Le Commandement de Dromoka

Posted in Perilous Research on 12 Mars 2015

By Jacob Van Lunen

Jacob Van Lunen began playing Magic in 1995. He has participated in organized play at every level of competition and was a member of the winning team at Pro Tour San Diego in 2007, thanks to an innovative draft strategy. As a writer, Van Lunen has had more than three hundred Magic strategy pieces published

Bonjour, et bienvenue à la seconde semaine des previews de Les dragons de Tarkir sur DailyMTG.com ! Aujourd’hui, nous allons jeter un coup d’œil sur un sort qui est un de mes préférés de tous les temps. Magic est un jeu qui nous récompense pour avoir des options, et avec la carte preview d’aujourd’hui, on ne sera pas en manque de jeux puissants.

Avoir des options quand on joue à Magic, c’est très important. J’ai appris cette leçon il y a belles lurettes quand j’ai vu la carte Feu et Glace pour la première fois. Bien sûr, la carte était bien des deux côtés, mais aucun des deux ne m’avait impressionné comme étant particulièrement puissant en jeu Construit. Un joueur plus âgé dans mon magasin local m’avait alors expliqué que c’était les options présentées qui rendaient la carte puissante. Elle était plus puissante que d’autres cartes qui, regardées individuellement, auraient été plus intéressantes car elle pouvait toujours faire quelque chose d’important dans une situation donnée.

Le Charme de Selesnya était une de mes cartes préférées dans Retour sur Ravnica. Elle pouvait créer un corps si on en avait vraiment besoin, servir comme sort de boost précieux, ou vous débarrasser d’une des meilleures créatures de l’autre côté de la table. Pris individuellement, aucun des choix sur le Charme de Selesnya serait assez puissant pour le Construit, mais grâce à leur diversité, il est devenu un incontournable en Standard.

Illustration par James Ryman

Le Commandement cryptique est un des meilleurs sorts à quatre manas jamais imprimé. En nous offrant deux choix parmi plusieurs options puissantes, il nous a presque toujours sauvé d’une mort certaine, a retourné une situation en notre faveur, ou nous a offert un la possibilité de faire du 'card advantage' (utiliser une de nos cartes pour se débarrasser de deux cartes adverses).

Imaginez maintenant que le Charme de Selesnya et le Commandement cryptique soient tombés amoureux et qu’ils aient eu un bébé. Jetons un coup d’œil sur le Commandement de Dromoka !

Voici un sort qui a le potentiel de gagner la partie à lui tout seul. Pour seulement deux manas, nous pouvons choisir deux des options disponibles. En conséquence, on pourrait s’attendre à ce que ces options soient faibles, mais nous avons droit à quatre capacités très utiles, chacune d’elles digne d’une carte dédiée quand elle est jouée dans les bonnes circonstances.

C’est ça, la force du Commandement de Dromoka. On a un "deux-pour-un" (une interaction où l’on utilise une carte pour nous débarrasser de deux cartes de l’adversaire) pour deux manas qui a une vraie influence sur la table. Les deux-pour-un à deux manas sont excessivement rares dans Magic, probablement à cause de leur puissance. Une carte comme l’Hymn to Tourach a été considérablement jouée en Legacy à cause de sa capacité à éliminer deux cartes de l’adversaire pour deux manas. Dans un format comme le Standard ou le Modern, le Commandement de Dromoka est peut-être bien plus puissant car nous parlons de deux cartes pour lesquelles l’adversaire a déjà dépensé du mana.

Examinons chacun des modes disponibles sur le Commandement de Dromoka, et parlons du moyen de les traduire en cartes.

Comprendre vos options

La première option prévient toutes les blessures infligées par un éphémère ou un rituel ce tour-ci. L’utilisation la plus évidente est la possibilité de sauver une de vos créatures d’un sort de brûlure comme la Frappe foudroyante ou Activer les flammes, mais il faut également noter qu’elle peut tout aussi bien servir pour prévenir une défaite en contrant des Griffes du cratère massives.

La deuxième option peut sembler la plus étroite, mais il pourrait s’agir du texte le plus important sur cette carte. « Le joueur ciblé sacrifie un enchantement » est en fait un sort anti-créature très puissant qui gère des cartes telles que l’Eidôlon de la Grande célébration, le Jumeau par scission, la Coursière de Kruphix, la Lumière de bannissement, le Fouet d'Érébos et le Géant au sillage funeste. En termes de puissance, détruire un enchantement revient presque à détruire une créature, dans l’optique de l’environnement Standard actuel. En Modern, ce mode offrira aux joueurs vert-blanc un plan de jeu plus interactif contre les stratégies de combo du Jumeau par scission qui ne nécessite plus de suivre la courbe avec un Bandemage qasali. Notons aussi, comme le Commandement de Dromoka force votre adversaire à sacrifier un enchantement, qu’il peut gérer des cartes telles que Purphoros, dieu des Forges. La carte est un pourfendeur de dieux testé et approuvé.

