Day 1 Blog Archive

Posted in Event Coverage on 30 Novembre 2006

By Wizards of the Coast

Table of contents

  • Blog - 8:59 p.m. - Ronde 5 : Souvenirs embrasés, visions explosées - Gabriel Nassif (FRANCE) contre Olle Råde (SUEDE)
    by Hanno Terbuyken, Translated by Bruno Billion
  • Blog - 7:37 p.m. - Metagame français
    by Laurent Cestaro
  • Blog - 6:41 p.m. - Ronde 4 : " Comme ça, tout simplement " - Osyp Lebedowicz contre Paulo Vitor Damo de Rosa
    by Scott Johns, translated by Bruno Billion
  • Blog - 6:22 p.m. - Hall of Fame Profile: Raphaël Lévy
    by Brian David-Marshall, translated by Bruno Billion
  • Blog - 3:15 p.m. - Ronde 1: Persécution française - Pierre Canali (FRA) contre Raphaël Lévy (FRA)
    by Hanno Terbuyken, translated by Bruno Billion
  • Blog - 2:49 p.m. - la valeur n'attend pas la nombre des années
    by Laurent Cestaro
  • Blog - 12:34 p.m. - Petit jeu de pronostics
    by Laurent Cestaro

BLOG

Selon vous, quel joueur français va remporter le titre de champion du monde cette année ?

Antoine Ruel: Benjamin Caumes: Sylvain Lauriol:
Guillaume Wafo-Tapa Nicolas Bornarel Yann Hamon
Pierre Canali: Yann Hamon: Nicolas Bornarel:
Antoine Ruel ou Raphaël Lévy Antoine Ruel Ce sera un allemand, Amiel Tenenbaum !

Wednesday, November 29: 2:49 pm - la valeur n'attend pas la nombre des années

by Laurent Cestaro

Le tournoi principal

La première journée des championnats du monde bat son plein et l'effervescence règne partout ! La troisième ronde du tournoi principal s'achève dans une ambiance feutrée très propice à la concentration qui contraste pour le moins avec la sonorité bien plus conviviale des side events.

Echanges internationaux

On y rencontre, entres autres, des collectionneurs venus de tous horizons afin de consulter avec ferveur les pléthoriques classeurs qui leurs sont proposés. Comme quoi, l'internationalisation dépasse largement le cadre du tournoi principal et rassemble bel et bien les passionnés du monde entier. Aussi, on se n'étonnera donc qu'à moitié que le français ne soit pas la langue la plus employée, même au sein de l'espace réservé aux événements annexes.

Il n'y a pas d'âge pour imiter les champions

Pour ceux qui ne se sont pas laisser tenter par l'un des multiples tournois en cours, il reste tant à faire ! En plein cœur de la salle principale, deux jeunes joueurs ont opté pour une partie amicale. A en juger, à la fois, par la rigueur qu'ils emploient, le temps qu'ils s'accordent pour la réflexion ainsi que l'envie de triompher qu'ils manifestent, nul doute que pour ces deux là la valeur n'attend pas le nombre des années. Si l'on assimile le Hall of Fame à un glorieux passé, les champions nationaux au présent, l'on constate avec plaisir que l'avenir s'est également invité au Louvre.


Wednesday, November 29: 3:15 pm - Ronde 1: Persécution française - Pierre Canali (FRA) contre Raphaël Lévy (FRA)

by Hanno Terbuyken, translated by Bruno Billion

Pierre Canali et Raphaël Lévy se sont maintes fois affrontés…

Ces deux compères se sont maintes fois affrontés sur le circuit GP européen et ce sont tous deux des réguliers constants du Pro Tour. La fréquence de participation de Raphaël est telle qu'il en est maintenant à son 49ème tournoi Pro Tour consécutif, une performance qui lui vaut l'honneur d'être accueilli dans le Temple de la Renommée du Magic Pro Tour ce matin même. Ils sont dans leur pays natal (même si Raphaël vit en Suède), ce sont des amis tous deux au top de leur carrière dans Magic, et ils nous font l'honneur de démarrer les Championnats du Monde 2006 à Paris !

