Précis de draft Dominaria

Posted in How to Play Limited on 23 Avril 2018

By Marshall Sutcliffe

Marshall came back to Magic after discovering Limited and never looked back. He hosts the Limited Resources podcast and does Grand Prix and Pro Tour video commentary.

Vous nous avez forcément déjà vus.

Nous, les joueurs de Magic qui se regroupent dans votre magasin de jeux local, qui ouvrent des boosters et se font passer des cartes entre joueurs.

Nous sommes les drafteurs.

Et vous devriez essayer le draft vous aussi.

Je suis sérieux, le Draft est la manière la plus amusante et la plus intéressante de jouer à Magic. Tous ceux qui s'y essaient finissent par tomber amoureux du format, et je suis sûr que ça vous arrivera aussi.

Vous êtes peut-être un ancien joueur qui avez entendu parler de notre retour sur Dominaria et qui voulez profiter de cette occasion pour voir ce que Magic est devenu. Vous avez peut-être un deck de Magic depuis longtemps mais ne vous êtes jamais vraiment mis au draft. Ou vous êtes peut-être un débutant qui ne vous êtes pas encore essayé au draft mais qui aimeriez savoir comment cela fonctionne et si vous avez le niveau pour.

Mais voilà : le draft est beaucoup moins difficile que vous ne le pensez !

Les gens parlent souvent des nombreuses intrications et de la complexité du draft, mais c'est en réalité un format facile et amusant même pour des joueurs qui débutent plus ou moins.

Que les choses soient claires, le draft est le format le plus profond, le plus complexe et le plus intéressant de Magic. Cela fait maintenant neuf ans que je réalise un podcast appelé Limited Resources, qui est totalement axé sur le draft ! Donc il y a beaucoup à dire sur le sujet.

En fait, devenir un pro du draft demande de s'y consacrer plusieurs années, mais mettre un pied dans la place est très facile.

Et c'est exactement ce dont nous allons parler aujourd'hui : vous aider à faire le premier pas pour découvrir le meilleur format jamais créé.

Faites le premier pas

C'est à ce moment-là que tout le monde se perd.

Dans le magasin, quelqu'un va vous expliquer que vous allez ouvrir trois boosters de cartes Magic, un à la fois. Cette personne vous expliquera ensuite que vous devez choisir une carte du booster, puis passer le reste au joueur de gauche et ainsi de suite pour le premier booster. Pour le deuxième booster, vous devrez faire la même chose, mais en passant cette fois le reste au joueur de droite. Vous passerez le troisième booster à gauche, comme vous l'aurez fait pour le premier. Cette personne vous demande ensuite de construire un deck de 40 cartes, en incluant autant de terrains de base que vous voudrez, en vous expliquant peut-être ce qu'il faut choisir ou non en premier.

Vous n'êtes pas bête. Vous avez compris tout ça. Et vous savez que vous finirez par comprendre les petits détails qui vous ont échappé, une fois que vous aurez pris l'habitude.

Et c'est ensuite que vous réalisez ce qui rend le draft terrifiant.

Vous allez être assis, livré à vous-même, face à quatorze cartes, et il va falloir en choisir une.

Lumière bénie | Illustration par : Anthony Palumbo

Et si je fais le mauvais choix ? Et si je gâche tout et que tout le monde m'en veut ? Comment je dois faire pour savoir quoi choisir ? Et je vais devoir recommencer, encore, et encore, et encore ?

Je laisse tomber, dites-vous. C'est trop compliqué, il y a trop de choses à savoir, je vais me contenter de mon bon vieux deck Standard mono-vert.

Honnêtement, je comprends. Ça semble intimidant de devoir prendre toutes ces décisions d'affilée.

Ça a même l'air particulièrement fatigant quand on y pense.

Mais j'ai une bonne nouvelle : c'est loin d'être aussi difficile que vous le pensez !

Voilà ce qui se passe :

C'est vrai, il y a généralement des « bons » et des « mauvais » choix, au sens très large. Mais la valeur de ces choix n'est pas aussi définitive que vous le pensez. Tant que vous gardez un certain cap, même un « mauvais » choix peut être une carte à 80 % aussi bonne qu'un « bon » choix.

Laquelle de ces cartes est la « meilleure » ? Comment pourriez-vous le savoir ?

Ce que je veux dire, c'est qu'il est difficile de faire un très mauvais choix. L'un des intérêts du draft est d'explorer de nouvelles possibilités et de les essayer. Puisque vous ne pouvez pas vraiment vous tromper, et qu'essayer de nouvelles combinaisons est tout à fait acceptable, qu'avez-vous à perdre ?

Voici mon conseil pour le début du draft : choisissez des cartes qui vous semblent amusantes et puissantes. Cela peut être une rare mythique tape-à-l'œil, ou une courante que vous trouvez intéressante. Cela peut aussi être un sort de retrait des créatures adverses ou un volant, ou autre chose.

Prenez les cartes qui vous paraissent intéressantes, et une fois que vous en aurez choisi quelques-unes, essayez de limiter vos choix à deux couleurs.

Bon, je sais ce que vous pensez.

