Niv-Mizzet, the Fountainhead

Posted in Feature on 17 Janvier 2006

By Matt Cavotta

Matt has worn many wizard hats in the 18 years he has worked on Magic—art-mage, logomancer, lightning bard, and (of course) Planeswalker.

Quand j'ai vu quelle carte du Pacte des Guildes la rubrique Magic à la carte avait été donnée par Scott Johns pour ma présentation, je me suis aussitôt senti à la fois tout excité et ennuyé. Niv-Mizzet, le Cérébropyre est vraiment une carte super cool - mais comment explorer tous ses avantages sans rien révéler sur les Izzet ? Je voulais parler de tout ce que représentait le dragon, mais je ne voulais pas nuire à l'article sur les Izzet que je devais aussi écrire. En fin de compte, j'ai décidé de faire comme eux, de ne pas me préoccuper de ce genre de détails et d'entrer directement dans le vif du sujet ! Je réfléchirai à l'article sur les Izzet plus tard. (Les Izzet sont célèbres pour remettre à demain ce qu'ils peuvent faire aujourd'hui pour pouvoir s'amuser un peu !) Mais il suffit, concentrons-nous plutôt sur le facteur cool :

C'est pas génial, ça ? Fantastique illustration et texte d'ambiance mystérieux pour Vorthos, du bon gras de dragon pour Timmy, un super potentiel de combo pour Johnny, et une pioche et un contrôle incroyables pour Spike. J'ai oublié quelqu'un ? C'est bien ce que je pensais. Timmy, Johnny et Spike pourront dire ce qu'ils veulent sur le Cérébropyre plus tard. Aujourd'hui, on va se concentrer sur ce que Niv-Mizzet apporte avec lui pour nous Vorthosiens affamés.

Certains d'entre vous se demanderont pourquoi j'ai intitulé cet article « Niv-Mizzet, la source vive ». En fait, je ne me suis pas tout de suite rendu compte de la coïncidence. Au départ, je voulais juste utiliser le titre pour sa signification littérale ; « l'origine de la vie. » Et c'est ensuite que je me suis rappelé du roman d'Ayn Rand du même nom. Et la coïncidence, c'est que le personnage principal du roman est un génie nombriliste, une bonne description de Niv-Mizzet ! Sachant cela, je suis encore plus heureux de mon titre.

« Mais en quoi Niv-Mizzet est-il un chef et une source vive ? » Il y a tellement de réponses à cette question que je ne sais pas où commencer. « L'origine de la vie. » Niv-Mizzet est le Parun de la guilde d'Izzet ; le maître de la guilde qui a signé le Pacte des Guildes il y a 10 000 ans. Mais ce n'est pas ce que je voulais dire par « source vive. » Peut-être qu'une description du maître de la guilde d'Izzet s'impose.

Niv-Mizzet est l'être vivant le plus intelligent du plan de Ravnica. Et ça ne veut pas dire que son QI est supérieur de 1 à celui du deuxième être vivant le plus intelligent ; il est si intelligent que s’il venait à remplir un de ces tests psychologiques, il ferait en sorte qu'une fois scannés par l'ordinateur, ses résultats reprogrammeraient la machine, lui donneraient un score parfait et un zéro pointé à tout le monde, que l'ordinateur éteindrait ensuite ses ventilateurs, qu'il surchaufferait et qu'il prendrait feu. Oh, et bien sûr, il ferait tout ça en moins de temps qu'il ne faudrait aux autres pour ouvrir leurs livrets. Et il réduirait ensuite en cendres tous les porteurs de jogging qui pensaient qu'être habillés confortablement leur permettrait d'avoir de meilleurs résultats au test. Les idiots. (Et aussi, oui, il lit dans les pensées - alors il peut épargner celui qui porte un jogging parce qu'il trouve ça cool. Il peut,… mais il ne le fera pas. Pourquoi éteindre le barbecue ?)

Et c'est un peu comme cela que Niv-Mizzet a passé les dernières 10 000 années, dominant les faibles esprits du reste du monde vivant, et repoussant l'ennui en commettant des actes de folie et de feu totalement gratuits. C'est dans sa guilde qu'il a trouvé un semblant d'inspiration. Les génies et les intellects les plus puissants de Ravnica viennent le voir, espérant l'impressionner (ou du moins ne pas l'ennuyer au point qu'il les immole). Et qu'arrive-t-il à quiconque se trouve une tête, deux épaules, deux ailes et une queue au-dessus de tout le monde ? Il devient rapidement égomaniaque.

Ce qui nous ramène tout naturellement à la « source vive. » Le dragon égomaniaque, capricieux et narcissique s'est assuré que sa guilde ne pouvait prendre sa source qu'en lui, l'étoile de la perfection omnisciente. Voyons un peu ce qui a jailli de cette source vive soufflant le feu.

Il n'y a pas besoin d'aller bien loin pour voir les premiers relents de Niv-Mizzeté : « Izzet. » Le nom de la guilde est basé sur celui du dragon. Vous vous attendiez à quoi ? Le dragon a nommé sa guilde pour rappeler à tous qui est le chef, et aussi bien sûr parce que son nom représente la combinaison de lettres la plus parfaite existante.

