L'histoire du bloc Tarkir

Posted in Magic Story on 29 Avril 2015

By The Magic Creative Team

Plane tags: Tarkir (KTK), Tarkir (FRF), Tarkir (DTK)

Personnages : Sarkhan Vol, Sorin Markov, Ugin, Nicol Bolas, Narset

Le Planeswalker Sarkhan Vol a vécu un long et étrange périple, et le monde de Tarkir en a été transformé. La semaine prochaine, nous laisserons Sarkhan et Tarkir derrière nous pour l'instant, alors c'est le moment idéal pour revenir sur cette histoire.

Dans cet article, nous résumerons l'histoire du bloc Tarkir et relierons toutes les nouvelles de fiction officielles. Ainsi, vous pourrez revenir en arrière pour tout lire dans l'ordre, ou simplement vous contenter du résumé. Nous avons indiqué les nouvelles qui forment la trame même de l'histoire du bloc Tarkir par le mot « HISTOIRE », mais beaucoup des autres nouvelles présentent des détails sur les personnages et les cultures qui sont intégraux à l'histoire du bloc.


Les Khans de Tarkir

HISTOIRE : La folie de Sarkhan

Jennifer Clarke-Wilkes

Revenant sur son monde pour la première fois depuis des années, Sarkhan médite sur sa jeunesse et sur tout ce qui lui est arrivé depuis. Il se remémore son départ de Tarkir des années plus tôt, suite à une bataille désastreuse qui a fait de Zurgo Brisecasque, le khan des Mardu, son ennemi juré. Il se rappelle le temps qu'il a passé sur Zendikar sous l'influence de Nicol Bolas (raconté précédemment dans la bande dessinée Internet Planeswalker En route vers l'Œil, Éveils et Soudain, le Eldrazi), et s'interroge sur l'éclat d'hèdron qui a pris avec lui en souvenir de cette visite. Enfin, il parle à la voix qui hante désormais son esprit—celle d'Ugin, le Dragon-esprit (le fantôme d'un dragon mort depuis longtemps), qui lui demande de « trouver la porte ». Il prend la direction des montagnes, jurant « Je nous rendrai notre force ».

Sarkhan, le languedragon | Illustration par Daarken


Guide du Planeswalker pour Les Khans de Tarkir, 1ère partie

La première partie du Guide du Planeswalker pour Les Khans de Tarkir contient une introduction au Tarkir de naissance de Sarkhan et des sections concernant les clans Abzan, Jeskaï et Sultaï.

Guide du Planeswalker pour Les Khans de Tarkir, 2ème partie

La deuxième partie du Guide du Planeswalker pour Les Khans de Tarkir contient des sections sur les clans Mardu et Temur, ainsi qu'une partie sur les visiteurs planeswalkers du plan.


L'éveil de l'ours

Jennifer Clarke-Wilkes

Peut-être avez-vous vu Surrak Griffedragon, le khan du clan Temur. Peut-être l'avez-vous même vu frapper un ours. Mais les Temur sont bien plus que de simples bagarreurs frappeurs d'ours. C'est aussi un peuple profondément spirituel, et Surrak représente la dualité du respect révérencieux pour la nature et du pragmatisme nécessaire pour y survivre. Mais la position de khan n'est pas héréditaire, et Surrak ne vient certainement pas d'une noble lignée. Autrefois, il n'était qu'un jeune guerrier temurien qui essayait de se faire un nom. Jusqu'à ce qu'une rencontre sauvage ne modifie sa destinée pour toujours…


HISTOIRE : La révélation de Sorin

Adam Lee

Tout comme Sarkhan, Sorin Markov d'Innistrad, Planeswalker vampire, est venu sur Tarkir en quête de quelque chose. Bien qu'ils ignorent l'existence l'un de l'autre, tous deux recherchent Ugin. Voici des milliers d'années, Sorin, Ugin et une Planeswalker appelée la Lithomancienne ont emprisonné les monstrueux Eldrazi sur Zendikar. Maintenant, ils sont libres, et le vampire a besoin de l'aide d'Ugin pour les arrêter. Arrivé sur Tarkir, Sorin combat une bande de chasseurs temuriens. Il en vampirise un pour faire de lui son guide. Son serviteur lui montre le chemin du domaine du Dragon-esprit, un canyon où pulse un vortex d'énergie tourbillonnante. Au fond de la gorge, les pires craintes de Sorin sont confirmées : Ugin est mort depuis longtemps, et le vampire en conclut que le Multivers est condamné.