Pierre Canali apporte avec lui un deck Contrôle bleu-blanc armé de Téfeiri et d'un Vampire squelette. Raphaël, lui, fait comme tous les John F. Rizzo du Monde et joue un Champion de la crypte en combinaison avec Saffi pour faire souffrir le Garde des âmes et Teysa.

Première partie

Kai Budde, qui affronte Nicolai Herzog à la table d'à côté, désigne les deux Français et s'exclame : " Ces types connaissent bien les cartes ! " Pierre les connaît en effet suffisamment pour savoir immédiatement que ses sept premières cartes ne lui seront pas utiles, et il déclare un mulligan.

Un Mur de racines de Raphaël indique que la partie ne va pas finir en quelques tours, surtout quand Pierre découvre une île et les Landes d'Adarkar. Le Mur permet à Raphaël d'accélérer suffisamment pour sortir assez tôt un Hiérarche loxodon, et Pierre se met à Réfléchir à deux fois. Un deuxième Hiérarche, cherchant à obtenir rapidement la victoire, est contré par un Accroc de rune de Pierre.

Lévy fait monter la sauce

Un Désert et un tour passé ne font rien pour aider Pierre, qui est maintenant à 12 points de vie et qui doit trouver une solution au Hiérarche et au Teysa tout frais que Raphaël vient de lancer. Le professeur de salsa réfléchit profondément, considère ses possibilités de jeu, et décide de faire le coup de l'Abrogation à Teysa. Coincé à quatre terrains - trois et un Désert, pour être précis - Canali perd son sourire habituel. Il pourrait passer au Rembobinage de Teysa, mais le Hiérarche a réussi à passer ses défenses et il s'apprête à commettre l'irréparable.

Une Crémation de Pierre en deck principal n'aboutit pas à grand chose. Depuis la table voisine, Kai appelle " Monsieur Lévy " pour lui demander de lui rendre les pièces que Raphaël avait empruntées pour s'en servir de marqueurs. Les marqueurs -0/-1 passent à l'autre table pour devenir les marqueurs " temps " de la Floraison de lotus de Budde.

Enfin, Pierre sort une Mort soudaine, qui tue le Hiérarche et qui laisse Saffi sans défense. Mais ce n'est pas suffisant pour lui rendre son sourire. Avec 2 points de vie, il prend son temps pour réfléchir. A-t-il de quoi résister à Raphaël, sa Saffi et son Champion de la crypte fraîchement arrivé sur la table ? Malheureusement non, et cela nous amène tout naturellement à la deuxième partie !

Canali 0 - 1 Lévy

Raphaël retire de son deck un Tamanoa , une Corde d'adjuration, deux Mortifications, un Hiérarche et une Assemblée à l'aube pour les remplacer par un peu de Persécution et d'Expiation. Pierre, lui, retire une Ombre de doute, un Rembobinage, une Révocation, une Appropriation de l'âme et deux Abrogations pour ajouter à son deck un peu de retrait supplémentaire : 3 Mortemarques, un Boomerang , le Collet à sorts et un Assassinat.

Deuxième partie

Les spot lights éclairant le match vedette commencent vraiment à chauffer, et la foule s'agglutine derrière les joueurs. Même si Worlds Paris vient de commencer, l'atmosphère est déjà tendue : ça ne va être une partie de plaisir pour personne, surtout pas en affrontant des joueurs d'une telle trempe. Pendant que les deux Français puisent dans leur réserve, Kai Budde, à la table voisine, vient d'utiliser une combo avec un Orage de dragons contre les Enfants de Korlis de Nico.

Les deux joueurs gardent leur main initiale. Après la pioche, Raphaël sort un Reliquaire impie dégagé, avec hésitation, et il lance un Garde des âmes. Il continue avec son collègue du Temple de la Renommée, Bob Maher, Jr., autrement dit un Obscur confident. Pierre a deux Expirations à opposer à l'humain et sorcier et deux (!) Déserts, qui coupent court à l'offensive de Raphaël.

