Mécaniques d'Ixalan

Posted in Feature on 28 Août 2017

By Matt Tabak

Senior editor. Game designer. Writer. Bon vivant. Matt wears many hats inside Magic R&D, but they're hard to see as he's so tall.

Bonne nouvelle, Planeswalker ! Vos voyages vous ont mené sur Ixalan, un monde de découvertes : jungles luxuriantes, cours d'eau somptueux et une quantité de trésors incommensurable. La plupart de ces trésors, sans compter une puissance inouïe, se trouvent à Orazca, la cité d'or perdue. Ce serait le lieu de villégiature idéal si tous les habitants du plan ne se battaient pas constamment pour le trouver et en prendre le contrôle. Mais ne vous en faites pas, nous allons faire le tour de tout ce que vous devez savoir pour survivre et vous enrichir au cœur de ce paradis périlleux.

L'Empire du Soleil (et ses dinosaures enragés !)

Les guerriers de l'Empire du Soleil commandent à de terrifiants dinosaures sur le champ de bataille. La mécanique qui leur est propre est la rage, une capacité mot-clé qui regroupe les capacités se déclenchant à chaque fois que les dinosaures subissent des blessures. Rappelez-vous qu'il n'est pas très judicieux de mettre un dinosaure en colère.

L'un des moyens de vous assurer que votre dinosaure subisse des blessures est de l'envoyer foncer sur des créatures adverses plus petites. Il faut bien remarquer que quand il s'agit de dinosaures, les créatures adverses sont généralement toutes « plus petites ». L'extension inclut aussi quelques moyens ingénieux de déclencher la rage de vos dinosaures à volonté. Les capacités de rage se déclenchent même si le dinosaure subit des blessures mortelles, mais une telle approche n'est pas véritablement recommandée. Les dinosaures morts font bien moins de dégâts que ceux vivants. En résumé, ROAR !

La Coalition des hardis (et ses pirates pilleurs !)

Si vous êtes un pirate de la Coalition des hardis, votre unique but est d'amasser des trésors. C'est tout. Et si vous êtes partisan du moindre effort, vous attaquez ceux qui ont déjà amassé des trésors pour les en dépouiller. La mécanique de saccage récompense une telle preuve d'agressivité impitoyable.

Les capacités de saccage s'intéressent, d'une manière ou d'une autre, au fait que vous ayez attaqué avec une créature pendant votre tour. Chacune d'elles est différente, alors lisez attentivement les bonus pour savoir ce qui vous attend. Bien évidemment, il est généralement plus utile de lancer des créatures comme le Persécuteur morne-œil pendant la deuxième phase principale.

Les capacités de saccage ne s'intéressent pas au nombre de créatures avec lesquelles vous avez attaqué. Si vous avez sonné la charge avec quatre créatures et avez ensuite lancé le Persécuteur morne-œil après le combat, sa capacité ne se déclenche qu'une seule fois, pas quatre. Les capacités de saccage ne se préoccupent pas non plus de ce qui est arrivé à la créature attaquante. Elle peut avoir survécu au combat ou non, avoir été renvoyée en main, ou avoir changé de contrôleur (traîtresse !) ; du moment que vous avez attaqué avec, cela compte pour une capacité de saccage.

Vous vous dites peut-être « Attaquer c'est plutôt pas mal, je vais faire ça souvent. Mais... il avait parlé de trésor, non ? Où est le trésor ? » Ravi que vous ayez demandé.

Chaque trésor est un artefact incolore que vous pouvez « échanger » contre un mana de la couleur de votre choix en l'engageant et en le sacrifiant. « Trésor » est à la fois le nom du jeton et son type d'artefact. Plusieurs cartes de l'extension créent des jetons Trésor, ce qui vous offre un grand avantage en termes de ressources et vous permet de prendre le pas sur la concurrence. En résumé, Aarrr !

Les Hérauts de l'onde (et leurs ondins insaisissables !)

La stratégie liée aux ondins consiste à les rendre difficiles à bloquer et à les renforcer à l'aide de marqueurs +1/+1. Ils n'ont aucun mot-clé nommé, c'est pourquoi vous n'avez aucune carte en avant-première dans cet article. Cependant, si vous êtes un inconditionnel des ondins ne vous en faites pas, il y a de nombreuses trouvailles en stock. Un stock sous-marin sans doute.

La Légion du crépuscule (et ses vampires assoiffés de sang !)

