Les decks Midrange

Posted in Level One on 29 Septembre 2015

By Reid Duke

Over the span of the last nineteen years, since he was five years old, Reid has been a player, a deck builder, a collector, and a lover of the Magic world. Today, he’s a full-time professional Magic player and writer.

Pousser [le jeu] à bout est souvent un bon moyen d’apprendre, mais trouver un équilibre est souvent la meilleure façon de jouer. Les decks Agro veulent attaquer ; les decks Contrôle veulent défendre. Il y a une troisième catégorie de decks qui partagent des similarités avec les deux, mais ne correspondent pas vraiment ni à l’un, ni à l’autre. Nous les appelons les decks Midrange, qui sont construits autant dans une perspective d’attaque que de défense, et qui ont la capacité de s’adapter à n’importe quelle situation.

Art by Richard Wright

Adaptabilité et polyvalence

Ari Lax a gagné le Pro Tour Les Khans de Tarkir avec un Midrange Abzan. Il a parcouru treize rondes de jeu contre des decks Contrôle, des decks de créatures rapides, des decks de brûlure, d’autres decks Midrange et plus encore. Le secret de son succès était son adaptabilité. Les éléments principaux étaient sa capacité de jouer offensif quand il le pouvait, une disposition à jouer défensif quand il en avait besoin, et une excellente réserve qui lui permettait d’attaquer chaque adversaire d’une façon idéale une fois qu’il savait à quoi s’attendre.

Le Midrange Abzan d’Ari Lax

Le deck de Lax a une apparence très différente de celle des autres decks que nous avons présentés ces dernières semaines. Il contient une bonne quantité de créatures, mais il met aussi l’accent sur des cartes de réponse, le développement de mana et des menaces non-créature robustes. Sa stratégie n’est basée ni sur la vitesse, ni sur la longévité, mais plutôt sur le grignotage de petits avantages, et sur la mise en place d’un état de jeu qui lui apporte la victoire. En un mot, c’est un deck bien équilibré.

La carte idéale pour un deck Midrange est celle qui assure en attaque comme en défense. Remarquez qu’il n’y a rien dans le deck d’Ari qui ressemble au Satyre buveur de feu—une carte qui ne convient qu’à l’attaque. Ni d’ailleurs quoi que ce soit du genre d'Ingéniosité de Jace—une carte avec laquelle vous sacrifiez un bon bout de tempo en tant qu’investissement dans une partie longue. Les decks Midrange sont adaptables en partie parce que leurs cartes individuelles sont polyvalentes— elles ont toute une panoplie d’utilisations pour une variété de scénarios possibles.

Regardez le Rhinocéros de siège. Voici une créature qui est capable de rapidement distribuer des blessures importantes, et elle peut gagner la partie à elle seule si l’adversaire n’y répond pas. Grâce à son endurance élevée et sa capacité de gain de points de vie, le Rhinocéros de siège est cependant tout aussi excellent pour rattraper votre possible retard face à un deck Créatures. Il peut débarquer, stabiliser le jeu et votre total de points de vie, vous faire gagner du temps pour vous permettre de lancer le reste de vos sorts et—quand vous êtes prêt—il peut également se mettre à attaquer.

Le Rhinocéros de siège et le Rokh compagnon sont soigneusement sélectionnés pour être des finisseurs de jeu efficaces tout en étant de bons défenseurs. De plus, chaque créature du deck a une capacité non-combat qui s’avère utile dans une partie longue. La Mystique elfe et la Cariatide sylvestre peuvent bloquer si nécessaire, mais leur utilité première est de servir de source de mana supplémentaire, et pour fournir au deck un boost en vitesse pour pouvoir tenir la route face aux decks Agros. La Coursière de Kruphix peut rester en jeu pour tenir les bestioles à l’écart tout en vous procurant un card advantage à long terme, ainsi qu’en vous fournissant un sérieux gain de points de vie.