Canali et sa galerie

Pendant ce temps, Kai et Nico puisent dans leur réserve pour se préparer à leur troisième partie. " Et que penses-tu d'une petite Persécution en réserve ? " plaisante Nico. Au lieu de répondre, Kai désigne Raphaël : " C'est sa spécialité ! Et probablement la sienne aussi ", ajoute-t-il en regardant Pierre. Et comme par magie, Raphaël engage quatre manas et inflige une Persécution à Pierre au tour suivant. " C'est pour ça que je déteste jouer à côté de Kai ", s'exclame le membre français du Temple de la Renommée. Ce à quoi Nico Herzog ajoute aussitôt : " Oui, même d'ici, il arrive à savoir ce que tu as dans ton jeu ! "

La Persécution touche un Téfeiri, révélant un Vampire squelette et un terrain dans la main de Pierre. Rien de bien méchant pour Raphaël, qui utilise la Corde d'adjuration pour récupérer un Champion de la crypte ! Ajouté à Saffi et au Garde des âmes, les points de vie ne lui posent plus de soucis, vu qu'ils sont proches de l'infini. Pierre joue un Vampire squelette, mais Raphaël joue une autre Corde d'adjuration, cette fois pour se débarrasser de Teysa, scion d'Orzhov. Bien entendu, le Champion de la crypte termine au cimetière, mais une autre Corde assène le coup de grâce, et Pierre ramasse ses cartes.

Pierre Canali 0 - 2 Raphaël Lévy


Wednesday, November 29: 6:22 pm - Hall of Fame Profile: Raphaël Lévy

by Brian David-Marshall, translated by Bruno Billion
 

L'arrivée de Raphaël Lévy dans le Temple de la Renommée du Pro Tour est en soi une première : celle d'un joueur encore actif qui entre ainsi dans la légende. Lévy, qui avait commencé à jouer en Pro Tour lors de sa première escale européenne, était déjà un des favoris de la course au Player of the Year et il avait déjà atteint le Niveau 3 du Pro Players Club avec uniquement deux tournois Pro Tour restant à jouer pour finir la saison 2007 quand il a été élu.

Raph se souvient encore de sa première expérience de jeu dans un grand tournoi. Personne ne sera surpris d'apprendre qu'il s'agissait d'un Pro-Tour Paris, cette même ville où il entre dans le Temple de la Renommée pour la première fois.

" Je m'étais qualifié lors d'un PTQ qui avait lieu pas très loin de Toulouse, ma ville natale. A l'époque, gagner un PTQ et devenir un joueur Pro Tour, ça voulait vraiment dire quelque chose ! Je n'avais aucune idée de ce qui allait arriver. J'avais seulement 15 ans et je ne connaissais personne avec qui tester mon deck avant ce tournoi ", se souvient Raphaël. " On m'avait tellement dit que tout le monde était meilleur que moi sur le Pro Tour que je le croyais. J'aurais pu mieux jouer si j'avais pu me préparer un peu plus. Je savais que j'étais capable de battre la plupart de ces gens ! Je me suis ensuite qualifié pour les Championnats du Monde cette même année en participant aux Nationals, où je me suis bien mieux placé que je l'avais fait à Paris. J'ai gagné ce qui deviendrait mon dernier PTQ pour me qualifier pour le Pro Tour-Mainz la saison suivante. "

Depuis lors, Raphaël a été un participant régulier du Pro Tour, les Championnats du Monde 2006 représentant son 49ème tournoi d'affilée. Il occupait la deuxième place parmi tous les joueurs éligibles pour le Temple de la Renommée par points Pro à vie, avec des résultats remarquables pour 10 années de jeu ininterrompues. Les seules choses qui manquent au palmarès de Lévy, ce sont des places au Top 8. Il est aussi le premier joueur à entrer au Temple en ayant moins de quatre Top 8 au Pro Tour. Cela semblait l'inquiéter quand il attendait de connaître les votes du jury.