À l'instar des ondins, les vampires de cette extension ne possèdent pas de mot-clé nommé. Leur stratégie est plutôt basée sur la manipulation des points de vie. Si vous décidez de servir la Légion, vous payerez des points de vie en échange de puissants effets, et les récupérerez grâce au lien de vie, à d'autres capacités ou en drainant ceux des ennemis.

C'est parti pour l'exploration !

Il y a de nombreuses choses à découvrir sur Ixalan, et la nouvelle action mot-clé explorer vous permet de trouver de nouveaux terrains et de renforcer vos troupes. Cependant, ne vous inquiétez pas si vous venez de faire la lessive, ce sont vos créatures qui explorent à votre place, nul besoin de vous salir.

Si une créature que vous contrôlez explore, vous révélez la carte du dessus de votre bibliothèque. Si la carte révélée est un terrain, vous pouvez la mettre dans votre main, c'est un nouveau territoire inexploré découvert par votre créature. Si ce n'est pas une carte de terrain, votre créature revient bredouille mais bénéficie tout de même d'un bonus pour sa tentative : vous mettez un marqueur +1/+1 sur elle. Vous décidez ensuite si la carte non-terrain retourne sur le dessus de votre bibliothèque ou si elle va dans votre cimetière.

La plupart des créatures qui explorent, comme la Guidevoie de Tishana, le font grâce à une capacité qui se déclenche quand elles arrivent sur le champ de bataille. Les créatures peuvent aussi explorer en raison d'une capacité activée. Dans tous les cas, quand cette capacité se résout, si la créature n'est plus sur le champ de bataille, elle peut tout de même explorer. Si vous révélez une carte de terrain, vous la mettez toujours dans votre main, et si vous révélez un carte non-terrain, vous ne mettez pas de marqueur +1/+1 sur une créature qui est désormais absente, mais vous décidez si vous remettez la carte sur le dessus de votre bibliothèque ou si vous la mettez dans le cimetière.

Cette extension contient aussi quelques cartes avec des capacités qui se déclenchent à chaque fois qu'une créature que vous contrôlez explore. Ces capacités se déclenchent même si une créature quitte le champ de bataille avant d'explorer, comme décrit ci-dessus. Il y a de nombreuses choses à découvrir, alors allons-y !

Ohé du bateau !

Les véhicules font leur grand retour sur Ixalan et ils sont prêts à emmener vos forces vers la victoire.

Ils n'ont pas été modifiés depuis leur dernière apparition. J'ai donné plus de détails sur les véhicules dans l'article sur les mécaniques de Kaladesh, je vais donc me répéter, à quelques modifications près :

Chaque véhicule fonctionne tout d'abord comme un artefact. Un artefact avec un certain potentiel certes, mais un artefact tout de même. Cependant, il ne va pas pouvoir attaquer votre adversaire comme ça. Les habitants de Kaladesh d'Ixalan ne maîtrisent pas encore les véhicules navires de pirates sans chauffeur. Chaque véhicule a la capacité de pilotage qui le transforme en créature-artefact.

Pour activer la capacité de pilotage, engagez n'importe quel nombre de créatures que vous contrôlez dont la force totale est supérieure ou égale au numéro associé au pilotage. Comme cette capacité n'utilise pas le symbole d'engagement, vous pouvez engager n'importe quelle créature dégagée que vous contrôlez, même une qui vient à peine d'arriver sur le champ de bataille. Vous pouvez même engager un véhicule animé pour en piloter un autre.

Découverte d'une toute nouvelle... face

Ixalan marque aussi le retour des cartes recto-verso. Mais au lieu de montrer la transformation d'une créature en une nouvelle version d'elle-même, les cartes recto-verso de cette extension présentent des outils et les découvertes qu'ils ont permis de faire.

Les règles concernant les cartes recto-verso restent inchangées pour cette extension. Si vous savez déjà comment fonctionnent les cartes recto-verso, vous savez en gros tout ce qu'il y a à savoir sur les nouvelles. Il y a cependant une nouveauté visible sur la carte Carte au trésor/Crique au trésor : le verso est un terrain. Et non seulement c'est un terrain, mais en plus il possède un magnifique cadre inspiré des cartes au trésor. Transformer un permanent en terrain n'est pas la même chose que jouer un terrain. La Crique au trésor n'arrive pas sur le champ de bataille et elle ne compte pas comme le terrain que vous jouez pour le tour.