Sorin, visiteur solennel | Illustration par Cynthia Sheppard


Les machinations de Taigam

Matt Knicl

L'homme appelé Taigam est aussi connu comme le Bras droit de Sidisi, l'argousin personnel de la khan des Sultaï. Mais il n'a pas toujours été Sultaï, et ses anciens compagnons de clan ne l'ont pas oublié.


La voie de la mante

Matt Knicl

Dans les cieux de Tarkir, une bataille oppose un chevaucheur de mante jeskaï et un prédateur des sommets.


Les jumeaux Chensal

Kimberly J. Kreines

Un voleur est accusé. Un village jeskaï s'apprête à rendre justice. Mais la vraie justice n'a qu'une seule source.


Éclairée

Matt Knicl

Narset est la Khan des Jeskaï. Bien que plus jeune que les autres Anciens jeskaï, elle mène son peuple pour affronter les autres clans. Vivre sur Tarkir est difficile, autant pour Narset que pour tout le monde—elle est juste habituée à le cacher. Elle désire apporter la paix au clan, et elle étudie l'histoire de Tarkir dans l'espoir de trouver la réponse qu'elle recherche.


HISTOIRE : La Lithomancienne

Kelly Digges

Il y a six mille ans, loin de Tarkir, se déroule un drame qui conduira directement aux quêtes de Sarkhan et de Sorin sur Tarkir. La kor Nahiri—celle qu'on appelle la Lithomancienne—combat aux côtés de Sorin pour défendre un plan inconnu contre les attaques de monstruosités qui cherchent à le dévorer. Ils échouent, et ce plan mystérieux est détruit avec tous ses habitants. Peu après, ils sont rejoints sur Zendikar par Ugin, une vieille connaissance du vampire, qui leur explique la nature de cette menace : ces créatures sont appelées les Eldrazi, et le dragon a besoin de l'aide de Sorin et de Nahiri pour les emprisonner. Quoique sceptique, la Lithomancienne finit par accepter d'utiliser son plan natal, Zendikar, comme cage pour enfermer les titans eldrazi Emrakul, Ulamog et Kozilek. Le piège fonctionne, les titans sont emprisonnés et Nahiri commence sa longue garde. Cette histoire marque la première apparence narrative de Nahiri et d'Ugin.


Le Route du Sel

Jeremiah Isgur

Les Mardu favorisent la vitesse, frappant vite et fort pour s'emparer des fruits de la victoire. Les Abzans croient en l'endurance, combattant leurs adversaires avec patience et combattant jusqu'au dernier. Dans cette histoire, nous vous proposons de voir ce qui se passe dans la tête de chefs de patrouilles marduenne et abzane tandis qu'ils préparent leurs troupes au combat…


Pitié

Sam Stoddard

La Khan des Sultaï Sidisi prépare sa vengeance contre un gobelin particulier, tout en repoussant une nouvelle tentative d'assassinat qui n’en est qu’une dans une longue série.


HISTOIRE : Victoire

Tom LaPille

Dans le présent de Tarkir, Zurgo Briscasque, khan des Mardu, mène ses troupes au combat à la frontière temurienne. Quand il apprend que son ennemi juré, Sarkhan Vol, a été récemment aperçu, il mobilise toute son armée pour le suivre sur les terres temuriennes. Mais lorsque les Temur leur opposent plus de résistance que prévu, les Mardu refusent de suivre leur khan dans sa quête de vengeance privée. Son aptitude à commander est défiée, et Zurgo tue le prétendant. Mais il ne reste plus rien à sauver. Il a déjà perdu leur allégeance. Fou de rage, Zurgo part seul dans les montagnes pour retrouver Sarkhan et assouvir sa vengeance.