" Je pensais avoir mes chances, mais je savais que ce serait difficile, parce qu'un des critères les plus importants était le nombre de Tops 8 au PT, et je n'en ai que deux ", explique Raphaël. " On m'avait dit que les votants prendraient sérieusement en considération la longévité et la consistance de ma carrière en Pro Tour. Ca m'a fait un peu peur, parce que j'ai commencé à penser que j'allais réussir, mais je savais aussi qu'il ne fallait pas trop espérer pour ne pas être déçu au cas où le vote serait négatif. "

Raph savait que rien ne lui ferait plus plaisir qu'être élu, un fait qui est confirmé aujourd'hui : " Quand j'ai entendu parler du Temple de la Renommée pour la première fois, j'ai su tout de suite que je voulais en faire partie si c'était un jour possible. J'ai dédié la moitié de ma vie à ce jeu que j'aime tant. Quoi de plus grisant que l'idée que le jeu puisse me récompenser pour ma dévotion ? J'ai rencontré Olle, Darwin, Tommi, Alan et Jon l'année dernière à Yokohama et je me suis dit : ce doit être infiniment plus gratifiant que gagner un Pro Tour. Malheureusement, je n'ai pas (encore) eu la chance d'en gagner un, mais j'ai l'impression que pour un joueur, ce doit être un summum. C'est un peu ce que j'ai ressenti en découvrant ma carte Pro Tour dans les boosters Ravnica, mais c'est encore mieux, c'est vraiment le top du top. "

Raphaël semble être particulièrement ému par l'honneur qui lui est fait et il veut s'assurer d'exprimer toute sa gratitude aux nombreuses personnes qui l'ont soutenu pendant toutes ces années. " Quand je regarde tout ce que j'ai fait pendant les 10 dernières années, c'est à la fois étrange et excitant. Je suis heureux d'entrer dans le Temple de la Renommée dans la ville où tout à commencé pour moi il y a presque dix ans. Je suis aussi ravi que mes amis les plus proches seront là pour partager cette journée avec moi.

" Tout d'abord, je tiens à remercier mes parents, qui ont toujours été présents, et qui m'ont fait confiance quand j'ai commencé à jouer sur le circuit Pro Tour. Les parents n'aiment généralement pas que leurs enfants s'en aillent pour plusieurs jours, qu'ils manquent l'école et qu'ils mettent en danger la réussite de leurs études. Mais ils m'ont laissé faire, et je ne les ai pas déçus.

" Ensuite, dans le désordre, j'aimerais remercier mes amis proches, tous ceux qui ont été là pour me soutenir quand j'en avais besoin et qui, j'espère, sont fiers de moi aujourd'hui : Jaybee, Yohan, Mathieu, Marc, Mattias, Emilie, Carly et Lisa. Aussi, je tiens à remercier la communauté de Magic et son soutien, et aussi, un remerciement tout particulier à ceux qui ont toujours rendu mes voyages aux Pro Tours mémorables : Olivier, Alex, Antoine, Geoffrey, Berber, Manuel, les Néerlandais et bien d'autres encore... "


Wednesday, November 29: 6:41 pm - Ronde 4 : " Comme ça, tout simplement " - Osyp Lebedowicz contre Paulo Vitor Damo de Rosa

by Scott Johns, translated by Bruno Billion
 

Pendant que ces deux champions mélangeaient leurs cartes, je leur ai demandé s'ils avaient déjà joué l'un contre l'autre. Tous deux ont fait signe que oui, mais ce fut Paulo du Brésil qui indiqua avec un petit sourire et un clin d'œil lequel des deux avait gagné lors de leur affrontement à Hawaii, tandis qu'Osyp se concentrait un peu plus sur ses cartes.

Paulo Vitor Damo de Rosa passe à l'action sous le regard mitigé d'Osyp Lebedowicz.

