Archenemy: Nicol Bolas en preview

Posted in Feature on 5 Juin 2017

By Nicholas Wolfram

Nicholas Wolfram fell promptly in love with tabletop and video games when he was only two years old, and he has been writing about them since he figured out how words worked. Now he puts together words about Magic, which he started playing way back in 2000.

Le format Archenemy a fait son apparition remarquée dans Magic il y a sept ans avec un produit au titre approprié : Archenemy. Depuis, les choses sont restées très calmes... Jusqu’à août dernier, où les premières rumeurs d’un Archenemy: Nicol Bolas ont éveillé l’intérêt des joueurs. La sortie d’Archenemy: Nicol Bolas se prépare d’ici quelques petites semaines, et bientôt, avec vos amis, vous pourrez revivre le combat désespéré opposant Nicol Bolas et les Sentinelles (représentées dans ce produit par Gideon, Chandra et Nissa), mais nous ne pouvons pas garantir que l’issue de cette confrontation sera la même que celle que vous découvrirez dans L’Âge de la Destruction.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Archenemy, c’est un format dans lequel trois joueurs unissent leurs forces contre un quatrième, qui prend le rôle du « boss final » que ses adversaires doivent tenter de vaincre. Pour aider le joueur qui prend le rôle du « boss », celui-ci commence avec 40 points de vie (c’est pour cette raison que vous trouverez un compteur de points de vie spécial de 100 points dans la boîte) et il a un deck de cartes de « machinations » qui permettent au vilain de puissants effets gratuits à chaque tour. Ces effets peuvent changer de façon radicale le déroulement de la partie. Au début de la première phase principale de l’archennemi, il révèle à chaque tour la carte du dessus de son deck de machinations et utilise son effet. Ces machinations ont des effets très variés, allant d’un tour supplémentaire à l’attribution à vos créatures de +2/+2 et du piétinement jusqu’à ce que l’une d’elles meure. Les parties d’Archenemy progressent de cette manière, alternant des tours d’alliés partagés et des tours d’archennemi, jusqu’à ce que tous les alliés ou que l’archennemi aient été vaincus. Avec Archenemy: Nicol Bolas, vous découvrirez quelques changements.

Une nouvelle direction pour Archenemy

Même si les modifications apportées à la formule Archenemy ne sont pas substantielles, elles n’en sont pas moins importantes. La première modification est le seul changement apporté aux règles : Désormais, quand l’archennemi attaque n’importe quel joueur ou planeswalker de l’équipe adversaire, n’importe quelle créature qu’un équipier du joueur défenseur contrôle peut être attribuée comme bloqueur par le contrôleur de cette créature. En gros, l’identité de celui qui se fait attaquer par les créatures de l’archennemi n’est plus un facteur restrictif d’attribution des créatures comme bloqueurs. Ceci remplace les anciennes règles de blocage, qui suivaient les conventions de blocage en multijoueurs normales.

L’autre modification importante n’est pas véritablement une nouveauté pour les joueurs, et elle concerne l’ambiance et l’équilibre. Auparavant, les joueurs tenaient les rôles d’un vilain sans nom et d’une équipe de héros anonymes. Pour ce produit, nous voulions qu’Archenemy devienne une expérience plus ciblée et plus adaptée. Nous souhaitions que les joueurs se plongent réellement dans les rôles des héros et des méchants qu’ils adoptaient. C’est pourquoi nous avons commencé en prenant le méchant de l’histoire de Magic en cours comme premier archennemi « officiel » : Nicol Bolas, le Planeswalker ancêtre dragon. Et pour le combattre, qui de mieux que les Sentinelles, la force qui s’oppose à lui dans l’histoire de L’Âge de la Destruction, qui sort en juillet ? Une fois les personnages sélectionnés, nous avons pu assembler des decks préconstruits non seulement pour l’archennemi, mais aussi pour les trois joueurs qui l’affrontent. Ceci nous a permis de créer une expérience prête-à-jouer bien plus équilibrée que le premier produit Archenemy, qui exigeait que les joueurs construisent eux-mêmes les decks d’équipiers.

