Résumé de l'histoire de Theros par-delà la mort

Posted in Feature on 10 Janvier 2020

By Wizards of the Coast

Elspeth était morte.

Mais nous devons remonter bien plus loin que ça, des siècles en arrière. Avant que les dieux de Theros ne prennent le pouvoir, les titans, incarnations des besoins primaires, erraient dans le royaume des mortels, semant mort et destruction sur leur passage. En ces jours sombres, les mortels, impuissants, se tournèrent vers la prière. De cette prière, de ce concentré de dévotion, naquirent les dieux en personne.

Empreints d'incroyables pouvoirs grâce à la foi des mortels, les dieux enfermèrent les titans dans le Monde souterrain. Klothys, déesse de la destinée, se porta volontaire pour monter la garde et s'isola dans le Monde souterrain pour l'éternité. Bien que ce soit Érébos le maître de ce royaume par-delà la mort, c'est Klothys qui garda ce lieu scellé, s'assurant que les titans y resteraient piégés.

Et ainsi, les dieux régnèrent, dans l'assurance que leur position était légitimement méritée, jusqu'à ce que le satyre Xénagos présente une nouvelle menace. En exploitant ce même pouvoir de dévotion, il s'éleva au niveau des dieux, révélant à ces derniers une vérité peu plaisante : ils étaient remplaçables.

Héliode, le dieu du Soleil, envoya sa championne, la Planeswalker Elspeth, anéantir Xénagos. Et elle y parvint. Cependant, Héliode restait hanté par le fait que Xénagos était devenu dieu. Si le peuple de Theros se mettait à admirer Elspeth plutôt qu'Héliode, elle risquerait de prendre sa place au panthéon. Par crainte, Héliode décida d'abattre Elspeth dans son heure de gloire, la congédiant dans le Monde souterrain et la condamnant à l'oubli.

Elspeth était morte.

Mais son histoire n'était pas encore terminée. Un autre Planeswalker rôdait dans l'ombre de Theros, Ashiok, le mage des cauchemars. Ashiok était obnubilé par la peur, considérant que toutes les choses étaient égales devant elle. Ainsi, alors qu'Elspeth aurait dû recevoir le repos éternel dans l'Ilysée, le havre des héros tombés du Monde souterrain, elle fut à la place persécutée encore et encore par des cauchemars de son passé. De Daxos, son ancien amour, qu'on l'avait poussée à tuer. D'Héliode, qui l'avait terrassée de la lance qu'elle avait portée en son nom. Et des tourments de son enfance aux mains des abominables Phyrexians.

Deux choses se produisirent. Les visions d'Ashiok étant plus réelles que les autres, dans l'une d'entre elles, Elspeth saisit Khrusor, la lance d'Héliode. Une fois cette vision passée, une copie déformée de la lance persista, de laquelle émanait une puissance sombre. En parallèle, Ashiok découvrit l'existence des Phyrexians et se transplana immédiatement pour en apprendre plus sur ces véritables cauchemars vivants.

Pendant ce temps, le dieu Héliode songeait à la fragilité de son immortalité. Personne ne devait prendre sa place au panthéon, pas même les autres dieux. À cette fin, il récupéra l'âme de l'oracle Daxos et en fit son champion dans le royaume des mortels. Devenu demi-dieu, Daxos eut pour tâche d'éradiquer toute trace des autres dieux à la grande cité de Mélétis.

Les autres dieux, refusant de tolérer un tel affront, appelèrent leurs propres champions depuis le Monde souterrain. C'est ainsi que les dieux entrèrent en guerre. Et quand les dieux entrent en guerre, ce sont les mortels qui en paient le prix. L'une des conséquences fut l'apparition de failles dans le Monde souterrain d'où d’innombrables monstres émergèrent. Érébos, dieu du Monde souterrain, fut particulièrement rongé par ce conflit. Il détestait Héliode par-dessus tout et, dans sa rage, il relâcha son étroite surveillance des âmes sous sa responsabilité.

Les nouvelles allant vite, même dans l'au-delà, Elspeth entendit parler de ces failles vers le royaume des mortels. Comprenant qu'elle avait encore des choses à faire dans le Multivers, Elspeth saisit son Ombrelance et se dirigea vers une sortie secrète dans le palais d'Érébos. Mais elle n'était pas la seule à chercher à s'enfuir.