N'oubliez pas que transformer une carte engagée ne la dégage pas. Si vous engagez la Carte au trésor pour activer sa capacité et la transformer, la Crique au trésor résultante sera engagée. Mais elle abrite tellement de trésors !

Si vous ne connaissez pas le fonctionnement des cartes recto-verso, en voici un bref aperçu : chaque carte recto-verso a un recto. Pour toutes les cartes recto-verso d'Ixalan, c'est la face qui a un symbole de compas dans le coin en haut à gauche. C'est la représentation de la carte par défaut : le permanent arrive sur le champ de bataille avec cette face visible. Si une capacité vous instruit de transformer le permanent, vous le retournez afin que l'autre face devienne visible. La face qui est visible vous indique les caractéristiques du permanent et ce qu'il peut faire.

Vous ne pouvez pas jouer les cartes recto-verso d'Ixalan avec leur verso visible. Tant qu'une carte recto-verso n'est pas sur le champ de bataille, elle n'a que les caractéristiques de son recto. Donc, si un sort vous permet de chercher une carte de terrain dans votre bibliothèque, vous ne pouvez pas trouver la Carte au trésor/Crique au trésor. Mais si un sort vous permet de chercher une carte d'artefact, vous pouvez.

Des planeswalkers de légende

Avez-vous vu les planeswalkers de cette extension ? Regardez Jace !

Regardez-moi cette nouvelle ligne de type ! Planeswalker légendaire : Jace. Vous vous posez sans doute de nombreuses questions. Essayons donc d'y voir plus clair.

À partir de cette extension, tous les planeswalkers des extensions passées, présentes et futures auront le super-type légendaire. Ils seront aussi soumis à la « règle de légende ». La « règle d'unicité des planeswalkers » disparaît. Qu'est-ce que cela signifie ? Pour faire simple, tout ce qui était vrai pour des créatures légendaires l'est aussi pour les planeswalkers légendaires à partir de maintenant.

D'après les nouvelles règles, si un joueur contrôle plus d'un planeswalker légendaire ayant le même nom, ce joueur en choisit un et met les autres dans le cimetière de leur propriétaire. Cela signifie que si vous contrôlez Jace, détisseur de secrets et que vous lancez Jace, naufragé rusé, les deux peuvent exister sous votre contrôle.

Les planeswalkers ont toujours des types de planeswalkers (Jace, Nissa, Bolas, etc.), mais ces sous-types ne sont plus utilisés par aucune règle pour déterminer si un joueur peut en garder le contrôle. Des cartes telles que la Défaite de Jace seront toujours capables de se référer à ces sous-types.

Orazca vous attend !

Dinosaures, pirates, ondins ou vampires ; choisissez avec soin vos compagnons de route afin de vous approprier les richesses d'Ixalan. Sinon, vous pouvez aussi rassembler quelques amis et vous rendre à l'Avant-première. Bonne chance !

Latest Feature Articles

FEATURE

10 Janvier 2020

Résumé de l'histoire de Theros par-delà la mort by, Wizards of the Coast

Elspeth était morte. Mais nous devons remonter bien plus loin que ça, des siècles en arrière. Avant que les dieux de Theros ne prennent le pouvoir, les titans, incarnations des besoins p...

Learn More

FEATURE

12 Décembre 2019

Mécaniques de l'extension Theros par-delà la mort by, Matt Tabak

Tous les contes de fées ont une fin, et nos aventures se poursuivront désormais sur un autre monde. Ce monde familier au paysage étoilé enchanteur évolue sous l'œil vigilant d'un insondab...

Learn More

Articles

Articles

Feature Archive

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les archives et explorez les milliers d'articles de Magic de vos auteurs préférés.

See All


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function watchdog_severity_levels() in /var/www/html/sites/all/modules/contrib/log_stdout/log_stdout.module:9 Stack trace: #0 /var/www/html/includes/module.inc(934): log_stdout_watchdog(Array) #1 /var/www/html/includes/bootstrap.inc(2025): module_invoke('log_stdout', 'watchdog', Array) #2 /var/www/html/sites/all/modules/contrib/memory_profiler/memory_profiler.module(31): watchdog('memory profiler', '@memory_peak MB...', Array, 7) #3 /var/www/html/includes/bootstrap.inc(3805): memory_profiler_shutdown_real() #4 [internal function]: _drupal_shutdown_function() #5 {main} thrown in /var/www/html/sites/all/modules/contrib/log_stdout/log_stdout.module on line 9