 

Un autre exemple parfait de la polyvalence est le Charme d'Abzan—une carte avec trois modes différents, c’est l’exemple type de la carte polyvalente ! De plus, un des modes du Charme d'Abzan est défensif (en exilant la créature de l’adversaire), un est offensif (en gonflant votre créature pour qu’elle inflige plus de blessures ou pour gagner un combat), et le troisième est un investissement pour la fin de jeu (piocher des cartes supplémentaires). Vous ne serez jamais déçu de piocher le Charme d'Abzan, car il est utile dans pratiquement toutes les situations imaginables.

Observez comment, en suivant ce modèle, Ari Lax a pu remplir son deck à ras bord de cartes de réponse sans en choisir certaines qui seraient probablement mortes dans une confrontation particulière.

Saisie des pensées : Chaque deck joue des sorts non-terrain et la Saisie des pensées excelle particulièrement en combattant des sorts non-créature dans des decks Contrôle.

Charme d'Abzan : Trois modes, pour pouvoir choisir le plus approprié en toute situation.

Chute du héros et Destruction totale : Même face à un deck Contrôle vous pouvez éliminer un planeswalker ou une Lumière de bannissement pour donner libre cours à une de vos propres menaces.

Elspeth, championne du Soleil : Capable de détruire des créatures problématiques, comme le Dragon au souffle de tempête, mais se trouve également être la plus puissante condition de victoire abzane !

La réserve

Leur plus grande force venant de leur flexibilité, il n’est pas possible de parler des decks Midrange sans le contexte de la réserve. Ils n’ont ni la rapidité des decks Agros, ni la puissance de decks Contrôle en fin de partie. Ils sont cependant excellents pour exploiter les faiblesses des autres decks, et trouver la meilleure approche pour affronter toutes les situations. Les decks Midrange ont tendance à briller après l’utilisation de la réserve, quand ils peuvent se peaufiner et parfaitement se calibrer pour une confrontation spécifique.

Dans votre deck principal, il est très utile d’éviter des cartes qui pourraient être mortes dans certains affrontements. Dans votre réserve, il n’y a cependant pas la nécessité de sacrifier la puissance à la polyvalence.

 

Comme les decks Midrange sont bien équilibrés et que leur stratégie ne doit pas trop pencher dans une direction spécifique, ils peuvent mettre presque n’importe quoi dans leur réserve. Ici, Ari Lax a choisi de tirer avantage d’un certain nombre d’effets symétriques, comme par exemple Mettre fin aux hostilités. Même si la plupart des decks Créature évitent ce type de cartes, Ari savait que dans les confrontations où il allait faire venir Mettre fin aux hostilités de la réserve, ces adversaires allaient être tellement dévastés par son effet qu’il pouvait volontiers y sacrifier une ou deux de ses propres créatures comme dommage collatéral.

Mais les decks Midrange ont accès à plus que juste des cartes de réserve défensives. Comme ils jouent des créatures et qu’ils ont la possibilité de mettre la pression sur le total de points de vie de leur adversaire, ils peuvent aussi chercher des menaces spécifiques qui pourraient causer des ennuis à certains d'entre eux.

 

Prenez par exemple Nissa, éveilleuse de mondes, une carte qui est très efficace face à des decks Contrôle. Ce serait maladroit et inefficace pour un deck Contrôle de mettre une Nissa en réserve pour pouvoir en contrer une autre. Après tout, leur plan n’est pas d’attaquer le total de points de vie de l’adversaire, alors, si Nissa ne parvient pas à elle seule à réduire les points de vie de l’adversaire de 20 à 0, elle n’a pas servi à grand-chose. Mais dans le contexte d’un deck Midrange Abzan (avec des Rhinocéros de siège, des Rokh compagnon et d’autres planeswalkers pour la renforcer), Nissa représente une menace qui pourrait facilement surmener le deck Contrôle d’un adversaire.

Traditionnellement, les decks Midrange brillent après l’ajout de la réserve. En fait, leur avantage est double. Premièrement, la flexibilité de leur stratégie signifie qu’ils ont accès aux meilleures cartes de réserve de leurs couleurs. Puis, l’équilibre de leur deck rend difficile de bien utiliser sa réserve contre eux. Plus la stratégie est extrême, plus il est facile d’utiliser sa réserve pour la contrer ; plus la stratégie est équilibrée, plus cela est rendu difficile.