Klothys était enragée. Quand Xénagos avait tenté de prendre sa place dans le panthéon, elle s'était fâchée, ce qui est normal. En voyant d’innombrables âmes braver le destin pour annuler leur propre mort, elle devint furieuse. Elle envoya de nombreux agents du destin pour empêcher ces âmes d'obtenir une nouvelle vie. Mais pour Elspeth et son âme de Planeswalker, il fallait agir de façon spéciale. Klothys façonna alors sa pièce maîtresse : un agent du destin qu'elle nomma Calix. Créé dans l'unique but d'accomplir la volonté de Klothys, Calix partit à la poursuite d'Elspeth, afin de préserver ce qui devait l'être.

Dans sa course vers la liberté, Elspeth rassembla des alliés. Au cours de son voyage, elle participa à de nombreuses batailles et affronta de puissants ennemis ; elle réussit à tous les repousser. Après chaque victoire, elle levait sa lance dans les airs en proclamant : « Voici la véritable Khrusor ! Celle d'Héliode est une fausse ! »

Elle affronta également Calix à plusieurs reprises, ressortant victorieuse à chaque fois. Après tout, elle était une guerrière expérimentée, alors qu'il venait d'arriver au monde. Mais à chaque combat, Calix s'améliorait : il en apprenait davantage à la fois sur son ennemie et sur lui-même. Malgré tout, elle le vainquit une dernière fois avant d'atteindre la sortie. Où Héliode l'attendait.

Grâce à Daxos, l'ancien amour d'Elspeth, Héliode avait appris qu'elle tentait de s'échapper. Ayant perdu la raison, Héliode se mit en travers du chemin d'Elspeth, l'empêchant de sortir du Monde souterrain. Il ne pouvait pas la laisser s'échapper. Elle causerait sa perte. Elle était responsable de tout ceci. En la maudissant dans sa barbe, il se mit à charger Elspeth avec sa lance Khrusor... Qui se brisa aussitôt dans ses mains.

Car à chaque fois qu'Elspeth avait répété que son Ombrelance était la véritable Khrusor, les âmes des observateurs l'avaient crue. Et le pouvoir de cette croyance, de cette dévotion, avait fait de son mensonge une réalité. Menacé par la pointe d'une lance qui ne lui appartenait plus, Héliode finit par se rendre. Et Érébos éclata de rire.

Durant tous ses siècles d'existence, rien n'avait autant satisfait Érébos que d'entendre Héliode se rendre. Érébos saisit le dieu du Soleil vaincu et le plaça sous un rocher géant, où il souffrirait pour l'éternité, ou jusqu'à ce qu'il soit oublié par ses fidèles. Quant à Elspeth, Érébos lui offrit sa reconnaissance éternelle, ainsi que le libre passage vers le monde des mortels.

Après de brèves retrouvailles avec Daxos, Elspeth se transplana. Calix fut témoin de tout ceci, souffrant de tout son être. Son unique but était de ramener Elspeth à sa place, et il ne pouvait désormais plus l'atteindre. Alors qu'il vivait son heure la plus sombre, une étrange étincelle s'embrasa en lui, et il se transplana à sa poursuite.

Latest Feature Articles

FEATURE

12 Décembre 2019

Mécaniques de l'extension Theros par-delà la mort by, Matt Tabak

Tous les contes de fées ont une fin, et nos aventures se poursuivront désormais sur un autre monde. Ce monde familier au paysage étoilé enchanteur évolue sous l'œil vigilant d'un insondab...

Learn More

FEATURE

24 Septembre 2019

Précis d’Avant-première Le trône d’Eldraine by, Gavin Verhey

Après avoir fini de vous transplaner, vous levez les yeux pour découvrir autour de vous un monde étrange mais accueillant. Des chevaliersde toutes sortes passent près de vous sur leurs n...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All

We have updated our terms of use and privacy policy. Click the links to learn more.
We use cookies on this site to personalize content and ads, provide social media features and analyze web traffic. By clicking YES, you are consenting for us to set cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more