Zurgo Brisecasque | Illustration par Aleksi Briclot


Sang et obligation

Ari Levitch

Anafenza n'a pas toujours été la chef des Abzans. Dans cette histoire, elle accède au Trône d'Ambre en devenant khan, et se venge enfin d'un membre de sa famille qui les a trahis, elle et les siens.


HISTOIRE : En route vers le nexus

Jennifer Clarke-Wilkes

Nous revenons à l'histoire de Sarkhan qui, guidé par le spectre d'Ugin, approche de sa destination. Pendant ce temps, Narset, khan des Jeskaï, s'aventure dans les montagnes en quête d'illumination. Leurs chemins se croisent, et leur discussion leur permet d'en apprendre plus sur la nature d'Ugin. Narset conduit Sarkhan jusqu'au Nexus, la tombe du Dragon-esprit. Zurgo leur tend une embuscade et la khan reste en arrière pour le retenir pour permettre à Sarkhan d’atteindre le Nexus. Briscasque tue Narset. Vol réalise que le meilleur moyen d'honorer son sacrifice est de continuer sa quête. Jurant de se venger de Zurgo, il franchit la porte.

Tombeau du dragon-esprit | Illustration par Sam Burley


Destin reforgé

HISTOIRE : Le renouveau de l'ancien Tarkir

Kimberly J. Kreines

Après avoir traversé le Nexus, Sarkhan se retrouve dans un monde en partie familier : c'est Tarkir, mais un Tarkir qu'il ne connaît pas. Pire, la voix dans sa tête qui l'avait guidé s'est tue—au moment où il a vraiment besoin de l'aide d'Ugin. Cependant, il découvre bientôt un autre guide, quand il aperçoit une tempête draconique, un orage qui donne naissance aux dragons. C'est alors qu'il réalise la vérité : il est revenu dans le passé de Tarkir—1280 ans plus tôt, bien qu’il ne connaisse pas le chiffre exact—avant la calamité qui a mis fin aux tempêtes. Sous les yeux de Sarkhan, la dragonne Atarka exerce sa domination sur ses jeunes dragonnets. Il voit ensuite une femme—qu'il connaîtra bientôt comme Yasova Griffedragon, la vieille khan des Temur—attaquer les dragons et éparpiller les rejetons d'Atarka aux quatre vents. Elle représente la force des humains qui doivent survivre aux dragons, et le Planeswalker réalise que c'est un nouveau départ—une chance pour Tarkir de devenir le monde qu'il avait toujours espéré, et qui doit être reforgé pour sauver Narset et Ugin.

Siège de la frontière | Illustration par James Ryman


Guide du Planeswalker de Destin reforgé

Le Guide du Planeswalker de Destin reforgé contient des informations sur le monde du passé de Tarkir, des descriptions des cinq clans et la manière dont ils survivent aux attaques de dragons, et des détails sur les cinq plus grands dragons et leurs couvées, ainsi qu'une biographie du Planeswalker Ugin, le Dragon-esprit.


HISTOIRE : Inconnu

Kelly Digges

Sarkhan traque une femme dans les montagnes... et il est embusqué par son smilodon. Il apprend qui elle est, et elle se moque de lui parce qu'il se fait appeler sar-khan, ce qui signifie « grand khan ». Il remarque qu'elle laisse derrière elle une piste de marques gravées dans la roche avec sa lance, mais elle refuse de s'expliquer. Sarkhan lui raconte son histoire et elle vient à accepter le fait qu'il est du futur—ce que les Temur appellent le « moment non-écrit ». Elle finit par lui révéler qu'elle suit elle-même une vision, qui lui a été envoyée par nul autre que Nicol Bolas, l'ennemi tant détesté de Sarkhan. Les étranges runes sont connectées à Bolas et le conduisent à Ugin. Réalisant qu'il est peut-être déjà trop tard pour empêcher la défaite d'Ugin, Vol se transforme en dragon et prend son envol.