Le texte d'ambiance du cachet d'Izzet est lui aussi flagrant. L'arrogance du dragon ne se limite pas aux choix des mots.

Le cachet d'Izzet est régulièrement modifié pour ressembler de plus en plus à un portrait miniature de Niv-Mizzet.

Hola ! Est-ce que je viens de présenter une autre carte ? Je pourrais avoir des ennuis pour avoir fait ça. Mais bon, on ne peut pas s'arrêter sur une lancée aussi belle ! On subira les conséquences plus tard ! Regardez ça :

OK, ils ne voulaient pas me virer, mais ils ont insisté pour que je freine un peu sur les révélations tous azimuts. Ce que nous voyons ici c'est qu'il existe une autre carte au nom inspiré par le dragon, « Invocation du Cérébropyre. » Je voulais inclure la mécanique de jeu de la carte, mais à l'étage au-dessus, ils n'étaient pas d'accord. Je vais quand même vous donner un petit indice : la mécanique de jeu de cette carte jaillit elle aussi du dragon. Vu que c'est son sort de prédilection, il paraît logique que Niv-Mizzet ait voulu lui donner son titre.

Pour ceux qui entrent en communion avec le Cérébropyre, il n'y a aucune différence entre flamme et connaissance.

« Cérébropyre » est aussi le mot qui désigne la conscience collective partagée entre Niv-Mizzet et ses élus.

Nous avons une situation similaire avec le terrain du palais de la guilde d'Izzet, « Nivix, l'aire du Cérébropyre. » Le nom et le texte d'ambiance sont bien sûr consacrés au dragon. Mécanique de jeu - désolé, mais c'est la cerise du Mon chéri. On peut déballer le chocolat, mais il faut attendre les avant-premières pour croquer le Mon chéri. (Retarder les récompenses, ce n'est pas vraiment le genre des Izzet, mais bon, on ne peut pas faire autrement.)

Nivix a droit à une double dose d'orgueil de dragon, « Nivix » étant un dérivé de son nom Niv-Mizzet et le Cérébropyre étant une fois de plus cité. Ce n'est pas vraiment surprenant. Après tout, c'est là qu'il passe le plus clair de son temps, à dormir et à immoler les imbéciles qui lui réclame une audience.

Le génie et la vanité de Niv-Mizzet se reflétaient dans tous les miroirs de Nivix.

Tout l'intérieur est recouvert de miroirs. Pour semer la confusion chez les espions ? Peut-être. Pour se pavaner et poser un regard constant sur l'unique perfection en ce monde ? Sans aucun doute.

Quel nom donne-t-on a un groupe de sorciers d'Izzet qui font tout leur possible pour imiter la grandeur aéronautique incandescente de leur maître dragon ? Mais « Dragonautes » bien sûr. Selon les standards inapprochables de Niv-Mizzet, les Dragonautes sont un échec cuisant. Mais il sait apprécier leurs efforts et leur goût impeccable. Alors il les a appelés ses « Dragonautes. »

Il y a fort longtemps, Niv-Mizzet a inventé un métal léger, résistant et malléable, mais aussi à l'épreuve du feu pendant qu’il gravait tout le texte du Pacte des Guildes de mémoire sur une simple goutte d'eau. Il a appelé ce nouveau métal « Mizzium », un autre dérivé de Niv-Mizzet. Puis il a terminé la retranscription du Pacte, a mis le feu à la goutte et a recommencé sur l'antenne d'une chenille. Tout cela lui a pris environ une minute et demie.

Le mizzium est devenu une ressource importante pour toute la cité de Ravnica, même pour les autres guildes. Niv-Mizzet ne voit aucune raison de ne pas faire profiter de son incroyable génie aux imbéciles des autres guildes. Après tout, pourquoi leur vocabulaire limité devrait-il être privé d'une mention régulière de son nom ou de ses créations ?

Après toutes ces explications fascinantes, je suis sûr que « source vive » vous paraît on ne peut plus logique. Même si ce n'est pas le cas, je ne pense pas que vous vous en plaindrez au vu de toutes les petites infos disséminées dans l'article. Sur cette note, je vais vous laisser. Je veux garder un peu de carburant pour mon article sur les Izzet. Mais avant de partir, je veux lever le voile sur le texte d'ambiance de Niv-Mizzet, le Cérébropyre.

« (Z–)90º – (E–N²W)90ºt = 1 »

Qu'est-ce que ça veut dire !? Je ne vais vous révéler qu'une chose : ce n'est pas du charabia. C'est la première et la dernière chose que dirait Niv-Mizzet – dans le langage mystérieux et mathématique que l'esprit izzet sait facilement déchiffrer.

Latest Feature Articles

FEATURE

17 Mai 2022

Collectionner Commander Légendes : la bataille de la Porte de Baldur by, Max McCall

Note de l'éditeur⁣ : nous tenons à préciser que la carte Sans visage n'est pas disponible en version super Premium ou Premium traditionnelle. Commander Légendes : la bataille de la Porte...

Learn More

FEATURE

17 Mai 2022

Vue d'ensemble des produits de Commander Légendes : la bataille de la Porte de Baldur by, Harless Snyder

Salutations, voyageur ! Après une longue journée passée à explorer un donjon, vous vous dirigez vers le village le plus proche pour prendre un repos bien mérité. Si le début de la journé...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All