Les quatre personnages principaux du produit apparaissent sous forme de cartes de planeswalker avec de nouvelles illustrations de Chris Rahn. Ceci dit, nous savons qui vous voulez tous voir, et c’est bien pour cette raison que nous avons mis son nom sur la boîte.

Nicol Bolas

Nicol Bolas est probablement le plus grand méchant que Magic ait créé à ce jour. C’est le plus puissant parmi les déjà immensément forts ancêtres dragons, probablement le doyen du Multivers et un Planeswalker pré-Restauration frénétiquement désireux de recouvrer les pouvoirs quasi-divins qu'il a perdus. J’ai probablement perdu une partie d’entre vous avec ce dernier commentaire, mais on peut dire sans nulle conteste que Nicol Bolas est un méchant dont les capacités ne sont dépassées que par ses ambitions. Il est un maître incontesté de la magie bleue, noire et rouge, trois couleurs dont la combinaison est connue pour créer des sorts notoirement puissants et impitoyables. Et il les utilise au maximum de leur potentiel maléfique pour parvenir à ses desseins égoïstes et corrompus.

C’est cette nature implacable et dominante qui gouverne l'ambiance de son deck principal et de la nouvelle édition de 20 cartes de machination. Ces cartes de machination ont un important nombre d’effets allant de ce qui est essentiellement une version effet unique de la capacité ultimate de Tamiyo, chercheuse sur le terrain à une variante créatures seules de la Pompe éthérique modèle. Pour être honnête, ces machinations fonctionnent exactement comme elles le devraient. Arrivé au tour trois, un bon joueur de Nicol Bolas exultera à l’idée de retourner une carte de machination, ne serait-ce que pour voir l’effroi apparaître sur le visage des adversaires encore en vie. Pour un examen plus approfondi des cartes de machination, cliquez ici pour passer directement aux visuels complets ci-dessous.

Avec les cartes très Bolas qui remplissent le deck principal, vous aurez parfois l’impression que l’archennemi n’a même pas besoin du deck de machinations pour vaincre les joueurs des Sentinelles. Des sorts iconiques tels que l’Ultimatum cruel peuvent paraître être des inclusions évidentes, mais la Lame du destin et la Rancune téméraire sont super puissantes quand on considère le fait qu’il n’y a pas une seule créature noire dans les rangs de vos adversaires. Avec une grosse quantité d’accélération de mana, un anti-créature régulier et une bonne quantité de bombes (qui pourraient bien être gratuites grâce à vos machinations), Nicol Bolas est bien représenté comme une force qui pourrait s'avérer insurmontable. Dans le deck, ses plans ont été mis à plat, il est tout-puissant et sa justice est à la fois rapide et obscure. La seule pièce manquante à la formule est son esprit notoirement rusé... Alors je pense que ce sera à vous de le remplacer. Aurez-vous la capacité d’annihiler les Sentinelles ?

Archenemy Nicol Bolas

Les Sentinelles

Les Sentinelles sont une équipe héroïque de Planeswalkers venus des quatre coins du Multivers qui ont prêté serment de protéger ensemble les plans du Multivers, que ce soit des menaces extraplanaires comme les Eldrazi ou des Planeswalkers maléfiques. Mais, comme tout joueur Vorthos pourra vous le dire, les menaces que ces Planeswalkers ont affrontées jusqu’ici ne sont rien comparées à Nicol Bolas. Heureusement, ils sont arrivés sur Amonkhet bien préparés pour l’affronter... Ou du moins, leurs decks le sont.

Sans deck noir et avec seulement un deck demi-bleu présent, Gideon (avec son fidèle Lawkeeper) est monté au créneau avec les meilleurs éléments de contrôle du blanc pour aider à renverser le dragon. Le Grand Abolisher n’a jamais été du genre à se tourner les pouces, et les nombreux éphémères puissants dont Nicol Bolas dispose assureront que cela ne lui arrive pas de si tôt. De plus, des sorts d’anti-créature puissants tels que le Lightwielder Paladin et Excoriate garantissent que les forces de Bolas ne puissent pas prendre le dessus sans devoir se battre. Et nul deck Gideon ne serait complet sans une belle dose d’indestructibilité et d’autres effets de boucliers, alors l’Aegis Angel et Odric, Master Tactician se sont joints à la fête pour assurer que la réputation de Gideon demeure intacte.