Yasova Griffedragon | Illustration par Winona Nelson


HISTOIRE : La chaîne reforgée

Doug Beyer

Toujours sous sa forme de dragon, Sarkhan arrive à temps pour assister à la bataille titanesque opposant Ugin et Nicol Bolas. Les deux Planeswalkers dragons et ancêtres déchaînent une magie surpuissante qui creuse la gorge dans laquelle Vol a trouvé les ossements du dragon-esprit. Ugin invoque une myriade de dragons pour l'aider, mais Yasova—grâce à l'aide de Bolas—les retourne contre lui avec un puissant sort de contrôle des esprits. Résistant à l'impulsion d'attaquer Ugin, Sarkhan reprend sa forme humaine dans les airs. Bolas abat le dragon-esprit tandis que Vol dégringole le long d'une pente enneigée. Yasova le retrouve et le soigne, espérant que Sarkhan pourra répondre à ses questions, mais il utilise sur elle le feu des dragons et se précipite vers le corps vaincu d'Ugin. Utilisant la magie de l'hèdron qu'il porte toujours sur lui, il lance un sort qui multiplie l'éclat pour former un cocon de pierre protecteur autour du dragon-esprit. Sa mission terminée, il se trouve ensuite projeté vers un présent altéré, laissant derrière lui une Yasova perplexe et un Ugin en transe de guérison. Dans la ligne temporelle d'origine, les tempêtes draconiques avaient cessé après la mort d'Ugin, et les khans avaient exterminé les dragons. Mais Ugin n'étant que blessé, les orages s'intensifient—une sorte de réaction immunitaire qui va modifier l'histoire de Tarkir de façon importante.

Pivot du destin | Illustration par Michael Kormarck


La vérité des noms

James Wyatt

Alesha, jeune khan des anciens Mardu, combat des dragons avec sa horde. Elle puise sa force de son nom-de-guerre—celui de sa grand-mère—et donne à un jeune orque ignorant une leçon d'identité, d'héroïsme et de vérité.

Alesha, Celle-qui-sourit-devant-la-mort | Illustration par Anastasia Ovchinnikova


HISTOIRE : Le destin funeste du Croc doré

James Wyatt

Tasigur—l'arrogant et cruel khan des anciens Sultaï—survit à une tentative d'assassinat, mais va trop loin dans sa soif de vengeance. Il provoque l'ire d'un puissant rakshasa, l'un des maître manipulateurs démons-tigres des Sultaï, et il est abandonné à la fois par les rakshasa et les nagas. Les mois passent, et les Sultaï sont les victimes d'attaques de dragon vicieuses qu'ils ne peuvent plus repousser. Désespéré, Tasigur va trouver le dragon Silumgar et lui propose un horrible marché : son allégeance contre l'aide du dragon.

Tasigur, le Croc doré | Illustration par Chris Rahn


HISTOIRE : Ni fin ni commencement

Nik Davidson

Confronté à l'intensification des tempêtes draconiques et à la puissance et l'organisation accrues de la couvée de Dromoka, Dagathar, khan des Abzans ne sait plus que faire. Il consulte la Remembrance, une masse habitée par les esprits ancestraux des Abzans morts au combat. La Remembrance lui conseille de perdurer à tout prix—de combattre jusqu'au bout. Dagathar négocie avec Dromoka dans l'espoir de mettre fin aux hostilités. Via un interprète, la dragonne l'informe que ce ne sera pas possible tant que son clan n'aura pas abandonné le culte des ancêtres, qu'elle considère comme une forme de nécromancie. Réalisant qu'il n'a qu'une solution, le khan détruit la Remembrance et ordonne que la pratique de la nécromancie soit abandonnée, prêtant allégeance au nom de son clan à Dromoka.