Mana et Tempo

Comme pour tous les decks, la courbe de mana est extrêmement importante pour un deck Midrange. En ce sens il y a un problème spécifique qui découle des affirmations que j’ai faites plus haut.

Chaque deck doit offrir des jeux de début de partie, mais il est très difficile de trouver des créatures bon marché qui sont aussi bonnes en attaque qu’en défense. Si leur force et leur endurance ne sont pas très élevées, elles risquent trop de se faire surclasser plus tard dans le jeu. Une option est de faire l’impasse sur les créatures bon marché et de leur préférer des sorts anti-créature, mais dans ce cas on risque de se retrouver avec bon nombre de cartes mortes face aux decks Contrôle. Le défi consiste à trouver des jeux de début de partie, qui assurent face à tous les types de confrontation, et qui maintiennent leur valeur tout au long du jeu.

 

La solution dans le cas Abzan est de jouer avec des créatures qui soutiennent votre rampe de mana. En plus de remplir les critères mentionnés plus haut, elles vous offrent l’avantage secondaire de pouvoir jouer avec une concentration de cartes chères légèrement plus élevée, et avec un compte de terrains un peu plus bas.

De la même manière, les decks Midrange sont aussi bien adaptés pour utiliser des terrains qui arrivent sur le champ de bataille engagés tels que les Temples (comme le Temple de la maladie) et les terrains triples (comme la Citadelle de la steppe de sable).

Afin de préserver le niveau de puissance de votre deck, vous pouvez aussi alternativement planifier de passer vos premiers tours à investir dans le tempo afin de développer votre mana. Ça en vaut la peine si vous pouvez fonctionner sans accrocs et de façon fiable et efficace en milieu de partie.

Le card Advantage

Le card advantage est très important pour les decks Midrange. Cependant, là ou les decks Contrôle peuvent jouer des cartes telles que la Divination et l’Ingéniosité de Jace, les decks Midrange sont forcés de se montrer plus créatifs. Si votre objectif est d’exceller en milieu de partie, c’est une mauvaise idée de passer un tour crucial à piocher des cartes plutôt que de développer ou gérer le champ de bataille.

Les decks Midrange doivent plutôt chercher un card advantage secondaire—qui arrive indirectement ou est relié à un autre effet. La Coursière de Kruphix en est l’exemple parfait. Au tour trois, vous devriez vraiment ajouter une créature sur le champ de bataille, mais la Coursière continue à justifier sa présence tant qu’elle reste en jeu. Jouer des terrains du dessus de votre bibliothèque permet de mettre plus de cartes en jeu sans dépenser quoi que ce soit de votre main. Cela augmente aussi la chance de piocher des cartes non-terrain et ainsi de mitiger le risque d’une inondation de mana.

Nous avons déjà mentionné le Charme d'Abzan. Bien que ce ne serait pas une bonne idée de le jouer comme Divination, la fonction première du Charme d'Abzan étant celle d’un sort anti-créature.. C’est un énorme avantage d’avoir une option de card advantage quand la situation l’exige.

Pour finir, en ce qui concerne le card advantage secondaire, nous avons les planeswalkers. Pour plusieurs raisons, les decks Midrange sont les plus appropriés pour l’utilisation de planeswalkers. Premièrement, ils ont suffisamment de créatures en plus de leurs planeswalkers pour pouvoir contrôler le champ de bataille. Deuxièmement, ils ont assez d’anti-créature pour protéger leurs planeswalkers même quand ils ne mènent pas sur la table. Troisièmement, et c’est peut-être le plus important, ils visent à jouer une partie un peu plus longue, et reçoivent donc une énorme valeur à long terme en activant leur planeswalker à chaque tour.

Le card advantage virtuel est, lui aussi, important pour les decks Midrange. Très souvent cela se présente sous la forme de posséder tout simplement de plus grandes créatures que votre adversaire.

Imaginez le cas d’un Midrange Abzan faisant face à un deck rouge de bestioles. À chaque tour, quand la partie se prolonge, le deck Abzan peut piocher le Rhinocéros de siège alors que le deck rouge risque de piocher quelque chose comme l’ Habitant de la rue de la Fonderie . L’Abzan gagne le card advantage virtuel simplement en ayant une qualité moyenne de carte plus élevée.

