Mécaniques de La révolte éthérique

Posted in Feature on 2 Janvier 2017

By Matt Tabak

Senior editor. Game designer. Writer. Bon vivant. Matt wears many hats inside Magic R&D, but they're hard to see as he's so tall.

Comme l'indique le nom de l'extension, une révolte gronde sur Kaladesh. D'un côté se trouve le Consulat, qui a confisqué des inventions, restreint l'accès à l'Éther et rendu la vie plus difficile pour les habitants de Ghirapur. De l'autre se trouvent les renégats, dont les inventions ont été confisquées, dont l'accès à l'Éther a été restreint et dont la vie a été rendue plus difficile. Mais ce conflit est une bonne chose, surtout si vous aimez les nouvelles cartes Magic et les nouvelles capacités. Découvrons ce qui nous attend.

Révolte

La tension monte tandis que les citoyens voient disparaître leur ingéniosité, leur travail et même leurs proches à cause de l'oppression du Consulat. La révolte est un nouveau mot de capacité qui apparaît au début de capacités qui s'intéressent au fait qu'un permanent que vous contrôlez quitte le champ de bataille.

La révolte peut adopter différentes formes. Elle apparaît parfois comme bonus sur les sorts d'éphémère ou de rituel. Certaines créatures ont des capacités de révolte qui leur permettent d'arriver sur le champ de bataille avec des marqueurs +1/+1 ou de produire différents effets quand elles arrivent sur le champ de bataille. Vous verrez toutes sortes de capacités de révolte. En fait, vous allez même les voir... maintenant.

Les capacités de révolte s'intéressent à ce qu'il s'est passé ce tour-ci, pour savoir si un permanent a quitté le champ de bataille alors qu'il était sous votre contrôle. Peu importe où ce permanent a été envoyé ou à qui il appartient. Une créature est morte sous votre contrôle ? Révolte ! Un enchantement sous votre contrôle a été renvoyé dans la main de son propriétaire ? Révolte ! Vous avez sacrifié un jeton Indice ? Révolte ! Il n'en faut apparemment pas beaucoup pour mettre le feu aux poudres sur Kaladesh.

N'oubliez pas que les marqueurs ne sont pas des permanents ; retirer un marqueur +1/+1 d'une créature que vous contrôlez ou dépenser des marqueurs « énergie » ne satisfait pas aux prérequis d'une capacité de révolte. Et en parlant de marqueurs « énergie  », ils sont de retour. Petit rappel les concernant.

Énergie

L'Éther joue toujours un rôle majeur sur Kaladesh. Il inspire non seulement le nom de l'extension, mais il apparaît aussi sur certaines cartes sous la forme de marqueurs « énergie ». Ces marqueurs « énergie » sont gagnés par les joueurs, contrairement à d'autres marqueurs qui sont mis sur des permanents. La plupart des cartes qui fournissent des marqueurs « énergie » permettent aussi de dépenser cette énergie. Les marqueurs « énergie » font énormément de choses, y compris modifier vos créatures !

N'oubliez pas que les marqueurs « énergie » ne disparaissent pas à la fin des tours ou des phases. L'unique manière de les perdre est de les dépenser. Si vous lancez la Murène des épaves, mais qu'elle meurt avant que vous n'ayez eu le temps d'activer sa dernière capacité, vous conservez ces quatre marqueurs « énergie » afin de les dépenser pour des capacités d'autres cartes.

Improvisation

Il ne s'agit plus de vivre l'invention comme un art, mais d'inventer ensemble les outils de la révolution. Les sorts avec la nouvelle capacité d'improvisation vous permettent d'utiliser des artefacts pour vous aider à les lancer.

En payant quatre manas pour une carte 3/3 avec la menace, vous ne faites pas une mauvaise affaire. Mais vous pouvez en faire une bien meilleure si vous contrôlez un artefact ou trois au moment de lancer la Bagarreuse de la ferronnerie clandestine. Si vous engagez un artefact au moment de lancer le sort, vous ne devez payer que 2R. Si vous en engagez deux, vous ne payez plus que 1R, et si vous en engagez trois, vous payez seulement R, un véritable cadeau.

L'improvisation ne couvre jamais la portion de mana coloré d'un coût de mana. Donc pour la Bagarreuse de la ferronnerie clandestine, vous ne pouvez pas payer moins d'un mana rouge. Mais si vous utilisez l'improvisation pour lancer un sort coûtant uniquement du mana générique, vous pouvez éliminer la totalité du coût de mana.

Il vous suffit d'engager cinq artefacts que vous contrôlez pour pouvoir lancer gratuitement l'Assembleur de la fonderie. Cela ne change pas le moment où vous pouvez lancer le sort. Même si vous ne payez pas son coût de mana, vous pouvez uniquement lancer l'Assembleur de la fonderie quand vous pourriez normalement lancer un sort de créature. Vous engagez vos artefacts pour l'improvisation une fois que vous avez activé les capacités de mana. Si vous engagez un artefact pour du mana, il sera déjà engagé au moment de l'improvisation ; vous ne pouvez donc pas faire les deux.

Vous pouvez engager n'importe quel artefact dégagé que vous contrôlez pour vous aider à lancer un sort avec l'improvisation. Cela inclut les équipements, ce qui est souvent une bonne option car peu importe qu'un équipement soit engagé ou non. Vous pouvez engager des créatures-artefacts même si elles souffrent du « mal d'invocation » car elles viennent d'arriver sous votre contrôle. Vous pouvez engager des artefacts-jetons, comme des servos ou des indices. Vous pouvez aussi engager des véhicules. Vous vous souvenez des véhicules ? Ils sont formidables ! Voici un petit rappel :

Véhicules

Les véhicules sont des artefacts qui peuvent devenir des créatures-artefacts pendant le tour grâce à de courageux pilotes. Engagez n'importe quel nombre de créatures dégagées que vous contrôlez dont la force totale est supérieure ou égale au chiffre associé à la capacité de pilotage, et votre véhicule sera prêt à attaquer ou bloquer.

Les véhicules ne peuvent pas attaquer au tour où ils arrivent sous votre contrôle, à moins qu'ils n'aient la célérité. Cependant, les créatures qui viennent d'arriver sous votre contrôle peuvent être engagées pour activer la capacité de pilotage. Et cette extension contient beaucoup de pilotes qui ont des capacités fonctionnant particulièrement bien avec les véhicules.

Le Consulat tient à vous rappeler que respecter la conformité est le meilleur moyen d'éviter de se retrouver face à ce genre de choses :

Gloups...

Prenez position

Que vous décidiez de soutenir le Consulat, ou de ne plus tolérer tout ça à l'instar des habitants de Kaladesh, La révolte éthérique offre toutes sortes d'options pour les decks existants et les nouveaux decks. Et vous pourrez bientôt voir d'autres aperçus de cartes. Rendez-vous à l'Avant-première, le 14 janvier 2017 !

Latest Feature Articles

FEATURE

9 Novembre 2020

Précis d’Avant-première Commander Légendes by, Gavin Verhey

Le temps est venu de vous présenter une extension radicalement différente, ainsi qu’une nouvelle manière de jouer à l’un des formats les plus populaires de Magic. Quand j’ai eu pour la p...

Learn More

FEATURE

16 Septembre 2020

Les légendes de Renaissance de Zendikar by, Ari Zirulnik

C’est officiel : avec les 19 nouvelles légendes apportées par Renaissance de Zendikar (et ses deux decks Commander), Magic dispose maintenant de plus de 1 000 créatures légendaires ! Que...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All