Daghatar l'Inflexible | Illustration par Zack Stella


HISTOIRE : La chute des khans

Kelly Digges

Choqué par la décision sans précédent de Daghatar et subissant la pression des tempêtes toujours plus intenses, Shu Yun, khan des Jeskaï, organise une réunion à la Forteresse de Dirgur avec les cinq khans : Alesha, Yasova, Tasigur, Reyhan (khan des quelques Abzans encore libres) et lui-même. Son scribe, Quan, retranscrit les discussions. Yasova révèle son rôle dans l'intensification des tempêtes et raconte au groupe sa rencontre avec Sarkhan et le combat entre Ugin et Bolas. La réunion est interrompue par un assaut de dragons, Silumgar et Ojutaï attaquant ensemble la forteresse. Tasigur s'enfuit, et les autres khans réalisent qu'il les a trahis aux dragons. Shu Yun, chargé des retranscriptions de Quan, s'élance depuis le sommet de la tour, tuant un dragon au passage, pour aller cacher les parchemins dans un lieu secret au fin fond de la forteresse. Puis il confronte Ojutaï, offrant sa propre vie pour épargner son clan. Le dragon accepte ses termes. Reyhan meurt pendant le combat pour assurer l'évasion de Yasova et Alesha, et Tasigur est emporté dans les territoires marécageux dans les griffes de Silumgar. Nous découvrons le destin des cinq clans dans l'épilogue : même si les khans et leurs clans sont anéantis, leurs peuples survivent.

Siège du monastère | Illustration par Mark Winters


Les dragons de Tarkir

HISTOIRE : Le Tarkir des dragons

Kimberly J. Kreines

Sarkhan s'éveille dans un présent altéré, conscient que des siècles ont passé. Il trouve le cocon d'hèdrons, érodé par le temps, mais il ne parvient pas à ranimer Ugin. Cependant, il n'est pas déçu très longtemps, car il peut enfin faire ce dont il a toujours rêvé : voler dans les cieux de Tarkir entouré par les dragons. Il rencontre le seigneur-dragon Kolaghan et réalise que dans le Tarkir d’origine, son crâne était le trône du clan Mardu. Puis il rencontre la gobeline qu'il appelait Attrapeur de cheville, mais elle se présente comme Casse-fiole et elle ne le reconnaît pas. Pas même Zurgo, son ennemi juré désormais réduit à servir de héraut personnel à Kolaghan, sait qui il est. Il part à la recherche de Narset dans ce qui était autrefois le territoire Jeskaï, mais Tagaim—maintenant un moine d'Ojutaï—lui dit qu'elle est une hérétique et qu’elle n’est plus. Confus et seul, Sarkhan prend la décision de revenir au canyon pour trouver le seul être qui pourra l'aider à comprendre la situation : Ugin en personne.


La disciple du Grand précepteur

par Kimberly J. Kreines

Dans un autre temps, Narset avait été khan des Jeskaï et elle avait été tuée par Zurgo Brisecasque. Mais cette ligne temporelle est révolue. Les dragons sillonnent les cieux de Tarkir, il n'y a pas de khans, pas de clan appelé Jeskaï, et Zurgo est un sonneur de cloche. Mais quelque chose n'a pas changé : Narset a un pouvoir secret bouillonnant en elle—un potentiel irrésistible qui n'attend qu'à être libéré.

Narset transcendante | Illustration par Magali Villeneuve


Guide du Planeswalker pour Les dragons de Tarkir, 1ère partie

La première partie du Guide du Planeswalker pour Les dragons de Tarkir contient une introduction au présent altéré de Tarkir et des sections concernant les clans-dragons Ojutaï et Silumgar.

Guide du Planeswalker pour Les dragons de Tarkir, 2ème partie

La deuxième partie du Guide du Planeswalker pour Les dragons de Tarkir contient des sections concernant les clans-dragons Kolaghan, Atarka et Dromoka.


HISTOIRE : La restauration de Sorin

Doug Beyer

Dans la ligne temporelle d'origine, la quête de Sorin Markov sur Tarkir s'était soldée par un échec. Ugin était mort, et avec lui, d'après le vampire, tout espoir de stopper les Eldrazi. Mais Markov n'a aucun souvenir de cette visite—elle n'a jamais eu lieu, littéralement—et il pose le pied pour la première fois sur un Tarkir très différent. Il trouve le chemin du canyon d'Ugin, que son guide appelle le Havre du Dragon-esprit. Inquiet que la présence d'hèdrons puisse signaler que Nahiri était venue ici avant lui, Sorin détruit le cocon et réveille Ugin. Le dragon a dormi pendant plus de mille ans, et le vampire se réjouit d'en savoir plus que lui, pour une fois. Malheureusement, les nouvelles ne sont pas bonnes : les Eldrazi sont libres. Quand Ugin lui demande où se trouve Nahiri, Sorin évite de répondre, et le dragon devient vite agacé : « Que je sois bien clair. Ce doit être nous trois. Quelle que soit la querelle que tu as avec elle, ou bien ce que tu essaies de me cacher, résous le problème. Je ne veux pas te voir revenir sans elle. » Malgré ses réticences, Sorin accepte de partir à la recherche de la Lithomancienne et de retrouver Ugin sur Zendikar pour arrêter les Eldrazi.