 

Imaginez un Rhinocéros de siège en jeu contre une horde de créatures rouges plus petites. Le joueur rouge peut décider de ne pas attaquer, et dans ce cas le joueur Abzan a neutralisé ses créatures (tout du moins temporairement). Le joueur rouge peut décider d’attaquer et de perdre une de ses créatures, juste pour infliger des blessures. Dans ce cas, le joueur Abzan a tué une créature sans contrepartie. Alternativement, le joueur rouge peut échanger une créature avec une Force de titan ou une Frappe foudroyante pour tuer le Rhinocéros de siège, dans quel cas le joueur Abzan a obtenu un deux-pour-un.

Plus vous pourrez intégrer de card advantage dans la structure de votre deck lors de sa construction, mieux vous vous porterez.

Finir la partie

La différence la plus importante entre un deck Midrange et un deck Contrôle est que le premier n’a pas (obligatoirement) l’inévitabilité— ce n’est pas garanti qu’il gagnera la partie simplement en survivant suffisamment longtemps. Certains decks Midrange comportent un risque non négligeable d’inondation de mana. D’autres peuvent avoir des problèmes à répondre à certaines cartes ou combinaisons de cartes.

Par exemple, le deck Abzan d’Ari Lax aurait des problèmes avec la carte Reine des frelons lors de la première partie, devant utiliser plusieurs cartes pour y répondre. Cela peut poser un petit problème, mais ce n’est certainement pas un défaut fatal pour le deck.

La solution est simple : tuez votre adversaire !

Jusqu’ici, j’ai insisté sur l’importance des créatures jouant la défense dans un deck Midrange. « Le Rhinocéros de siège peut stabiliser le jeu… » « Le Rokh compagnon peut protéger vos planeswalkers… » Et bien, elles ont aussi une autre fonction.

Une fois que vous êtes prêt, vous pouvez tourner vos créatures et vos planeswalkers contre votre adversaire. Vous pouvez utiliser vos sorts anti-créature pour tuer ses bloqueurs, et votre adversaire peut se retrouver avec zéro point de vie avant qu’il ne réalise ce qui lui arrive !

La flexibilité est la clé pour un deck Midrange, et cela veut dire en partie de pouvoir attaquer quand la situation le demande. Dans un cas idéal, la partie se déroulera en deux étapes : la première est celle pendant laquelle vous vous défendez, développez votre mana et démontez le plan de jeu de votre adversaire ; la deuxième est celle où vous attaquez en visant la jugulaire. Nous appelons cela prendre le virage—le tour durant lequel vous décidez que votre nouvel objectif sera de tuer votre adversaire.

Cette capacité de prendre le virage et de rapidement finir la partie est cruciale pour les decks Midrange précisément parce qu’ils n’ont pas l’inévitabilité. Votre réponse face à certaines cartes inquiétantes est de gagner la partie, soit avant qu’elles arrivent, soit très peu de temps après. Si vous jouez Abzan et que vous sentez une Reine des frelons arriver, essayez de faire abaisser suffisamment le total de points de vie de votre adversaire pour que quelque chose du genre du Rhinocéros de siège ou d’Ajani, mentor de héros puisse finir le travail.

 

Quand vous jouez un deck Midrange, vous ne vous faites jamais totalement évincer de la partie. Vous allez avoir une panoplie diverse de cartes de réponse pour gérer un grand nombre des problèmes les plus courants. Plus important encore, si jamais vous n’avez pas la bonne réponse, vous disposez d’un plan B en tuant simplement votre adversaire !

Notez que les decks Midrange peuvent être de toutes les tailles et couleurs. Aux côtés d’Ari Lax dans les Top 8, on pouvait trouver Yuuya Watanabe avec son Midrange Jeskaï.