Osyp avait l'avantage de commencer dans ce duel opposant des decks agro 3-0. Les deux joueurs déclarèrent un mulligan, puis ce fut le début de la course. Osyp commença par jouer un Gorille beringeï au premier tour, mais il dût pour cela utiliser une Fonderie sacrée (qui n'a vraiment rien d'une forêt ), tandis que Paulo ouvrait les hostilités avec une Rusalka brûlée. Osyp piocha pour son deuxième tour, avec la malchance incroyable de devoir passer son tour, coincé avec un terrain et un singe 1/1.

Un coup de Marteau volcanique suffit pour envoyer valser le singe malingre, et au tour suivant, Osyp dût à nouveau se contenter d'un autre Gorille beringeï 1/1. Paulo, lui, continua de développer son attaque aux dépends de son pauvre adversaire, jouant un Prêtre soltari et mettant en suspension un Éclair de faille. Osyp fut contraint d'envoyer le singe condamné (et décidément inflammable) pour 1 et malheureusement, il dût à nouveau passer son tour sans rien jouer.

Paulo se contenta de pointer son Éclair de faille en direction du Gorille, puis il piocha et engagea quatre manas. Ce fut alors qu'Osyp commença à ramasser ses cartes. Un instant surpris, Paulo le regarda, puis récupéra ses propres cartes. " Montre-moi au moins ce que c'était ", demanda Osyp, frustré. Après avoir vu la Solifuge à laquelle il s'était attendu, il secoua la tête en pensant au désastre qu'avait été pour lui la première partie.

Damo de Rosa 1 - 0 Lebedowicz

Deuxième partie

Ne le regardez pas dans les yeux... vous risquez de l'enrager.

Cette fois, ce fut Osyp qui domina la table, en sortant uniquement des créatures pendant toute la partie : Lion des savanes, Meurtrisseur du clan Spora, jeton Appel du troupeau, jeton Appel du troupeau 2, Lion des savanes 2 et Loup de garde, Elfes de Llanowar, et pour finir, Loup de garde 2.

Paulo fit de son mieux pour contenir les bestioles, mais même avec l'aide du Chevalier du Halo sacré et du Paladin en-Vec, son équipe était trop faible, ses 2/2 et ses 2/1 étant tout simplement submergées par l'assaut de 3/3 d'Osyp. Une Hélice d'éclair accorda à Paulo un tour de répit pendant l'attaque de son Prêtre soltari, qui fit descendre Osyp à 8. Mais ayant lui-même 5 points de vie, Paulo fut contraint de bloquer avec les créatures qui lui restaient pour éviter d'arriver à portée de brûlure, et il concéda la victoire un tour plus tard.

Damo de Rosa 1 - 1 Lebedowicz

Troisième partie

Attendez... Prenez au moins mon bon profil.

Une fois de plus, Osyp fut l'agresseur immédiat, mettant en jeu un Lion des savanes pour infliger des blessures tôt dans la partie et jouant un Passage honorable au tour trois pour le sauver d'un Marteau volcanique. Le lion finit dans les flammes d'un deuxième marteau, mais Osyp sortit un Hiérarche loxodon de sa manche. Sans créature et ne disposant que d'une main minable contenant un Passage honorable et une Adoration, Paulo avait vraiment des soucis à se faire. Du moins, jusqu'à ce qu'il pioche sa carte et qu'il récupère contre toute attente le Prêtre soltari pro-rouge dont il avait besoin. Il le mit en jeu, subissant les blessures du tour suivant, puis il dégagea et posa sur la table une Adoration, regardant Osyp droit dans les yeux pour voir sa réaction.

Paulo ne fut pas déçu. Osyp ramassa aussitôt ses cartes.