Chandra est également là pour faire ce qu’elle sait faire le mieux : projeter un flot constant de flammes pour faire reculer l’opposition jusqu’à ce que ses amis incandescents puissent la rejoindre et finir le travail. Ce n’est pas surprenant que Chandra's Outrage et Chandra's Phoenix soient de la partie, mais de plus gros cogneurs plus destructeurs tels que l’Inferno Titan et l’Avatar of Fury fournissent un important beatdown de fin de partie tout en réduisant le jeu de l’adversaire. Pendant ce temps, l’Obsidian Fireheart donne à Chandra quelques options de blessures à moindre effort qui devraient rester consistantes pendant toute la partie. Avec son pote Gideon, Chandra aidera à contrôler les forces de Bolas pendant qu’elle le frappera de plein fouet le plus souvent possible.

Le dernier membre de notre groupe de héros pour cette aventure est Nissa, et elle apporte avec elle cette nouvelle passion pour la couleur bleue. Comme nous l’avons vu avec Nissa, intendante des éléments (qui n’est cependant pas dans ce produit), le penchant de l’elfe pour le bleu se manifeste principalement sous la forme de card advantage et de créatures volantes. Dans un format trois-contre-un, c’est probablement la meilleure application possible de Vision Skeins. De plus, un certain nombre de cartes en vert et en bleu ont le toucheterre, comme par exemple la Windrider Eel, et elles bénéficient lourdement d'un certain nombre de récupérateurs de terrain vert. Mais ce n’est pas le seul aspect de la Nissa verte classique que nous verrons. Elle a également avec elle une belle collection de ses monstruosités difficiles à détruire pour le combat, comme la star du Limité d’Amonkhet, le Scaled Behemoth.

Gideon

Chandra

Nissa

Refermez votre piège

En bref, ce produit semble bien plus complet que le premier Archenemy. Et c’est vraiment le cas. Il fallait vraiment s’y prendre bien pour équilibrer les decks « héros » du premier Archenemy, et cela nécessitait souvent un peu de répétition pour y parvenir, mais maintenant, vous pouvez plonger directement dans des parties équilibrées d’Archenemy à quatre joueurs dès l’ouverture de la boîte. Et qui plus est, c’est amusant d’adopter le rôle du méchant le plus ancien et le plus énigmatique de Magic. Et les héros sont rigolos à jouer aussi.

Mais honnêtement, je recommande de plonger la tête la première dans l’ambiance. Joueurs de Gideon, n’hésitez pas à scander des appels à la justice et à la droiture. Joueurs de Nissa, grondez votre méchant pour sa corruption d’Amonkhet, si beau autrefois, tout en faisant de votre mieux pour rétablir l’ordre naturel du plan. Joueurs de Chandra, hurlez les noms de tous vos sorts de brûlure pendant la partie et lancez-les rageusement à la tête de votre adversaire. (En fait, non. Retenez-vous de lancer vos cartes. Cela pourrait m’attirer des ennuis.) Et bien sûr, amateurs de Nicol Bolas, ricanez avec confiance en révélant vos machinations à chaque tour, et assurez-vous d’accompagner chaque sort d’anti-créature par un sourire glacial et calculateur.

Cliquez ici pour révéler les visuels des machinations

Latest Feature Articles

FEATURE

24 Septembre 2019

Précis d’Avant-première Le trône d’Eldraine by, Gavin Verhey

Après avoir fini de vous transplaner, vous levez les yeux pour découvrir autour de vous un monde étrange mais accueillant. Des chevaliersde toutes sortes passent près de vous sur leurs n...

Learn More

FEATURE

4 Septembre 2019

Mécaniques de l'extension Le trône d'Eldraine by, Matt Tabak

Il était une fois, dans un monde pas si différent du nôtre, des chevaliers, des færies, des géants, des envoûteuses, des... bonshommes en pain d'épices ? Bon, c'est vrai qu'Eldraine est u...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All

Nous utilisons des Cookies sur ce site pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic web. En cliquant sur OUI, vous acceptez nos Cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more