Le troisième mode est l’option la plus souvent utile. La plupart du temps, on va juste l’ajouter à un des autres modes du sort pour un petit bonus sympa. Tuer la Coursière de Kruphix de l’adversaire tout en gonflant notre gars, le tout pour deux manas, c’est une très bonne affaire. De plus, ce mode peut être utilisé pour rendre notre Anafenza, la Primordiale ou notre Noble féale de Feuilleterne capable de battre un Rhinocéros de siège au combat quand un adversaire dépense tout son mana, ou elle peut nous aider à gagner des combats contre un Tarmogoyf !

Le mode final catapulte cette carte du domaine des très bonnes dans celui des tout bonnement hallucinantes. Au minimum, le Commandement de Dromoka offre, en éphémère et pour deux manas, une Chasse aux plus faibles. Nous allons souvent avoir une créature qui surclasse l’une de celles de notre adversaire—après tout, nous jouons vert-blanc, on aura donc toujours de bonnes grosses bêtes. Avec la capacité de combat, nous pouvons souvent tuer une des créatures de notre adversaire tout en lui faisant sacrifier un enchantement. En Standard, on pourrait même penser qu’on pourrait avoir Sidisi, tyran de la Couvée et le Fouet d'Érébos d’un seul coup avec une régularité déconcertante. En Modern, on sera probablement capable d’utiliser le Noble hiérarche pour transformer ceci en un sort anti-créature efficace qui gonfle aussi nos gars, tue un enchantement ou contre une Foudre.

Le Commandement en action

D’accord, il est clair que cette carte est tout simplement dingue, mais dans quel type de deck allons-nous l’utiliser ?

Commençons en jetant un coup d‘œil sur son foyer de prédilection en Standard : Abzan.

Abzan

Download Arena Decklist

Le Commandement de Dromoka rend ce deck plus balaise dans quasiment tous les match-ups en tant qu’option anti-créature efficace avec une polyvalence inégalée.

Ce n’est pas qu’en Standard que le Commandement de Dromoka est une vraie bombe. La carte semble être un ajout idéal pour les stratégies vert-blanc en Modern.

Vert-blanc

Download Arena Decklist

Le mois dernier, lors du Pro Tour Destin reforgé, nous avons observé les decks vert-blanc se distinguer dans un milieu plein de stratégies midrange et agressives. Les decks vert-blanc soutenus par l’équipe Face to Face et ChannelFireball devaient saupoudrer du noir pour pouvoir affronter les decks Jumeau par scission. Maintenant, le Commandement de Dromoka offre à ce deck une option d’anti-créature puissante qui arrive en plus avec une tonne d’avantages divers. Il est d’ailleurs utile de noter que le marqueur +1/+1 peut relancer la persistance sur nos Fourbes de cuisine.

Il n’y a pas le moindre doute que le Commandement de Dromoka sera un incontournable en Construit pour des années à venir. Souvent capable de gérer deux permanents de votre adversaire avec une seule carte et pour seulement deux manas, le Commandement de Dromoka établit un nouveau standard pour les éphémères polyvalents. Ne ratez pas votre occasion d’être parmi les premiers à jouer avec de nouvelles cartes passionnantes comme le Commandement de Dromoka lors de votre avant-première locale ! La plupart des magasins acceptent déjà des préinscriptions et les places sont limitées.

Savoir, c'est pouvoir !

Latest Perilous Research Articles

PERILOUS RESEARCH

31 Décembre 2015

Serment de Jace by, Jacob Van Lunen

Bienvenue à la première semaine des previews de Le serment des Sentinelles ici à DailyMTG. Aujourd’hui, nous allons explorer les différentes applications d’un nouvel enchantement passionn...

Learn More

PERILOUS RESEARCH

10 Septembre 2015

Dans le bison, tout est bon by, Jacob Van Lunen

Bienvenue à la première semaine des Previews La bataille de Zendikar ici dans Perilous Research, la chronique Magic Online exclusive de DailyMTG. La carte Preview d'aujourd'hui est une bo...

Learn More

Articles

Articles

Perilous Research Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All