Pire encore, Gabe Walls lui raconta en détails à quel point la main d'ouverture de Paulo avait été mauvaise et que le Prêtre avait fait son apparition au moment le plus crucial de la partie. Ayant réussi à tenir sa langue jusque-là, Osyp finit par avouer : " C'est comme ça aussi qu'il m'a vaincu à Hawaii... Comme ça, tout simplement. "

Damo de Rosa 2 - 1 Lebedowicz


Wednesday, November 29: 7:37 pm - Metagame français

by Laurent Cestaro
 

Consultons les choix des joueurs français pour ce premier jour de compétition en type 2.

Liste des joueurs français - choix des decks - résultat

Peset Alexandre - Dragonstorm - 9 points
Caumes Benjamin - Solar - 6 points
Goron Julien - Angel control - 10 points
Lévy Raphaël - Project X - 12 points
Bornarel Nicolas - Simic beast - 10 points
Mougenot Florent - Simic beast - 6 points
Nassif Gabriel - Tron martyr - 16 points
Fourmas Romain - Firemane zoo - 6 points
Creiche Selim - Zoo - 9 points
Perez Bastien - Zoo - 3 points
Hamon Yann - Zoo - 15 points
Canali Pierre - BU control - 10 points
Matignon Guillaume - BU control - 9 points
Lauriol Sylvain - BU control - 9 points
Wafo-tapa Guillaume - BU control - 15 points
Ruel Antoine - BU control - 9 points
Rispal Jonathan - BU control - 13 points


Wednesday, November 29: 8:59 pm - Ronde 5 : Souvenirs embrasés, visions explosées - Gabriel Nassif (FRANCE) contre Olle Råde (SUEDE)

by Hanno Terbuyken, Translated by Bruno Billion

Olle Råde, longtemps célèbre pour sa chevelure blonde, change de stratégie et tente d'aveugler Gabriel Nassif.

Deux grands noms se rencontrent pendant la Ronde 5, tous deux prêts à ajouter une magie impressionnante à leur CV faisant déjà bien des envieux. Olle Råde fait partie de la première classe du Temple de la Renommée, et il revient pour déferler sur le tournoi avec un deck déluge non pas basé sur l'Orage des dragons, mais sur l'Embrasement des souvenirs. Gabriel Nassif n'a pas vraiment besoin qu'on le présente non plus : c'est l'homme dont la prochaine apparition le dimanche devrait arriver sous peu. Les deux joueurs sont à 3-1 en commençant ce match.

Première partie

Bien que Gabriel commence, Olle démarre sur les chapeaux de roue avec une double action de suspension : la Floraison de lotus et la Vision ancestrale apparaissent dans sa zone retirée-de-la-partie. On sent tout de suite la combo et Gabriel s'en rend immédiatement compte, utilisant sa Recherche compulsive tout en se sentant encore à l'abri parce que les deux sorts puissants sont en suspension.

La Recherche compulsive de Gabriel est contrée par une Déférence d'Olle, qui compte sur sa Floraison de lotus pour venir booster sa base de mana de deux terrains (un Carnarium de Rakdos et une île). Gabriel utilise lui aussi une Déférence pour bloquer sa stratégie, une manœuvre inattendue qui surprend visiblement le Scandinave. Mais le Suédois du Temple de la Renommée ne se laisse pas abattre et passe à l'offensive totale pendant le même entretien. La Clepsydre permet à sa Vision ancestrale de se résoudre sans encombre pendant que Gabriel est entièrement engagé. Avec l'aide du Chant bouillonnant, Olle joue un Embrasement des souvenirs avec une valeur énorme de déluge de cinq. Il met six copies sur la pile et touche une fois la Martyre aux sables, deux fois le Cachet d'Azorius et trois fois l'Urne de la muse.

En gros, cela veut dire 17 blessures pour Gabriel, qui ne peut même pas broncher. Il se contente de lever les sourcils en regardant sa main. Une Recherche compulsive et une Martyre blanche arrivent sur la table, et Olle, pendant ce temps, met à nouveau en suspension le duo dynamique Floraison de lotus et Vision ancestrale. L'air confident, il observe Gabriel qui joue une deuxième Martyre.