Creuset du dragon-esprit | Illustration par Jung Park


La gardienne

Ari Levitch

Dans la ligne temporelle d'origine des Khans de Tarkir, Anafenza était khan des Abzans, chef vigoureuse d'un clan loyal. Dans la ligne temporelle alternative des Dragons de Tarkir, son destin a été funeste, mais tout aussi grandiose…


Le cœur empoisonné

Sam Stoddard

Dans le monde alternatif des Dragons de Tarkir, la naga Sidisi n'est plus khan...et n'est plus vivante. Exécutée pour avoir comploté contre le seigneur-dragon, elle le sert toujours, mais sous forme de zombie. Cependant, de nouvelles machinations font planer le doute sur sa loyauté.


L'appel

Nik Davidson

Sur un autre Tarkir à la destinée différente, l'homme appelé Surrak était le khan de son clan. Sauvage, rapide et en harmonie avec la nature, il régnait sur les Temur par l'exemple. Les temps ont changé cependant—c'est le temps lui-même qui a changé—et Surrak n'a jamais connu cette vie. Maintenant, il est le Grand veneur du clan Atarka, qui chasse pour nourrir son seigneur-dragon. Si Surrak avait connaissance de son autre destin, cette ligne temporelle où il était le khan, il préférerait certainement cette vie. Ou peut-être pas.


HISTOIRE : Inaltéré et insoumis

Kelly Digges

Sarkhan Vol revient au canyon où repose Ugin et découvre que celui-ci est gardé par des esprits-dragons et que le cocon d'hèdron a été détruit. Il trouve aussi Ugin, vivant et éveillé, mais le dragon a plus de questions pour lui qu'il n'a de réponses. Sarkhan révèle l'implication de Nicol Bolas dans la libération des Eldrazi, ce qui semble alarmer Ugin. Avec l'aide du Dragon-esprit, Vol réalise quelle est la vérité : il existe dans cette ligne temporelle. Il a libéré les Eldrazi, mais dans l'histoire de ce Tarkir, il n'est jamais né. Remerciant Ugin pour son raisonnement, Sarkhan part à la recherche de Narset, se disant que si elle a été exilée dans cette ligne temporelle, sa quête de la vérité la conduira une fois de plus vers le domaine du Dragon-esprit. Il la trouve, et ils se reconnaissent l'un l'autre. Elle voit en lui le « sar-khan » dont parlent les anciens textes interdits. Il reconnaît son amie Narset même si elle ne l'est pas. Cette Narset a mené une vie très différente. Il apprend vite qu'elle est devenue Planeswalker, et lui demande si elle compte partir de Tarkir. Elle lui répond que Tarkir ne manque pas de mystères, et les deux Planeswalkers décident qu'ils sont exactement là où ils le souhaitent.

Sarkhan inaltéré | Illustration par Aleksi Briclot


Les conséquences

Le voyage temporel est toujours quelque chose de confus, et les règles dans ce cas précis sont un peu différentes des situations précédentes dans Magic, et ce à cause des circonstances uniques du voyage de Sarkhan. Par exemple, seuls des objets en argent pouvaient traverser les portails temporels créés par Urza l'Arpenteur—une restriction qui ne s'applique pas ici parce que ce portail a été créé naturellement, par la mort d'Ugin, plutôt qu'artificiellement.

Par conséquent, pour paraphraser les questions que nous avons reçues pendant ce bloc, qu'est-ce qui s'est donc passé, et qu'est-ce que cela implique pour l'histoire de Magic dans son ensemble ?