Vous pensez : « Un ou deux choix ça va, mais il y en a tellement à faire pour un draft ! Comment est-ce que je suis censé m'en sortir avec tous ces choix ? »

Ce qu'il y a de bien, c'est que plus le draft progresse, plus les choix sont faciles à faire !

Eh oui, à partir de la moitié du premier booster, vous aurez commencé à pioché dans seulement deux couleurs. À partir de ce moment-là, ce sont vos couleurs, et vous ne devez plus occuper des autres couleurs de Magic.

Donc, au lieu de devoir choisir entre neuf cartes différentes, vous choisissez en fait entre deux cartes seulement (les deux dans vos couleurs).

Une fois que vous en aurez fini avec le premier booster, vous ouvrirez le deuxième. Il y aura à nouveau quatorze cartes, mais cette fois, seulement trois ou quatre dans vos couleurs, et vous pourrez sans problème ignorer les autres. C'est facile !

Encore une fois, je sais ce que vous vous dites : Quelqu'un m'a parlé des signaux ? C'est quoi exactement la technique « BREAD » ? Ça veut dire quoi couper une couleur ?

Je ne vais pas vous mentir, il existe des millions de stratégies différentes et de choses à prendre en compte pour être un bon drafteur. Mais mieux vaut attendre le moment où vous serez prêt à comprendre ces choses plutôt que d'essayer de tout intégrer pendant le premier draft de votre vie.

Alors ne vous préoccupez pas de tout ça pour l'instant.

L'objectif final

Voilà ce dont vous devez vous rappeler :

Choisissez les cartes que vous voulez jouer.

Concentrez-vous sur deux couleurs.

Comptez 17 terrains et 23 sorts. (Oui, les sorts incluent les créatures.)

Les créatures sont ce qu'il y a de plus important en Limité, alors assurez-vous d'en avoir suffisamment. Quinze me semble bien, à une ou deux cartes près.

Voici quelques créatures plutôt pas mal de Dominaria, pour vous donner une idée :

  • Pillarde kelde
  • Thallidé à fleurs de mort
  • Sphinx déchiffre-nuage
  • Licorne de mesa
  • Avaleur baloth

La deuxième chose la plus importante en Limité, c'est d'avoir des moyens de tuer ce qu'il y a de plus important en Limité. Ne négligez pas les sorts de retrait.

Essayez de repérer des cartes comme celles-ci :

Vous allez aussi beaucoup entendre parler de la courbe de mana, et diverses sources vous conseilleront d'avoir un certain nombre de cartes d'un certain coût pour avoir une « bonne courbe de mana ».

Vous en saurez plus à ce sujet au fur et à mesure. Au début, la clé, c'est de ne pas faire l'erreur de drafter beaucoup de cartes coûteuses (4 manas ou plus) et beaucoup de cartes pas coûteuses du tout. Essayez de répartir un peu les coûts, et tout se passera bien.

Une dernière chose à garder à l'esprit si vous avez du mal à choisir entre deux cartes qui vous semble avoir une force équivalente : dans le doute, choisissez la carte ayant le plus petit coût de mana.

Imaginons que vous jouiez un deck noir et blanc, et que vous deviez choisir entre ces deux cartes du troisième booster :

Si vous êtes coincé, choisissez la Sentinelle avemain, puis passez à autre chose. N'oubliez pas qu'une carte ne va pas gâcher votre draft, alors ne vous inquiétez pas si vous pensez avoir fait le « mauvais » choix.

Faites le grand saut

À chaque fois que j'ai vu des joueurs surmonter leur peur et s'essayer au draft, ils s'en sont sortis. Il y a toujours plus de choses à connaître pour être le meilleur drafteur que vous puissiez être, mais pour beaucoup, le plus dur est simplement d'essayer.

Le Booster Draft fait partie de ma vie et de mon temps libre depuis dix ans déjà, et je crois sincèrement que je suis plus heureux grâce à ce format. C'est l'une des activités les plus drôles et les plus intéressantes pour la tête, on ne s'en lasse pas, et on a beaucoup de marge pour progresser.

Faites-moi confiance : c'est moins compliqué que vous ne le pensez, et cela vaut vraiment le coup de s'y mettre.

Il ne vous reste plus qu'à essayer ! N'oubliez pas de me dire comment ça s'est passé !

@Marshall_LR

Latest How to Play Limited Articles

HOW TO PLAY LIMITED

7 Novembre 2017

Le Booster Draft — de quoi il s’agit et comment y jouer ? by, Jorgen Schets

Ixalan, Unstable, Iconic Masters. Qu’ont-ils en commun? En effet, ce sont tous d’excellents produits de Draft. En cette fin d’année, Magic offre une foultitude d’excellentes occasions po...

Learn More

HOW TO PLAY LIMITED

12 Janvier 2016

Précis d'Avant-première Le serment des Sentinelles by, Gavin Verhey

Zendikar est en danger. En plus du vorace titan eldrazi Ulamog, le puissant titan eldrazi Kozilek, corrupteur de réalité, est apparu et sème le chaos sur le plan. Ce duo associant deux d...

Learn More

Articles

Articles

How to Play Limited Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All