Deck Jeskaï gagnant de Yuuya Watanabe

Bien qu’il ne partage virtuellement aucune carte et que les jeux se soient déroulés de façons vraiment différentes, les principes derrière Abzan et Jeskai sont largement les mêmes. Comme pour l’Abzan, ce deck Jeskaï adoptera une attitude défensive envers des decks plus rapides, et une attitude agressive envers des decks plus lents. Comme l’Abzan, il contient un petit nombre de créatures puissantes. Comme l’Abzan, il s’adaptera après l’utilisation de la réserve au rôle dont il a besoin pour jouer dans une confrontation spécifique. Plus encore que le deck Abzan, il a la capacité remarquable de prendre le virage et de finir la partie avec un déluge de sorts de brûlure, une fois le bon moment arrivé.

Dans un tournoi de Magic, une multitude de stratégies s’affrontent jusqu’à ce qu’une d’elles prenne le dessus. Plutôt que d’essayer de deviner quelle sera la meilleure, vous pouvez jouer quelque chose de plus flexible et vous adapter à tout ce que vos adversaires ont planifié. En choisissant un deck Midrange et en mettant l’accent sur l’équilibre et une bonne réserve, vous aurez toujours votre chance, peu importent les situations qui se présenteront.

Cadeau Bonus : Preview de Commander (édition 2014)

Une des clés d’un deck Midrange à succès est le card advantage secondaire—un card advantage intégré dans la structure même du deck. J’ai aussi évoqué un problème courant des decks Midrange—un manque de cartes à jouer en début de partie—et une solution possible—investir vos premiers tours dans des terrains qui arrivent engagés sur le champ de bataille.

En prenant ceci en compte, la carte Preview d’aujourd’hui serait peut-être trop lente pour des decks agressifs, mais elle a le potentiel de changer la donne pour un deck Midrange ou Contrôle. Tout deck qui peut se permettre de sacrifier un peu de tempo dans les premiers tours en échange de mana supplémentaire et d’un card advantage pour plus tard dans la partie pourrait être un bon candidat.

À court terme, le Paysage myriadaire est moins efficace qu’un terrain de base, car il arrive engagé sur le champ de bataille et ne produit que du mana incolore. Cependant, pour un deck qui a de faibles besoins en mana dans les premiers tours, ceci n’est peut-être pas un prix très élevé. Sur le long terme, le Paysage myriadaire se transformera en deux terrains de base, ce qui correspond à une rampe de mana et un card advantage, le tout sans jamais payer un sort de votre main. C’est exactement le type de card advantage secondaire qui permettra à votre deck de fonctionner sans accrocs, et d’offrir un avantage constant sur de nombreux adversaires.

Le fonctionnement du Paysage myriadaire est assez similaire à celui d’une vieille carte : l’Orée de la Krosia. L’Orée de la Krosia était une carte déterminante quand elle était légale en format Standard. Bien que ces derniers temps, elle n’ait pas fait son apparition parmi les meilleurs decks Legacy, dans les bonnes circonstances elle est, tout comme le Paysage myriadaire, une carte de niveau de puissance Legacy, et ces deux méritent probablement plus d’attention.

Comparé à l’Orée de la Krosia, le paysage a la capacité importante de pouvoir chercher n’importe quel type de terrain de base. Cela devrait en faire une option sérieuse pour tout type de deck qui tire profit d’avoir de nombreux terrains du même type, comme ceux construits autour de cartes telles que les Coffres de la Coterie ou High Tide. D’ailleurs, il pourrait aussi être utile, si vous avez une raison de jouer avec des terrains de base neigeux (une raison telle que le Skred, par exemple).

Cherchez des terrains à forte valeur tels que le Paysage myriadaire pour fournir à vos decks Midrange le petit boost dont ils auront peut-être besoin pour devenir des vainqueurs en tournoi.

Latest Level One Articles

Level One

3 Juillet 2018

Les bases du card advantage by, Reid Duke

On dit que dans la vie, on obtient souvent ce pour quoi on paie. Le coût de jouer un sort La semaine dernière, j’ai expliqué que le mana est une des ressources de base de Magic. Lancer ...

Learn More

Level One

3 Juillet 2018

Les bases du mana by, Reid Duke

Presque toutes les parties de Magic commencent de la même façon : un joueur joue un terrain. Tout commence par le mana. C'est une des ressources les plus basiques et les plus importantes ...

Learn More

Articles

Articles

Level One Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All

Nous utilisons des Cookies sur ce site pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic web. En cliquant sur OUI, vous acceptez nos Cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more