1.   Les Khans de Tarkir n'ont jamais eu lieu.
C'est l'effet le plus évident et le plus permanent des actes de Sarkhan. Même si les cartes existent toujours, le monde décrit dans Les Khans de Tarkir a été effacé de l'histoire, avec toutes les aventures qui s'y sont déroulées. (Bien que « La Lithomancienne » ait lieu dans l'histoire de l'extension Le Khans de Tarkir et qu'elle apparaisse dans la section Les Khans de Tarkir ci-dessus, c'est un flashback qui a lieu avant que Sarkhan ne modifie l'histoire, et par conséquent il n'est pas affecté.) Il n'y a jamais eu de Zurgo Brisecasque, de Trône draconique de Tarkir, de Surrak Griffedragon. La visite de Sorin n'a jamais eu lieu—il ne se souvient pas d'avoir trouvé les ossements d'Ugin, et le dragon-esprit n'est jamais mort.
 

2.   Destin reforgé a eu lieu, mais la plupart des gens sur Tarkir n'en savent rien.
Les cinq clans d'origine—ceux qui étaient apparus dans Les Khans de Tarkir—ont existé dans le passé de Tarkir, comme on l'a vu dans Destin reforgé, mais les seigneurs-dragons ont interdit ou effacé toutes leurs traces ou presque. Narset, Sarkhan et Ugin figurent parmi les rares êtres sur Tarkir à connaître les noms des clans d'origine.
 

3.   Les dragons de Tarkir est la véritable ligne temporelle définitive.
Autre que Sarkhan Vol, personne dans le Multivers n'a eu d'expérience directe de la ligne temporelle des Khans de Tarkir. En ce qui concerne Tarkir et le reste du Multivers, il n'y a qu'une seule ligne temporelle, et c'est celle-ci.
 

4.   Sarkhan Vol n'est jamais né.
Bien que bon nombre des mêmes personnes soient nées dans la ligne temporelle alternative—peut-être à cause d'une destinée, encore par une sorte de voie de la moindre résistance dans l'histoire—ce n'est pas le cas pour Sarkhan. Peut-être est-ce parce qu'il a été impliqué dans l'altération du temps et que, dans un sens, il existait déjà. Il est apparu un jour sur le premier monde sur lequel il s'est transplané, se rappelant une vie qui n'est jamais arrivée. Il y a différentes manières de voir les choses. On pourrait considérer qu'il est arrivé de la ligne temporelle alternative, ou qu'il est apparu de nulle part, se souvenant d'un monde qui n'a jamais existé.
 

5.   Les Eldrazi ont été libérés.
Après son apparition soudaine, Sarkhan a joué un rôle tangentiel dans les événements du bloc Les éclats d'Alara et crucial dans les événements du bloc Zendikar, sans parler d'avoir précipité le changement qui a effacé son monde natal de l'histoire. Tout ce qu’il a fait alors qu’il était loin de Tarkir, et ce qui en a résulté, est tout de même arrivé. 

 

6.   Ugin n'est jamais mort et il est conscient de la menace des Eldrazi.
Sorin Markov l'a réveillé et a accepté de le retrouver sur Zendikar pour s'occuper des Eldrazi.


Retrouvez-moi la semaine prochaine. Nous tournerons notre attention vers d'autres mondes en l'honneur de Modern Masters (édition 2015).

Latest Magic Story Articles

Magic Story

22 Février 2019

RÉSUMÉ DE L’HISTOIRE DE MAGIC – L'ALLÉGEANCE DE RAVNICA by, Wizards of the Coast

Episode 5 - Le Sénat Azorius Le Sénat aux couleurs blanche et bleue renforce son contrôle sur la cité sous l'impulsion de son nouveau chef Dovin Baan, et de magelois aussi imaginatifs qu...

Learn More

Magic Story

16 Novembre 2018

Résumé de l’histoire de Magic – Les guildes de Ravnica by, Wizards of the Coast

Episode 5 Dernier épisode des Guildes de Ravnica, avec un elfe meneur de guivre appartenant au Conclave Selesnya, et qui découvre malgré lui de sombres desseins dans les sous-sols de la ...

Learn More

Articles

Articles

Magic Story Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All

Nous utilisons des Cookies sur ce site pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser le trafic web. En cliquant sur OUI, vous acceptez nos Cookies. (Learn more about cookies)

No, I want to find out more