est le sien.

La reine usurpatrice a déjà imposé son propre blason, l'emblème de la Rose Noire, à Paliano. Elle ignore ouvertement le symbole légitime de notre cité, celui qui accompagnait Brago sur le pommeau de son épée, une image si immuable et emblématique de notre ville et de son licite souverain que les Custodi lui octroient la valeur d'une icône religieuse. Oh, ils peuvent toujours l'agiter, même maintenant. De leur part, cela n'a plus la moindre signification, si tant est que cela en ait jamais eu. Mais les étendards des troupes de la cité ont déjà été modifiés. Vous ne verrez pas ce symbole dans les salles du palais de Marchesa ni sur les boucliers de ses défenseurs. Elle affirme régner en toute légitimité, de n'avoir à cœur que les intérêts de la cité mais l'étendard qui a flotté au-dessus de nous durant toutes ces années est absent du siège de sa propre autorité.

Et pourquoi ? Pour une raison très simple. Marchesa n'a aucun droit sur ce symbole de l'histoire de notre ville, et elle le sait. Elle porte la couronne et occupe le trône, mais elle n'a pas l'épée de Brago, la lame ornée du symbole de notre cité. Je le sais car, à cet instant même, c'est moi qui détient cette épée et, avec elle, la charge de faire respecter la loi et l'ordre à Paliano. L'usurpatrice m'a démis de mon titre mais je ne saurai y renoncer. Je brandis cette épée, ce symbole, ce devoir de défendre notre cité contre tous ses ennemis, même et surtout si cet ennemi est assis sur le trône. Je n'ai aucune intention de régner, je veux juste renverser l'usurpatrice afin que nous puissions choisir un souverain légitime après la fin tragique du Roi Brago.

Marchesa préférerait que vous vous rangiez à ses côtés, au service d'une couronne légitime posée sur sa tête d'imposteur et, ainsi, faire de vous des traîtres. Je vous offre une voie différente : ralliez-vous à moi et à Brago et montrez votre loyauté envers votre ville en désobéissant à l'usurpatrice.

Si son drapeau n'est pas le vôtre, ne vous inclinez pas face à lui. Si son règne est illégitime, ses lois le sont tout autant. Si elle n'est pas la reine de droit, alors les serviteurs du trône ne valent pas mieux que ses espions ou ses assassins et seront traités en conséquence.

Quel est votre choix, citoyens de Paliano ? Soutenez-vous la ville ou celle qui s'en est elle-même proclamée reine ? Êtes-vous des rebelles loyaux ou des traîtres obéissants ? Chaque jour, tant que Marchesa reste sur le trône, vous êtes soit l'un, soit l'autre. Faites votre choix !

Adriana, Captain of the Guard | Illustration par Chris Rallis

—Adriana, capitaine de la garde

Latest Magic Story Articles

Magic Story

22 Février 2019

RÉSUMÉ DE L’HISTOIRE DE MAGIC – L'ALLÉGEANCE DE RAVNICA by, Wizards of the Coast

Episode 5 - Le Sénat Azorius Le Sénat aux couleurs blanche et bleue renforce son contrôle sur la cité sous l'impulsion de son nouveau chef Dovin Baan, et de magelois aussi imaginatifs qu...

Learn More

Magic Story

16 Novembre 2018

Résumé de l’histoire de Magic – Les guildes de Ravnica by, Wizards of the Coast

Episode 5 Dernier épisode des Guildes de Ravnica, avec un elfe meneur de guivre appartenant au Conclave Selesnya, et qui découvre malgré lui de sombres desseins dans les sous-sols de la ...

Learn More

Articles

Articles

Magic Story Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All

Nous utilisons des Cookies sur ce site pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic web. En cliquant sur OUI, vous acceptez nos Cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more