Hmmmm…

L'Urne de la muse de Gabriel succombe à la Déférence, et les deux Martyres partent au casse-pipe. Au deuxième essai, l'Urne se résout, suivie par une troisième Martyre. Olle en est réduit à piocher/jouer, mais il n'en perd pas le sourire, même quand la Déférence frappe sa Vision ancestrale. Avec les Martyres en mode beatdown et ses deux Visions ancestrales en suspension, Olle demande à Gabriel d'accélérer un peu le jeu. Le Français obéit, faisant descendre le Suédois à 6, puis à 3, tout ça avec ses petits hommes blancs.

Olle n'a plus qu'un tour pour tenter de brûler Gabriel. Même avec un Chant bouillonnant et un Embrasement des souvenirs en main, ce n'est pas suffisant.

Nassif 1 - 0 Råde

Après coup, Olle pense qu'il aurait pu gagner la partie s'il avait joué son terrain différemment. Avec un mana bleu à la place de n'importe quel autre, il aurait pu faire une Déférence sur la Déférence de Gabriel, ce qui aurait fait augmenter la valeur de déluge d'un et ce qui aurait sauvé la Floraison de lotus pour générer encore plus de déluge.

Les deux joueurs ne réfléchissent pas longtemps à leurs stratégies de réserve. Gabriel ajoute deux Urnes de la muse et trois Cercles de protection : rouge, évacuant du même coup ses trois Condamnations et ses deux Chronosavant s inutiles. Olle se contente d'échanger quelques Trompentraves contre quelques Clepsydres.

Deuxième partie

Olle se prépare à mettre le cap.

Les deux joueurs décident de ne pas se rendre à Paris... après tout, ils y sont déjà, mais ils optent plutôt pour des démarrages en puissance. Olle, qui commence, met des Visions ancestrales en suspension au tour un et au tour deux. La Martyre aux sables et la Recherche compulsive de Gabriel ne sont guère impressionnants en comparaison, mais au moment où la première Vision ancestrale est sur le point de se résoudre, Gabriel sort une Explosion de sort avec rappel ! Une très belle action contre les sorts en suspension sans que cela lui coûte de véritable coût de mana. Olle tente un Trompentrave pour empêcher le rappel, mais ça ne fonctionne pas, alors la Vision fait ses adieux. La même Explosion de sort fait la fête à la Vision ancestrale suivante, mais pas à l'Éclair de faille, qui détruit la Martyre du Français.

La première manche de la bataille est terminée, et la question se pose : qui va mettre la pression sur l'autre ? Gabriel a une Urne de la muse et un Cercle de protection : rouge. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour Olle, qui parvient tout juste à balancer un méchant Éclair de faille.

L'Éclair et le Chant bouillonnant aident à créer trois copies de l'Embrasement des souvenirs, mais avec 13 points de vie pour Olle et 17 pour Gabriel, l'Embrasement n'a pas d'effet mortel. Il touche une Colère de Dieu, une Explosion de sort et une Recherche compulsive, et fait chuter Gabriel à 9. Mais même si le Cercle de protection : rouge subit un Trompentrave, Olle ne parvient pas à accumuler suffisamment de blessures. Quand Gabriel révèle une Colère et une Proclamation de renouveau activée par une Martyre, Olle sait immédiatement qu'il a perdu la partie.

Gabriel Nassif 2 - 0 Olle Råde

Latest Event Coverage Articles

Featured

18 Décembre 2015

Pas de mana, pas de chocolat! by, Esteban

A Biarritz, t'as pas ta planche (de surf, bien sûr), tu restes à côté de la vague. D'accord, fin novembre, c'est pas le top, me direz vous. Ca, c'est ce que disent ceux qui n'ont pas eu l...

Learn More

Featured

18 Décembre 2015

Où sont les «judges» ? by, Esteban

Fabrice DeslandesQuestion fondamentale et au combien indispensable à la connaissance intrinsèque de l'activité des arbitres. Que font ils lorsque vous les perdez de vue entre deux rondes ...

Learn More

Articles

Articles

Event Coverage Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All